Results in Volume 38

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-121 hits on 1792-015 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
6 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

- search term matches: (20)

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 145
Speaker: Gorguereau
...ls soient punis comme coupables de lèse-nation. ...oient destitués : ceux-ci qu'ils soient mis en état d'accusation ; ceux-là, qu'ils soient punis comme coupables de lèse-nation.
...e des fonctions des représentants de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouva... ...s à l'Assemblée nationale, porte (art. 34) : l'acte d'élection sera le seul titre des fonctions des représentants de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouvant être gênée par aucun mandat particulier. Les assemblées primaires et celles d...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 146
Speaker: Gorguereau
... imprescriptible ; elle appartient à la nation, aucune section du peuple, ni aucun ind... ...le 1er du titre III porte : la souveraineté est une, indivisible, inaliénable et imprescriptible ; elle appartient à la nation, aucune section du peuple, ni aucun individu, ne peut s'en attribuer l'exercice.
Speaker: Gorguereau
...ivant l'article 2 du même titre III, la nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs...
... du département particulier, mais de la nation entière, et qu'on ne pourra leur donner...
Ajoutons que, suivant l'article 2 du même titre III, la nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs, ne peut les exercer que par délégation, et que, suivant l'article 7, section 3...
...itre, les représentants nommés dans les départements ne seront pas représentants du département particulier, mais de la nation entière, et qu'on ne pourra leur donner aucun mandat.

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 147
Speaker: Gorguereau
...t, et passent directement du sein de la nation dans le sein du Corps législatif. Altér... ...on de la loi, ne s'arrêtent sur aucune des autorités intermédiaires. Ils arrivent, et passent directement du sein de la nation dans le sein du Corps législatif. Altérez une seule de ces bases, l'harmonie du système politique n'est plus qu'un vain...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 150
Speaker: Delacroix
..., plus imposante peut-être aux yeux des nations, que lorsque, au milieu des orages même... « L'Assemblée nationale constituante ne s'est jamais montrée plus grande, plus imposante peut-être aux yeux des nations, que lorsque, au milieu des orages même du fanatisme, elle a rendu un hommage éclatant à ce principe. Il était perdu da...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 153
Speaker: Gorguereau
...le vœu de 100 capitales est celui de la nation entière ; toutes les fois encore que de...
...s d'unité, suivant lesquelles seules la nation et les divers corps politiques doivent ...
...st celui de la section ; que le vœu de 40 sections est celui de la commune; que le vœu de 100 capitales est celui de la nation entière ; toutes les fois encore que des individus parlent ou comme juges, ou comme électeurs, ou comme administrateurs...
...parce qu'elles renversent le système représentatif, et détruisent toutes les lois d'unité, suivant lesquelles seules la nation et les divers corps politiques doivent être régis, convoqués, assemblés, interrogés et consultés, d'où l'on doit conclu...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 155
Speaker: Viénot-Vaublanc
...aites respecter les représentants de la nation, vous en êtes comptable et moi, je remplis mon devoir envers la nation, en vous disant la vérité. Si c'est ainsi, Monsieur, que vous faites respecter les représentants de la nation, vous en êtes comptable et moi, je remplis mon devoir envers la nation, en vous disant la vérité.
Speaker: Gorguereau
« Quoi de plus coupable envers k nation qu'une pétition de 10 conjurés, tendant... « Quoi de plus coupable envers k nation qu'une pétition de 10 conjurés, tendant par sa nature et sa publicité, et en dépit de l'expression du vœu public, à for...
Speaker: Gorguereau
...ndre ou de contester aux délégués de la nation les égards et les hommage* qu ils renda... ...es amis du peuple honorent les mandataires du peuple; ils rougiraient de restreindre ou de contester aux délégués de la nation les égards et les hommage* qu ils rendaient jadis aux créatures d'un despote.

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 156
Speaker: Gorguereau
... nous parlons, est le corps moral de la nation entière, en ce sens; c'est le souverain... ..., il leur doit obéissance et vénération ; il est l'esclave de la loi. Celui dont nous parlons, est le corps moral de la nation entière, en ce sens; c'est le souverain de 25 millions d'hommes. Lorsque celui-ci délègue la plénitude* de sa puissance...
Speaker: Gorguereau
...ix dans les tribunes : Vous insultez la nation entière ! Voix dans les tribunes : Vous insultez la nation entière !

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 158
Speaker: Gorguereau
...e. Ils viennent ici régner au nom de la nation entière : pouvoirs supérieurs, autorité... ...ans l'ordre social, ce n'est que pour s'y revêtir de la toute puissance du peuple. Ils viennent ici régner au nom de la nation entière : pouvoirs supérieurs, autorités subalternes, on admire avec quelle assurance, ils font tout ressortir à leur t...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 160
...stitution dans le premier congrès de la nation, ils avaient donné l'exem- ...nnie, ou pour l'égalité. Que si, par hasard, appelés à poser les bases de la Constitution dans le premier congrès de la nation, ils avaient donné l'exem-
fias de tromper encore la nation dans d'autres emplois. Is sont jugés : ... fias de tromper encore la nation dans d'autres emplois. Is sont jugés : ils n'échapperont pas plus au jugement de leur siècle et de la postérité, qu aux...

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 172
...e tout mon temps devait appartenir à la nation. ...les gages étaient considérables. Je rejetai ces offres avec mépris, convaincu que tout mon temps devait appartenir à la nation.

Séance du samedi 4 février 1792, au soir

page 173
...le veto, c'est comme représentant de la nation. ...roi ne soit une autorité constituée. Ce n'est pas en son nom privé qu'il exerce le veto, c'est comme représentant de la nation.
...anction du roi, comme représentant delà nation, et en vertu du droit qui lui est spéci... ... bien distincts : 1° par le vœu déterminé de l'Assemblée nationale*, 2° par la sanction du roi, comme représentant delà nation, et en vertu du droit qui lui est spécialement délégué par elle à cet égard.
...ple décret des représentants élus de la nation, auquel chaque représenté peut individu... ...que-là, il n'est en aucun sens obligatoire pour les citoyens. Ce n'est qu'un simple décret des représentants élus de la nation, auquel chaque représenté peut individuellement opposer son opinion, soit auprès de l'Assemblée nationale elle-même, so...
...alité de représentant héréditaire de la nation. ...utile à la patrie. Ils tiendraient, sans doute, le même langage au roi, en sa qualité de représentant héréditaire de la nation.

Séance du lundi 6 février 1792, au matin

- search term matches: (15)

Séance du lundi 6 février 1792, au matin

page 193
Speaker: Regnault-Beaucaron
..., et se contentent de la monnaie que la nation a adoptée (1). Je crois devoir vous ann... ...lon des volontaires nationaux parisiens, qui refusent de l'argent pour leur paye, et se contentent de la monnaie que la nation a adoptée (1). Je crois devoir vous annoncer, et je sais avec bien de la satisfation, que non seulement le bataillon de...
Speaker: Regnault-Beaucaron
...rez avec confiance les assignats que la nation vous offre. ... que vous aurez calculé les suites que pourrait avoir ce fatal refus, vous recevrez avec confiance les assignats que la nation vous offre.

Séance du lundi 6 février 1792, au matin

page 196
Speaker: Delacroix
...tre la Constitution et la liberté de la nation française, par des Français émigrés. Lo... « Une conspiration a été formée contre la Constitution et la liberté de la nation française, par des Français émigrés. Louis-Stanislas-Xavier, Charles-Philippe et Louis-Joseph Bourbon, princes • frança...
Speaker: Bigot de Préameneu
...tre la Constitution et la liberté de la nation française par des français émigrés : Lo... « Une conspiration a été formée contre la Constitution et la liberté de la nation française par des français émigrés : Louis-Stanislas-Xavier, Charles-Philippe et Louis-Joseph Bourbon, princes français...

Séance du lundi 6 février 1792, au matin

page 197
Speaker: Thuriot
...t pour recevoir les représentants de la nation française; qu'au surplus, le lieu où l'... ...it endroit qu'on nous avait peint comme un office et qui ne convenait pas au tout pour recevoir les représentants de la nation française; qu'au surplus, le lieu où l'on devait nous recevoir était indiqué précisément par la loi et que je persistai...

Séance du lundi 6 février 1792, au matin

page 198
Speaker: Thuriot
...que l'on rendît aux représentants de la nation les honneurs qui leur étaient dus. : Le... ...tir que l'intérêt du moment exigeait qu'il fit le sacrifice d'une étiquette, et que l'on rendît aux représentants de la nation les honneurs qui leur étaient dus. : Les ministres ont résisté, et enfin, Messieurs, voyant que nous ne pouvions les co...
Speaker: Thuriot
...Qu'il est du plus grand intérêt pour la nation que les communications des deux pouvoir... & Qu'il est du plus grand intérêt pour la nation que les communications des deux pouvoirs aient le mêipe degré de facilité, décrète ce qui suit : \
Speaker: Couthon
...te entre eux et les représentants de la nation qui son allés porter les décrets à la s... ...oir pas exécutée, d'autant plus qu'ils n'ont aucun caractère pour élever une lutte entre eux et les représentants de la nation qui son allés porter les décrets à la sanction. Je demande qu'ils soient mandés sur-le-champ et que l'Assemblée improuv...

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

- search term matches: (16)

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 247
Speaker: Cambon
...nnaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient e... Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient en arrière. Je demande que le rapport du comité des domaines, pour la vente des b...
Speaker: Broussonnet
... il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en...
...rra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bon...
...heureuse Révolution, qui nous a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe incontestable, qu'il faut mettre les hommes à leur.pJace,...
...oi, d'avoir été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bonheur pour moi ! je le répète ; mon cœur le sent vivement il en est pénétré, mais...
Speaker: Broussonnet
...x de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux ... ...eu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une grande leçon que je...

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 248
Speaker: Cambon
...t des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-dev... ...de l'ordinaire des finances réunis, sur les difficultés qui retardent le payement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrè...
Speaker: Cambon
...e les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par ... « Décrète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la s...

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 249
Speaker: Charlier
...ommunautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originai... ...loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les...

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 250
Speaker: Mallarmé
nation supplémentaire de visiteurs des rôles (... nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime ainsi :

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 251
Speaker: Aubert-Dubayet
...la prendrai toujours pour le bien de la nation. ...rai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 252
Speaker: Jouffret
...e doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans ... ...tion des contributions publiques, c'est, dans tous les temps, le premier soin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans les circonstances actuelles, car nous ne pouvons pas nous dissimuler que le déso...
Speaker: Jouffret
...services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en m... Les plus grands services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre d...
Speaker: Jouffret
...ut fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart d... . Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiem...

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 253
Speaker: Dorizy
...je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la b... ...r l'effet qu'elles produisent; si je me trompe, je n'ai plus rien à dire; mais, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son effet.
Speaker: Inizan
...vera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudiss... ...uisse en juger. Je suis persuadé que l'Assemblée, avec ce mot : simplicité, trouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 257
Speaker: Moreau
...t le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et q... « L'Assemblée nationale, considérant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et que l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.

Séance du mardi 7 février 1792, au matin

page 258
Speaker: De Narbonne
... guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d... ...it gagner, comme Français, au refus que j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d'un seul jour ? faut-il retarder les moyens nécessaires pour assurer le succès d...

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

- search term matches: (8)

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

page 12
Speaker: Mouysset
...eurs dettes. Un des représentants de la nation vous a rappelé des événements malheureu... ...cru que leur honneur les appelait à Conlentz, et qu'il les dispensait de payer leurs dettes. Un des représentants de la nation vous a rappelé des événements malheureux passés dans notre ville. Pourquoi affecter de ne chercher que le peuple dans l...

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

page 17
Speaker: Lemontey
...un ramas de brigands, pourra sortir une nation forte et laborieuse. Je désirerais donc... ...écessité du travail épureront la lie de nos cités sur un rivage solitaire; et d'un ramas de brigands, pourra sortir une nation forte et laborieuse. Je désirerais donc qu'on s'occupât sans délai des préparatifs nécessaires pour mettre la déportati...

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

page 18
Speaker: Lemontey
...astes terrains en friche que possède la nation? Ne pourrait-on pas les vendre par part... Serait-il impossible d'attacher des indigents à la culture de ces vastes terrains en friche que possède la nation? Ne pourrait-on pas les vendre par parties à l'homme qui n'a que des bras et du zèle, et lui faire les premières avance...
Speaker: Lemontey
...e qu après un certain laps de temps, la nation serait remboursée, tant ae ses avances ... ...i faire les premières avances nécessaires, sous une redevance combinée de manière qu après un certain laps de temps, la nation serait remboursée, tant ae ses avances que de la valeur primitive du fonds î Combien ce marché serait avantageux pour e...
Speaker: Lemontey
...evance temporaire, qui rembourserait la nation de ses avances et de la valeur des fond... ...lles indigentes, et de leur faire les premières avances nécessaires sous une redevance temporaire, qui rembourserait la nation de ses avances et de la valeur des fonds. » (Vifs applaudissements.)

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

page 19
Speaker: Broussonnet
...vaines et vagues qui appartiennent à la nation et le partage des biens communaux. ...n rapport sur un objet très important qu'il a mis en avant, l'emploi des terres vaines et vagues qui appartiennent à la nation et le partage des biens communaux.
Speaker: Lecoz
... sa voix à celle des législateurs ae la nation. (Applaudissements.) ...c les légitimes représéhtants du peuple français, que nul intrus n y vient mêler sa voix à celle des législateurs ae la nation. (Applaudissements.)

Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

page 20
Speaker: Lecoz
...teur, tromper ses frères et mentir à la nation. Je vous le demande. Messieurs, est-ce ... ...ut qu'en sortant de sa municipalité, il ne puisse, se couvrant d'un masque imposteur, tromper ses frères et mentir à la nation. Je vous le demande. Messieurs, est-ce trop exiger d'un homme qui aspire à l'honneur d'être une partie intégrante du pe...

Séance du lundi 13 février 1792

- search term matches: (18)

Séance du lundi 13 février 1792

page 465
Speaker: Laureau
...soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pen... ...quelques personnes trop crédules qui se plaisent à propager des terreurs ou des soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pense pas que les Navarrais, autrefois Français, différent en sentiment des Aragonn...
Speaker: Laureau
...agne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, ... ...ent plus que les bonnes femmes et les ignorants qui, nulle part, pas même en Espagne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, Monsieur le Président, pour en donner connaissance, si vous le jugez utile, à l'...

Séance du lundi 13 février 1792

page 466
Speaker: Delmas
...es, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous éta... ... sentiment de la crainte, comme avec l'action du caprice, ne seront ni valeureuses, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous établissons le règne de la liberté et de l égalité, si la puissance paternelle et c...

Séance du lundi 13 février 1792

page 467
Speaker: Rougier-La-Bergerie
...peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus just... ...est de veiller avec la plus scrupuleuse exactitude à ce que les subsistances du peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus juste et plus rigoureuse. Les mesures les plus vastes ont été prises pour cet objet ...

Séance du lundi 13 février 1792

page 468
Speaker: Jean Debry
...n prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous ... ...ils être superflus, dussiez-vous faire des avances, dussiez-vous les acheter à un prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous y trompez pas, tant que le peuple aura du pain, ses bras seront pour la loi; mai...
Speaker: Broussonnet
...ée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différent... ...elle qu'on vient de vous proposer est très vague, très faible très peu à la portée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différents membres ae cette Assemblée qui me semblent préférables. Gomme la mesure ae l'i...

Séance du lundi 13 février 1792

page 470
Speaker: Charlier
...s déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres. Décret qui fixe le délai dans lequel tous les propriétaires de créances déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres.
Speaker: Charlier
...des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps admin... Décret portant que les biens des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. ( Vifs applaudissements.)

Séance du lundi 13 février 1792

page 472
Speaker: Le Président
... ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalit... ...ices? Le département veut des coupables; où est celui de nous qui ne l'est pas à ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalité est prête à verser son sang plutôt que de s'avilir et de devenir esclave.

Séance du lundi 13 février 1792

page 473
Speaker: Tardiveau
..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de t... « Art. 1. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de tout leur pouvoir l.a Constitution du royaume, décrétée-par l'Assemblée nationale...
Speaker: Vergniaud
...lus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu... ...pour aucun autre service public que la garaé du roi. Ce qui le prouve d'autant plus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu'il est bien évident que c'est une maison domestique armée. D'après cela, Messie...

Séance du lundi 13 février 1792

page 474
Speaker: Jean Debry
...roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes serv... ...r, c'est ici une véritable fonction qu'on exerce; elle est en plus à l'égard du roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes services qu elle reçoit des autres ci-, toyens : les limités de ce plus et de ce moi...

Séance du lundi 13 février 1792

page 475
Speaker: Jean Debry
...avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonct... ...me d'égalité, mais encore, parce que les relations positives de la garde royale avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonction particulière dans l'état civil dont vous seuls, comme législateurs, devez ar...
Speaker: Jean Debry
...ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les p... ...ence des officiers municipaux de la ville où réside le roi, un serment conçu en ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les pouvoirs établis par la Constitution décrétée par l Assemblée nationale et accept...
Speaker: Aubert-Dubayet
...té de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire,... La formule de serment proposée par le comité de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire, tout ce qu'on peut exiger pour leur sûreté réciproque. Je demande qu on aille a...

Séance du lundi 13 février 1792

page 476
Speaker: Tardiveau
..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... « Article 1er. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par VAssemblée nationale co...
Speaker: Choudieu
...tionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être ... ...rer de garder fidèlement la personne du rôi. )u moment que, dans l'Acte constitutionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être fidèles à toutes les autorités constituées; vous n'avez pas besoin de dire que v...
Speaker: Henry-Larivière
... garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on p... ... pour qu'on soit obligé de s'y soumettre. Quel est le serment qu'on demande à la garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on par la loi ? C'est la collection de tous les décrets. Et j'observe à l'Assemblée ...

Séance du lundi 13 février 1792

page 478
Speaker: Masuyer
..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de to... « Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l'Assemblée nationale c...

Séance du lundi 13 février 1792

page 481
« A Messieurs les Représentants de la nation. « A Messieurs les Représentants de la nation.

Séance du lundi 13 février 1792

page 483
...tution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le pe...
...travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps a...
réprimés, amèneraient promptement la famine, a déclaré ennemis de la Constitution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le peuple à des voies de fait et à des violences contre la .liberté de vente et de ci...
...nnus et dénoncés par les honnêtes gens, comme ennemis de la Constitution et des travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps aux gardes nationales, qui sont les citoyens actifs eux-mêmes, et aux troupes de ...
...llet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... ...ionalesdu royaume que leurs députés à la fédération générale ont jurq, le 14 juillet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée ...

Séance du lundi 13 février 1792

page 485
...rine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est for... « On nuirait donc, en effet, à la marine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est fort bonne; puisque, pour remplir les mêmes objets, on serait obligé d'en construir...

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

- search term matches: (16)

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 585
Speaker: Saladin
...cile de répondre à M. Delessart, qu'une nation qui, a renoncé... (Murmures i) V. ...es nouvelles à l'Assemblée, et.d'en rendre le public confident. Il aurait été facile de répondre à M. Delessart, qu'une nation qui, a renoncé... (Murmures i) V.
Speaker: Saladin
Comme représentant de la nation, j'ai le droit d'énoncer mon opinion et... Comme représentant de la nation, j'ai le droit d'énoncer mon opinion et j'en userai.
Speaker: Saladin
...n effet, MésSièurs, je me disais qu'une nation qui a renoncé au droit de conquête, qu'une nation qui ne veut que se défendre, une nation qui ne veut que conserver ses droits, n... ...u renvoi à ce comité, et mon motif était infiniment conforme aux principes. Et en effet, MésSièurs, je me disais qu'une nation qui a renoncé au droit de conquête, qu'une nation qui ne veut que se défendre, une nation qui ne veut que conserver ses droits, n'a pas besoin de secret ni de mystères dans ses relations politiques. (Bruit.) M...
Speaker: Saladin
Je dis que la nation doit abandonner désorr mais le langage astucieux des cours. Je dis que la nation tout entière doit savoir quelle est la ...
...nes.) Si cette mission tend à trahir la nation, sera-ce lorsque la trahison sera consommée que la nation devra être instruite; sera-ce lorsque n...
...onnaissance est due à l'Assemblée, à la nation entière, et vous partageriez le crime d...
Je dis que la nation doit abandonner désorr mais le langage astucieux des cours. Je dis que la nation tout entière doit savoir quelle est la mission dont lès sieurs Pelleport ont été chargés. (Applaudissements dans les tribunes.) Si cette mission tend à trahir la nation, sera-ce lorsque la trahison sera consommée que la nation devra être instruite; sera-ce lorsque nous serons égorgés par les agents du sieur Pelleport que la tête du sieur Deless...
...avoir connaissance des faits, d'avoir connaissance de la correspondance. Cette connaissance est due à l'Assemblée, à la nation entière, et vous partageriez le crime du sieur Delessart, s'il yous trahit, en enveloppant dans votre comité diplomatiq...

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 586
Speaker: Thuriot
...usation relativement aux crimes de lèse-nation. Eh bien, vous a-t-on provoqués formell... ...point èn votre pouvoir de faire. Vous n'avez qu'une qualité, celle du juré d'accusation relativement aux crimes de lèse-nation. Eh bien, vous a-t-on provoqués formellement1? Vous a-t-on montré l'instruction et vous a-t-on demandé, qu'après avoir ...

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 587
Speaker: Mouysset
...rases, par lesquelles on prétend qu'une nation, qui a renoncé aux conquêtes, doit bann... ...nue. Cependant, Messieurs, ne nous le dissimulons pas. Sans doute, les belles phrases, par lesquelles on prétend qu'une nation, qui a renoncé aux conquêtes, doit bannir le mystère sur ses relations diplomatiques, sont excellentes quand la liberté...
Speaker: Mouysset
...ire qu'il a fait ce que l'intérêt de la nation lui commandait. ... avez renvoyé au comité diplomatique en qui vous devez à voir confiance , et croire qu'il a fait ce que l'intérêt de la nation lui commandait.

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 590
Speaker: Dumolard
...s préparatifs de guerre qui menacent la nation française. On m'écrit de Grenoble, le 7... ...les renferment le tableau dès forces qui sont actuellement en Savoie et celui des préparatifs de guerre qui menacent la nation française. On m'écrit de Grenoble, le 7 février, des détails importants dont vous allez entendre lecture : .

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 593
Speaker: Fauchet
...es quantités énormes de grains chez les nations voisines à un prix exorbitant. ...tation; et, pour avoir ensuite l'apparence de servir le peuple, ils ont acheté des quantités énormes de grains chez les nations voisines à un prix exorbitant.

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 594
Speaker: Fauchet
...re du roi de Sardàigne, injurieuse à la nation française, et qu'il' soutiénne que nous... ...semei(its, des tribunes.) Passe encore qu'il vienne nous lire deux fois une lettre du roi de Sardàigne, injurieuse à la nation française, et qu'il' soutiénne que nous ne l'avions pas entendy, qubiqu'ilNen eût .fait lui-même, un mois auparavant, l...

Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

page 595
Speaker: Fauchet
...réduits à mendier la dette sacrée de la nation et ils ne parviennent encore à ne l'obt... ...ient avec plus d'éclat ; mais la plupart encore, dans certains districts, .sont réduits à mendier la dette sacrée de la nation et ils ne parviennent encore à ne l'obtenir qu'après des déplacements continuels. Cependant, ces mêmes administrateurs,...