Results in Volume 40

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-0211 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 11 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

- search term matches: (4)

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

page 352
Speaker: Sédillez
...expérience d'un mode qui délivrerait la nation du fléau des anciennes procédures de cr... ... s'occuper de la formation d'un Code civil, elle trouverait le moyen de faire l'expérience d'un mode qui délivrerait la nation du fléau des anciennes procédures de criées. Voici les articles qui ne sont que le développement de ces principes :
Speaker: Sédillez
...raire ladite maison à la mainmise de la nation ; et si lesdites femmes ou enfants, pèr... ...'inventaire des meubles prescrit par l'article précédent, et sans entendre soustraire ladite maison à la mainmise de la nation ; et si lesdites femmes ou enfants, pères ou mères des émigrés, étaient dans le besoin, ils pourraient demander sur les...
Speaker: Sédillez
...initivement arrêté l'indemnité due à la nation et les revenus de leurs biens seront ve... ...obtenir la jouissance de leurs biens qu'après que l'Assemblée nationale aura définitivement arrêté l'indemnité due à la nation et les revenus de leurs biens seront versés dans le Trésor public. »

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

page 353
Speaker: Sédillez
...raire ladite maison à la mainmise de la nation; et si lesdites femmes ou enfants, père... ...'inventaire des meubles prescrit par l'article précédent, et sans entendre soustraire ladite maison à la mainmise de la nation; et si lesdites femmes ou enfants, pères ou mères des émigrés, étaient dans le besoin, ils pourront demander, sur les b...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

- search term matches: (29)

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 357
Speaker: Blanchard
...ées, par économie, pour le compte de la nation; ainsi qu'ils l'ont fait depuis 1788 ju... ...ne, de la direction du service réuni des vivres et fourrages nécessaires aux armées, par économie, pour le compte de la nation; ainsi qu'ils l'ont fait depuis 1788 jusqu'à ce jour.
Speaker: Blanchard
...e satisfaits régulièrement; ce sont des nations entières, qu'il est plus difficile de d... ...onquêtes, mais dont les besoins, qui se renouvellent tous les jours, veulent être satisfaits régulièrement; ce sont des nations entières, qu'il est plus difficile de défendre contre la faim que contre leurs ennemis. Le dessein du général se trouve...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 358
Speaker: Blanchard
...ne lettre des grands procurateurs de la nation près la Haute Cour nationale. Ils infor... Un membre, au nom du comité des décrets : Messieurs, voici une lettre des grands procurateurs de la nation près la Haute Cour nationale. Ils informent l'Assemblée que le commissaire du roi près la Haute Cour leur a proposé de ...
Speaker: Dieudonné
...n feuille, et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en e... ..., au plus offrant et dernier enchérisseur, les tabacs manufacturés, les tabacs en feuille, et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en exécution de l'article 3 de la loi du 27 mars 1791.

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 359
Speaker: Dieudonné
...n feuille, et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en e... ..., au plus offrant et dernier enchérisseur, les tabacs manufacturés, les tabacs en feuille, et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en exécution de l'article 3 de la loi du 27 mars 1791, et sans avoir égard à la fixa...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 361
Speaker: Vincens-Plauchut
en feuille et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en e... en feuille et les sels appartenant à la nation, dont il a dû être fait inventaire en exécution de l'article 3 de la loi du 27 mars 1791, et sans avoir égard à la fixa...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 362
Speaker: Tarbé
...voir un Français, un représentant de la nation, approuver, justifier de pareil excès d... On ne peut s'étonner assez de voir un Français, un représentant de la nation, approuver, justifier de pareil excès dont gémissaient dans la colonie des hommes de couleur même, et que s'efforçaient...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 364
Speaker: Tarbé
...bases d'une accusation du crime de lèse-nation. Dans quelques journaux, peut-être (1).... J'ignore où M. Brissot a puisé ces bases d'une accusation du crime de lèse-nation. Dans quelques journaux, peut-être (1)... Mais outre que les papiers-nouvelles ne méritent pas une grande confiance, ou...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 365
Speaker: Tarbé
...nt-elles dignes d'un représentant de la nation, et l'intérêt public ne doit-il pas tou... ... pour n'être pas dans le cas de se défendre. Mais de pareilles Considérations sont-elles dignes d'un représentant de la nation, et l'intérêt public ne doit-il pas toujours être là, pour provoquer, pour diriger ses déterminations.

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 367
Speaker: Mathieu Dumas
... d'infériorité a existé chez toutes les nations qui ont eu des esclaves, et son intensi... Ce barbare préjugé d'infériorité a existé chez toutes les nations qui ont eu des esclaves, et son intensité a toujours été relative au danger que le nombre plus ou moins grand de ces mê...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 378
...suspectée, et vous déclarez, Sire, à la nation, qu'il est digne de votre confiance, le... ... temps nous l'apprendra ; la conduite du ministre de la marine est généralement suspectée, et vous déclarez, Sire, à la nation, qu'il est digne de votre confiance, le temps nous le persuadera ; le temps, Sire, nous apprendra beaucoup de choses, s...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 379
...rdre social, avaient des vues pures, la nation ne se trouverait pas dans un labyrinthe... ... un mot, et tous les citoyens qui coopèrent à l'administration publique et à l'ordre social, avaient des vues pures, la nation ne se trouverait pas dans un labyrinthe effroyable; le petit nombre des honnêtes gens est placé entre deux gouffres, da...
... idole..., la Liberté; chez toute autre nation elle serait nommée la licence ou l'envi... L'esprit français a fagoté à sa manière une idole..., la Liberté; chez toute autre nation elle serait nommée la licence ou l'envie, peut-être l'esclavage, avec le droit d'égorger les citoyens impunément, suiva...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 380
..., belle cause, je défends çelle ^e ma. ^nation, je plaide ce% de la monarchie français... C'est mon âme qui parle en ce moment et non mon esprit. En défendant une ;si, belle cause, je défends çelle ^e ma. ^nation, je plaide ce% de la monarchie française.

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 381
... quelle est l'alternative cruelle de la nation et du roi? Quelle est la guerre qu'ils ... ...bons mots et les satires vous ont soutenus depuis au milieu de vos misères; mais quelle est l'alternative cruelle de la nation et du roi? Quelle est la guerre qu'ils vont entreprendre? Quelle est la bataille qu'ils vont perdre ? Quelle est la vic...
...! .ton dernier soupir coûtera Cher à la nation; ô liberté! ô dpuce égalité que j'ai en... ...oi sans peuple 1 Si les deux armées sont une fois aux prises? ô despotisme cruel! .ton dernier soupir coûtera Cher à la nation; ô liberté! ô dpuce égalité que j'ai encensée la première, fauttil maudire le moment qu'on vous a introduite en France;...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 382
Que la nation augmente le traitement des ministres de... Que la nation augmente le traitement des ministres de 20 à 30,000 livres, qu'elle retienne annuellement 100,000 livres, dont elle fer...
...res, et surtout aux représentants de la nation, si les ministres ne doivent pas plutôt... ...in d'une leçon. Ainsi je demande au public, aux journalistes, aux hommes de lettres, et surtout aux représentants de la nation, si les ministres ne doivent pas plutôt accorder leur protection, à mérite égal, à Geux qui se sont signalés pour la pa...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 383
...éraciner le vice. Dans un crime ae lèse-nation, de lèse-majesté, dans un vol, dans un ... ...mais il est temps de faire une opération hardie et de couper jusqu'au vif pour déraciner le vice. Dans un crime ae lèse-nation, de lèse-majesté, dans un vol, dans un assassinat, on punit les complices des deux sexes; pourquoi ne punirait-on pas l...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

page 384
...r un coupable de l'échafaud, comment la nation n'au-raient-elle pas celui de faire grâ... ...ne lui devrait-elle pas son salut? Si les rois, jadis, avaient le droit de sauver un coupable de l'échafaud, comment la nation n'au-raient-elle pas celui de faire grâce au coupable qui la servirait au moment même qu'on l'envoie à la mort (1).

Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

- search term matches: (8)

Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

page 386
Speaker: Charlier
...e l'émigré, mais encore l'intérêt de la nation. En conséquence, je propose que l'estim... ...sque le procureur syndic se trouvera pour défendre, non seulement les intérêts de l'émigré, mais encore l'intérêt de la nation. En conséquence, je propose que l'estimation des biens à vendre se fasse contradictoirement avec le procureur syndic du...
Speaker: Lagrévol
...ionaux. Ces derniers appartiennent à la nation; mais les biens séquestrés sont encore ...
... des émigrés, sauf l'indemnité due à la nation. D'un côté, c'est votre propriété que v...
...té convient que les biens des émigrés ne peuvent être assimilés aux domaines nationaux. Ces derniers appartiennent à la nation; mais les biens séquestrés sont encore la propriété des émigrés, sauf l'indemnité due à la nation. D'un côté, c'est votre propriété que vous vendez; de l'autre côté, c'est la propriété d'un tiers; c'est un tiers que v...

Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

page 388
Speaker: Bigot de Préameneu
...t je pense qu'il est de l'intérêt de la nation que les émigrés rentrent dans son sein.... ...les armements des émigrés. Nous deTons chercher à recouvrer notre tranquillité et je pense qu'il est de l'intérêt de la nation que les émigrés rentrent dans son sein. (Murmures prolongés.)
Speaker: Sédillez
...initivement arrêté l'indemnité due à la nation, et les revenus de leurs biens seront v... ...obtenir la jouissance de leurs biens qu'après que l'Assemblée nationale aura définitivement arrêté l'indemnité due à la nation, et les revenus de leurs biens seront versés dans le Trésor public. »
Speaker: Charlier
... rentraient dans le délai d'un mois, la nation ne serait pas indemnisée des dépenses é...
...lée aura fixé la somme qui est due à la nation en dédommagement. (Applaudissements.)
J'observe à l'Assemblée que si tous les émigrés rentraient dans le délai d'un mois, la nation ne serait pas indemnisée des dépenses énormes auxquelles leur sortie du royaume a donné lieu. Il faut donc qu'ils ne puissent entrer en possession de leurs biens que lorsque l'Assemblée aura fixé la somme qui est due à la nation en dédommagement. (Applaudissements.)

Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

page 389
Speaker: Sédillez
...orter l'indemnité qui sera fixée par la nation. ...és rentreront dans la jouissance de l'administration de leurs biens, sauf à supporter l'indemnité qui sera fixée par la nation.

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

- search term matches: (5)

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 432
Speaker: Marant
...anière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas...
...oment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité dip...
...es l'acceptation de la Constitution. Les cantons suisses ne peuvent ignorer la manière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas l'aire un oubli aussi marqué qu'ils le font dans ce moment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité diplomatique présente incessament ses vues à l'égard des capitulations suisses.
Speaker: Sédillez
...squ'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition sero... ...rs biens resteront affectés et hypothéqués, à compter du 1er février dernier, jusqu'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition seront réglées par le Corps législatif, proportionnellement au temps de leur absence...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 433
Speaker: Albitte
...ire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vou... ...urs biens des gens qui ont fui leur patrie et conspiré contre elle, c'est leur dire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vous rend vos biens ». (Murmures.) Je demande la question préalable sur ces trois a...
Speaker: Sédillez
...és, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les ... « Les biens séquestrés, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les émigrés, sont mis sous la sauvegarde de la loi, des corps administratifs, de la ...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 436
...t pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaie... ...orts de France. Je crus que sur cet article, comme sur le précédent, il n'y avait pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaient être chargés au soin de choisir et de surveiller les maisons de commerce les ...
...it peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut épro... ...ur leur remboursement présëntait une difficulté plus inquiétante ; mais il n'était peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut éprouver des besoins passagers, elle trouvera toujours dans ses propres forces, les ...
...es préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédi... ...s plus que l'expédition de votre décret, pour en comparer le texte avec les ordres préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédiger le décret, de le porter à la sanction, et de m'en envoyer l'expédition, opér...
...d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des gr... Quelques personnes ont paru craindre que, dans le plan que je viens d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des grains; et elles pensaient qu'un entrepreneur seul et sans caractère, opérerait av...
...ieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des co... ...ptée, la correspondance directe des commissionnaires avec le ministre de l'intérieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des corps administratifs dans nos ports d'après les dispositions dont je vais vous ren...
...t des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tabl... Avant de vous rendre compte des ordres et des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tableau général des achats ordonnés, et de leur répartition entre les départements q...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 437
...s et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les ...
...a compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser ch...
Pour hâter le moment de la jouissance de ces soulagements, les lettres et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les chargent expressément de prendre sur-le-champ les mesures.les plus promptes pour...
...ntérieur, et de l'instruire exactement de toutes ses opérations, dont elle rendra compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser chaque partie de grains, à mesure qu'elles pourront être envoyées, de manière que ...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

- search term matches: (8)

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 440
Speaker: Cambon
...ter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assign... ...l est court et il est très intéressant que vous l'entendiez aujourd'hui pour éviter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assignats.

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 442
Speaker: Viénot-Vaublanc
... dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en... Une accusation aussi inconcevable est bien grave dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en avait sous les yeux des preuves évidentes. Quelles sont-elles, Messieurs ? Nous...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 445
Speaker: Viénot-Vaublanc
...on, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux ... ...du plaisir de voir le sort des noirs amélioré. Parlez avec la dignité de la raison, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux préjugés. Je vous en Conjuré, Messieurs, pour votre gloire, pour le bien que vou...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 447
Speaker: Viénot-Vaublanc
...lèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir ... ... ces principes sont aussi les vôtres, et vous vous rappellerez ces paroles du célèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir dans ses colonies que des provinces alliées, et non plus sujette de la métropole...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 449
Speaker: Gensonné
... conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères;

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 450
Speaker: Gensonné
...de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères ;

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

- search term matches: (19)

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 457
Speaker: Fouquet
...) relativement aux sommes offertes à la nation par ce particu-lier ; il s'exprime ains... ...port (1) sur la banque de M. Pottin-Vauvineux et présente un projet de décret (1) relativement aux sommes offertes à la nation par ce particu-lier ; il s'exprime ainsi :
Speaker: Fouquet
Il en donne 10' 0/0 à la nation, en assignats qui seront brûlés. Il en donne 10' 0/0 à la nation, en assignats qui seront brûlés.
...hysique et des arts de la section des 4 Nations. » ? « Amateur de la physique et des arts de la section des 4 Nations. » ?
...dérables qu'il se propose de faire à la nation, à fur et mesure, delà rentrée des béné... ...es, en assignats, par le sieur Pottin-Vauvi-; neux (2), et sur celles plus considérables qu'il se propose de faire à la nation, à fur et mesure, delà rentrée des bénéfices que sa banque doit lui procurer. (1) Bibliothèque nationale : Assemblée lé...

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 458
Speaker: Fouquet
... répugne pas à la moralité d'une grande nation ; si l'on ne peut pas faire contre leur... ...sement de toute espèce de banques, autres que celles avouées par le commerce, ne répugne pas à la moralité d'une grande nation ; si l'on ne peut pas faire contre leur établissement toutes les objections qui ont eu lieu contre les loteries. Enfin,...
Speaker: Fouquet
...observent que les dons qu'il offre à la nation ne peuvent être mis au nombre de ceux q...
... de M. Pottin que l'offre d'associer la nation au bénéfice de sa banque; et, sous ce r...
...ats qui vous ont été remis par M. Pottin. Sur cet objet, Messieurs, vos-comités observent que les dons qu'il offre à la nation ne peuvent être mis au nombre de ceux qu'elle reçoit tous les jours du patriotisme des autres citoyens ; ils n'ont vu dans la démarche de M. Pottin que l'offre d'associer la nation au bénéfice de sa banque; et, sous ce rapport, ils n'ont pas cru qu'il fût de sa dignité ae partager des fruits qu'elle...
Speaker: Fouquet
...particulières au bénéfice desquelles la nation ne peut vouloir participer, décrète que... ...osés par le sieur Pottin à la caisse de l'extraordinaire, proviennent de pertes particulières au bénéfice desquelles la nation ne peut vouloir participer, décrète que lesdits assignats lui seront incessamment remis par le trésorier de la caisse d...

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 459
Speaker: Gérardin
...'appuie le projet du comité. Jamais une nation ne doit s'associer à un gain aussi immo...
...rojet qui puisse écarter à jamais d'une nation régenéree ces escroqueries publiques. Ceci vous ramène aux gains que fait la nation par le moyen épouvantable des loteries;...
J'appuie le projet du comité. Jamais une nation ne doit s'associer à un gain aussi immoral. Il est temps que l'Assemblée réprouve toutes ces loteries qui ne sont que grandes duperies nationales. Elle a déjà chargé ses comités de lui présenter un projet qui puisse écarter à jamais d'une nation régenéree ces escroqueries publiques. Ceci vous ramène aux gains que fait la nation par le moyen épouvantable des loteries; tout le monde doit désirer voir arriver l'époque où l'on pourra remettre ce gen...
Speaker: Gérardin
... une loi salutaire défendra à jamais la nation contre le jeux de hasard et la loterie ... ...dans cette espèce de jeu et doit en préserver le bon citoyen, jusqu'au moment où une loi salutaire défendra à jamais la nation contre le jeux de hasard et la loterie royale, (bravo ! Bravo! Vifs applaudissements.)

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 460
Speaker: Journu-Auber
...Pondichéry ici, seront supportés par la nation. ... leur passage d'ici à . Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry ici, seront supportés par la nation.
Speaker: Journu-Auber
...Pondichéry ici, seront supportés par la nation, » ...de leur passage d'ici à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry ici, seront supportés par la nation, »
Speaker: Lacombe-Saint-Michel
...bserve qu'il est de la générosité de la nation d'en faire les avances, sauf son recour... J'appuie cette proposition ; mais j'observe qu'il est de la générosité de la nation d'en faire les avances, sauf son recours contre ceux qui ont ordonné l'exil.

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 461
Speaker: Lacombe-Saint-Michel
...ndichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de ... ...eur voyage de Paris à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de leur déportation. »
Speaker: Mouysset
...e en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé aux... ...terre, depuis le jour de leur départ de Pondichéry, jusqu'à celui de leur arrivée en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé auxdits exilés de répéter les indemnités qu'ils réclament, contre les mêmes auteurs...
Speaker: Mouysset
...ndichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de ... ...eur voyage de Paris à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de leur déportation.
Speaker: Mouysset
...e en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé aux... Pondichéry, jusqu'à celui de leur arrivée en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé auxdits exilés de répéter les indemnités qu'ils réclament, contre les mêmes auteurs...

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 469
Speaker: Lecointre
..., seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l... ...ux, Etienne Bourgéant et Pierre Montegut, retenus par la municipalité de Langres, seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l'armée à Lunéville.

Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

page 470
Speaker: Rouyer
..., seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l... ...ux, Etienne Bourgéant et Pierre Montégut, retenus par la municipalité de Langres, seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l'armée, à Lunéville.

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

- search term matches: (11)

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

page 25
Speaker: Reboul
...loches serait en telle abondance que la nation pourrait en être prodigue. ...l'ont conseillé ont-ils commencé par s'étayer de l'hypothèse que le bronze des cloches serait en telle abondance que la nation pourrait en être prodigue.
...r, n'est plus un secret précieux que la nation doive acquérir de lui, c'est une manipu... Ainsi le procédé particulier de Christian Sauer, qu'il s'agit d'adopter, n'est plus un secret précieux que la nation doive acquérir de lui, c'est une manipulation simple et facile à introduire . dans les ateliers où se fabriquent les fl...

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

page 26
Speaker: Reboul
...Peut-être même îugerez-vous digne de la nation française, de recompenser cet artiste a... ...aux, et du long et obstiné séjour qu'il a fait auprès de l'Assemblée nationale. Peut-être même îugerez-vous digne de la nation française, de recompenser cet artiste autrement que par une simple indemnité, pour avoir indiqué une opération avantage...
Speaker: Reboul
...1,333,334 livres sur les avanees que la nation aurait à faire. Mais comme les 5,655,66...
...quantité de métal de cloches, et que la nation retire de ce métal, par son emploi dans...
...sant, ce qui fait, en évaluant le cuivre à 40 sols la livre, une diminution de 11,333,334 livres sur les avanees que la nation aurait à faire. Mais comme les 5,655,667 livres pesant de cuivre, qui, dans le procédé en usage, seraient employées de plus que dans le nouveau, .se trouveraient remplacees dans celui-ci par une égale quantité de métal de cloches, et que la nation retire de ce métal, par son emploi dans le mon-noyage, environ 28 sols par livre; le bénéfice direct provenant de l'ado...

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

page 27
Speaker: Reboul
...fermées, par cette seule raison, que la nation; à qui elles appartiennent, peut impose... ...us l'a très bien observé le ministre de l'intérieur, d'ordonner qu'elles seront fermées, par cette seule raison, que la nation; à qui elles appartiennent, peut imposer telle condition qu'il lui plaît à ceux à qui. elle en laisse l'usage. La plupa...
Speaker: Reboul
...ents ne sont point pour le compte de la nation, et que la fabrication des flaons y est... Comme ces établissements ne sont point pour le compte de la nation, et que la fabrication des flaons y est donnée à l'entreprise, rien ne serait si aisé que d'en former de semblables par...

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

page 31
Speaker: Seranne
... et continus pendant 46 années, dont la nation est redevable à M. Groignard, ingénieur... ... comité de la marine, des travaux importants et utiles, des services, distingués et continus pendant 46 années, dont la nation est redevable à M. Groignard, ingénieur général de la marine, et ordonnateur civil au département de Toulon ;
Speaker: Seranne
...ignage de reconnaissance. » Et que « la nation doit Aussi payer aux citoyens le prix d... ...ces rendus au corps social, quand leur importance et leur durée méritent ce témoignage de reconnaissance. » Et que « la nation doit Aussi payer aux citoyens le prix des sacrifices qu'ils ont faits à l'utilité publique » ;
Speaker: Seranne
... l'empressement des représentants de la nation à acquitter cette dette sacrée, en doit... « Considérant que l'empressement des représentants de la nation à acquitter cette dette sacrée, en doit être le témoignage le plus flatteur et le plus honorable pour celui qui en est ...
Speaker: Rouyer
...rd ; il a rendu de grands services à la nation : mais, fussent-ils plus grands encore,... Je suis bien loin de prétendre affaiblir le mérite et la gloire de M. Groignard ; il a rendu de grands services à la nation : mais, fussent-ils plus grands encore, il ne peut pas en exiger la récompense par un traitement tel, qu'il n en existe...

Séance du jeudi 15 mars 1792, au soir

page 32
Speaker: Chéron-La Bruyère
... a couronné l'œuvre de M. Groignard, la nation se trouverait débitrice de cette somme ... ...ernement, avait terminé l'entreprise du bassiu de Toulon avec tout le succès qui a couronné l'œuvre de M. Groignard, la nation se trouverait débitrice de cette somme considérable et vous en eussiez sans doute décrété le payement.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

- search term matches: (38)

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 517
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...res ne se.fassent point aux frais de la nation. Vou-driez-vous m'obliger, moi qui suis... ...honorer la mémoire d'un grand homme. Je demande que Ces messes et oraisons funèbres ne se.fassent point aux frais de la nation. Vou-driez-vous m'obliger, moi qui suis calviniste ou mahométan, de payer une messe à laquelle je ne crois pas? Je prop...
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...e dépense ne sera pas à la charge de la nation.) (L'Assemblée passe à l'ordre du jour motivé sur ce qu'elle a décrété que cette dépense ne sera pas à la charge de la nation.)

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 518
Speaker: Lecointe-Puyraveau
... accompagné de haute trahison envers la nation i que la connaissance en appartient à l... ...et la procédure; la lecture m'a convaincu que l'embauchage est prouvé, qu'il est accompagné de haute trahison envers la nation i que la connaissance en appartient à la Haute Cour nationale; que les commissaires du roi au tribunal de Schelestadt a...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 522
Speaker: Thorillon
...ne lettre des grands procurateurs de la nation, par laquelle ils invitent l'Assemblée ... , au nom du comité de législation, fait un rapport sur une lettre des grands procurateurs de la nation, par laquelle ils invitent l'Assemblée nationale à passer à l'ordre du jour sur les questions qu'ils lui avaient posées...
Speaker: Thorillon
« Comme grands procurateurs de la nation et comme députés de l'Assemblée nationa... « Comme grands procurateurs de la nation et comme députés de l'Assemblée nationale, nous ne voudrions pas donner lieu, sans la plus absolue nécessité, au renouv...
...la lettre des grands procurateurs de la nation. ...Assemblée. Ce doute n'est (2) Voy. ci-dessus, séance du 22 mars 1792, page 358, la lettre des grands procurateurs de la nation.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 525
...atif au payement des intérêts dus parla nation, pour emprunts contractés par les ci-de... Décret relatif au payement des intérêts dus parla nation, pour emprunts contractés par les ci-devant pays d'états.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 526
Speaker: Ramond
...culières, d'autres insultes faites à la nation, protectrice de ses membres, et pour ré... ...s la voix publique s'élève pour nous dénoncer une foule d'autres vexations particulières, d'autres insultes faites à la nation, protectrice de ses membres, et pour réclamer le droit des gens violé et la foi des traités devenus illusoires.
Speaker: Ramond
...rise de la Révolution française ; et la nation se trouve blessée, non seulement, dans ... ... les injustices paraissent naître de l'opinion que le gouverne-mènt espagnol a prise de la Révolution française ; et la nation se trouve blessée, non seulement, dans ceux de ses membres qui ont éprouvé des vexations particulières, mais dans son i...
Speaker: Ramond
...ulières du droit naturel et positif des nations, qui vous sollicite de prendre en consi...
...qui s'établira entre le roi et vous, la nation trouve de justes motifs de confiance, e...
...nt qui appelle vos regards sur les causes générales de tant d'infractions particulières du droit naturel et positif des nations, qui vous sollicite de prendre en considération les prétextes que le gouvernement espagnol allègue pour refuser de reco...
...l faut que dans votre sollicitudej et dans le concert de mesures et de volontés qui s'établira entre le roi et vous, la nation trouve de justes motifs de confiance, et l'espérance de voir écarter, d'une manière qui concilie sa dignité avec ses co...
...nt aux gouvernements respectifs de deux nations alliées. Toutes ne sont point appuyées ... ... même importance. Il en est qui sont dans l'ordre commun ae celles qui parviennent aux gouvernements respectifs de deux nations alliées. Toutes ne sont point appuyées de preuves, aucune n'inculpe nos agents politiques. Aussi, Messieurs, vous avez ...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 527
Speaker: Ramond
...bienveillance se trouvent du côté de la nation française; mais il importe d'appeler vo...
...s la distinction qu'il a faite entre la nation et son roi, la seule explication qui pu...
que tous les avantages de la bienveillance se trouvent du côté de la nation française; mais il importe d'appeler votre attention sur ce qui est propre à qualifier la marche du gouvernement espagn...
... a peu dissimulé sa répugnance et peu caché ses desseins, et vous trouverez, dans la distinction qu'il a faite entre la nation et son roi, la seule explication qui puisse être donnée à la contradiction apparente qui régné entre ses déclarations e...
Speaker: Ramond
...our objet principal de diviser les deux nations que lie le pacte de Famille, pour soume... ...ire que la nature n'avait donné à aucune des deux puissances, semblaient avoir pour objet principal de diviser les deux nations que lie le pacte de Famille, pour soumettre ensuite aux vastes combinaisons du gouvernement brita-nique, les futures de...
Speaker: Ramond
...tes à ce gouvernement qui représente la nation espagnole. Ainsi elle avait fait honneu... Telles étaient les avances que la France émancipée avait faites à ce gouvernement qui représente la nation espagnole. Ainsi elle avait fait honneur aux engagements que, durant sa minorité, les deux rois avaient contracté^ entr...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 528
Speaker: Ramond
...traitement entre les individus des deux nations qui est l'esprit encore plus que la let... ... depuis longtemps, et surtout dans cette dernière occasion, blessé l'égalité de traitement entre les individus des deux nations qui est l'esprit encore plus que la lettre de tous les traités d'alliance et dé commerce.
Speaker: Ramond
...crilège de leur patrie? Et quelle autre nation, forcée d accuser la dureté de sa premi... ...hospitalière? Les Français seuls auraient-ils préféré la fuite à l'abjuration sacrilège de leur patrie? Et quelle autre nation, forcée d accuser la dureté de sa première alliée, a le bonheur et la gloire de montrer à l'Europe étonnée cette foule ...
Speaker: Ramond
...s secours que des particuliers de Cette nation paraissent avoir fournis aux esclaves r... ...rique, ont témoignée pour l'état de détresse de la colonie de Saint-Domingue; les secours que des particuliers de Cette nation paraissent avoir fournis aux esclaves révoltés; la cruauté inouïe avec laquelle plusieurs d'entre eux sont accusés d'av...
Speaker: Ramond
...démarches inamicales, la conduite de la nation française? Au sein de ce que l'on nomme... Et cependant, quelle a été pendant cette longue suite ae démarches inamicales, la conduite de la nation française? Au sein de ce que l'on nomme anarchie, nos autorités constituées, plus soumises qué les agents du gouverneme...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 529
Speaker: Ramond
...lle de Saint-Esprit. Ainsi agissent les nations libres; et ce n'est point dans ces acti... ...rps administratifs et municipaux de 2 départements avait retenues dans la citadelle de Saint-Esprit. Ainsi agissent les nations libres; et ce n'est point dans ces actions, qui leur concilient le respect des peuples, qu elles trouvent leurs armes l...
Speaker: Ramond
... cour, hésite de devenir l'alliée de la nation. L'Assemblée constituante désirait que ... ...econnaître la légitimité de notre nouveau gouvernement; sa cour, alliée de notre cour, hésite de devenir l'alliée de la nation. L'Assemblée constituante désirait que ce traitéde 1761 devînt un pacte national, le cabinet de Madrid n'a point encore...
Speaker: Ramond
...s séduite par ces distinctions entre la nation et son roi, qui sont aujourd'hui égalem... ...me contre nous. Une fois égarée par le système absurde de nos rebelles ; une fois séduite par ces distinctions entre la nation et son roi, qui sont aujourd'hui également injurieuses à tous deux, une fois engagée dans la3uerelle de ceux qui abusen...
Speaker: Ramond
...destinées ait à peser dans sa balance 2 nations dont l'une n'est pas la moitié de l'aut... ...nter l'étendard de la guerre à la cîme des Pyrénées, avant que l'arbitre de nos destinées ait à peser dans sa balance 2 nations dont l'une n'est pas la moitié de l'autre, dont l'une embrasserait peut-être imparfaitement une cause qui lui est étran...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 530
Speaker: Ramond
...ir la majorité longtemps patiente de la nation, s'organiser tout à coup, selon des pri... unique vivifiant ce grand corps, et à l'instant de la crise on ne pouvait voir la majorité longtemps patiente de la nation, s'organiser tout à coup, selon des principes, prévus, autour d'une Constitution écrite ; on ne pouvait la voir dans un...
Speaker: Ramond
...n côté les avanta>s-desséchant pour les nations qui ne traitent point avec elle à terme... ... bénéfices annuel; nous ne voyons pas sans envie l'Angleterre faire passer de son côté les avanta>s-desséchant pour les nations qui ne traitent point avec elle à termes égaux, de ce. commerce qui les soumet bientôt à une dépendance absolue. Mais, ...
Speaker: Ramond
...mis. Quelle doit être la conduite de la nation française dans ces circonstances délica... ...exige la dignité nationale offensée, avec ce que sollicitent nos intérêts compromis. Quelle doit être la conduite de la nation française dans ces circonstances délicates. Telle est la dernière question que.votre comité s'est proposé de résoudre.
Speaker: Ramond
... notre ennemi le plus-formidable; si la nation française, justement indignée des injur...
...ilieu de ses agitations intestines, une nation belliqueuse et justement offensée, si, ...
Si le gouvernement espagnol avait été, parmi tant d'ennemis,, notre ennemi le plus-formidable; si la nation française, justement indignée des injures que lui prodiguaient ses voisins, n'en avait encore demandé compte à personne...
...s d'une fois prêtés à germer. L'Espagne n'ignore point ce que peut encore,' au milieu de ses agitations intestines, une nation belliqueuse et justement offensée, si, déterminée à la vengeance, si, unie à d'anciennes nivales* elle- livre la Médite...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 531
Speaker: Ramond
...essé à les diriger vers l'utilité d'une nation dont il5 a adopte la Constitution., aut...
... concourir à l'indissoluble union de la nation et de son chef.
...ui fa cour d'Espagne a, jusqu'àprésent, rapporté toutes ses démarches^ est intéressé à les diriger vers l'utilité d'une nation dont il5 a adopte la Constitution., autant' l'Assemblée nationale doit être disposée à favoriser utt'succês qui semble concourir à l'indissoluble union de la nation et de son chef.
Speaker: Ramond
...che, votre comité a5 vu l'intérêt des 2 nations, et une générosité qui* convient à la n... Dans- cette marche, votre comité a5 vu l'intérêt des 2 nations, et une générosité qui* convient à la nôtre.
Speaker: Ramond
...et l'autre cas,..les réclamations de la nation française se fondent sur. le droit naturel des nations, et dans l'un et l'autre cas, le droit ... Dans l'un et l'autre cas,..les réclamations de la nation française se fondent sur. le droit naturel des nations, et dans l'un et l'autre cas, le droit positif des traités intervient pour appuyer ces, réclamations; mais, avec cette ...
Speaker: Ramond
...urtout, il* est- de l'usage, commun des nations alliées; de s'abstenir de toute, espèce... ...e nos. relations extérieures n'à éprouvé aucune altération et que dans ce cas, surtout, il* est- de l'usage, commun des nations alliées; de s'abstenir de toute, espèce d'interveft-tion.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 532
Speaker: Ramond
...rmonie que nécessite l'intérêt des deux nations. ...reste plus qu'à déterminer les moyens également infaillibles de perpétuer une harmonie que nécessite l'intérêt des deux nations.
Speaker: Ramond
... de traitement entre les indivius des 2 nations y ait été solennellement stipulée, jama... ...n, en ce qui concerne leurs dispositions commerciales. Jamais, Quoique l'égalité de traitement entre les indivius des 2 nations y ait été solennellement stipulée, jamais dans les ports d'Espagne, le pavillon français n'a joui complètement de cette...
Speaker: Ramond
...ar un traité, des liens utiles aux deux nations, et de fixer, avec précision et clarté,... d'Espagne, à l'effet de resserrer et perpétuer, par un traité, des liens utiles aux deux nations, et de fixer, avec précision et clarté, toute stipulation qui ne serait pas entièrement conforme aux vues ae paix génér...
Speaker: Ramond
La nation française, en changeant ses lois et ses... La nation française, en changeant ses lois et ses mœurs, doit sans doute changer sa politique, mais elle est encore condamnée, pa...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 533
...nez de déclarer à la face de toutes les nations que le grand principe de l'égalité dés ... ...fin l'effusion du sang, et pour assurer le retour des bras à la culture. Vous venez de déclarer à la face de toutes les nations que le grand principe de l'égalité dés droits entre les hommes de toutes les couleurs ne serait plus enfreint dans les ...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 539
...punité. L'amnistie honore sans doute la nation généreuse qui fait grâee aux égarements... ...ue tant d'atrocités n'aient été commises -que pour effrayer le monde par leur impunité. L'amnistie honore sans doute la nation généreuse qui fait grâee aux égarements, aux convulsions presque inséparables des révolutions. Mais lepar-aon de crimes...
... ne ferons donc pas cette injure à deux nations éclairées, de penser qu'elles veuillent... ...rmis de traeer, et ces peuples, s'ils-sont opprimés, sont aussi nos alliés. Nous ne ferons donc pas cette injure à deux nations éclairées, de penser qu'elles veuillent prodiguer leurs trésors et leur sang, pour une acquisition aussi éloignée, pour...
... prépare la reconnaissance du droit des nations; nous n'aurions pas même'à délibérer, n...
...ule force des rois, la seule gloire des nations; alors les passions particulières, tran...
...vions donner, dès'ce moment, 4e -signal de cette bienveillance urverselle - 'que prépare la reconnaissance du droit des nations; nous n'aurions pas même'à délibérer, ni survies alliances ni sur la guerre. L'EuTope aura-t-elle besoin de politique, ...
...verselle. Alors, le bonheur des peuples sera le seul but des législateurs, la seule force des rois, la seule gloire des nations; alors les passions particulières, transformées en vertus publiques, ne déchireront plus, par des querelles sanglantes,...
La nation française, en.changeant ses lois;ét ses... La nation française, en.changeant ses lois;ét ses mœurs doit sans doute, changer sa politique, mais elle est encore condamnée par...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 540
...fluence, tôt ou tard irrésistible d'une nation forte de 24 millions d'hommes, parlant ...
...des prosélytes, l'influence d'une telle nation conquerra, sans doute l'Europe entière ...
... habiles; il n'est que trop vrai que la nation qui veut partout conserver la paix, ent...
L'influence, tôt ou tard irrésistible d'une nation forte de 24 millions d'hommes, parlant la même langue et ramènent l'art social aux notions simples de liberté et d'équi...
... le cœur humain, trouveront dans toutes les parties du monde, des missionnaires des prosélytes, l'influence d'une telle nation conquerra, sans doute l'Europe entière à la vérité, à la modération, à la justice, mais non pas tout à la fois, en un s...
...ons, ils auront à défendre celle de la raison, et ils n'en devront être que plus habiles; il n'est que trop vrai que la nation qui veut partout conserver la paix, entreprend un travail plus difficile, que celle qui enflamme l'ambition, en offrant...
...s Français doivent être observés par la nation française, jusqu'à ce qu'elle les ait a... ...deux principes sont : 1° que tous les traités précédemment conclus par le roi des Français doivent être observés par la nation française, jusqu'à ce qu'elle les ait annulés, changés ou modifiés, d'après le travail qui sera fait à cet égard au sei...
...ête étant la base de notre conduite, la nation française ne regarde comme existantes e... inaltérable de la paix et la renonciation à toute conquête étant la base de notre conduite, la nation française ne regarde comme existantes et comme obligatoires dans tous les traités que les stipulations purement défensi...
..., il faut encore apprendre à toutes les nations que si, pour étouffer à jamais les germ... ...ir, que la politique, qui veut tout bouleverser, nous soient toujours étrangères, il faut encore apprendre à toutes les nations que si, pour étouffer à jamais les germes des combats, il fallait renoncer à toute force extérieure, détruire nos forte...
...hommes et pour le malheur réel des deux nations. ...ers et belliqueux qui se ruinaient et se déchiraient pour 1 orgueil de quelques hommes et pour le malheur réel des deux nations.
...n'assurait pas encore le repos des deux nations. Les rois était parents, les deux peupl... On s'aperçut bientôt que cette succession, qui avait coûté tant de sang, n'assurait pas encore le repos des deux nations. Les rois était parents, les deux peuples n'étaient pas unis, les ministres étaient rivaux : etY Angleterre, profitant ...
...rre éclate en 1756. Ce fut après que la nation française eut perdu ses vaisseaux, ses ... La guerre éclate en 1756. Ce fut après que la nation française eut perdu ses vaisseaux, ses richesses et ses plus belles colonies que nos malheurs fournirent au caractère e...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 541
...r ceux qui craindraient qu'une des deux nations ne l'emportât sur l'autre en générosité... Il ne resterait rien à ajouter pour ceux qui craindraient qu'une des deux nations ne l'emportât sur l'autre en générosité. Mais l'intérêt nous dicte-t-il d'autres lois que la reconnaissance ?
...à toute violence, à toute conquête, les nations s'appliquent uniquement au développemen... ...us grande force des Empires, qu'aussi longtemps qu'étrangère à toute injustice, à toute violence, à toute conquête, les nations s'appliquent uniquement au développement de leur richesse intérieure, de leur véritable prospérité. La France compte da...
...maux n'est-il pas facile de prévoir. La nation, qui nous a choisis pour être les insti... ... menaceraient-ils pas alors et nos finances, et nos armées, et combien d'autres maux n'est-il pas facile de prévoir. La nation, qui nous a choisis pour être les instituteurs de ses lois, nous demande aussi la sûreté de ses possessions et de son c...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 542
...connaîtrons désormais que des pactes de nation* ...ste aucun de nos décrets qui n'ait, annoncé à; l'Europe entière que nous, ne. reconnaîtrons désormais que des pactes de nation*
...ssessions, aux secours mutuels que deux nations-doivent se donner, aux avantages de com... ...doiyent être ratifiés,; ceux qui sont relatifs; à la- garantie réciproque des possessions, aux secours mutuels que deux nations-doivent se donner, aux avantages de commerce qu'elles s'assurent. D'autres ont besoin d'être corrigés, car- vous ne pou...
...nnel d'un monarque l'a seul dicté et la nation qui en est l'unique garante n'y prend a...
...ble la foi publique et la confiance des nations.
...uire. L'ambition l'a conçu* la,rivalité peut l'anéantir. Souvent l'intérêt personnel d'un monarque l'a seul dicté et la nation qui en est l'unique garante n'y prend aucune part. Il n'en serait pas ainsi d'un acte vraiment national qui assermenter...
... volonté générale, produit une alliance indisso?-luble, et à.pour base inébranlable la foi publique et la confiance des nations.
...sité même d'assurer la paix, force les- nations à set ruiner en préparatifs de défenses... ...iller, à se redouter, à se regarder comme ennemis. Pourquoi faut-il que la nécessité même d'assurer la paix, force les- nations à set ruiner en préparatifs de défenses Puisse cette affreuse politique être bientôt; en horreur sur toute la teFre.
...nnaître à ;Sa Majesté catholique que la nation française* en prenant toutes les mesure... « Décrète que le roi sera prié de faire connaître à ;Sa Majesté catholique que la nation française* en prenant toutes les mesures propres à main? tenir la; paix, observera les engagements dé4 fensifs et comme...
...r un traité, des- liens utiles aux deux nations et. de fixer avec précision et clarté t... ...iatement négocier avec les ministres, à l'effet de resserrer et de perpétuer, par un traité, des- liens utiles aux deux nations et. de fixer avec précision et clarté toute stipulation qui ne serait pas entièrement conforme aux vues de paix général...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 543
...dération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progres... « Au surplus, l'Assemblée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national,

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

- search term matches: (20)

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 654
Speaker: Cartier-Douineau
...fortunés si vous ne déclarez pas que la nation les prend sous sa protection maternelle... ...plupart sont au moment d'être renvoyés de leurs pensions. Que deviendront ces infortunés si vous ne déclarez pas que la nation les prend sous sa protection maternelle?

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 655
Speaker: Morlet
...s ensuite parmi les représentants de la nation. ...vision présente la vérification des pouvoirs de ce député, afin qu'il, soit admis ensuite parmi les représentants de la nation.
...grés, qu'elle a mis sous la main de "la nation par son décret du 9 février dernier, se... ...sidérant qu'il importe de terminer promptement la manière dont les biens des émigrés, qu'elle a mis sous la main de "la nation par son décret du 9 février dernier, seront administrés, de régler les moyens d'exécution de cette main-mise, et les ex...

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 656
Speaker: Sédillez
...s, sont affectés à l'indemnité due à la nation. « Les biens des Français émigrés, et les revenus de ces biens, sont affectés à l'indemnité due à la nation.
Speaker: Sédillez
...ts biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles. ... ainsi que toutes celles qui pourraient être faites par la suite, tant que lesdits biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles.

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 658
Speaker: Sédillez
...t article qui fixe l'indemnité due à la nation par les Français émigrés, je propose l'... Un membre : A la suite dé cet article qui fixe l'indemnité due à la nation par les Français émigrés, je propose l'article additionnel suivant :
Speaker: Sédillez
« La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits suc... « La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits successifs échus ou à échoir aux enfants de famille en état de porter les armes, qu...
Speaker: Sédillez
...de l'indemnité due par les émigrés à la nation. ...inuer de veiller à la conservation de toutes les propriétés qui forment le gage de l'indemnité due par les émigrés à la nation.

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 659
Speaker: Dumolard
...s, n'ont d'autre but que d'assurer à la nation des indemnités légitimes, et d'ôter aux... ...rononcent déjà pour le même l'ait des peines rigoureuses. Ces articles, Messieurs, n'ont d'autre but que d'assurer à la nation des indemnités légitimes, et d'ôter aux émigrés les moyens de lui nuire. En. uu mot, ils garantissent tout payement de ...
Speaker: Dumolard
...parce que je ne pense pas que, chez une nation libre, une loi pénale doive avoir un ef... ...daction je n'adopte pas la première partie de l'article présenté par le comité, parce que je ne pense pas que, chez une nation libre, une loi pénale doive avoir un effet rétroactif.
Speaker: Delacroix
...émigrés seraient mis sous la main de la nation, Vous avez décrété qu'ils payeraient la... ...ssem-blée^fcn contradiction avec elle-même. Vous avez décrété que les biens des émigrés seraient mis sous la main de la nation, Vous avez décrété qu'ils payeraient la triple imposition, ce serait vous mettre en contradiction avec vous-mêmes que d...

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 660
Speaker: Dumouriez
... à. la partie saine et principale de la nation française, c'est-à-dire à l'aristocrati... Cette note est terminée par un appel à. la partie saine et principale de la nation française, c'est-à-dire à l'aristocratie (Rires et applaudissements.), pour se rallier au concert des puissances : il m...
Speaker: Dumouriez
...décisiye que j'ai demandée au nom de la nation et du roi, et que je recevrai sous peu ... ...ère d'un grand peuple fort de la justice de sa cause, la réponse catégorique et décisiye que j'ai demandée au nom de la nation et du roi, et que je recevrai sous peu de jours. (Applaudissements.)

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 661
Speaker: Tardiveau
... à la dignité ni à l'indépendance de la nation, d'entrer en discussion sur des objets ... ...ir à proposer les moyens de les faire cesser. Le roi n'a pas pensé qu'il convînt à la dignité ni à l'indépendance de la nation, d'entrer en discussion sur des objets qu'elle regarde comme relatifs à la situation intérieure du royaume ; mais Sa Ma...
Speaker: Tardiveau
..., que l'Empereur désirait convaincre ia nation française combien sont calomnieuses les...
...ans son attachement et dans celui de la nation française à la Constitution, et se conf...
« Il a connu, par les mêmes communications, que l'Empereur désirait convaincre ia nation française combien sont calomnieuses les imputations que l'on s'est permises contre Sa Majesté Impériale, en la taxant d...
...ncertitudes tfop longtemps prolongéés, le roi déclare que mettant sa confiance dans son attachement et dans celui de la nation française à la Constitution, et se confiant également à l'amour du peuple-français, il ne peut voir qu'avecT peine un c...
Speaker: Tardiveau
...ées ont pour objet de garantir les deux nations des calamités de la guerre. L'ambassade... ...e s'adressent deux princes déjà unis par tant d autres liens. Les mesures proposées ont pour objet de garantir les deux nations des calamités de la guerre. L'ambassadeur se félicite d'avoir l'occasion de présenter cette réflexion importante à M. l...
Speaker: Tardiveau
...entiments de justice et d'honneur d'une nation distinguée par sa douceur et la raison,... ...té, autrichienne s'y attend d'autant plus de sa part, qu'elle présume trop des sentiments de justice et d'honneur d'une nation distinguée par sa douceur et la raison, pour s'interdire l'espoir qu'elle ne tardera pas à soustraire sa dignité, son i...

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 662
Speaker: Tardiveau
...que la patrie saine et principale de la nation envisagera alors, dans une perspective ... ...sent leurs artifices et leurs desseins prévaloir, Sa Majesté se flatte du moins que la patrie saine et principale de la nation envisagera alors, dans une perspective consolante d'appui, l'existence d'un concert dont les vues sont dignes de sa con...

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 663
Speaker: Tardiveau
..., soldats et autres citoyens, envers la nation française, seront punis de mort. » ...urs armes, sur le territoire français; soit à ébranler la fidélité des officiers, soldats et autres citoyens, envers la nation française, seront punis de mort. »

Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

page 666
Speaker: Becquey
...nte des sels et tabacs appartenant à la nation. Décret relatif à la vente des sels et tabacs appartenant à la nation.
Speaker: Becquey
... seront "conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l... Décret portant que-les 20 chevaux retenus par la municipalité de Langres seront "conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l'armée.

Séance du dimanche 18 mars 1792

- search term matches: (17)

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 97
Speaker: Caminet
...bre et 7 octobre 1785, en fait don à la nation, et renonce à tout remboursement. ...oie à l'Assemblée ses lettres de maîtrise et quittances de finance des 12 septembre et 7 octobre 1785, en fait don à la nation, et renonce à tout remboursement.
...du département de l'Oise, fait don à la nation de 450 livres de son traitement, comme ... « Le sieur Boniface, ci-devant religieux, et actuellement vicaire épiscopal du département de l'Oise, fait don à la nation de 450 livres de son traitement, comme religieux, à compter du 1er

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 99
Speaker: Oudot
... visé par les grands procurateurs de la nation. ...evoir en exiger une de plus : c'est celle d'un certificat du lieutenant-colonel, visé par les grands procurateurs de la nation.
Speaker: Oudot
...nale avec les grands procurateurs de la nation, ...atif, des mandats du montant des frais de la correspondance de l'Assemblée nationale avec les grands procurateurs de la nation,
... visé par les grands procurateurs de la nation. » ... titre V de la loi du 15 mai dernier et sur un certificat du lieutenant-colonel, visé par les grands procurateurs de la nation. »

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 101
Speaker: Jean Debry
. Il sera élevé, aux frais de la nation, sur la place où se tient le marché à E... . Il sera élevé, aux frais de la nation, sur la place où se tient le marché à Etampes, une pyramide triangulaire; sur l'un des cotés seront gravés ces mots :
Speaker: Jean Debry
LA NATION FRANÇAISE A LA MÉMOIRE DU MAGISTRAT DU ... LA NATION FRANÇAISE A LA MÉMOIRE DU MAGISTRAT DU PEUPLE Qui MOURUT POUR LA LOI

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 102
Speaker: Lecointe-Puyraveau
« Il sera élevé, aux frais de la nation, sur la place où se tient le marché à f... « Il sera élevé, aux frais de la nation, sur la place où se tient le marché à fitampes, une, pyramide triangulaire.
Speaker: Lecointe-Puyraveau
LA NATION FRANÇAISE A LA MÉMOIRE DU MAGISTRAT DU ... LA NATION FRANÇAISE A LA MÉMOIRE DU MAGISTRAT DU PEUPLE Qui MOURUT POUR LA LOI.

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 116
...monnaie fabriquée dans les hôtels de la nation, qui, dès lors, fabriqueraient en pure ... ...encore, puisque l'orfèvre aurait toujours du bénéfice à convertir en lingots la monnaie fabriquée dans les hôtels de la nation, qui, dès lors, fabriqueraient en pure perte pour la masse générale des citoyens. Mais le prix arbitraire des louis d'o...

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 118
...faire l'hommage aux représentants de la nation, qui sans contredit est la plus humaine... ...rd'hui que je rai corrigé, augmenté et enfin fait imprimer, j'ai l'honneur d'en faire l'hommage aux représentants de la nation, qui sans contredit est la plus humaine de toutes ; oui, les Français bien unis ne craindront jamais la rivalité de tou...

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 122
...st dans la liberté et les richesses des nations ; celle des premiers, dans -les mérites...
...t llimspirer aux tidèles. .Les rois des nations tirent toute leur gloire de la dominati...
...pas être de leurs dignités comme de celles du .monde: la splendeur de celle-ci est dans la liberté et les richesses des nations ; celle des premiers, dans -les mérites et les vertus de ses ministres. Les uns étant fondés .sur une autorité extérieu...
...ui brille aux .yeux, puisqu'elles ne sont fondées que pour en donner 1 exemple et llimspirer aux tidèles. .Les rois des nations tirent toute leur gloire de la domination «et du faste ; l'éclat environne leurs dignités.: il n'en est $as ainsi de vo...

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 125
...it droit de s'en moquer? L'Eglise et la nation ont établi sous sa main des prêtres pou... ...évêque serait forcé de demander conseil, de recueillir les suffrages, et il aurait droit de s'en moquer? L'Eglise et la nation ont établi sous sa main des prêtres pour les consulter, et il n'en

Séance du dimanche 18 mars 1792

page 128
...commande de taire à la jeunesse, que la»nation lui confie, la suppression qu'elle a dé... ...ncilier ce système avec les petits ménagements d'une conscience erronée qui lui commande de taire à la jeunesse, que la»nation lui confie, la suppression qu'elle a décrétée du vœu solennel de continence perpétuelle. Plus de loyauté épargnerait da...