Results in Volume 40

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-024 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
4 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

- search term matches: (4)

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

page 352
Speaker: Sédillez
...expérience d'un mode qui délivrerait la nation du fléau des anciennes procédures de cr... ... s'occuper de la formation d'un Code civil, elle trouverait le moyen de faire l'expérience d'un mode qui délivrerait la nation du fléau des anciennes procédures de criées. Voici les articles qui ne sont que le développement de ces principes :
Speaker: Sédillez
...raire ladite maison à la mainmise de la nation ; et si lesdites femmes ou enfants, pèr... ...'inventaire des meubles prescrit par l'article précédent, et sans entendre soustraire ladite maison à la mainmise de la nation ; et si lesdites femmes ou enfants, pères ou mères des émigrés, étaient dans le besoin, ils pourraient demander sur les...
Speaker: Sédillez
...initivement arrêté l'indemnité due à la nation et les revenus de leurs biens seront ve... ...obtenir la jouissance de leurs biens qu'après que l'Assemblée nationale aura définitivement arrêté l'indemnité due à la nation et les revenus de leurs biens seront versés dans le Trésor public. »

Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

page 353
Speaker: Sédillez
...raire ladite maison à la mainmise de la nation; et si lesdites femmes ou enfants, père... ...'inventaire des meubles prescrit par l'article précédent, et sans entendre soustraire ladite maison à la mainmise de la nation; et si lesdites femmes ou enfants, pères ou mères des émigrés, étaient dans le besoin, ils pourront demander, sur les b...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

- search term matches: (5)

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 432
Speaker: Marant
...anière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas...
...oment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité dip...
...es l'acceptation de la Constitution. Les cantons suisses ne peuvent ignorer la manière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas l'aire un oubli aussi marqué qu'ils le font dans ce moment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité diplomatique présente incessament ses vues à l'égard des capitulations suisses.
Speaker: Sédillez
...squ'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition sero... ...rs biens resteront affectés et hypothéqués, à compter du 1er février dernier, jusqu'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition seront réglées par le Corps législatif, proportionnellement au temps de leur absence...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 433
Speaker: Albitte
...ire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vou... ...urs biens des gens qui ont fui leur patrie et conspiré contre elle, c'est leur dire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vous rend vos biens ». (Murmures.) Je demande la question préalable sur ces trois a...
Speaker: Sédillez
...és, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les ... « Les biens séquestrés, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les émigrés, sont mis sous la sauvegarde de la loi, des corps administratifs, de la ...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 436
...t pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaie... ...orts de France. Je crus que sur cet article, comme sur le précédent, il n'y avait pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaient être chargés au soin de choisir et de surveiller les maisons de commerce les ...
...it peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut épro... ...ur leur remboursement présëntait une difficulté plus inquiétante ; mais il n'était peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut éprouver des besoins passagers, elle trouvera toujours dans ses propres forces, les ...
...es préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédi... ...s plus que l'expédition de votre décret, pour en comparer le texte avec les ordres préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédiger le décret, de le porter à la sanction, et de m'en envoyer l'expédition, opér...
...d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des gr... Quelques personnes ont paru craindre que, dans le plan que je viens d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des grains; et elles pensaient qu'un entrepreneur seul et sans caractère, opérerait av...
...ieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des co... ...ptée, la correspondance directe des commissionnaires avec le ministre de l'intérieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des corps administratifs dans nos ports d'après les dispositions dont je vais vous ren...
...t des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tabl... Avant de vous rendre compte des ordres et des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tableau général des achats ordonnés, et de leur répartition entre les départements q...

Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

page 437
...s et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les ...
...a compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser ch...
Pour hâter le moment de la jouissance de ces soulagements, les lettres et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les chargent expressément de prendre sur-le-champ les mesures.les plus promptes pour...
...ntérieur, et de l'instruire exactement de toutes ses opérations, dont elle rendra compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser chaque partie de grains, à mesure qu'elles pourront être envoyées, de manière que ...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

- search term matches: (8)

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 440
Speaker: Cambon
...ter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assign... ...l est court et il est très intéressant que vous l'entendiez aujourd'hui pour éviter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assignats.

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 442
Speaker: Viénot-Vaublanc
... dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en... Une accusation aussi inconcevable est bien grave dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en avait sous les yeux des preuves évidentes. Quelles sont-elles, Messieurs ? Nous...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 445
Speaker: Viénot-Vaublanc
...on, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux ... ...du plaisir de voir le sort des noirs amélioré. Parlez avec la dignité de la raison, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux préjugés. Je vous en Conjuré, Messieurs, pour votre gloire, pour le bien que vou...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 447
Speaker: Viénot-Vaublanc
...lèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir ... ... ces principes sont aussi les vôtres, et vous vous rappellerez ces paroles du célèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir dans ses colonies que des provinces alliées, et non plus sujette de la métropole...

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 449
Speaker: Gensonné
... conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères;

Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

page 450
Speaker: Gensonné
...de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères ;

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

- search term matches: (38)

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 517
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...res ne se.fassent point aux frais de la nation. Vou-driez-vous m'obliger, moi qui suis... ...honorer la mémoire d'un grand homme. Je demande que Ces messes et oraisons funèbres ne se.fassent point aux frais de la nation. Vou-driez-vous m'obliger, moi qui suis calviniste ou mahométan, de payer une messe à laquelle je ne crois pas? Je prop...
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...e dépense ne sera pas à la charge de la nation.) (L'Assemblée passe à l'ordre du jour motivé sur ce qu'elle a décrété que cette dépense ne sera pas à la charge de la nation.)

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 518
Speaker: Lecointe-Puyraveau
... accompagné de haute trahison envers la nation i que la connaissance en appartient à l... ...et la procédure; la lecture m'a convaincu que l'embauchage est prouvé, qu'il est accompagné de haute trahison envers la nation i que la connaissance en appartient à la Haute Cour nationale; que les commissaires du roi au tribunal de Schelestadt a...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 522
Speaker: Thorillon
...ne lettre des grands procurateurs de la nation, par laquelle ils invitent l'Assemblée ... , au nom du comité de législation, fait un rapport sur une lettre des grands procurateurs de la nation, par laquelle ils invitent l'Assemblée nationale à passer à l'ordre du jour sur les questions qu'ils lui avaient posées...
Speaker: Thorillon
« Comme grands procurateurs de la nation et comme députés de l'Assemblée nationa... « Comme grands procurateurs de la nation et comme députés de l'Assemblée nationale, nous ne voudrions pas donner lieu, sans la plus absolue nécessité, au renouv...
...la lettre des grands procurateurs de la nation. ...Assemblée. Ce doute n'est (2) Voy. ci-dessus, séance du 22 mars 1792, page 358, la lettre des grands procurateurs de la nation.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 525
...atif au payement des intérêts dus parla nation, pour emprunts contractés par les ci-de... Décret relatif au payement des intérêts dus parla nation, pour emprunts contractés par les ci-devant pays d'états.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 526
Speaker: Ramond
...culières, d'autres insultes faites à la nation, protectrice de ses membres, et pour ré... ...s la voix publique s'élève pour nous dénoncer une foule d'autres vexations particulières, d'autres insultes faites à la nation, protectrice de ses membres, et pour réclamer le droit des gens violé et la foi des traités devenus illusoires.
Speaker: Ramond
...rise de la Révolution française ; et la nation se trouve blessée, non seulement, dans ... ... les injustices paraissent naître de l'opinion que le gouverne-mènt espagnol a prise de la Révolution française ; et la nation se trouve blessée, non seulement, dans ceux de ses membres qui ont éprouvé des vexations particulières, mais dans son i...
Speaker: Ramond
...ulières du droit naturel et positif des nations, qui vous sollicite de prendre en consi...
...qui s'établira entre le roi et vous, la nation trouve de justes motifs de confiance, e...
...nt qui appelle vos regards sur les causes générales de tant d'infractions particulières du droit naturel et positif des nations, qui vous sollicite de prendre en considération les prétextes que le gouvernement espagnol allègue pour refuser de reco...
...l faut que dans votre sollicitudej et dans le concert de mesures et de volontés qui s'établira entre le roi et vous, la nation trouve de justes motifs de confiance, et l'espérance de voir écarter, d'une manière qui concilie sa dignité avec ses co...
...nt aux gouvernements respectifs de deux nations alliées. Toutes ne sont point appuyées ... ... même importance. Il en est qui sont dans l'ordre commun ae celles qui parviennent aux gouvernements respectifs de deux nations alliées. Toutes ne sont point appuyées de preuves, aucune n'inculpe nos agents politiques. Aussi, Messieurs, vous avez ...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 527
Speaker: Ramond
...bienveillance se trouvent du côté de la nation française; mais il importe d'appeler vo...
...s la distinction qu'il a faite entre la nation et son roi, la seule explication qui pu...
que tous les avantages de la bienveillance se trouvent du côté de la nation française; mais il importe d'appeler votre attention sur ce qui est propre à qualifier la marche du gouvernement espagn...
... a peu dissimulé sa répugnance et peu caché ses desseins, et vous trouverez, dans la distinction qu'il a faite entre la nation et son roi, la seule explication qui puisse être donnée à la contradiction apparente qui régné entre ses déclarations e...
Speaker: Ramond
...our objet principal de diviser les deux nations que lie le pacte de Famille, pour soume... ...ire que la nature n'avait donné à aucune des deux puissances, semblaient avoir pour objet principal de diviser les deux nations que lie le pacte de Famille, pour soumettre ensuite aux vastes combinaisons du gouvernement brita-nique, les futures de...
Speaker: Ramond
...tes à ce gouvernement qui représente la nation espagnole. Ainsi elle avait fait honneu... Telles étaient les avances que la France émancipée avait faites à ce gouvernement qui représente la nation espagnole. Ainsi elle avait fait honneur aux engagements que, durant sa minorité, les deux rois avaient contracté^ entr...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 528
Speaker: Ramond
...traitement entre les individus des deux nations qui est l'esprit encore plus que la let... ... depuis longtemps, et surtout dans cette dernière occasion, blessé l'égalité de traitement entre les individus des deux nations qui est l'esprit encore plus que la lettre de tous les traités d'alliance et dé commerce.
Speaker: Ramond
...crilège de leur patrie? Et quelle autre nation, forcée d accuser la dureté de sa premi... ...hospitalière? Les Français seuls auraient-ils préféré la fuite à l'abjuration sacrilège de leur patrie? Et quelle autre nation, forcée d accuser la dureté de sa première alliée, a le bonheur et la gloire de montrer à l'Europe étonnée cette foule ...
Speaker: Ramond
...s secours que des particuliers de Cette nation paraissent avoir fournis aux esclaves r... ...rique, ont témoignée pour l'état de détresse de la colonie de Saint-Domingue; les secours que des particuliers de Cette nation paraissent avoir fournis aux esclaves révoltés; la cruauté inouïe avec laquelle plusieurs d'entre eux sont accusés d'av...
Speaker: Ramond
...démarches inamicales, la conduite de la nation française? Au sein de ce que l'on nomme... Et cependant, quelle a été pendant cette longue suite ae démarches inamicales, la conduite de la nation française? Au sein de ce que l'on nomme anarchie, nos autorités constituées, plus soumises qué les agents du gouverneme...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 529
Speaker: Ramond
...lle de Saint-Esprit. Ainsi agissent les nations libres; et ce n'est point dans ces acti... ...rps administratifs et municipaux de 2 départements avait retenues dans la citadelle de Saint-Esprit. Ainsi agissent les nations libres; et ce n'est point dans ces actions, qui leur concilient le respect des peuples, qu elles trouvent leurs armes l...
Speaker: Ramond
... cour, hésite de devenir l'alliée de la nation. L'Assemblée constituante désirait que ... ...econnaître la légitimité de notre nouveau gouvernement; sa cour, alliée de notre cour, hésite de devenir l'alliée de la nation. L'Assemblée constituante désirait que ce traitéde 1761 devînt un pacte national, le cabinet de Madrid n'a point encore...
Speaker: Ramond
...s séduite par ces distinctions entre la nation et son roi, qui sont aujourd'hui égalem... ...me contre nous. Une fois égarée par le système absurde de nos rebelles ; une fois séduite par ces distinctions entre la nation et son roi, qui sont aujourd'hui également injurieuses à tous deux, une fois engagée dans la3uerelle de ceux qui abusen...
Speaker: Ramond
...destinées ait à peser dans sa balance 2 nations dont l'une n'est pas la moitié de l'aut... ...nter l'étendard de la guerre à la cîme des Pyrénées, avant que l'arbitre de nos destinées ait à peser dans sa balance 2 nations dont l'une n'est pas la moitié de l'autre, dont l'une embrasserait peut-être imparfaitement une cause qui lui est étran...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 530
Speaker: Ramond
...ir la majorité longtemps patiente de la nation, s'organiser tout à coup, selon des pri... unique vivifiant ce grand corps, et à l'instant de la crise on ne pouvait voir la majorité longtemps patiente de la nation, s'organiser tout à coup, selon des principes, prévus, autour d'une Constitution écrite ; on ne pouvait la voir dans un...
Speaker: Ramond
...n côté les avanta>s-desséchant pour les nations qui ne traitent point avec elle à terme... ... bénéfices annuel; nous ne voyons pas sans envie l'Angleterre faire passer de son côté les avanta>s-desséchant pour les nations qui ne traitent point avec elle à termes égaux, de ce. commerce qui les soumet bientôt à une dépendance absolue. Mais, ...
Speaker: Ramond
...mis. Quelle doit être la conduite de la nation française dans ces circonstances délica... ...exige la dignité nationale offensée, avec ce que sollicitent nos intérêts compromis. Quelle doit être la conduite de la nation française dans ces circonstances délicates. Telle est la dernière question que.votre comité s'est proposé de résoudre.
Speaker: Ramond
... notre ennemi le plus-formidable; si la nation française, justement indignée des injur...
...ilieu de ses agitations intestines, une nation belliqueuse et justement offensée, si, ...
Si le gouvernement espagnol avait été, parmi tant d'ennemis,, notre ennemi le plus-formidable; si la nation française, justement indignée des injures que lui prodiguaient ses voisins, n'en avait encore demandé compte à personne...
...s d'une fois prêtés à germer. L'Espagne n'ignore point ce que peut encore,' au milieu de ses agitations intestines, une nation belliqueuse et justement offensée, si, déterminée à la vengeance, si, unie à d'anciennes nivales* elle- livre la Médite...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 531
Speaker: Ramond
...essé à les diriger vers l'utilité d'une nation dont il5 a adopte la Constitution., aut...
... concourir à l'indissoluble union de la nation et de son chef.
...ui fa cour d'Espagne a, jusqu'àprésent, rapporté toutes ses démarches^ est intéressé à les diriger vers l'utilité d'une nation dont il5 a adopte la Constitution., autant' l'Assemblée nationale doit être disposée à favoriser utt'succês qui semble concourir à l'indissoluble union de la nation et de son chef.
Speaker: Ramond
...che, votre comité a5 vu l'intérêt des 2 nations, et une générosité qui* convient à la n... Dans- cette marche, votre comité a5 vu l'intérêt des 2 nations, et une générosité qui* convient à la nôtre.
Speaker: Ramond
...et l'autre cas,..les réclamations de la nation française se fondent sur. le droit naturel des nations, et dans l'un et l'autre cas, le droit ... Dans l'un et l'autre cas,..les réclamations de la nation française se fondent sur. le droit naturel des nations, et dans l'un et l'autre cas, le droit positif des traités intervient pour appuyer ces, réclamations; mais, avec cette ...
Speaker: Ramond
...urtout, il* est- de l'usage, commun des nations alliées; de s'abstenir de toute, espèce... ...e nos. relations extérieures n'à éprouvé aucune altération et que dans ce cas, surtout, il* est- de l'usage, commun des nations alliées; de s'abstenir de toute, espèce d'interveft-tion.

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 532
Speaker: Ramond
...rmonie que nécessite l'intérêt des deux nations. ...reste plus qu'à déterminer les moyens également infaillibles de perpétuer une harmonie que nécessite l'intérêt des deux nations.
Speaker: Ramond
... de traitement entre les indivius des 2 nations y ait été solennellement stipulée, jama... ...n, en ce qui concerne leurs dispositions commerciales. Jamais, Quoique l'égalité de traitement entre les indivius des 2 nations y ait été solennellement stipulée, jamais dans les ports d'Espagne, le pavillon français n'a joui complètement de cette...
Speaker: Ramond
...ar un traité, des liens utiles aux deux nations, et de fixer, avec précision et clarté,... d'Espagne, à l'effet de resserrer et perpétuer, par un traité, des liens utiles aux deux nations, et de fixer, avec précision et clarté, toute stipulation qui ne serait pas entièrement conforme aux vues ae paix génér...
Speaker: Ramond
La nation française, en changeant ses lois et ses... La nation française, en changeant ses lois et ses mœurs, doit sans doute changer sa politique, mais elle est encore condamnée, pa...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 533
...nez de déclarer à la face de toutes les nations que le grand principe de l'égalité dés ... ...fin l'effusion du sang, et pour assurer le retour des bras à la culture. Vous venez de déclarer à la face de toutes les nations que le grand principe de l'égalité dés droits entre les hommes de toutes les couleurs ne serait plus enfreint dans les ...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 539
...punité. L'amnistie honore sans doute la nation généreuse qui fait grâee aux égarements... ...ue tant d'atrocités n'aient été commises -que pour effrayer le monde par leur impunité. L'amnistie honore sans doute la nation généreuse qui fait grâee aux égarements, aux convulsions presque inséparables des révolutions. Mais lepar-aon de crimes...
... ne ferons donc pas cette injure à deux nations éclairées, de penser qu'elles veuillent... ...rmis de traeer, et ces peuples, s'ils-sont opprimés, sont aussi nos alliés. Nous ne ferons donc pas cette injure à deux nations éclairées, de penser qu'elles veuillent prodiguer leurs trésors et leur sang, pour une acquisition aussi éloignée, pour...
... prépare la reconnaissance du droit des nations; nous n'aurions pas même'à délibérer, n...
...ule force des rois, la seule gloire des nations; alors les passions particulières, tran...
...vions donner, dès'ce moment, 4e -signal de cette bienveillance urverselle - 'que prépare la reconnaissance du droit des nations; nous n'aurions pas même'à délibérer, ni survies alliances ni sur la guerre. L'EuTope aura-t-elle besoin de politique, ...
...verselle. Alors, le bonheur des peuples sera le seul but des législateurs, la seule force des rois, la seule gloire des nations; alors les passions particulières, transformées en vertus publiques, ne déchireront plus, par des querelles sanglantes,...
La nation française, en.changeant ses lois;ét ses... La nation française, en.changeant ses lois;ét ses mœurs doit sans doute, changer sa politique, mais elle est encore condamnée par...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 540
...fluence, tôt ou tard irrésistible d'une nation forte de 24 millions d'hommes, parlant ...
...des prosélytes, l'influence d'une telle nation conquerra, sans doute l'Europe entière ...
... habiles; il n'est que trop vrai que la nation qui veut partout conserver la paix, ent...
L'influence, tôt ou tard irrésistible d'une nation forte de 24 millions d'hommes, parlant la même langue et ramènent l'art social aux notions simples de liberté et d'équi...
... le cœur humain, trouveront dans toutes les parties du monde, des missionnaires des prosélytes, l'influence d'une telle nation conquerra, sans doute l'Europe entière à la vérité, à la modération, à la justice, mais non pas tout à la fois, en un s...
...ons, ils auront à défendre celle de la raison, et ils n'en devront être que plus habiles; il n'est que trop vrai que la nation qui veut partout conserver la paix, entreprend un travail plus difficile, que celle qui enflamme l'ambition, en offrant...
...s Français doivent être observés par la nation française, jusqu'à ce qu'elle les ait a... ...deux principes sont : 1° que tous les traités précédemment conclus par le roi des Français doivent être observés par la nation française, jusqu'à ce qu'elle les ait annulés, changés ou modifiés, d'après le travail qui sera fait à cet égard au sei...
...ête étant la base de notre conduite, la nation française ne regarde comme existantes e... inaltérable de la paix et la renonciation à toute conquête étant la base de notre conduite, la nation française ne regarde comme existantes et comme obligatoires dans tous les traités que les stipulations purement défensi...
..., il faut encore apprendre à toutes les nations que si, pour étouffer à jamais les germ... ...ir, que la politique, qui veut tout bouleverser, nous soient toujours étrangères, il faut encore apprendre à toutes les nations que si, pour étouffer à jamais les germes des combats, il fallait renoncer à toute force extérieure, détruire nos forte...
...hommes et pour le malheur réel des deux nations. ...ers et belliqueux qui se ruinaient et se déchiraient pour 1 orgueil de quelques hommes et pour le malheur réel des deux nations.
...n'assurait pas encore le repos des deux nations. Les rois était parents, les deux peupl... On s'aperçut bientôt que cette succession, qui avait coûté tant de sang, n'assurait pas encore le repos des deux nations. Les rois était parents, les deux peuples n'étaient pas unis, les ministres étaient rivaux : etY Angleterre, profitant ...
...rre éclate en 1756. Ce fut après que la nation française eut perdu ses vaisseaux, ses ... La guerre éclate en 1756. Ce fut après que la nation française eut perdu ses vaisseaux, ses richesses et ses plus belles colonies que nos malheurs fournirent au caractère e...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 541
...r ceux qui craindraient qu'une des deux nations ne l'emportât sur l'autre en générosité... Il ne resterait rien à ajouter pour ceux qui craindraient qu'une des deux nations ne l'emportât sur l'autre en générosité. Mais l'intérêt nous dicte-t-il d'autres lois que la reconnaissance ?
...à toute violence, à toute conquête, les nations s'appliquent uniquement au développemen... ...us grande force des Empires, qu'aussi longtemps qu'étrangère à toute injustice, à toute violence, à toute conquête, les nations s'appliquent uniquement au développement de leur richesse intérieure, de leur véritable prospérité. La France compte da...
...maux n'est-il pas facile de prévoir. La nation, qui nous a choisis pour être les insti... ... menaceraient-ils pas alors et nos finances, et nos armées, et combien d'autres maux n'est-il pas facile de prévoir. La nation, qui nous a choisis pour être les instituteurs de ses lois, nous demande aussi la sûreté de ses possessions et de son c...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 542
...connaîtrons désormais que des pactes de nation* ...ste aucun de nos décrets qui n'ait, annoncé à; l'Europe entière que nous, ne. reconnaîtrons désormais que des pactes de nation*
...ssessions, aux secours mutuels que deux nations-doivent se donner, aux avantages de com... ...doiyent être ratifiés,; ceux qui sont relatifs; à la- garantie réciproque des possessions, aux secours mutuels que deux nations-doivent se donner, aux avantages de commerce qu'elles s'assurent. D'autres ont besoin d'être corrigés, car- vous ne pou...
...nnel d'un monarque l'a seul dicté et la nation qui en est l'unique garante n'y prend a...
...ble la foi publique et la confiance des nations.
...uire. L'ambition l'a conçu* la,rivalité peut l'anéantir. Souvent l'intérêt personnel d'un monarque l'a seul dicté et la nation qui en est l'unique garante n'y prend aucune part. Il n'en serait pas ainsi d'un acte vraiment national qui assermenter...
... volonté générale, produit une alliance indisso?-luble, et à.pour base inébranlable la foi publique et la confiance des nations.
...sité même d'assurer la paix, force les- nations à set ruiner en préparatifs de défenses... ...iller, à se redouter, à se regarder comme ennemis. Pourquoi faut-il que la nécessité même d'assurer la paix, force les- nations à set ruiner en préparatifs de défenses Puisse cette affreuse politique être bientôt; en horreur sur toute la teFre.
...nnaître à ;Sa Majesté catholique que la nation française* en prenant toutes les mesure... « Décrète que le roi sera prié de faire connaître à ;Sa Majesté catholique que la nation française* en prenant toutes les mesures propres à main? tenir la; paix, observera les engagements dé4 fensifs et comme...
...r un traité, des- liens utiles aux deux nations et. de fixer avec précision et clarté t... ...iatement négocier avec les ministres, à l'effet de resserrer et de perpétuer, par un traité, des- liens utiles aux deux nations et. de fixer avec précision et clarté toute stipulation qui ne serait pas entièrement conforme aux vues de paix général...

Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

page 543
...dération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progres... « Au surplus, l'Assemblée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national,