Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-121 hits on 1792-012 hits on 1792-024 hits on 1792-031 hits on 1792-042 hits on 1792-054 hits on 1792-065 hits on 1792-072 hits on 1792-080 hits on 1792-091 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-021 hits on 1793-032 hits on 1793-043 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 17 volumes
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 1 result
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      - search term matches: (13)

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 587
      Speaker: Gossuin
      ...ut et du Bas-Rhin, avec l'énergie d'une nation libre qui s'est interdit les conquêtes,... ... l'égalité et la liberté. « Il fallait, ajoutent-ils, annoncer aux cercles du Haut et du Bas-Rhin, avec l'énergie d'une nation libre qui s'est interdit les conquêtes, que s'ils se refusent à exécuter les traités, s'ils ne dispersent ces hordes d'...

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 588
      Speaker: Gossuin
      ...ments, devenus si justement odieux à la nation; il se plaint de ce qu'il a méconnu ses... Moritauban compare le directoire du département de Paris aux ci-devant parlements, devenus si justement odieux à la nation; il se plaint de ce qu'il a méconnu ses devoirs, a foule aux pieds ses engagements et qu'il s'est rendu infidèle au peu...

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 589
      Speaker: Gossuin
      ...e port salutaire de la souveraineté des nations. ...ée des droits de l'homme vous aidera à conduire le vaisseau de la liberté dans le port salutaire de la souveraineté des nations.
      Speaker: Gossuin
      ...onfisquer leurs revenus au profit de la nation. ...laive de la justice trop longtemps suspendu sur leurs têtes criminelles, et de confisquer leurs revenus au profit de la nation.
      Speaker: Gossuin
      ...tyrans, disent ceux de Manosque, qu'une nation aussi puissante et aussi fière que la n... Vous avez appris aux tyrans, disent ceux de Manosque, qu'une nation aussi puissante et aussi fière que la nôtre n'ignore pas les moyens de conserver la liberté, lorsqu'elle a su la conqué...

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 590
      Speaker: Gossuin
      ...soutienne toujours dans vos séances, la nation fera lé reste. ...e robins soulèveront contre lui la tempête ; mais que le courage de l'esprit se soutienne toujours dans vos séances, la nation fera lé reste.
      Speaker: Gossuin
      ...récieux que vous devez entièrement â la nation, si je continuais à vous faire lecture ... Ce serait mé répéter. Messieurs, et trop entreprendre sur Ce temps précieux que vous devez entièrement â la nation, si je continuais à vous faire lecture du très grand nombre d'adresses que j'ai encore sous les yeux.
      Speaker: Gossuin
      ..., enrichis de cette devise si chère aux nations indépendantes, il fuira épouvanté, et n... ...ri de guerre sera : La liberté ou la mort. A l'aspect de nos drapeaux tricolores, enrichis de cette devise si chère aux nations indépendantes, il fuira épouvanté, et nos armes victorieuses le repousseront dans la région des esclaves. Si nous somme...

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 591
      Speaker: Gossuin
      ...vait en attendre et que peut désirer la nation : la confiance réciproque entre les sol...
      ...nstitution est dans tous les cœurs ; la nation, la loi et le roi, mots sacrés pour tou...
      ...e que sa présence où ce régiment tient garnison a produit l'effet que le roi pouvait en attendre et que peut désirer la nation : la confiance réciproque entre les soldats et les officiers existe ; la discipline est consolidée ; le maintien de la Constitution est dans tous les cœurs ; la nation, la loi et le roi, mots sacrés pour tout citoyen français, forment le cri de ralliement, cri redoutable pour les ennemi...
      Speaker: Gossuin
      ...naires qui ont tant outragé et ruiné la nation par des écrits attentatoires à sa souve... avec plus de sûreté, condamner la mémoire des écrivains ignorants ou mercenaires qui ont tant outragé et ruiné la nation par des écrits attentatoires à sa souveraineté.
      Speaker: Gossuin
      ...iger les épreuves de sa déclaration aux nations étrangères, rédigée par M. Condorcet, e... ...glaise, allemande, espagnole et italienne, de surveiller l'impression et de corriger les épreuves de sa déclaration aux nations étrangères, rédigée par M. Condorcet, et dont la traduction en toutes les langues fut décrétée le 28 décembre dernier ;...

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 592
      Speaker: Broussonnet
      ... 2° qu'il soit équipé, aux dépens de la nation, 10 vaisseaux marchands, lesquels seron... ... dans la Nouvelle-Angleterre pour des bois de construction et autres matériaux ; 2° qu'il soit équipé, aux dépens de la nation, 10 vaisseaux marchands, lesquels seront chargés de différents objets nécessaires à la réparation des pertes éprouvées ...
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 1 result
    • Séance du lundi 13 février 1792

      - search term matches: (18)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465
      Speaker: Laureau
      ...soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pen... ...quelques personnes trop crédules qui se plaisent à propager des terreurs ou des soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pense pas que les Navarrais, autrefois Français, différent en sentiment des Aragonn...
      Speaker: Laureau
      ...agne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, ... ...ent plus que les bonnes femmes et les ignorants qui, nulle part, pas même en Espagne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, Monsieur le Président, pour en donner connaissance, si vous le jugez utile, à l'...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 466
      Speaker: Delmas
      ...es, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous éta... ... sentiment de la crainte, comme avec l'action du caprice, ne seront ni valeureuses, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous établissons le règne de la liberté et de l égalité, si la puissance paternelle et c...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 467
      Speaker: Rougier-La-Bergerie
      ...peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus just... ...est de veiller avec la plus scrupuleuse exactitude à ce que les subsistances du peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus juste et plus rigoureuse. Les mesures les plus vastes ont été prises pour cet objet ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 468
      Speaker: Jean Debry
      ...n prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous ... ...ils être superflus, dussiez-vous faire des avances, dussiez-vous les acheter à un prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous y trompez pas, tant que le peuple aura du pain, ses bras seront pour la loi; mai...
      Speaker: Broussonnet
      ...ée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différent... ...elle qu'on vient de vous proposer est très vague, très faible très peu à la portée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différents membres ae cette Assemblée qui me semblent préférables. Gomme la mesure ae l'i...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 470
      Speaker: Charlier
      ...s déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres. Décret qui fixe le délai dans lequel tous les propriétaires de créances déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres.
      Speaker: Charlier
      ...des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps admin... Décret portant que les biens des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. ( Vifs applaudissements.)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 472
      Speaker: Le Président
      ... ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalit... ...ices? Le département veut des coupables; où est celui de nous qui ne l'est pas à ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalité est prête à verser son sang plutôt que de s'avilir et de devenir esclave.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 473
      Speaker: Tardiveau
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de t... « Art. 1. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de tout leur pouvoir l.a Constitution du royaume, décrétée-par l'Assemblée nationale...
      Speaker: Vergniaud
      ...lus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu... ...pour aucun autre service public que la garaé du roi. Ce qui le prouve d'autant plus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu'il est bien évident que c'est une maison domestique armée. D'après cela, Messie...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 474
      Speaker: Jean Debry
      ...roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes serv... ...r, c'est ici une véritable fonction qu'on exerce; elle est en plus à l'égard du roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes services qu elle reçoit des autres ci-, toyens : les limités de ce plus et de ce moi...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 475
      Speaker: Jean Debry
      ...avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonct... ...me d'égalité, mais encore, parce que les relations positives de la garde royale avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonction particulière dans l'état civil dont vous seuls, comme législateurs, devez ar...
      Speaker: Jean Debry
      ...ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les p... ...ence des officiers municipaux de la ville où réside le roi, un serment conçu en ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les pouvoirs établis par la Constitution décrétée par l Assemblée nationale et accept...
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...té de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire,... La formule de serment proposée par le comité de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire, tout ce qu'on peut exiger pour leur sûreté réciproque. Je demande qu on aille a...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 476
      Speaker: Tardiveau
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... « Article 1er. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par VAssemblée nationale co...
      Speaker: Choudieu
      ...tionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être ... ...rer de garder fidèlement la personne du rôi. )u moment que, dans l'Acte constitutionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être fidèles à toutes les autorités constituées; vous n'avez pas besoin de dire que v...
      Speaker: Henry-Larivière
      ... garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on p... ... pour qu'on soit obligé de s'y soumettre. Quel est le serment qu'on demande à la garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on par la loi ? C'est la collection de tous les décrets. Et j'observe à l'Assemblée ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 478
      Speaker: Masuyer
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de to... « Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l'Assemblée nationale c...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 481
      « A Messieurs les Représentants de la nation. « A Messieurs les Représentants de la nation.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 483
      ...tution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le pe...
      ...travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps a...
      réprimés, amèneraient promptement la famine, a déclaré ennemis de la Constitution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le peuple à des voies de fait et à des violences contre la .liberté de vente et de ci...
      ...nnus et dénoncés par les honnêtes gens, comme ennemis de la Constitution et des travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps aux gardes nationales, qui sont les citoyens actifs eux-mêmes, et aux troupes de ...
      ...llet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... ...ionalesdu royaume que leurs députés à la fédération générale ont jurq, le 14 juillet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 485
      ...rine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est for... « On nuirait donc, en effet, à la marine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est fort bonne; puisque, pour remplir les mêmes objets, on serait obligé d'en construir...
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 3 results
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      - search term matches: (17)

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 27
      Speaker: Pierron
      ...es pouvoirs des députés, intéressant-la nation entière, ayant une influence incalculab... ...ndu dans le deuxième degré de juridiction, il était bien juste que le jugement des pouvoirs des députés, intéressant-la nation entière, ayant une influence incalculable sur la chose publique, la Constitution attachât l'irrévocabilité à ce jugemen...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 28
      Speaker: Pierron
      ...n obstacle redoutable aux ennemis de la nation et de la chose publique, quelques malin... ...issant au milieu de vous par son génie, son patriotisme, son éloquence, oppose un obstacle redoutable aux ennemis de la nation et de la chose publique, quelques malintentionnés, une faction, les ministres, la cour, parviendront peut-être à s'en d...
      Speaker: Pierron
      ...à la maintenir, toute l'autorité que la nation vous a confiée. Votre comité pense donc... ... saurez gré, puisque vous n'avez pas de volonté plus ferme que celle d'employer à la maintenir, toute l'autorité que la nation vous a confiée. Votre comité pense donc, sur la première question, qu'il n'y a pas lieu à remettre en ju ement la valid...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 29
      ...orps de la marine, plus l'intérêt de la nation me fait un devoir de rappeler avec pers... «Plus nous approchons de l'époque delà revue de formation du nouveau corps de la marine, plus l'intérêt de la nation me fait un devoir de rappeler avec persévérance au Corps législatif, la nécessité pressante de s'occuper des règlements...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 30
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...décret du 7 de ce mois, établira la for nation du nouveau corps des officiers de la ma... ...ine, et qu'il n'existe encore aucune loi à cet égard. La revue, ordonnée par le décret du 7 de ce mois, établira la for nation du nouveau corps des officiers de la marine, et consommera la désorganisation de l'ancien ; mais, je le répète, loin de...
      Speaker: Aubert-Dubayet
      « Il est temps, d'ailleurs, que la nation sache que l'Assemblée nationale, en déc...
      ...qu'il ne l'occupât plus, et pour que la nation sache cela, il faut hâter Tenet des obs...
      « Il est temps, d'ailleurs, que la nation sache que l'Assemblée nationale, en décrétant, le 1er février dernier, qu'il n'y avait pas lieu à délibérer sur le proj...
      ... qu'il occupe, mais qu'elle a entendu seulement rejeter la mesure proposée pour qu'il ne l'occupât plus, et pour que la nation sache cela, il faut hâter Tenet des observations que vous avez arrêté de présenter au roi.

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 33
      Speaker: Lasource
      ...aire de la loi, les représentants de la nation sans caractère, puisqu'ils ne pourront ... ...est admis dans les tribunes, qu'arrivera-t-il? c'est qu'il verra, dans le sanctuaire de la loi, les représentants de la nation sans caractère, puisqu'ils ne pourront pas délibérer, mais simplement discuter; or, il serait du plus grand danger que ...
      Speaker: Vergniaud
      ...lent conférer comme représentants de la nation, c'est-à-dire que leurs conférences aur...
      ...s membres que comme représentants de la nation, et non comme individus. Lorsque les représentants de la nation veulent se reunir comme individus,' alo...
      Ou ils veulent conférer comme représentants de la nation, c'est-à-dire que leurs conférences auront lieu en vertu d'un décret, ou bien ils veulent conférer comme simples indivi...
      ...union ne peut pas être portée à l'Assemblée nationale, qui n'a de police su r ses membres que comme représentants de la nation, et non comme individus. Lorsque les représentants de la nation veulent se reunir comme individus,' alors ils rentrent, comme tous les autres citoyens, sous l'inspection de la police ...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 34
      Speaker: Vergniaud
      ...) je dis que si les représentants de la nation veulent former une réunion ou une assoc... particulière... (Non! non!) je dis que si les représentants de la nation veulent former une réunion ou une association...
      Speaker: Vergniaud
      ... ce n'est pas comme représentants de la nation, que c'est comme individus, pour votre ... ...00. Mais l'association fût-elle universelle, dès l'instant que vous convenez que ce n'est pas comme représentants de la nation, que c'est comme individus, pour votre instruction particulière que vous vous assemblez, vous n'êtes plus sous les lois...
      Speaker: Vergniaud
      ...foi. Jè suppose des représentants de la nation réunis ici ; je ne rappellerai pas les ...
      ...dre; je suppose les représentants de la nation assemblés ici au nombre de plus de 200,...
      ...entir les inconvénients de cette proposition à ceux qui l'ont acceptée de bonne foi. Jè suppose des représentants de la nation réunis ici ; je ne rappellerai pas les objections de M. Lasource, auxquelles il serait peut-être difficile de répondre; je suppose les représentants de la nation assemblés ici au nombre de plus de 200, les représentants portent partout leur caractère ; ils peuvent, s'ils le veulen...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 35
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...masse imposante des représentants d'une nation ainsi liés par un amour égal du bonheur... ...re, convaincu que la ligue aé nos ennemis viendrait bientôt se briser contre la masse imposante des représentants d'une nation ainsi liés par un amour égal du bonheur public. (Vifs applaudissements.) Oui, Messieurs, le salut de la chose publique ...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 36
      Speaker: Grangeneuve
      ...ue ce ifest pas aux représentants de la nation à donner l'exemple d'une conduite qui s... ...licité des séances orcfonnées par la Constitution. Vous conviendrez d'ailleurs que ce ifest pas aux représentants de la nation à donner l'exemple d'une conduite qui serait une violation indirecte delà Constitution, qui tendrait à pouvoir faire se...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 38
      Speaker: Delacroix
      ...ste est ici, le matin comme le soir. La nation nous paye tout le jour de ses deniers e... ...devons y employer tous nos moments; tant qu'il y ades décrets à rendre, notre poste est ici, le matin comme le soir. La nation nous paye tout le jour de ses deniers et de sa confiance, nous devons travailler tout le jour. Nous lui avons consacré ...
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      - search term matches: (71)

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 527
      Speaker: Hua
      ...rançais peuvent avoir avec les diverses nations qui couvrent la surface de la terre. ...bonne heure les jeunes gens avec les idées des relations industrielles que les Français peuvent avoir avec les diverses nations qui couvrent la surface de la terre.

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 528
      Speaker: Chirat
      ... commune à Thiers, qui fait remise à la nation de l'indemnité qui lui reviendrait pour... 1° Lettre de M. Bonne foi, prêtre, procureur de la commune à Thiers, qui fait remise à la nation de l'indemnité qui lui reviendrait pour la dime inféodée à lui appartenant sur un arpent de terre.
      Speaker: Grangeneuve
      La nation ne sera plus gouvernée par l'Assemblée ... La nation ne sera plus gouvernée par l'Assemblée nationale, mais par les Comités.....

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 530
      Speaker: Ramond
      ...vère de la part des représentants de la-nation. (Applaudissements.) ...e la Constitution et d'un gouvernement légitime, mérite l'improbatiop la plus,sévère de la part des représentants de la-nation. (Applaudissements.)
      Speaker: Ramond
      ...ignation publique. Ge qui convient à la nation, ce qui sied aux représentants d'un péu...
      ...tère entier n'a plus la confiance ae la nation. (Applaudissements.)
      ...point un ministre, ce ne sont point deux ministres qu'elle doit dénoncer à l'indignation publique. Ge qui convient à la nation, ce qui sied aux représentants d'un péuplè libre, c'est d'annoncer, c'est de déclarer au roi que le ministère entier n'a plus la confiance ae la nation. (Applaudissements.)
      Speaker: Ramond
      ...ne sauràit mériter la con-fiàrice dé la nation. [Vifs applaudissements.) ...on ministère vous, paraît incompatible ayec lés principes de la Constitution et ne sauràit mériter la con-fiàrice dé la nation. [Vifs applaudissements.)

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 531
      Speaker: Cambon
      ...st essentiel pour la Constitution et la nation qhè les Représentants du peuple marchen... ...e de M. Ramond, je serai toujours constant.dans mes principes; je crois "qu'il est essentiel pour la Constitution et la nation qhè les Représentants du peuple marchent de cohcert avec lé pouvoir exécutif. J'ai Souvent accusé à la tribune le pouvo...
      Speaker: Cambon
      ...le ministère a perdu la confiance de la nation. Vous Verrièz dès lors que la Constitut... ...à votre place, je ne perdrais jpas utt instant, pour aller dire au roi que tout le ministère a perdu la confiance de la nation. Vous Verrièz dès lors que la Constitution aurait son exécution entière et que le Gouvernement marcherait.
      ...stère entier a perdu la confiance de la nation. Je ne crois pas néanmoins que vous dev... ...oppose sur celle de M. Ramond tendant à ce qu il soit déclaré au roi que le ministère entier a perdu la confiance de la nation. Je ne crois pas néanmoins que vous devez la décréter sur-le-champ. Il est étonnant que M. Ramond vienne proposer à l'A...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 532
      Speaker: Gérardin
      ... ministres ont perdu la confiance de la nation. Il faut que l'Assemblée examine s'il n... ...odifier la Constitution, ce n'est pas alors, dis-je, qu'il faut déclarer que les ministres ont perdu la confiance de la nation. Il faut que l'Assemblée examine s'il n'est pas quelqu'un de ces agents qui trempe dans cette grande conspiration, et p...
      Speaker: Tarbé
      ... ministère ont perdu la confiance de la nation. Il faudrait peut-être, Messieurs, rapp... ...ptes ne soient rendus ; la troisième, que les membres composant actuellement lè. ministère ont perdu la confiance de la nation. Il faudrait peut-être, Messieurs, rapprocher? comparer les deux premières propositions qui vous sont faites pour démon...
      Speaker: Tarbé
      ... ministère ont perdu la confiance de la nation. ...re décréter à l'Assemblée nationale, dès à présent, que les membres composant le ministère ont perdu la confiance de la nation.
      Speaker: Tarbé
      ...inistère avait perdu la confiance de la nation, mais que le système du ministère ne méritait pas la confiance de la nation. Et à ce sujet j'observerai à l'Assembl... ...adopte. 11 n'a pas entendu proposer à l'Assemblée nationale de déclarer que le ministère avait perdu la confiance de la nation, mais que le système du ministère ne méritait pas la confiance de la nation. Et à ce sujet j'observerai à l'Assemblée que l'énoncé simple de cette proposition présente une idée qui, dans une circ...
      Speaker: Tarbé
      ...en de l'estime et de la confiance de la nation entière, les preuves, les dénonciations... ...and il était question d'un acte aussi grave que celui qui tend à priver un èitoyen de l'estime et de la confiance de la nation entière, les preuves, les dénonciations, les inculpations devaient être

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 533
      Speaker: Tarbé
      ...me qui ne mérite pas la confiance de la nation. Ce système est-il une erreur ou un . c...
      ...cquitté un devoir de représentant de la nation.
      ...il règne dans le ministère en général, sans considération de personnes, un système qui ne mérite pas la confiance de la nation. Ce système est-il une erreur ou un . crime? c'est ce qu'il faudrait examiner. Si ce système est crimininel, il mérite ...
      ...aut que chacun des membres de l'Assemblée, en votant, ait la certitude qu'il a acquitté un devoir de représentant de la nation.
      Speaker: Guadet
      ... qui n'ont jamais eu la confiance de la nation, que de faire déclarer par le Corps lég...
      ...le ministère a perdu la confiance de la nation ou que le système qu'il a embrassé n'a pas mérité la confiance de la nation, lorsqu'il est évident qu'à votre résis...
      ...et pour leurs complots : elle les sauverait; car qu'est-Ce, Messieurs, pour ceux qui n'ont jamais eu la confiance de la nation, que de faire déclarer par le Corps législatif qu'ils l'ont perdue? Qu'est-ce surtout pour le Corps législatif que de faire déclarer que le ministère a perdu la confiance de la nation ou que le système qu'il a embrassé n'a pas mérité la confiance de la nation, lorsqu'il est évident qu'à votre résistance, au langage de la justice, à celui de la raison on opposera les mêmes intr...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 534
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ..., à la sûreté et a l'indépendance de la nation française, et de lui déclarer qu'à défa... ... entendait renoncer à tout traité qui pourrait porter atteinte à la souverainèté, à la sûreté et a l'indépendance de la nation française, et de lui déclarer qu'à défaut par lui de donner pleine et entière satisfaction sur tpus ces points avant le...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      Ce décret a été applaudi par la, nation entière, -il a prouvé que l'Assemblée n... Ce décret a été applaudi par la, nation entière, -il a prouvé que l'Assemblée nationale ne se trompera jamais lorsqu'elle prendra pour guides les sentiments él...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 535
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...ires pour la dignité et la sûreté dé la nation, si lé pouvoir exécutif les néglige. Il... ...nviter le roi aux mesures militaires et diplomatiques qui lui paraissent nécessaires pour la dignité et la sûreté dé la nation, si lé pouvoir exécutif les néglige. Il oublie que, d'après la Constitution, lé Corps législatif a le droit, sur la not...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...vouloir avertir lés représentants de la nation des dangers qui la menacent, et de voul... ...quoi lui npti-fiait-on l'office du 21 décembre? Quelle singulière prétention de vouloir avertir lés représentants de la nation des dangers qui la menacent, et de vouloir que l'Assemblée nationale s'interdise de manifester son opinion sur les meâu...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 536
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...artout des discours outrageants pour la nation ou ses représentants, annonçant hauteme... ...sant publiquement des exercices militaires, s'incorporant publiquement, tenant partout des discours outrageants pour la nation ou ses représentants, annonçant hautement des projets d'invasion sous la protection ou avec le secours des alliés de la...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...u'un traître envers le roi et envers la nation, s'il a été une époque à laquelle la ca... ... roi, à toutes les puissances étrangères?) ; M. Delessart qui n'était lui-même qu'un traître envers le roi et envers la nation, s'il a été une époque à laquelle la cause des émigrés a été liee a celle du roi, M. Delessart a donc cru légitimer tou...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...e peut l'être aucunement aux yeux de la nation française, la ligue qu'il a for-mée_ave... ...confidence coupable, s'il s'est emparé de cette opinion, pour justifier ce qui ne peut l'être aucunement aux yeux de la nation française, la ligue qu'il a for-mée_avec les diverses puissances?
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...n qui doit soulever l'indignation d'une nation si fière, l'empereur sou-tient qu'elle ...
      ... en s'immisçant dans les affaires de la nation française, en soutenant contre elle le ...
      ...olabilité qui n'est qu'une faveur de la nation 1 II n'attentait pas à la sûreté de la nation, en la menaçant de sa vengeance et de c...
      ...n'attentait pas à la souveraineté de la nation, en prescrivant des bornes à ses innova...
      Voilà les bases de ce fameux concert. Le croi-rez-vous? cette déclaration qui doit soulever l'indignation d'une nation si fière, l'empereur sou-tient qu'elle ne contient rien d'attentatoire a la dignity, a la surete et a l'independance du...
      ...si. Messieurs, l'empereur n'at- tentait pas à l'indépendance du peuple français, en s'immisçant dans les affaires de la nation française, en soutenant contre elle le chef du pouvoir exécutif! Il n'attentait pas à la souveraineté du peuple françai...
      ...opre souveraineté, en faisant dériver de la nature et du droit des gens une inviolabilité qui n'est qu'une faveur de la nation 1 II n'attentait pas à la sûreté de la nation, en la menaçant de sa vengeance et de celle de toutes les puissances européennes, si elle voulait continuer des changem...
      ... la royauié, en qualifiant ces changements ae révolte et d'insubordination ! Il n'attentait pas à la souveraineté de la nation, en prescrivant des bornes à ses innovations; en lui déclarant que lui, que tous les princes, ne reconnaîtraient comme ...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...es gens n'embrasse que les rapports des nations entre elles, et non pas les ... despotes. Ce n'est pas même le droit que le ministre cite, parce que le droit des gens n'embrasse que les rapports des nations entre elles, et non pas les

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 537
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...aignent sérieusement les attaques d'une nation qui ne veut que la justice, qui ne veut... ...on et d'une attaque de la France; mais comment peut-on croire que ces princes craignent sérieusement les attaques d'une nation qui ne veut que la justice, qui ne veut pas de conquête, point d'agression, et à qui sa propre situation commande la tr...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...rofit de quelques individus, mais d'une nation entière, qui, ayant cette nation pour appui, ne peut être renversée en u... ... pas vu que cette Révolution, qui n'est pas, comme les anciennes, seulement au profit de quelques individus, mais d'une nation entière, qui, ayant cette nation pour appui, ne peut être renversée en un moment avec des moyens ordinaires, ni par de misérables intri-

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 538
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ... que si elles 1 ont, c'est que toute la nation est dans ces sociétés? Enfin, comment n...
      ...anchise et loyauté; il devait dire à la nation française : Vous avez changé la forme d...
      ...évolution, les sociétés particulières n'ont pas l'influence qu'il leur prête, ou que si elles 1 ont, c'est que toute la nation est dans ces sociétés? Enfin, comment n'a-t-il pas jugé, sa position et la nôtre, et n'a-t-il pas pris le seul parti qu...
      ...nquillité dans ses Etats? Léopold devait, par politique même, se montrer avec franchise et loyauté; il devait dire à la nation française : Vous avez changé la forme de votre gouvernement : le roi adopte ces changements; je suis loin dé les blâmer...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...indépendance et à la souveraineté de la nation. (Applaudissements.) ...eut intervenir dans vos querelles intérieures, porte par cela même atteinte à l'indépendance et à la souveraineté de la nation. (Applaudissements.)
      Speaker: Brissot-de-Warville
      nation française, par des concerts et des alli... nation française, par des concerts et des alliances, et il se garde bien de citer les phrases qui prouvent et l'existence et l...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 539
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...a compromis la sûreté, la dignité de la nation, si, convaincu que le laisser à son pos... ...e me l'ordonne, et je croirais trahir -mon serment si, convaincu qu'un ministre a compromis la sûreté, la dignité de la nation, si, convaincu que le laisser à son poste c'est préparer les plus grandes calamités à la patrie, je n'exposais pas à to...

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 540
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...e, à la souveraineté, à la sûreté de la nation française. ...stiles, puisque jè vous ai démontré qu'ils étaient attentatoires à l'indépendance, à la souveraineté, à la sûreté de la nation française.
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...ociations, pour tempérer l'ardeur de la nation française, qui brûlait d'attaquer et de... ...le; il semblait se réserver cette matière nouvelle à des explications et des négociations, pour tempérer l'ardeur de la nation française, qui brûlait d'attaquer et de se venger des insultes qu'elle avait reçues.
    • Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 590
      Speaker: Mouysset
      ...du numéraire et de l'embarras où est la nation de faire le prêt des troupes en argent,...
      ...e plus léger qu'ils puissent faire à la nation. M. le président, après s'être fait fai...
      ...tement, réunies en cette ville, par lequel, après s'être pénétrées de la rareté du numéraire et de l'embarras où est la nation de faire le prêt des troupes en argent, les gendarmes annoncent au Directoire qu'ils désirent être payés en papier, et que Ge sacrifice est le plus léger qu'ils puissent faire à la nation. M. le président, après s'être fait faire lecture de cet arrêté, a témoigné à la députation toute la satisfaction du di...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 592
      Speaker: Duvant
      .... Il se contracte entre le prince et la nation une société qui a tous les caractères d... ...oits de possession ni de propriété séparés de l'état avec lequel elle s'est unie. Il se contracte entre le prince et la nation une société qui a tous les caractères de la communauté qui se stipule dans les contrats de mariage, et dont les effets ...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 593
      Speaker: Duvant
      ...serait nécessairement très onéreux à la nation. Il est prudent, il est nécessaire de p... ...rait une foule de liquidations embarrassantes, compliquées, et dont le résultat serait nécessairement très onéreux à la nation. Il est prudent, il est nécessaire de prévenir et d'étouffer toutes ces difficultés.

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 595
      Speaker: Golzart
      ...us aux ci-devant liefs appartenant à la nation, ceux qui possédaient des fonds mouvant... ...iter aux redevables le moyen de se libérer des droits, tant casuels que fixes, dus aux ci-devant liefs appartenant à la nation, ceux qui possédaient des fonds mouvants en fiefs oucensives des biens nationaux, pourraient être admis à racheter divi...
      Speaker: Golzart
      ...es •particuliers débiteurs, soit par la nation, qui en ferait l'avance pour ceux des d... ...crétât que les propriétaires de cette redevance en seront remboursés, soit par les •particuliers débiteurs, soit par la nation, qui en ferait l'avance pour ceux des débiteurs qui seraient dans l'impossibilité d'opérer eux-mêmes ce rachat.
      Speaker: Golzart
      ...is que cette avance fût remboursée à la nation en vingt années, et dans la même forme ... Je voudrais que cette avance fût remboursée à la nation en vingt années, et dans la même forme que le prix des biens nationaux vendus.
      ...s débiteurs de pareils droits envers la nation, je répondrais, je crois, avec quelque ... ... redevances ci-devant seigneuriales, envers les particuliers, fnais seulement les débiteurs de pareils droits envers la nation, je répondrais, je crois, avec quelque avantage que, lorsqu'il s'agit, dans un Etat régénéré, d'aider à l'affranchissem...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 597
      Speaker: Sage
      Il est indigne de la loyauté d'une nation libre d'attaquer un ennemi mort. Il est indigne de la loyauté d'une nation libre d'attaquer un ennemi mort.

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 598
      Speaker: Mailhe
      ...ue au caractère et à la puissance de la nation. Cette question ne peut être trop mûrem... ...faut désormais que cela change; il faut donner aux affaires une direction analogue au caractère et à la puissance de la nation. Cette question ne peut être trop mûrement approfondie. Pourquoi les membres qui ont été nommés comme suppléants au com...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 599
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...r promptement des moyens ae soulager la nation d'une charge aussi pesante; cette lettr... ...u'à certains cantons, souvent même à une seule municipalité, le prie de s'occuper promptement des moyens ae soulager la nation d'une charge aussi pesante; cette lettre est ainsi conçue :
      Speaker: Henry-Larivière
      ..., en s'occupant des moyens de sauver la nation, ne doit pas oublier ce qu'elle doit à ... L'Assemblée, en s'occupant des moyens de sauver la nation, ne doit pas oublier ce qu'elle doit à la justice, ce qu'elle doit à l'humanité; mais, le ministre de la justice, en vo...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 601
      Speaker: Condorcet
      ... comme dette exigible; autrement, toute nation qui n'aurait ni biens territoriaux à ve... ..., soit pour perfectionner le système de l'ordre social, ne pouvait être regardée comme dette exigible; autrement, toute nation qui n'aurait ni biens territoriaux à vendre ni le crédit d'emprunter de très grosses sommes, serait condamnée à conserv...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 602
      Speaker: Condorcet
      ...tude, être débiteur que créancier de la nation. ... des reventes partielles ; et en général, on aime mieux, dans un moment d'inquiétude, être débiteur que créancier de la nation.
      Speaker: Condorcet
      Dans une nation qui occupe un grand territoire, où la p... Dans une nation qui occupe un grand territoire, où la population est nombreuse, où l'industrie a fait assez de progrès pour que, non se...
      Speaker: Condorcet
      ...e qui n'a jamais existé nulle part, une nation riche, active, nombreuse, sans l'existe... ...aire du développement ae l'industrie et du commerce, et conduiraient à établir ce qui n'a jamais existé nulle part, une nation riche, active, nombreuse, sans l'existence d'une classe pauvre et corrompue; ils serviraient dans le moment actuel à di...
      Speaker: Condorcet
      ...rable qu'on ne croit, des droits que la nation peut réclamer sur les domaines aliénés,... ...erve nécessaire. Cette hypothèque serait formée ensuite du produit, plus considérable qu'on ne croit, des droits que la nation peut réclamer sur les domaines aliénés, des créances du Trésor public sur les particuliers, des domaines incorporels, e...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 603
      Speaker: Condorcet
      ... et paisible, serait dangereux pour une nation encore agitée, et entourée d'ennemis. ...nts divers; que cet ordre de choses, qui pourrait se soutenir dans un pays isolé et paisible, serait dangereux pour une nation encore agitée, et entourée d'ennemis.
      Speaker: Condorcet
      ...ne partie déterminée des domaines de la nation. ...e la masse des assignats, et celle de consacrer spécialement à leur Extinction une partie déterminée des domaines de la nation.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 1 result
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 440
      Speaker: Cambon
      ...ter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assign... ...l est court et il est très intéressant que vous l'entendiez aujourd'hui pour éviter que demain on vienne présenter à la nation une offrande de 50,000 livres en assignats.

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 442
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ... dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en... Une accusation aussi inconcevable est bien grave dans la bouche d'un représentant de la nation ! Sans doute, quand il l'a faite, il en avait sous les yeux des preuves évidentes. Quelles sont-elles, Messieurs ? Nous...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 445
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...on, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux ... ...du plaisir de voir le sort des noirs amélioré. Parlez avec la dignité de la raison, la grandeur des représentants de la nation, et vous imposerez aux passions et aux préjugés. Je vous en Conjuré, Messieurs, pour votre gloire, pour le bien que vou...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 447
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...lèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir ... ... ces principes sont aussi les vôtres, et vous vous rappellerez ces paroles du célèbre Turgot : Sage et heureuse sera la nation qui, la première, consentira à ne voir dans ses colonies que des provinces alliées, et non plus sujette de la métropole...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 449
      Speaker: Gensonné
      ... conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspirations qu'on a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères;

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 450
      Speaker: Gensonné
      ...de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la... « Que cet odieux complot paraît lié aux projets de conspiration quon a formés contre la nation française, et qui devaient éclater à la fois dans les deux hémisphères ;
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 2 results
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 5
      ...igrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par Son décret du 9 février dernier, se... ...dérant \qu'il importe de déterminer promptement La manière dont les biens des émigrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par Son décret du 9 février dernier, seront administrés, de régler les moyens d'exécution dé cette main mise, et les ex...
      ...s, sont affectés à l'indemnité due à la nation. « Les biens des Français émigrés, et les revenus de ces biens, sont affectés à l'indemnité due à la nation.
      ...ts biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles. ... ainsi que toutes celles qui pourraient être faites par la suite, tant que lesdits biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles.

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 7
      « La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits suc... « La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits successifs, échus ou à, échoir aux enfants de famille, en état de porter les armes,...

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 8
      ...de l'indemnité due par les émigrés à la nation. ...inuer de veiller à la conservation de toutes les propriétés qui forment le gage de l'indemnité due par les émigrés à la nation.
    • Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      - search term matches: (14)

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 410
      Speaker: Laureau
      ...e qu'elles dirigent, appartiennent à la nation et ne peuvent être ordonnées qu'en vert...
      ... le militaire ! quel déshonneur pour la nation !" Drapeau de la liberté ! soldats de l...
      ...u'on leur destine une fête triomphale : les fêtes publiques et l'opinion publique qu'elles dirigent, appartiennent à la nation et ne peuvent être ordonnées qu'en vertu d'un décret ou au moins en vertu d'un arrêté du département ou de la municipal...
      ...principes? Quelle honte, quelle flétrissure pour la garde nationale et pour tout le militaire ! quel déshonneur pour la nation !" Drapeau de la liberté ! soldats de la patrie!... (Murmures prolongés... Le bruit couvre la voix de l'orateur.)
      Speaker: Lacombe-Saint-Michel
      ... assurera l'individu, elle donnera à la nation une imposition dont le ...yen affilié, ou l'en priver; et cette connaissance intime, en même temps qu'elle assurera l'individu, elle donnera à la nation une imposition dont le

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 411
      Speaker: Mengin
      ...s très considérables au préjudice de la nation et en a fait la dénonciation au comité ... ...depuis le compte rendu par ce concierge dans lé comité. Il y a trouvé des erreurs très considérables au préjudice de la nation et en a fait la dénonciation au comité de surveillance et ensuite à l'Assemblée, qui, dans le temps, en a ordonné le re...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 412
      Speaker: Pastoret
      ...t plus exister désormais entre les deux nations d'autre rivalité que celle de travaille... ...x pour donner les premiers cet exemple, de nous empresser de l'imiter. Il ne doit plus exister désormais entre les deux nations d'autre rivalité que celle de travailler de concert au bonheur du genre humain. La Chambre des communes a pensé que l'a...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 413
      Speaker: Jouffret
      ...tés constituées, insulté ouvertement la nation et conjuré contre la Constitution, savo...
      ...e nationale : Vive le roi, au diable la nation, lorsque la troupe de ligne faisait son entrée, et criait : Vive la nation, vive la loi, vive le roi; pour avoir é...
      ... département de la Lozère; qu'ils ont violé le respect dû aux lois et aux autorités constituées, insulté ouvertement la nation et conjuré contre la Constitution, savoir, le sieur Borel, pou r a voi r, le 25 février dernier à l'arri vée de 3 com-p...
      ...n'obéir qu'à lui et de lui être fidèle; d'avoir crié et fait répéter par la garde nationale : Vive le roi, au diable la nation, lorsque la troupe de ligne faisait son entrée, et criait : Vive la nation, vive la loi, vive le roi; pour avoir écrit, quelque temps auparavant, aux chefs des gardes nationales voisines, pour l...
      Speaker: Jouffret
      ... sieur Borel: Vive le roi, au diable la nation, et pour s'être rendus avec lui au dire... ...iers de la garde nationale, aux délits ci-dessus mentionnés, en criant, comme le sieur Borel: Vive le roi, au diable la nation, et pour s'être rendus avec lui au directoire du département, pendant la nuit, et avoir menacé de charger le détachemen...
      Speaker: Jouffret
      ...ir défendu aux soldats de crier vive la nation; pour avoir réponduaux sous-officiers d... « Le sieur Jourdan-Combette, pour avoir défendu aux soldats de crier vive la nation; pour avoir réponduaux sous-officiers de ci-devant Lyonnais, qu'ils n'avaient rien à faire par les ordres du départemen...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 419
      Speaker: Vergniaud
      ...ue temps à relever la souveraineté delà nation, honteusement courbée sous le joug des ... ...giter par de vaines terreurs, pour obtenir de vous que vous tardiez encore quelque temps à relever la souveraineté delà nation, honteusement courbée sous le joug des usurpations sacerdotales. On vous a dit qu'entreprendre aujourd'hui de la dégage...
      Speaker: Vergniaud
      ...nde, ils se gardaient alors de dire aux nations ou aux hommes qui venaient s'instruire ... ...si scandaleusement méconnue dans la suite, que leur puissance n'est pas de ce monde, ils se gardaient alors de dire aux nations ou aux hommes qui venaient s'instruire de leurs doctrines: « Si vous ne vous mariez dans nos temples, on ne regardera d...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 420
      Speaker: Vergniaud
      ...tteste assez que, si la confiance de la nation a été jusqu'à laisser aux ministres de ... ...il en sera déposé un double dans les greffes de justice royale; précaution qui atteste assez que, si la confiance de la nation a été jusqu'à laisser aux ministres de l'Eglise la fonction honorable et purement civile de tenir en dépôt les preuves ...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 424
      Speaker: De Grave
      « Jaloux de témoigner à la nation française ma vive reconnaissance, de lu... « Jaloux de témoigner à la nation française ma vive reconnaissance, de lui payer en services utiles l'avance généreuse qu elle m'a faite en bienfaits ; j...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 430
      ...t intrus ne soient plus salariés par la nation dont les deux tiers au moins gémissent ... Nous demandons, én outre, que les prêtres ju-reurs et intrus ne soient plus salariés par la nation dont les deux tiers au moins gémissent sur leur inconduite et leur révolte contre l'Eglise.
      ...oduction si nécessaire;, conserver à la nation une branche dè ses revenus; assurer sur... ...tenir la circulation de richesse qui naît de la création et du commerce d'une production si nécessaire;, conserver à la nation une branche dè ses revenus; assurer surtout la défense de l'Etat, et ne dépendre pour
      ... qu'il ait pu, d'un côté, réserver à la nation le droit de recherche des salpêtres, et... ...lus de croire que le législateur ait pu tomber dans une contradiction manifeste; qu'il ait pu, d'un côté, réserver à la nation le droit de recherche des salpêtres, et de l'autre, limiter cette recherche de manière à la rendre infructueuse. En dég...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 431
      ...uit à cet égard d'un avantage qu'aucune nation ne partage "avec elle, pourrait-elle s'... ...s, et la production du salpêtre qui entre dans leur formation; la France, qui jouit à cet égard d'un avantage qu'aucune nation ne partage "avec elle, pourrait-elle s'exposer, en le laissant perdre, àtous les hasards, toutes les incertitudes d'un ...
      ... prohibé et nuisible aux intérêts de la nation; pour que le droit exclusif qu'elle s'e... ...es pour que le salpêtre et les poudres ne puissent devenir l'objet d'un commerce prohibé et nuisible aux intérêts de la nation; pour que le droit exclusif qu'elle s'est réservé d'une manipulation si importante ne souffre aucune atteinte, par des ...

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 432
      ...s, et notamment ceux qui réservent à la nation le droit de la recherche du salpêtre, d... ...faits sur la l'abri-cation des poudres "et salpêtres continueront d'être exécutés, et notamment ceux qui réservent à la nation le droit de la recherche du salpêtre, de la fabrication et de la vente de la poudre.
      ...commissaires delarégie, le droit que la nation s'est réservée d'enlever, sans en donne... ... ateliers, et ils exerceront, sous leur surveillance et cfelledes régisseurs et commissaires delarégie, le droit que la nation s'est réservée d'enlever, sans en donner aucun prix, les terres, salpêtres, plâtras, décombres et matériaux de démoliti...
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 2 results
    • Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      page 307
      Speaker: Dubois-de-Bellegarde
      ...paix de la même ville, fait remise à la nation de son traitement, pendant le temps qu'... ...tant bien sincèrement que ce në soit pas en numéraire. M. Jean Gardrat, juge de paix de la même ville, fait remise à la nation de son traitement, pendant le temps qu'il doit rester encore dans sa place, pour les mêmes motifs.

      Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      page 312
      Speaker: Chéron-La-Bruyère
      ...ide l'exercice de la souveraineté de la nation;! Lorsqu'elle vous a élus, elle n'a tra... ...e doivent être récompensés que par es représentants du peuple; en vous seuls réside l'exercice de la souveraineté de la nation;! Lorsqu'elle vous a élus, elle n'a traité ni ne s'est réservé aucune portion de sa souveraineté ; dans votre sanctuair...
      Speaker: Chéron-La-Bruyère
      ...ennent déposer dans le sanctuaire de la nation le sabre qu'ils offrent à leur brave ca... Messieurs, le bataillon Saint-Joseph et le 14® d'infanterie légère, réunis, viennent déposer dans le sanctuaire de la nation le sabre qu'ils offrent à leur brave camarade, le grenadier Pie, qui s'est présenté, comme Marius* gémissant sur ruines...
      Speaker: Le Président
      ...Elle en remplira fidèlement la desti- ' nation ; et que n'a-t-elle pas à attendre des ... ...onale reçoit avec satisfaction le don que vous Offrez à la vertu et au courage. Elle en remplira fidèlement la desti- ' nation ; et que n'a-t-elle pas à attendre des citoyens soldats et des soldats citoyens, qui savent si justement apprécier les ...

      Séance du dimanche 13 mai 1792, au soir

      page 314
      Speaker: Vergniaud
      ...exister. Je crois bien qu'en général la nation ne doit point considérer de choses part... ...ez pas faire des lois pour une chose particulière, qui même est préjugée ne pas exister. Je crois bien qu'en général la nation ne doit point considérer de choses particulières. Mais enfin, puisqu'il existe une constitution civile du clergé, dont ...
      Speaker: Vergniaud
      ...tres citoyens qui, dans le moment où la nation a à combattre des ennemis intérieurs et... ..., lorsqu'ils refusent de prêter le serment-civique? 2° Ces ministres, ou tous autres citoyens qui, dans le moment où la nation a à combattre des ennemis intérieurs et extérieurs, se proclament en quelque sorte lés ennemis de l'intérieur, par le r...
    • Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      - search term matches: (10)

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 573
      ...içi, pour les frais de la guerre que la nation française vient d'entreprendre contre l... ...démocrate belge fait l'offrande de 4 coupons, chacun de 62 livres 10 sols que voiçi, pour les frais de la guerre que la nation française vient d'entreprendre contre les tyrans a'outre-Rhin. »

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 575
      Speaker: Romme
      ...le corps entier des représentants de la nation. Je demande donc que MM. Basire, Merlin... ...s seule--ment les trois personnes que je viens de nommer, mais qui attaque tout le corps entier des représentants de la nation. Je demande donc que MM. Basire, Merlin et Chabot veuillent bien dire à l'Assemblée ce qui s'est passé à cet égard. Je ...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 577
      Speaker: Chabot
      ...e textuellement Les représentants de là nation Sont inviolables ; ils ne pourront, dan... ...uef l'article 7, section V, chapitre i, titre III de l'Acte constitutionnel porte textuellement Les représentants de là nation Sont inviolables ; ils ne pourront, dans aucun cas, être accusés, poursuivis et jugés pour tout ce qu'ils auront dit (S...
      Speaker: Chabot
      ...ivant porte : «'Les représentants de la nation pourront pour faits' criminels être sai... . « A lui observé que l'article suivant porte : «'Les représentants de la nation pourront pour faits' criminels être saisis ou arrêtés en flagrant délit, ou par un mandat d'arrêt, sauf à en donner con...
      Speaker: Chabot
      ...e les fonctions d'un représentant de la nation, et d'un membre du comité de surveillan... ...urplus, c'est aux accusateurs à prouver que le fait est criminel, et qu'il excède les fonctions d'un représentant de la nation, et d'un membre du comité de surveillance. . t

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 578
      Speaker: Chabot
      ...r non seulement aux représentants de la nation, mais à la nation entière ; et je désire que l'Assemblée ... Voilà toute ma conduite. Je suis bien aise de l'exposer non seulement aux représentants de la nation, mais à la nation entière ; et je désire que l'Assemblée fasse justice de mon inconduite si elle le juge à propos ; mais en même temps qu...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 581
      Speaker: Vergniaud
      ...aduire devant lui un représentant de la nation, se trouvait étendu dans son lft> (rMur... ...sque le juge de paix, qui devait être à ses fonctions au moment où il faisait traduire devant lui un représentant de la nation, se trouvait étendu dans son lft> (rMurmures del1 Assemblée. — Rires et applaudissements dans les tribunes.)

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 584
      Speaker: Le Président
      ...a déclaration des 3 représentants de la nation qui m'avaient attesté des faits, qui m'...
      ...i dû croire que les représentants de la nation, établis dans un comité qui tient à l'a...
      ... la vérité. Jé me suis rendu au Corps législatif hier. J'ai dû croire, d'après la déclaration des 3 représentants de la nation qui m'avaient attesté des faits, qui m'avaient dit n'avoir pas empêché ce journaliste, mais l'avoir au contraire excité à publier les déclarations qu'ils lui donnaient; j'ai dû croire que les représentants de la nation, établis dans un comité qui tient à l'administratien et à la surveillance i générale « de l'Etat, devaient avoir, sinon...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 585
      Speaker: Le Président
      « Les représentants de la nation pourront, . pour faits criminels, être ... « Les représentants de la nation pourront, . pour faits criminels, être saisis en flagrant délit ou en vertu d'un mandat d'arrêt. Mais il en sera donné ...
  • Tome 45 : Du 9 au 30 juin 1792 4 results
    • Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 222
      ... dans les mains des représentants de la nation, qui lors de la discussion déjà ouverte... ...ux bienfaits de la Constitution. Le sort des individus qui le composent est donc dans les mains des représentants de la nation, qui lors de la discussion déjà ouverte à l?égardsamedi des 6 nouveaux régiments, leur feront trouver la récompense d'u...
      ...corps n'ont pessé de bien mériter de la nation, soit daps garde de cette place, soit d... ...a conduite la plus soutenue ; que depuis la Révolution tous les individus dp ce corps n'ont pessé de bien mériter de la nation, soit daps garde de cette place, soit dans les divers détachements pour lesquels jis ont été requis, et qu'enfin la com...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 223
      Speaker: Basire
      ...e indépendance et la souveraineté de ]a nation, qui vous y a placé (Applau-difsentents... ...de tout votre pouvoir, au prix même de votre sang, s'il est nécessaire, i'entière indépendance et la souveraineté de ]a nation, qui vous y a placé (Applau-difsentents réitérés) et maintenir la Çonstity{,ion dan§ ioqte son Intégrité : roqipez; tou...
      Speaker: Lequinio
      ...z droit à toute la reconnaissance de la nation-. (Applaudissements.) ...r les troubles religieux pour établir un nouvel ordre de choses, alors vous aurez droit à toute la reconnaissance de la nation-. (Applaudissements.)
      Speaker: Lequinio
      ...eraineté : justice s'exercera enfin, la nation tout entière se lèvera. Mettez-vous à s... ...st passé ; le peuple fran-r çàis veut l'exercice de son indépendance, de sa souveraineté : justice s'exercera enfin, la nation tout entière se lèvera. Mettez-vous à sa tête, Sire, et vous serez certain de la reconnaissance de tous les Français. »...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 232
      Speaker: Lamarque
      ...a Constitution. Les représentants de la nation. Voici la Constitution. Les représentants de la nation.

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 235
      Speaker: Basire
      ... on se joue de la Constitution et de la nation; ...igner par tous ceux qui se sont présentés, on en impose à l'Assemblée nationale, on se joue de la Constitution et de la nation;

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 236
      Speaker: Vergniaud
      ...e d'or, portant d'un côté ces mots : la nation, la loi et le roi; de l'autre ceux-ci :... ...onctions, un ruban tricolore passé en sautoir, auquel sera suspendue une médaille d'or, portant d'un côté ces mots : la nation, la loi et le roi; de l'autre ceux-ci :com-missaires civils.
    • Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      - search term matches: (13)

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 25
      Speaker: Ramond
      ... sans qu'une portion considérable de la nation ne ressente avec impatience les chaînes... ... parti dominant! Considérez que vous ne pouvez porter nulle atteinte à ce droit, sans qu'une portion considérable de la nation ne ressente avec impatience les chaînes dont certaine faction tend a la surcharger; sans que la résistance de l'opinion...

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 34
      Speaker: Coppens
      ...ès les termes de la loi, de rendre à la nation la valeur de l'indemnité, il était de v... ...a municipalité ou la commune de Dunkerque en définitif, étant dans le cas, d'après les termes de la loi, de rendre à la nation la valeur de l'indemnité, il était de votre
      ...ticle 2 de la loi du 2 octobre 1791, la nation doit à Mme Saint-Laurent l'indemnité de ses pertes; mais, attendu que la nation doit reprendre la valeur de l'indemnité... ...e discussion pendant deux séances, ont unanimement reconnu qu'aux termes de l'article 2 de la loi du 2 octobre 1791, la nation doit à Mme Saint-Laurent l'indemnité de ses pertes; mais, attendu que la nation doit reprendre la valeur de l'indemnité, en l'imposant sur le département du Nord, où le désordre a été commis, et que ...

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 35
      Speaker: Coppens
      ...re dans le cas d'être indemnisée par la nation. Saint-Laurent paraît être dans le cas d'être indemnisée par la nation.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 48
      Adresse au Corps législatif de la nation française par le conseil général de la ... Adresse au Corps législatif de la nation française par le conseil général de la commune du bourgde la Loupe.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 49
      ...availlent à consolider la liberté de la nation, elle attend de* leur sagesse et de leu... ... Loupe met toute sa confiance dans celle des législateurs purs et intacts qui travaillent à consolider la liberté de la nation, elle attend de* leur sagesse et de leur équité qu'ils voudront bien lui conserver l'établissement de la brigade résida...
      ...ute de Courville à Nogent-le-Rotrou, la nation gagne l'entretien de 8 lieues de route;...
      ...s, l'embranchement par les Murgerde, la nation gagnera encore 2 lieues et demie de rou...
      5° Considérant qu'en supprimant l'embranchement de route de Courville à Nogent-le-Rotrou, la nation gagne l'entretien de 8 lieues de route; qu'en la route de Châteauneuf à Angers, l'embranchement par les Murgerde, la nation gagnera encore 2 lieues et demie de route et la

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 50
      ...ravailler sans relâche au bonheur d'une nation libre et généreuse qui n'a pas craint d... ... les travaux de notre auguste Assemblée législative dont la noble tâche est de travailler sans relâche au bonheur d'une nation libre et généreuse qui n'a pas craint de lui confier ses plus chers intérêts.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 52
      La nation doit à Mm* Saint-Laurent et à Mlle Touc... La nation doit à Mm* Saint-Laurent et à Mlle Touch, sa sœur, l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par le fait de l'insur...
    • Séance du dimanche 24 juin 1792

      - search term matches: (15)

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 527
      Speaker: Lolivier
      ... domestique ; que le gouvernement et la nation n'ont donc contracté envers les individ... ...dministratives et présente l'idée moins d'un service militaire, que d'un service domestique ; que le gouvernement et la nation n'ont donc contracté envers les individus qui les composent, aucun engagement capable de motiver leur demande \ et même...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 528
      Speaker: Cazes
      ...agny demeureront à la disposition de la nation pour être vendues à son profit. « Art. 4. Lés trois églises de Saint-Sauveur, Saint-Paul et Saint-Furci de Lagny demeureront à la disposition de la nation pour être vendues à son profit.
      Speaker: Mouysset
      ... le montant sur les, sommes dues par la nation à la République de Gêhes. ...pose de faire liquider et régler les indemnités dues à ce citoyen et d'en réunir le montant sur les, sommes dues par la nation à la République de Gêhes.
      Speaker: Rühl
      ...du de réels et importants services à la nation, lors de sa détention à Alger, et qu'à ... Je rappelle à l'Assemblée que le citoyen Caudier a rendu de réels et importants services à la nation, lors de sa détention à Alger, et qu'à cette heure, réduit à la mendicité, la

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 529
      Speaker: Fauchet
      ...e Marseille, considérant que toutes les nations et tous les gouvernements ont contracté... ...ur la réclamation du sieur Joseph Caudier, citoyen français, natif de la ville de Marseille, considérant que toutes les nations et tous les gouvernements ont contracté l'obligation réciproque de protéger par leurs lois et (f exercer la justice la ...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 532
      Speaker: Cazes
      La nation se croit libre cihaque fois que ses enn... La nation se croit libre cihaque fois que ses ennemis ont échoué dans quelques-unes de leurs intrigues. Et que sont ces complots ...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 535
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ...t aux relations politiques qui lient la nation française avec la Fédération helvétique... ...r avec la justice particulière et le bien du service le respect dû aux traité^ et aux relations politiques qui lient la nation française avec la Fédération helvétique et les Grisons ses associés.
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ...s cet acte que le régiment attaché à la nation, sera réputé grisou, et traité comme ce... ...sée entre l'envoyé de France et ce particulier, en son privé nom. Il est dit dans cet acte que le régiment attaché à la nation, sera réputé grisou, et traité comme ceux avoués par les cantons Suisses.
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ...le de la République entière ; c'est une nation souveraine et alliée de la France qui d... ... acte de justice nationale, la réclamation des officiers Grisons est devenue celle de la République entière ; c'est une nation souveraine et alliée de la France qui demande la réintégration d'un droit qui n'aurait jamais dû être violé, et qui se ...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 536
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ... contraire à la réciprocité due à cette nation, qui avait le droit d'intervenir dans t... ...es.. L'ordonnance de 1763 n'est donc qu'une violation de cette promesse, un acte contraire à la réciprocité due à cette nation, qui avait le droit d'intervenir dans toute mesure tendant à changer l'ordre constitutif d'un régiment qui lui appartie...
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ...st le vœu solennellement exprimé par la nation grisonne, qui invoque en faveur de ses ...
      ... les sentiments d'amitié qui lient deux nations depuis tant de siècles ; ils ne pourron...
      ...uissant encore a déterminé votre comité à adopter l'avis qu'il vous propose, c'est le vœu solennellement exprimé par la nation grisonne, qui invoque en faveur de ses citoyens, les principes de la justice et de l'égalité, avec la noble confiance q...
      ...elvétie et ses associés à la France, ils ne pourront jamais parvenir à affaiblir les sentiments d'amitié qui lient deux nations depuis tant de siècles ; ils ne pourront pas les faire renoncer aux avantages profondément sentis qu'elles retirent de ...
      Speaker: Pozzo-di-Bergo
      ...ore plus sensibles les avantages que la nation grisonne et le régiment de son nom doiv... « Que cette mesure ne peut contribuer qu'à rendre encore plus sensibles les avantages que la nation grisonne et le régiment de son nom doivent attendre de la Révolution française ;

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 539
      Speaker: Duranthon
      ...s faire espérer aux représentants de la nation, que bientôt la France entière bénira l... ...eurs jours. Les dépêches que je reçois sont beaucoup moins alarmantes; et je puis faire espérer aux représentants de la nation, que bientôt la France entière bénira la Constitution, parce que bientôt elle jouira de tous ses bienfaits.
      ...c. Daignez vous occuper de donner^ à la nation ce nouveau secours qui lui manque, et d... ...tion précise de ce qu'on doit entendre par les mots perturbateurs du repos public. Daignez vous occuper de donner^ à la nation ce nouveau secours qui lui manque, et dont la seule privation nuit plus à la chose publique, que tous les efforts de to...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 540
      ...andis, Messieurs, que les ennemis de la nation française l'ont forcée, par leur provoc... « Tandis, Messieurs, que les ennemis de la nation française l'ont forcée, par leur provocation, à déployer l'étendard de la guerre pour la (1) Ribliothèque nationale : A...

      Séance du dimanche 24 juin 1792

      page 545
      ...t, Messieurs, de déclarer, au nom de la nation, la guerre au roi de Hongrie et de Bohê... Le rdi vient, Messieurs, de déclarer, au nom de la nation, la guerre au roi de Hongrie et de Bohême; ce moment, où la justice d'un grand peuple, d'un peiple libre, va déployer l...
    • Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      - search term matches: (42)

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 136
      Speaker: Couturier
      ...tituante a jugé que l'obligation que la nation avait à ceux qui sont déclinés dans son... Si donc l'Assemblée constituante a jugé que l'obligation que la nation avait à ceux qui sont déclinés dans son décret du 18 août, devait leur mériter les récompenses considérables qu'ils ont...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 137
      Speaker: Bernard
      ...dette sacrée de l'humanité au nom ae la nation souveraine que vous représentez, et d'o... ...que vous allez remplir. Heureux législateurs! à qui il est donné d acquitter la dette sacrée de l'humanité au nom ae la nation souveraine que vous représentez, et d'offrir en ce jour le spectacle touchant des dépositaires de sa volonté suprême, o...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 138
      Speaker: Bernard
      ...te matière ; et les représentants de la nation le repousseront de toute la force de l'... ... de base aux grandes déterminations que vous prendrez bientôt sur cette importante matière ; et les représentants de la nation le repousseront de toute la force de l'opinion, qu'il leur appartient principalement de diriger, et qui devient même da...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 139
      Speaker: Bernard
      ...ci : Les pauvres appartiennent-ils à la nation tout entière, ou seulement à quelques individus de la nation ? ...et municipale, ou une charge nationale; question qui peut se traduire par celle-ci : Les pauvres appartiennent-ils à la nation tout entière, ou seulement à quelques individus de la nation ?
      Speaker: Bernard
      ...rs qu'il est établi en principe qu'à la nation seule appartient le droit de pourvoir i... Dès lors qu'il est établi en principe qu'à la nation seule appartient le droit de pourvoir intégralement aux nécessités du pauvre, il faut qu'il le soit de même qu'elle seu...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 140
      ...son excellent traité de la richesse des nations. ...de vains prétextes (1) pour se dispenser (1) Il faut voir là-dessus Smitb, dans son excellent traité de la richesse des nations.

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 143
      Speaker: Bernard
      ...secours une fois sortis du Trésor ae la nation, sa dette se trouve acquittée ; et que ... ...ion est une charge purement locale; d'où il résulte évidemment que les fonds de secours une fois sortis du Trésor ae la nation, sa dette se trouve acquittée ; et que si, lorsque ces fonds auront été distribués dans le ressort de l'agence, il rest...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 146
      Speaker: Bernard
      ...gir. Sous le rapport de l'intérêt de la nation qui en fait l'avance, dirigés, conduits... ... nécessitent ainsi l'entretien dispendieux d'une force armée toujours prête |à agir. Sous le rapport de l'intérêt de la nation qui en fait l'avance, dirigés, conduits le plus souvent sans intelligence, ils occasionnent des dilapidations, des dépe...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 147
      Speaker: Bernard
      ...lager l'indigence; s'il est vrai qu'une nation soit riphe ou pauvre à proportion que c... $'il est vrai que le travail soit un des moyens les plus sûrs de soulager l'indigence; s'il est vrai qu'une nation soit riphe ou pauvre à proportion que chez elle up plus grand nombre de bras sont employés ou manquent d'emploi; s'il e...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 174
      ...qui est actuellement dans la main de la nation. montait jusqu'au domaine de la Couronne qui est actuellement dans la main de la nation.
      Or, si la nation affranchit celui qui relevait d'elle n'... Or, si la nation affranchit celui qui relevait d'elle n'est-il pas juste qwà son tour, il affranchisse celui qui relevait de lui. Il ne ...
      ... à aucun droit en faveur du domaine. La nation ne peut donc pas, par l'organe d'un de ...
      ...écessaire d'indemniser ceux auxquels la nation avait vendu quelques-uns des droits sup...
      ...ittes de tout. Les mutations auxquelles elles sont sujettes ne donnent ouverture à aucun droit en faveur du domaine. La nation ne peut donc pas, par l'organe d'un de ses représentants, offrir pour dédommagement de la privation d'un droit qui n'ex...
      ...e son projet de décret. Au milieu de l'injustice dont il s'enveloppe, il croit nécessaire d'indemniser ceux auxquels la nation avait vendu quelques-uns des droits supprimés par le présent décret, d'après l'estimation faite contradictoirement avec...
  • Tome 46 : Du 30 juin au 20 juillet 1792 2 results
    • Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      - search term matches: (16)

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 326
      Speaker: Rogniat
      ... et ses dépendances appartiendront à la nation, sans qu'elle ait rien à lui rembourser... ...vement du canal, du droit de péage qui sera décrété ; et après ce temps le canal et ses dépendances appartiendront à la nation, sans qu'elle ait rien à lui rembourser ; et il lui sera remis en bon état.
      Speaker: Rogniat
      ... décret, sans pouvoir répéter envers la nation. ...i est prescrit dans les-dits termes, il se trouvera déchu du bénéfice du présent décret, sans pouvoir répéter envers la nation.

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 327
      Speaker: Rogniat
      ...objets transportés pour le compte de la nation ne seront sujets qu'à la moitié seuleme... « Art. 5. Tous les objets transportés pour le compte de la nation ne seront sujets qu'à la moitié seulement des droits fixés par les articles précédents.

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 329
      Speaker: Jacob Dupont
      ... telles sont les hautes destinées de la nation française, qu'en s'ocçupant de son bonh... ...de propriété et à l'égalité proportionnelle des contributions, et puisqu'encore, telles sont les hautes destinées de la nation française, qu'en s'ocçupant de son bonheur, elle s'occupe en même temps du bonheur de tous les peuples.

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 331
      Speaker: Jacob Dupont
      ...de déficit seront en pure perte pour la nation, non seulement en 1791, mais encore en ...
      ...tez donc, Messieurs, les intérêts de la nation, vous êtes forcés de ne pas laisser le ...
      ...taux du maximum reste au sixième, il arrivera que les 40 millions, par exemple, de déficit seront en pure perte pour la nation, non seulement en 1791, mais encore en 1792 ; car l'Assemblée constituante a décrété le 27 septembre la distribution de...
      ...sans qu'on ait pu le faire répartir sur les autres contribuables. Si vous consultez donc, Messieurs, les intérêts de la nation, vous êtes forcés de ne pas laisser le taux du maximum au sixième ; il faut de toute nécessité le porter à un autre tau...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 332
      Speaker: Jacob Dupont
      ...iculier, et voter contre le sixième. La nation a le droit d'attendre ce sacrifice de v... intérêt particulier, et voter contre le sixième. La nation a le droit d'attendre ce sacrifice de votre part dans les circonstances ôù nous nôus trouvons ; mais faudrait-il passer...
      Speaker: Jacob Dupont
      ...araient encore plus mal l'intérêt de la nation : car, en définitif, il faudra qu'ils s... ...rs intérêts, s'ils ne le faisaient pas de bonne grâce, indépendammentqu'ilsentenaraient encore plus mal l'intérêt de la nation : car, en définitif, il faudra qu'ils supportent de façon ou d'autre, dans un temps comme dans un autre, le déficit dés...
      Speaker: Jacob Dupont
      ...is serions-nous des représentants de la nation? Et ne devons-nous pas, nous propriétai... ...t.à notrè égard sur ce point, sans doute nous pourrions décréter le sixième ; mais serions-nous des représentants de la nation? Et ne devons-nous pas, nous propriétaires fonciers, prendre cette devise d'un ancien, «jepréfère ma patrie à ma famill...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 336
      Speaker: Hérault de Séchelles
      ...ient à s'accroître. Oh ! sans doute, la nation, inépuisable en courage, offrirait enco...
      ...r, quand on a toujours derrière soi une nation tout entière, et le génie de la liberté...
      ...s; que ce ne serait point épuiser nos ressources ultérieures, si nos périls venaient à s'accroître. Oh ! sans doute, la nation, inépuisable en courage, offrirait encore de nouveaux secours, ou bien il ne resterait plus d'asile que le désespoir. Mais comment désespérer, quand on a toujours derrière soi une nation tout entière, et le génie de la liberté ! Enfin, Messieurs, il faut se pénétrer d'une réflexion décisive : C'est que la...
      Speaker: Hérault de Séchelles
      ... exciter en France, en empêchant qu'une nation debout, et sans plan fixe, ne courre au... ...onnant un régulateur à ce grand mouvement que la déclaration qui le précède peut exciter en France, en empêchant qu'une nation debout, et sans plan fixe, ne courre aux armes avec une précipitation funeste, entre le découragement ou la confection ...
      Speaker: Hérault de Séchelles
      ...es représentants d'une des plus grandes nations de l'univers. Oserions-nous garantir su... Arrêtons-nous, Messieurs, en finissant, à une réflexion. Nous sommes les représentants d'une des plus grandes nations de l'univers. Oserions-nous garantir sur notre responsabilité morale, qu'en négligeant la ressource qui nous est offert...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 347
      ..., au nom de votre propre gloire, que la nation généreuse dont nous avons l'honneur d'ê... ...marche qui vous est proposée? Je vous en conjure, Messieurs, au nom de la patrie, au nom de votre propre gloire, que la nation généreuse dont nous avons l'honneur d'être les représentants, que ces 25 millions d'hommes qui vous ont confié le soin ...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 348
      ...entement, s'il convient de réveiller la nation outragée; les princes émigrés, l'Autric... ...piers publics, avec les ministres, que dans cet instant même où nous discutons lentement, s'il convient de réveiller la nation outragée; les princes émigrés, l'Autriche, la Prusse, la Sardaigne, Naples, la Russie, l'Espagne peut-être arment contr...
      ...cessaire d'en déclarer l'existence à la nation entière. ...patrie ; aussi s'agit-il moins d'en retracer l'image que de prouver qu'il est nécessaire d'en déclarer l'existence à la nation entière.
      ...iplinés? Non, non, Messieurs, jamais la nation ne vous reprochera l'excès ou la céléri... ...ément achevés, que vos nouveaux corps soient régulièrement formés, exercés, disciplinés? Non, non, Messieurs, jamais la nation ne vous reprochera l'excès ou la célérité de vos précautionspour la défendre ; craignez plutôt qu'elle n'accuse laAtimi...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 349
      ... d'indignation générale : apprenez à la nation le secret de sa force, et vous la verre... ...'hui ; la France y répondra, non par un cri de terreur, mais par un frémissement d'indignation générale : apprenez à la nation le secret de sa force, et vous la verrez tout entière dressée sur pieds, reprenant sa confiance, assurant ses succès pa...
      ...rrogent le droit de parler au nom de la nation entière, et de présenter ici des pétiti... ...les à leur serment; lorsque quelques faibles parties des sections d'une cité s'arrogent le droit de parler au nom de la nation entière, et de présenter ici des pétitions qui insultent à la Constitution et aux lois; elle est en danger, lorsqu'on v...

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 350
      ...ls se seraient couverts pour tromper la nation et i'enchaîner ensuite avec plus de sûr... ...ojets, leur faible minorité achèverait de déchirer le voile de popularité dont ils se seraient couverts pour tromper la nation et i'enchaîner ensuite avec plus de sûreté.

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 354
      ...a dissimulation sont des crimes de lèse-nation; aussi parlerai-je avec franchise sur l... ...onc la vérité, je la veux également : dans cette occasion la flatterie et même la dissimulation sont des crimes de lèse-nation; aussi parlerai-je avec franchise sur l'Assemblée, sur

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 355
      ...t se reprocher d'avoir balancé entre la nation et les perfides qui la trahissent, ne n...
      ...oyons si tous les siècles et toutes les nations ont toujours produit des Brutus. Enfin,...
      ... ceux du domicile du représentant de la nation, puisque les portes ont été brisées et ...
      ...tragé le représentant héréditaire de la nation sont encore impunis!
      ...ns perfides qu'on emploie pour le perdre dans tous les esprits. Si Louis XVI doit se reprocher d'avoir balancé entre la nation et les perfides qui la trahissent, ne nous faisons pas un titre ae ses fautes pour livrer son âme aux tourments du dése...
      ...sensibles aux cris au sang et de la nature; interrogeons encore l'histoire, et voyons si tous les siècles et toutes les nations ont toujours produit des Brutus. Enfin, interrogez-vous vous-mêmes, l'amour de la patrie vous enflamme, vous lui auriez...
      ...uer que, sous le règne de la liberté, les droits les plus sacrés ont été violés, ceux du domicile du représentant de la nation, puisque les portes ont été brisées et enfoncées à coups de hache : rappelez-vous ce que vous avez fait pour deux de vo...
      ...méprisée ; le coupable fut aussitôt arrêté qu'il fut dénoncé, et ceux qui ont outragé le représentant héréditaire de la nation sont encore impunis!
      ...ns que nous avons contractées envers la nation et lui ; mais pour qu'il connaisse cett... ... il faut dire la vérité au roi ; nous ne pouvons autrement remplir les obligations que nous avons contractées envers la nation et lui ; mais pour qu'il connaisse cette vérité, il ne faut pas nous laisser remplacer par ces orateurs in-

      Séance du mercredi 11 juillet 1792, au matin

      page 356
      ...i la confiance qu'il doit avoir dans la nation, par celle qu'elle lui a déjà donnée, e...
      ...ils se sont hautement déclarés : que la nation seule doit lui tenir lieu de famille ; ...
      ...ire de la France un vaste désert couvert de ruines et de décombres ; rappelez-lui la confiance qu'il doit avoir dans la nation, par celle qu'elle lui a déjà donnée, en jurant de maintenir de tout son pouvoir la Constitution qui lui défère le droi...
      ...emps d'espérer sur les événements ; que nos ennemis ne peuvent plus changer; qu'ils se sont hautement déclarés : que la nation seule doit lui tenir lieu de famille ; et si son cœur se soulève encore, raffermissez son âme par le spectacle touchant...
      ...r ; ce serait plutôt un reproche que la nation nous adresserait, puisque la Constituti... ...dre entièrement. Une telle objection ne peut sortir de la bouche d'un législateur ; ce serait plutôt un reproche que la nation nous adresserait, puisque la Constitution nous a donné tous les moyens d'empêcher que ces hommes ne puissent être dange...
      ...reddition de leurs comptes, donner à la nation l'assurance de leurs personnes? Mainten... ... ministres dont le sort de 24 millions d'hommes dépend, ne doivent pas après la reddition de leurs comptes, donner à la nation l'assurance de leurs personnes? Maintenant leur& opérations sont si sérieuses, et si multipliées ; elles influent telle...
    • Séance du dimanche 1 juillet 1792

      - search term matches: (11)

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 17
      ...nt que le corps des représentants de la nation. ...comme dans tout l'Empire, les patriotes ne connaissent d'autre point de ralliement que le corps des représentants de la nation.

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 19
      Speaker: Masuyer
      ... déclaré avoir perdu la confiance de la nation. (Applaudissements des tribunes.) ...t des agents, soit auprès du Corps législatif, soit auprès du roi, ou qu'il soit déclaré avoir perdu la confiance de la nation. (Applaudissements des tribunes.)

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 23
      Speaker: Charlier
      ...meure du représentant héréditaire de la nation, et qu'ils auraient voulu prévenir au p... ...votre douleur sur les événements qui se sont passés mercredi 20 juin, dans la demeure du représentant héréditaire de la nation, et qu'ils auraient voulu prévenir au prix de leur sang.
      Speaker: Le Président
      ... défilades le temps que vous aevex à la nation entière. ... de pétitions ou de fêtes, y interrompre vos délibérations, y consumer en vaines défilades le temps que vous aevex à la nation entière.
      Speaker: Le Président
      ...it cependant que le palais donné par la nation à son représentant héréditaire a été forcé, que la majesté de la nation a été offensée dans la personne de ce r... ...son, et y soit garanti de toute attaque par toute la force publique, et qu'on voit cependant que le palais donné par la nation à son représentant héréditaire a été forcé, que la majesté de la nation a été offensée dans la personne de ce représentant, qui a été insulté, dont les jours ont été en péril... (Murmures à à...
      Speaker: Le Président
      ...e l'énergie de votre zèle pour laver la nation de la honte qui lui serait imprimée par... « Nous vous demandons de déployer toute l'énergie de votre zèle pour laver la nation de la honte qui lui serait imprimée par les attentats de plusieurs citoyens, dont quelques-uns sont

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 24
      Speaker: Le Président
      ...oits, au nom de l'intérêt général de la nation, au nom, de l'intérêt spécial des citoy...
      ...élus du représén-tant héréditaire de la nation.
      ...tions. Lps citoyens soussignés vous le demandent au nom de la Déclaration des droits, au nom de l'intérêt général de la nation, au nom, de l'intérêt spécial des citoyens de Paris, responsables sur leur honneur, de la liberté et de la sûreté des représentants élus du représén-tant héréditaire de la nation.
      Speaker: Le Président
      ...igent la qualité de représentants de la nation, et le devoir de législateurs, à la fid... ...roi a donné ce jour-là aux 83 départements et à l'Europe ; voyez à quoi vous obligent la qualité de représentants de la nation, et le devoir de législateurs, à la fidélité desquels le dépôt de la Constitution a été confié. » (Les pétitionnaires d...
      Speaker: Le Président
      ...mposer des lois aux représentants de la nation? Comment a-t-il pu croire qu'un peuple ... ...ne réservée à l'homme assez téméraire pour oser faire présager le dictateur et imposer des lois aux représentants de la nation? Comment a-t-il pu croire qu'un peuple assez fort pour résister au despotisme courbera sa tête sous le protectorat! Lég...

      Séance du dimanche 1 juillet 1792

      page 26
      Speaker: Le Président
      ...aite, seront déposés aux archives de la nation, ou à tel autre endroit que l'Assemblée... ... et proviennent des ruines de la Bastille, lesquels outils, après la cérémonie faite, seront déposés aux archives de la nation, ou à tel autre endroit que l'Assemblée nationale jugera convenable.
  • Tome 47 : Du 21 juillet au 10 août 1792 4 results
    • Séance du samedi 21 juillet 1792

      - search term matches: (23)

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 6
      Speaker: Amy
      ... demande du fermier général à ce que la nation se charge du recouvrement dés débets de... « Art. 4. Sur la demande du fermier général à ce que la nation se charge du recouvrement dés débets des sous-fermiers, il n'y a lieu à délibérer.

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 7
      Speaker: Chabot
      ...ecret et à le consacrer au profit de la nation. ...a création, dans la ville de Paris, d'un établissement destiné à utiliser leur secret et à le consacrer au profit de la nation.

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 9
      Speaker: Lasource
      ...otre sein, que pourraient importer à la nation et ses visions, et ses calomnies, et se... ...ous, comme il a l'adresse perfide de l'ajouter. S'il ne l'avait vu que hors de votre sein, que pourraient importer à la nation et ses visions, et ses calomnies, et ses injures, et ses fureurs. Mais cette faction qu'il accuse, c'est ici qu'il la v...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 10
      Speaker: Lasource
      ...e veut-on insinuer et à l'armée et à la nation? veut-il leur persuader que nous avonsj... Est-ce en effet, un soupçon OU un reproche? est-ce crainte ou accusation? Que veut-on insinuer et à l'armée et à la nation? veut-il leur persuader que nous avonsjvoulu, que nous voulons attenter au pouvoir constitutionnel du roi, ou bien que ...
      Speaker: Lasource
      ...endue assemblée des représentants de la nation, comme vous, je veux être le soutien de... ...ne, comme vous c'est le roi que je veux défendre contre les attentats de la prétendue assemblée des représentants de la nation, comme vous, je veux être le soutien de la monarchie française, ce n'est pas à vous que je ferai la guerre, mais c'est ...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 13
      Speaker: Lasource
      ...bits de deuil- vous consacrerez que les nations, mêmes les plus puissantes, sont faites...
      ... de honte, et vous n'arriverez chez les nations futures qu'accompagnés par le mépris. D...
      ...ou sùbissez-là. Soyez debouls devant la nation ou à genoux devant La Fayette. (Applaud...
      ...rez la Saint-Barthélémy de la liberté universelle, vous couvrirez son génie d'habits de deuil- vous consacrerez que les nations, mêmes les plus puissantes, sont faites pour devenir tôt ou tard, le jouet des intrigants ou la proie des conspirateurs...
      ...mpérissable pour survivre aux siècles; mais vous ne les traverserez que couverts de honte, et vous n'arriverez chez les nations futures qu'accompagnés par le mépris. Donnez la loi ou sùbissez-là. Soyez debouls devant la nation ou à genoux devant La Fayette. (Applaudissements?)

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 14
      Speaker: Vergniaud
      ...es circonstances graves où se trouve la nation, la mésintelligence entre les autorités... « Considérant que, dans les circonstances graves où se trouve la nation, la mésintelligence entre les autorités constituées, le moindre embarras dans l'exécution des moyens de défense, les pl...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 16
      Speaker: Dumolard
      ...(Murmures a gauche.) Jè le déclaré à la nation tout entière : si ces expressions impie... ...ent les généreux citoyens qui prodiguent pour la liberté leur sang et leur vie. (Murmures a gauche.) Jè le déclaré à la nation tout entière : si ces expressions impies sont encore proférées, j'expirerai dans cette tribune ou j'obtiendrai vengeanc...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 24
      ...ervi de prétexte pour s'armer contre la nation française (1). (IX Je ne parle pas ici ... ...s'être ainsi réuni au vœu des puissances ennemies, auxquelles ces sociétés ont servi de prétexte pour s'armer contre la nation française (1). (IX Je ne parle pas ici d'un huitième grief plus grave que tous les autres, dénoncé par M. Lasource, et,...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 31
      ... lesquels il y a un moyen de tromper la nation, et qu'on ne s'en aperçoit qu'en compar... ...s dont il est impossible de se passer, attendu qu'il est beaucoup de retours par lesquels il y a un moyen de tromper la nation, et qu'on ne s'en aperçoit qu'en comparant les résultats de plusieurs directions les uns avec les autres. Mais si l'on ...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 32
      ...ante ajoutent à ces bienfaits envers la nation, l'article 4 de la loi du 19 janvier 17... Les décrets de l'Asemblée constituante ajoutent à ces bienfaits envers la nation, l'article 4 de la loi du 19 janvier 1791, des diligences légères et commodes dont aucune ne pourra être chargée de plu...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 35
      ...t concerter ensemble au préjudice de la nation, et s'en attribuer le bénéfice. ...vers bureaux entre eux, afin d'éviter les fraudes que quelques directeurs peuvent concerter ensemble au préjudice de la nation, et s'en attribuer le bénéfice.
      ... des malles ; à plus forte ; raison, la nation obtiendrait, par le même ar^ rangement,... ...par poste : il est vrai qu'il y avait 10 sous par poste-au guide pour le service des malles ; à plus forte ; raison, la nation obtiendrait, par le même ar^ rangement, de très grandes réserves, aujourd'hui que le service est à peu près doublé, et ...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 36
      ... me l'ont assuré : il importe donc à là nation de s'en emparer et de les mettre .en ré... ...la durée entière de leurs baux qui sont de 6 ans ; des personnes.fort instruites me l'ont assuré : il importe donc à là nation de s'en emparer et de les mettre .en régie avec la poste aux lettres. ; '

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 37
      ...n plusieurs fermes ne produisaient à la nation que 302,020 livres : au lieu des dilige... ...que M. Turgot entra au contrôle général des finances, les messageries divisées en plusieurs fermes ne produisaient à la nation que 302,020 livres : au lieu des diligences qui, quoiqu'un peu dures et lourdes, égalent, pour ainsi dire, aujourd'hui,...
      ...ers, sur le pied de 1,200,000 1.; et la nation fut ainsi constituée en perte d'environ... ... en 1775, et les voitures qu'elle avait fait construire, furent livrés aux fermiers, sur le pied de 1,200,000 1.; et la nation fut ainsi constituée en perte d'environ 1,600,000 1. sur cet objet.
      ...le a occasionné des pertes énormes à la nation, ai-je fait cette remarque : après les ... ...M. Turgot, est le plus fortement attaquée, ceux où l'on s'étudie à prouver qu'elle a occasionné des pertes énormes à la nation, ai-je fait cette remarque : après les calculs desquels doit résulter la preuve des mauvais succès de la régie, les aut...
      ...nt ans d'ici, serait préjudiciable à la nation de plusieurs centaines de millions; et ...
      ...prix, par autorité; encore moins que la nation en retira cependant 1,200,000 livres do...
      ...la progression de ce misérable raisonnement, l'année de régie de M. Turgot, à cent ans d'ici, serait préjudiciable à la nation de plusieurs centaines de millions; et l'on ne dit pas que le fonds de l'établissement a été recédé à vil prix, par autorité; encore moins que la nation en retira cependant 1,200,000 livres dont il faudrait retrancher le capital et les intérêts depuis 1775.

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 38
      ...formèrent le résidu net au profit de la nation, après l'acquit entier des frais d'étab... Je suis fondé au moins à penser que les 883,388 livres de produit reconnu, formèrent le résidu net au profit de la nation, après l'acquit entier des frais d'établissement, et la réduction des sommes avancées. Alors la régie aurait pro-

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 39
      ...els qui n'intéressent que faiblement la nation ; je n'ai d'ailleurs à cet égard que de... ...t joui jusqu'au 1er avril 1791 : ce sont des arrangements avec les fermiers actuels qui n'intéressent que faiblement la nation ; je n'ai d'ailleurs à cet égard que des conjectures ; mais j'ai la certitude qu'il a déjà commencé à tromper l'Assembl...
      ...our quiconque veut réfléchir, que si la nation, sous l'ancien régime, n'a pas retiré d... Mais il est évident, pour quiconque veut réfléchir, que si la nation, sous l'ancien régime, n'a pas retiré des messageries c.e qu'elles auratoit dû rapporter, il faut s'en prendre à l'inco...
      ...êts particuliers, et préjudiciable à la nation. Déjà vous avez une expérience acquise ... ... de cette partie du service de lui donner Une direction convenable à leurs intérêts particuliers, et préjudiciable à la nation. Déjà vous avez une expérience acquise à cet égard, et précisément dans le service des messageries. Vous devez vous rap...
      ...nt représenté une régie au profit de la nation comme impossible; si je rappelais à leu... ... qui ont obtenu une si aveugle confiance dans l'Assemblée nationale, quand ils ont représenté une régie au profit de la nation comme impossible; si je rappelais à leur souvenir, que beaucoup d'entre eux ont été successivement fermiers et régisseu...

      Séance du samedi 21 juillet 1792

      page 40
      ...il importe au bien et à l'intérêt de la nation d'accorder, à ce système de réunion des... « Considérant qu'il importe au bien et à l'intérêt de la nation d'accorder, à ce système de réunion des diverses parties, ce qui reste à terminer dans leur organisation, décrète :
      ...t sous-fermes en régie, au profit de la nation. ...A partir de cette époque, les fermiers et sous-fermiers tiendront leurs fermes et sous-fermes en régie, au profit de la nation.
      ...es, en une seule régie, au profit de la nation, et desservie par la poste aux chevaux.... ... et des nouveaux règlements, la réunion de la poste aux lettres et des messageries, en une seule régie, au profit de la nation, et desservie par la poste aux chevaux. »
    • Séance du mardi 31 juillet 1792, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 31 juillet 1792, au soir

      page 323
      Speaker: Crestin
      ..., et de remettre entre, les mains de la nation des bâtiments et des terrains vastes et... ... ce double effet d'augmçnter leur aisance sans surcharger les finances de l'Etat, et de remettre entre, les mains de la nation des bâtiments et des terrains vastes et précieux, dont la vente augmentera ses ressources, décrète qu'il y a urgence.

      Séance du mardi 31 juillet 1792, au soir

      page 332
      Speaker: Lacépède
      ...s faire tomber. Les représentants de la nation viennent de vous le montrer; ils ne red... « Citoyens-soldats, voilà le précipice dans lequel on veut vous faire tomber. Les représentants de la nation viennent de vous le montrer; ils ne redoutent plus pour vous. Votre civisme, votre fidélité, l'intérêt de la patrie, le...
    • Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      - search term matches: (39)

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 635
      Speaker: Goupilleau
      ...un groupe d'enfants criaient: « Vive la nation! » au milieu d?eux, un homme portait un... ...re un peu dé repos de la séance de cette nuit; en traversant la cour du Manège, un groupe d'enfants criaient: « Vive la nation! » au milieu d?eux, un homme portait une tête sur une pique. Je me suis informé d'où venait le massacre ; on m'a assuré...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 636
      Speaker: Lasource
      ...ille, au milieu des représentants de la nation. (Applaudissements.) ... ici pour éviter un grand crime, et je me croirai toujours en sûreté avec ma famille, au milieu des représentants de la nation. (Applaudissements.)

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 639
      Speaker: Lamarque
      ...ur disent : « Nous sommes nommés par la nation pour défendre ses intérêts, nous venons... ...ée. (Applaudissements.) Qu'ils se mettent entre les citoyens armés, et qu'ils leur disent : « Nous sommes nommés par la nation pour défendre ses intérêts, nous venons vous inviter à l'ôrdre, au respect et à l'obéissance de la loi. »
      Speaker: Le Président
      ...t : Vive VAssemblée nationale ! Vive la nation ! Vive la liberté et Végalité ! ...toyens des tribunes se lèvent, et, tendant leurs bras sur l'Assemblée, ils crient : Vive VAssemblée nationale ! Vive la nation ! Vive la liberté et Végalité !
      Speaker: Kersaint
      ... par ce cri: «Vive la liberté ! vive la nation 1 » Le plus grand trouble règne dans l'... ...ons pas, nous périssons avéc vous! » L'Assemblée toute entière se lève et répond par ce cri: «Vive la liberté ! vive la nation 1 » Le plus grand trouble règne dans l'Assemblée.)

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 641
      Speaker: Thuriot
      « Au nom de la nation, au nom de la liberté, | au nom de l'ég... « Au nom de la nation, au nom de la liberté, | au nom de l'égalité, tous les citoyens sont in-( vités à respecter les Droits de l'homme, la l...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 642
      Speaker: Thuriot
      ...serment soit ainsi conçu : Au nom de la nation, je jure de maintenir la liberté et Vég... Je demande que le serment soit ainsi conçu : Au nom de la nation, je jure de maintenir la liberté et Végalité, ou de mourir d mon poste. (Applaudissements.)

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 644
      Speaker: Lamarque
      ...ont juré individuellement, au nom de la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ... ... autorité qui eût conservé leur confiance. Les membres de l'Assemblée nationale ont juré individuellement, au nom de la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ou de mourir à leur poste : ils seront fidèles à leur serment.
      Speaker: Duhem
      11 faut que la nation française, en apprenant que tous ses re... 11 faut que la nation française, en apprenant que tous ses représentants ont juré individuellement pour elle ae sauver la patrie, apprenne au...
      Speaker: Brissot-de-Warville
      ...'attendrait pas en silence le vœu de la nation exprimé par l'Assemblée nationales (App... ...éral ou officier qui, dans un moment aussi critique, déserterait son poste, bu n'attendrait pas en silence le vœu de la nation exprimé par l'Assemblée nationales (Applaudissements.)
      Speaker: Lamarque
      ...ont juré individuellement, au nom de la nation, de maintenir la liberté, l'égalité, ou... ... autorité qui eût conservé leur confiance. Les membres de l'Assemblée nationale ont juré individuellement, au nom de la nation, de maintenir la liberté, l'égalité, ou de mourir à leur poste; ils seront fidèles à leur serment. >
      Speaker: Lamarque
      ...ra pas avec soumission les ordres de la nation exprimés par ses représentants. » ...ctionnaire public, tout Officier et soldat qui désertera son poste et n'y attendra pas avec soumission les ordres de la nation exprimés par ses représentants. »

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 646
      Speaker: Choudieu
      ...a splendeur du trône. Maintenant que la nation reprend toute sa souveraineté, c'est à ... ...ivile. La liste civile a été accordée au chef du pouvoir exécutif pour assurer la splendeur du trône. Maintenant que la nation reprend toute sa souveraineté, c'est à elle à veiller à cette splendeur.,Cette mesure est d'autant plus urgente que, si...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 647
      Speaker: Brissot de Warville
      ...stère actuel n'a pas la confiance de la nation, ou plutôt sans en avoir mis une partie...
      ... ministres n'ont pas la confiance de la nation ; car les ministres qui ont eu l'inepti...
      ...ue vous puissiez décréter ce projet sans avoir décrété préalablement que le ministère actuel n'a pas la confiance de la nation, ou plutôt sans en avoir mis une partie ou le tout en état d'accusation. La Constitution que nous nous faisons une loi ...
      ...inistres soient mis en état d'accusation, ou qu'au moins il soit déclaré que les ministres n'ont pas la confiance de la nation ; car les ministres qui ont eu l'ineptie de croire ou plutôt l'audace d'accepter le ministère dans un temps où le pouvo...
      Speaker: Basire
      ...si les ministres ont la confiance de la nation. Il n'en est pas un de nous qui puisse ...
      ...ète qu'ils n'ont pas la confiance de la nation ; et comme il est nécessaire de surveil...
      ...stère actuel n'a pas la confiance de la nation. Elle décrète qu'à la diligence du proc...
      ...pour la marche du gouvernement. Il n'y a pas de doute sur la question de savoir si les ministres ont la confiance de la nation. Il n'en est pas un de nous qui puisse se lever pour l'affirmative. En conséquence, je demande qu'à l'instant l'on décrète qu'ils n'ont pas la confiance de la nation ; et comme il est nécessaire de surveiller leurs opérations, je demande le scellé sur leurs papiers personnels et que d...
      ...blée nationale, voulant pourvoir à l'action du gouvernement, déclare que le ministère actuel n'a pas la confiance de la nation. Elle décrète qu'à la diligence du procureur général syndic, les scellés seront mis sur les papiers personnels des mini...
      Speaker: Thuriot
      ...stère actuel n'a pas la confiance de la nation. Elle décrète qu'à la diligence du proc... ...blée nationale, voulant pourvoir à l'action du gouvernement, déclare que le ministère actuel n'a pas la confiance de la nation. Elle décrète qu'à la diligence du procureur général

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 648
      Speaker: Calon
      ...s pas cru que c'était pour tirer sur la nation. Jamais voulu tirer sur,eux, parce que ... Le Suisse : Moi n'avais pas cru que c'était pour tirer sur la nation. Jamais voulu tirer sur,eux, parce que je serais lâche, aimerais mieux perdre fa vie. Aussitôt qu'ils sont montés en ha...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 676
      ...e personne, doit être à la charge de la nation; qu'ainsi les hôpitaux qui en réclament... ...outeux que l'indemnité de toutes les suppressions qui n'ont . tourné au profit de personne, doit être à la charge de la nation; qu'ainsi les hôpitaux qui en réclament, en vertu de la loi du 10 avril, doivent être autorisés à les exiger pour 1792....

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 677
      ...la générosité d'une commune, lorsque la nation lui doit la subsistance. 11 n'a pas par...
      ...a dépense doit être, ou aux frais de la nation, ou tout au moins aux frais du départem...
      ... pas les forcer à cet engagement, et que la vie d'un malade ne doit pas tenir à la générosité d'une commune, lorsque la nation lui doit la subsistance. 11 n'a pas paru non plus à votre comité de la plus exacte justice, de faire supporter à une co...
      ...un hôpital est d'une ressource commune à tous les infirmes qui s'y présentent, sa dépense doit être, ou aux frais de la nation, ou tout au moins aux frais du département, comme l'observent très-bien les municipalités qui ont des hôpitaux dans leu...
      ...ntre les recettes et les dépensés de la nation, et comme, dans un Etat libre, il ne pe... ...es ennemis de la liberté et de l'égalité consiste à établir une balance exacte entre les recettes et les dépensés de la nation, et comme, dans un Etat libre, il ne peut y avoir de dépenses que celles qui sont reconnues nécessaires, on ne peut, sa...
      ...es comptables, au grand détriment de la nation. La négligence de ces derniers, les lon... ...e faire verser à la Trésorerie nationale les fonds qui restent entre les mains des comptables, au grand détriment de la nation. La négligence de ces derniers, les longs délais qu'ils osént réclamer pour éloigner l'époque de la remise de leurs com...
      ...qui pourra concilier les intérêts ae la nation avec les devoirs et les réclamations du... ...division qui a été suivie pour rendre ses comptes, et enfin un projet de décret qui pourra concilier les intérêts ae la nation avec les devoirs et les réclamations du comptable.

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 678
      ...lle le payement aurait dû être fait. La nation a donc éprouvé un double préjudice, en ... ...e 20 octobre 1791, c'est-à-dire plus de trois ans et demi après l'époque à laquelle le payement aurait dû être fait. La nation a donc éprouvé un double préjudice, en ce qu'elle a été privée de ce capital, et qu'elle a néanmoins payé au comptable ...
      ...comptabilité, ainsi que l'intérêt de la nation, exigent donc que le sieur Bertin rende... L'ordre de la comptabilité, ainsi que l'intérêt de la nation, exigent donc que le sieur Bertin rende un compte général de la seconde partie de sa recette. Il offre de compter inces...
      Messieurs, quand un représentant delà nation monte a cette tribune pour proposer des... Messieurs, quand un représentant delà nation monte a cette tribune pour proposer des moyens de sauver la patrie, quand il vient discuter la grande question, s'il es...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 679
      ... d'une cour corrompue^ l'opprobre de la nation, le cloaque de tous les vices et qui br... ...ous les factieux disséminés au sein de l'Empire, qu'il s'entoure scandaleusement d'une cour corrompue^ l'opprobre de la nation, le cloaque de tous les vices et qui brûle de noyer la liberté dans le sang de cfr même peuple qui a eu la témérité de ...
      ...ait de l'or immense que lui prodigue la nation pour la défense de sa liberté, en le co...
      ...vir les malheureux restes. Ah! quand la nation croit voir tous ces dangers à la fois p...
      ...es moyens odieux, de parvenir à :1e dissoudre, dans l'exécrable emploi qu'il a fait de l'or immense que lui prodigue la nation pour la défense de sa liberté, en le consacrant à lui forger des fers ; dans la protection marquée qu'il accorde à des ...
      ...à la tête des armées ennemies, égorger une partie du peuple français et en asservir les malheureux restes. Ah! quand la nation croit voir tous ces dangers à la fois partir de cè même trône qu'elle a fondé, à si grands frais, pour le maintien de s...
      ...selle. Il faut un jugement solennel. La nation vous le demande à grands cris, et les q... ... a réglé la marche et en a commandé les crimes. L'accusation est. presque universelle. Il faut un jugement solennel. La nation vous le demande à grands cris, et les quatre parties du globe l'attendent comme un signal de la chute de tous les rois....

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 680
      ...semblées primaires, émette le vœu de la nation sur la déchéance du roi. Convoquez une. Convention nationale, qui, dans des assemblées primaires, émette le vœu de la nation sur la déchéance du roi.
      ...re accusé de projets hostiles contre ia nation française, simplement invité de rentrer...
      ...qu'il est très grièvement accusé par la nation de perfides complots contre la patrie e...
      ...e la Constitution : car si, par sa disposition littérale, un roi émigré, sans être accusé de projets hostiles contre ia nation française, simplement invité de rentrer dans le royaume au plus tard dans deux mois, et ne paraissant avoir envers le p...
      ... cette même Constitution ne suspendrait-elle pas ce pouvoir dans ses mains, lorsqu'il est très grièvement accusé par la nation de perfides complots contre la patrie et qu'il donne ainsi lieu à une discussion sérieuse sur sa déchéance?
      Quelle confiance la nation pourrait-elle avoir dans un roi qu'elle... Quelle confiance la nation pourrait-elle avoir dans un roi qu'elle aurait accusé pendant que sa couronne resterait sous le glaive de la loi? Ne se...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 681
      ...ion française, ce despote illégal d'une nation réduite en servitude, est devenu le roi... ...Louis XVI, le changement ae règne? N'est-ce pas lorsqu'en acceptant la Constitution française, ce despote illégal d'une nation réduite en servitude, est devenu le roi constitutionnel d'un peuple libre? N'est-ce pas lorsque après le renversement d...
      ...solu du titre qui le fait régner sur la nation française : c'est seulement la quotité ...
      ...tuant de la confiance avec laquelle une nation ruinée par les dépradationsde ses trois...
      ...i doit avoir lieu pour Louis XVI. On ne l'a point réglée depuis le changement absolu du titre qui le fait régner sur la nation française : c'est seulement la quotité que nous réglerons, qui doit avoir la même durée que son règne; et sans doute, Messieurs, que vous montrant plus dignes que le Corps constituant de la confiance avec laquelle une nation ruinée par les dépradationsde ses trois derniers rois, vous a remis la destinée de ses finances, vous aurez encore le m...
      ...ougiriez pas de nourrir aux frais ae la nation, tout en lui interdisant la faculté de ... ...que totalité du traitement royal? Quel est le fonctionnaire public que vous ne rougiriez pas de nourrir aux frais ae la nation, tout en lui interdisant la faculté de la servir ? Quoi 1 vous pouvez, Messieurs, si vous le voulez, réduire ultérieure...
      ...en avoir de tellement patriotes, que la nation n'ait plus d'inquiétude sur les entrave... ...vous attribuer le choix des ministres. Elle est sans doute bien nécessaire pour en avoir de tellement patriotes, que la nation n'ait plus d'inquiétude sur les entraves qu'on a mises jusqu'à présent à chaque rouage de la Révolution.

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 682
      ...ce. Ou il faut réduire les griefs de la nation contre son tyran à des faits qui lui so... ...le plus approchés de sa personne, et qui ont eu la,plus grande part à sa confiance. Ou il faut réduire les griefs de la nation contre son tyran à des faits qui lui soient personnels, et qui n'aient aueun rapport avec les opérations de son conseil...
      ...a faute la patrie'et la liberté, que la nation demandé sa déchéance à grands cris, et ... ...hoix, quand c'est le roi lui-même qu'on accuse d'avoir tellement compromis par sa faute la patrie'et la liberté, que la nation demandé sa déchéance à grands cris, et que sa suspension est le préliminaire indispensable de cette discussion majeure?

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 683
      ...re, et qu'on cesse enfin de donner à la nation cette potion anodine, pour l'endormir s... ...ttue de la responsabilité des ministres, de manière qu'on n'ose plus la reproduire, et qu'on cesse enfin de donner à la nation cette potion anodine, pour l'endormir sur les bords de l'abîme oû l'on veut la précipiter.

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 684
      ...tre de la revision, en déclarant que la nation a le droit imprescriptible de changer s... ... constitutionnel ne lui aurait pas rendu l'hommage le moins équivoque dans le titre de la revision, en déclarant que la nation a le droit imprescriptible de changer sa Constitution, et en ne l'engageant que par des motifs d'intérêt national, à n'...
      ...ns doute, vous devez même annoncer à la nation cette déplorable impuissance, et l'invi... ...nner l'ordre. Si vous vous jugez incapables de sauver la patrie, vous pouvez, sans doute, vous devez même annoncer à la nation cette déplorable impuissance, et l'inviter à se sauver elle-même par des moyens convenus dans les assemblées populaires...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 685
      ...essieurs, la masse entière d'une grande nation ne pouvant s'agiter que par peletons, e...
      ...dre impossible, et le vœu général d'une nation, et ses efforts combinés contre l'oppre...
      ...atif qui, sourd aux cris partiels d'une nation qu'on est au moment d'enchaîner, compri...
      Alors, Messieurs, la masse entière d'une grande nation ne pouvant s'agiter que par peletons, et dans des temps différents, qui pourrait accuser la section la plus diligente s...
      ...trie sous la main de son tyran et devenir son complice : ce serait également rendre impossible, et le vœu général d'une nation, et ses efforts combinés contre l'oppression. Que faudrait-il donc penser du Corps législatif qui, sourd aux cris partiels d'une nation qu'on est au moment d'enchaîner, comprimerait encore les élans partiels de son courage, qui annulerait l'abjuration que...
      ...ans. Si vous ne voulez pas laisser à la nation le soin de son propre salut, épuisez du... ...t au lieu du colosse entier. Législateurs, vous seriez en cela pires que des tyrans. Si vous ne voulez pas laisser à la nation le soin de son propre salut, épuisez du moins tous les moyens de la sauver que la loi a mis dans vos mains; et s'ils so...
      ...scerner la majorité des suffrages de la nation entière et constater ainsi la volonté g... ...t quel serait l'inconvénient et l'embarras de l'une et de l'autre mesure pour discerner la majorité des suffrages de la nation entière et constater ainsi la volonté générale?
      ...le résultat général des suffrages de la nation, et si de misérables recensements étaie... ...rps législatif : et combien ne serait-il pas avili s'il était réduit à déclarer le résultat général des suffrages de la nation, et si de misérables recensements étaient la principale fonction de la représentation nationale?
      ...re du gouvernement représentatif, et la nation, par une obstination mal entendue à jou... ...ent à l'Assemblée nationale I Non, non, il ne resterait plus sans cela que l'ombre du gouvernement représentatif, et la nation, par une obstination mal entendue à jouir par elle-même de sa souveraineté, rétrograderait à grands pas vers tous les t...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 686
      ...rmée, et en dirige les forces contre la nation; s'il ne s'oppose point, par un acte fo... ...prescrit par la Constitution, ou s'il le rétracte; s'il se met à la tête d'une armée, et en dirige les forces contre la nation; s'il ne s'oppose point, par un acte formel, à une entreprise qui s'exécuterait en son nom; et si, étant sorti du royau...
      ... en dirige de loin les forces contre la nation, par une influence perfide ; s'il paraî...
      ... vingt fois se reproduire, et a tenu la nation dans une continuelle perplexité; si... ...
      ...s sortir des Tuileries, sans se mettre personnellement à la tête d'une armée, il en dirige de loin les forces contre la nation, par une influence perfide ; s'il paraît avoir attiré sur la France des armées combinées, en provoquant secrètement une...
      ...our y rentrer ensuite par la force et y régner en despote, le même projet a paru vingt fois se reproduire, et a tenu la nation dans une continuelle perplexité; si... si... si... Je ne finirais pas si je voulais épuiser toutes les manières dont un...
      ...er qu'un aperçu rapide des griefs de la nation contre Louis XVI. C'est à votre commiss... Je n'ai pu, Messieurs, dans ce discours, vous présenter qu'un aperçu rapide des griefs de la nation contre Louis XVI. C'est à votre commission extraordinaire qu'il appartient d'approfondir, par un examen sévère, chacune...
      ... des émigrés, pour en diriger contre la nation les forces combinées avec celles des ar... ...ement d'examiner s'il n'a pas tenu à Louis XVI de se mettre à la tête delà norde des émigrés, pour en diriger contre la nation les forces combinées avec celles des armées auxiliaires; s'il n'est pas censé le chef de cette armée de rebelles, de ce...
      ...ont repoussé le serment que désirait la nation, ou qui l'ont rétracté; si des lettres,... ...t, en couvrant de son égide, en appelant autour de lui les prêtres factieux qui ont repoussé le serment que désirait la nation, ou qui l'ont rétracté; si des lettres, des proclamations inconstitutionnelles, si la guerre déclarée à la souveraineté...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 687
      ...our sentir que ce grand mouvement de la nation, ce mouvement toujours dangereux, serai... ...loi, ne peut être empêché. » Mais, faudrait-il autre chose que du sens commun, pour sentir que ce grand mouvement de la nation, ce mouvement toujours dangereux, serait bien inutile, pour lui annoncer tout simplement qu'un roi ne veut plus l'être;...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 688
      ...u'il s'agit des droits respectifs de la nation et de la royauté. Leur zèle pour l'accr...
      ...l; mais faut-il sauver les droits de la nation, assurer sa liberté, punir les traîtres...
      ...nte et scandaleuse que nous n'éprouvions de ce parti épouvantable, chaque fois qu'il s'agit des droits respectifs de la nation et de la royauté. Leur zèle pour l'accroissement de la prérogative royale s'exagère en proportion du ressentiment popul...
      ...te, toutes les mesures sont bonnes quand elles tendent à grossir le colosse royal; mais faut-il sauver les droits de la nation, assurer sa liberté, punir les traîtres qui la perdent, écarter les dangers qui la menacent, la Constitution n'a plus q...
      ...ns doute médite de cruelles vengeances. Nation magnanime, prononce énergiquément ton v... ...lui de conserver un roi qui te menace du plus dur asservissement, et qui déjà sans doute médite de cruelles vengeances. Nation magnanime, prononce énergiquément ton vœu dans les assemblées primaires sur cette déchéance, et que de meilleurs choix ...
      ...n, investie de toute la puissance de la nation, frappe, en secondant son vœu, d'aussi ...
      ... que faire des vœux ardents pour que la nation se sauve elle-même, par ses propres for...
      u roi. Qu'une Convention, investie de toute la puissance de la nation, frappe, en secondant son vœu, d'aussi grands coups, à la bonne heure; mais nous législateurs, enchaînés par la Cons- "...
      ... lettre et repoussent toute interprétation et toute conséquence, nous ne pouvons que faire des vœux ardents pour que la nation se sauve elle-même, par ses propres forces, lui en indiquer les moyens les plus paisibles et les plus réguliers, exalte...
      ...ons, l'axiôme politique, que pour toute nation prête à perdre sa liberté par l'impuiss... ... vous répéter avec cet empire que donne la raison éternelle sur le cri des factions, l'axiôme politique, que pour toute nation prête à perdre sa liberté par l'impuissance de sa constitution particulière, la seule qui doive lui rester pendant le p...

      Séance du vendredi 10 août (sept heures, au matin

      page 689
      ...ter que le roi ne soit vraiment avec la nation èn état de guerre, quoiqu'elle ne soit pas encore ouvertement déclarée ; et la nation n'est-elle pas en état de guerre ouvert... ... à des otages aussi précieux? il n'est pas difficile de l'indiquer. Qui peut douter que le roi ne soit vraiment avec la nation èn état de guerre, quoiqu'elle ne soit pas encore ouvertement déclarée ; et la nation n'est-elle pas en état de guerre ouverte avec lés rois de Prusse et de Hongrie?
      ...rd du roi, considéré comme ennemi de la nation, moitié secret, moitié déclaré, sa femm... De cette double guerre, il résulte d'abord qu'à l'égard du roi, considéré comme ennemi de la nation, moitié secret, moitié déclaré, sa femme et sa famille pourraient, s'il n'était pas suspendu, nous répondre de sa condu...
    • Séance du lundi 23 juillet 1792, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 23 juillet 1792, au soir

      page 80
      Speaker: Morel
      Les dettes passives dont la nation se charge, montent à la somme de 399,40... Les dettes passives dont la nation se charge, montent à la somme de 399,409, 10 6
      ...t, il y a différence, à la charge de la nation, de la somme de 289,383, 11 (!) Voy. Ar... Partant, il y a différence, à la charge de la nation, de la somme de 289,383, 11 (!) Voy. Archives parlementaires, lr* série, t. XLVI, séance du lundi 16 juilet 1792, au so...

      Séance du lundi 23 juillet 1792, au soir

      page 82
      Speaker: Tartanac
      ... du génie qui réclame dès secours de la nation. 6° Lettre d'un officier du génie qui réclame dès secours de la nation.

      Séance du lundi 23 juillet 1792, au soir

      page 92
      Speaker: Vivier
      ...s émigrés soient vendus au profit de la nation. (Applaudissements des tribunes.) 12° Adresse des citoyens de Chalon-sur-Saône qui demandent que les biens des émigrés soient vendus au profit de la nation. (Applaudissements des tribunes.)
      Speaker: Thuriot
      ...s propres à développer les forces de la nation, décrète qu'il y a urgence. ...idérant qu'il est de la plus grande importance de mettre en usage tous les moyens propres à développer les forces de la nation, décrète qu'il y a urgence.
      Speaker: Choudieu
      « Louis XVI a trahi la nation, la loi et ses serments. Le peuple est ... « Louis XVI a trahi la nation, la loi et ses serments. Le peuple est son souverain. Vous êtes ses représentants. Prononcez la déchéance, èt la France...

      Séance du lundi 23 juillet 1792, au soir

      page 96
      Speaker: Delfau
      ...pectacle qui n'a jamais été vu d'aucune nation policée, le spectacle d'un magistrat qu... ...t murmures à gauche.) S'est il justifié? 11 est venu, j'ose le dire, donner un spectacle qui n'a jamais été vu d'aucune nation policée, le spectacle d'un magistrat qui vient à votre barre, au sein du Corps législatif, faire l'apologie du crime. V...
  • Tome 48 : Du 11 août au 25 août 1792 1 result
    • Séance du samedi 11 août 1792

      - search term matches: (34)

      Séance du samedi 11 août 1792

      page
      Speaker: Le Président
      ...té d'objets qui doivent appartenir a la nation. Il y a quantité d'objets qui sont de t... ...t reine, car c'est elle qui est la cause de tous nos maux, il y avait une infinité d'objets qui doivent appartenir a la nation. Il y a quantité d'objets qui sont de très grande importance dans le château qui sont emportés. II y a un pillage affre...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 2
      Speaker: Thuriot
      ...t employées d'une manière utile pour la nation. Les unes, en effet, peuvent servir aux... ...de à l'Assemblée cfe décréter que ces statues seront enlevées, et qu'elles seront employées d'une manière utile pour la nation. Les unes, en effet, peuvent servir aux arts, les autres seront transformées en monnaie ou en canons. Il faut que l'Ass...
      Speaker: Marant
      ..., considérant queje vœu manifeste de la nation est qu'il n'existe plus aucun monument ... « L'Assemblée, considérant queje vœu manifeste de la nation est qu'il n'existe plus aucun monument public qui rappelle le règne du despotisme, décrète qu'il y a urgence.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 4
      Speaker: Crestin
      ...petites rivières à la disposition de la nation. ...e fait dans le territoire d'une ou plusieurs communes, et sont les ruisseaux et petites rivières à la disposition de la nation.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 5
      Speaker: Crestin
      ...ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où ils ueviennent na... ...pre fonds, ou par des travaux faits aux dépens, soit du Trésor public, soit des ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où ils ueviennent navigables ou flottables.
      Speaker: Crestin
      ...tilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdit... ...es particuliers, pour le service de la navigation, et sans aucun autre objet d'utilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdits ouvrages, demeurent supprimés; néanmoins, dans le cas où il serait reconnu que...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 6
      Speaker: Crestin
      ...ation intérieure, sont une charge de la nation. ...nt ou devant servir à la navigation, aux communications générales et à la circulation intérieure, sont une charge de la nation.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 7
      Speaker: Crestin
      ... ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autori... ...onnages, ceux de ports et autres, sous quelque détermination que ce puisse être, ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autorisés que par le Corps législatif ; ceux conservés provisoirement, en conformité d...
      Speaker: Crestin
      ...s et portes marinières, au profit de la nation, par affiches et enchères, à la forme u... ...desdits bacs et droits sur le passage des bateaux, radeaux et autres, par les sas et portes marinières, au profit de la nation, par affiches et enchères, à la forme usitée pour l'amodiation des revenus nationaux. Les baux seront faits pour six an...
      Speaker: Crestin
      ...icataire sera tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera f... ...possesseur et le directoire du district; la seconde, qu'à la fin du bail l'adjudicataire sera tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera faite en la môme forme, et dont le prix lui sera remboursé par le Trésor public.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 9
      Speaker: Crestin
      ...ines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens n... ...t partie du domaine national. En conséquence, l'administration générale des domaines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens nationaux, à dater de la publication du présent décret.
      Speaker: Crestin
      ...r, et de s'en dessaisir au profit de la nation; et dans ce cas, le ci-devant seigneur ... ...t îlots, mentionnés au précédent article, seront également tenus de les déguerpir, et de s'en dessaisir au profit de la nation; et dans ce cas, le ci-devant seigneur qui les a échangés ou engagés, après s'en être emparé en sa seule qualité de pos...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 10
      Speaker: Crestin
      ...lige de le faire dans les trois ans, la nation en disposera ; elle disposera pareillem... ...nlevé pourra se mettre en possession du terrain abandonné par les eaux; s'il néglige de le faire dans les trois ans, la nation en disposera ; elle disposera pareillement de toutes les relaissées, mortes, marais et autres terrains vacants, qui ne ...
      Speaker: Crestin
      « Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le... « Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le lit et la pêche des lacs.
      Speaker: Crestin
      ...s par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des mou... « Art. 4. Toutes redevances imposées par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des moulins et usines, soit à eau, soit à vent, sont pareillement supprimées sans indem...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 11
      Speaker: Crestin
      ...et canaux de navigation appartient à la nation. . La pêche dans les lacs et canaux de navigation appartient à la nation.
      Speaker: Crestin
      ... et rivièFes navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent ... h Art. 2. La pêche dans les fleuves et rivièFes navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent navigables ou flottables.
      Speaker: Crestin
      ...convenables, eu égard à l'intérêt de la nation et aux localités. ...oires diviseront la pêche de leur district en autant de parties qu'ils jugeront convenables, eu égard à l'intérêt de la nation et aux localités.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 12
      Speaker: Duvant
      ...-ville, et sur les rentes payées par la nation aux créanciers qu'il a délégués; ce pro... ...et (1) sur les échanges et traités faits entre le roi et le sieur Clément de Bar-ville, et sur les rentes payées par la nation aux créanciers qu'il a délégués; ce projèt de décret est ainsi conçu :
      ...ngagements contractés par le chef de la nation (1) Voy. Archives parlementaires, t" sé... ...s les créanciers de l'Etat sous la sauvegarde de la loyauté française, que les engagements contractés par le chef de la nation (1) Voy. Archives parlementaires, t" série, t. XLV, séance du 23 juin 1792, page 314, la première lecture de ce projet ...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 14
      Speaker: Guérin
      ...nt à prêter le serment de fidélité à la nation et à la loi. (Applaudissements.) Les Suisses présents à la barre demandent à prêter le serment de fidélité à la nation et à la loi. (Applaudissements.)
      Speaker: Maribon-Montaut
      Les Suisses crient : « Vive la nation ! » On les fait entrer dans la salle. Les Suisses crient : « Vive la nation ! » On les fait entrer dans la salle.
      Speaker: Chabot
      ...nous de mettre sous la sauvegarde de la nation française les Suisses qui ont été égaré... ... avaient'demandé leur tête, qui criaient même à bas les orateurs, ont jure avec nous de mettre sous la sauvegarde de la nation française les Suisses qui ont été égarés par leurs officiers. Le peuple ne demande justice que des grands criminels, et...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 43
      ...ndue les droits imprescriptibles que la nation a sur les eaux, il cherchât des princip... Il a fallu que, pour vous montrer dans toute leur étendue les droits imprescriptibles que la nation a sur les eaux, il cherchât des principes évidents, mais perdus, dans les décombres de nos anciennes institutions polit...
      ...iberté analogue à celui de l'air que la nation respire; et dans une loi sur les eaux, ... ... est accessoire, mais encore il doit leur imprimer pour jamais ce caractère de liberté analogue à celui de l'air que la nation respire; et dans une loi sur les eaux, ce serait un vice de négliger le moindre débris des usurpations féodales, dans l...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 44
      ...ant qu'une institution qui condamna les nations à 1 esclavage, depuis les déserts de la... ... elle qui porta la première atteinte à la communion libre des eaux. Est-il étonnant qu'une institution qui condamna les nations à 1 esclavage, depuis les déserts de la Russie jusqu'aux montagnes de la Castille, ait consacré l'asservissement et l'u...
      ...itions des partages que les différentes nations germaines en avaient faits après leurs ... ...taines parties des Gaules, et plus rapide dans d'autres, selon les diverses conditions des partages que les différentes nations germaines en avaient faits après leurs conquêtes. Dans les pays de la France connus sous le nom de pays d'alleu, tels q...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 45
      ... main du représentant héréditaire de la nation; mais, la liberté publique ne gagnant r... Les grands fiefs furent successivement réunis dans la main du représentant héréditaire de la nation; mais, la liberté publique ne gagnant rien à cet échange, il était conséquent que celle des eaux restât dans l'état de ...
      ...acquérir des fleuves, des rivières, les nations pourraient usurper et posséder exclusivement des mers; et l'on sait que si une nation voisine a eu cette prétention, si même ... ...s la communion générale ; car, s'il en était autrement, si les hommes pouvaient acquérir des fleuves, des rivières, les nations pourraient usurper et posséder exclusivement des mers; et l'on sait que si une nation voisine a eu cette prétention, si même encore aujourd'hui une République renouvelle chaque, année sa prise de possessio...
      ...és civiles de l'espèce de celles qu'une nation ne peut détruire, ou occuper sans l'ind... ...s de l'humanité, soit encore obligée de reconnaître, dans ces abus, des propriétés civiles de l'espèce de celles qu'une nation ne peut détruire, ou occuper sans l'indemnité due à des maîtres légitimes ?

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 46
      ...e ; or, cette puissance appartient à la nation, et il est bien temps qu'elle eii recou... ...ur les eaux un seul droit qui ne dérivât de l'usurpation de la puissance publique ; or, cette puissance appartient à la nation, et il est bien temps qu'elle eii recouvre la plénitude.
      ...ncipes, aux droits et aux besoins d'une nation libre, dans la législation romaine, sur... Il a trouvé plus de conformité aux principes, aux droits et aux besoins d'une nation libre, dans la législation romaine, sur la matière des eaux, et il n'a pas hésité d'en adopter les bases, en les concil...
      ...sines au premier degré d'utilité que la nation doit s'en promettre, et à l'état d'une ... ... partielles : il a pensé qu'une opération générale pourrait ramener toutes les usines au premier degré d'utilité que la nation doit s'en promettre, et à l'état d'une heureuse impuissance de nuire. Il a cherché néanmoins à concilier l'intérêt des ...
      ... et pour la police de la pêche, dont la nation peut, tirer un grand produit, de nouvel... ...ropriété des eaux, il a cru important de vous proposer, pour leur administration et pour la police de la pêche, dont la nation peut, tirer un grand produit, de nouvelles règles analogues à la simplicité et à la douceur de notre police actuelle.
      ...e la ^philosophie. C'est le seul que la nation française puisse désormais adopter. De même que la mer est faite pour toutes les nations, de même les fleuves, les rivières navi... ...puisé dans les règles mêmes de l'architecture du monde et dans le code éternel de la ^philosophie. C'est le seul que la nation française puisse désormais adopter. De même que la mer est faite pour toutes les nations, de même les fleuves, les rivières navigables et toutes les eaux, qui par leur étendue et leur site peuvent fournir aux...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 47
      ... le compas de l'équité les droits de la nation, ceux des communes, ceux des particulie... ...mité celui d'une grande et importante discussion ; il a fallu qu'il mesurât avec le compas de l'équité les droits de la nation, ceux des communes, ceux des particuliers sur ces surfaces circonscrites ; où le grand intérêt national, celui des comm...
      ... navigables sont à la disposition de la nation. Premièrement, parce que l'élément qui ...
      ... secondement, parce qu'en tout temps la nation, par le progrès de ses spéculations, pe...
      Incontestablement les eaux des ruisseaux et des rivières non navigables sont à la disposition de la nation. Premièrement, parce que l'élément qui roule dans leur lit est commun à tous les hommes et que tous peuvent y puiser; secondement, parce qu'en tout temps la nation, par le progrès de ses spéculations, peut en avoir besoin pour augmenter les moyens de communications générales et opér...
      ...propriétaires et le bonheur solide à la nation. ...ais à la terre, l'aisance et les consolations aux cultivateurs, la richesse aux propriétaires et le bonheur solide à la nation.
      ...ure, est hors du domaine individuel? La nation doit-elle souffrir plus longtemps de ce... ...es communes et des individus ont pu s'approprier exclusivement ce qui, de sa nature, est hors du domaine individuel? La nation doit-elle souffrir plus longtemps de ce que les abus, accumulés les uns sur les autres, ont fait confondre si fréquemme...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 48
      ...uction ou d'entretien à la charge de la nation sur les fleuves d'avec celles qui tombe... ... caprice et l'arbitraire de ses décisions pour distinguer les dépenses de construction ou d'entretien à la charge de la nation sur les fleuves d'avec celles qui tombent naturellement à la charge des communes ou des particuliers, en sorte que plus...
      ...rovinces ou Etats entre les mains de la nation lui a fait une loi de réunir au domaine...
      ...qu'il vous proposât d'investir aussi la nation des canaux construits aux frais des par...
      ... l'homme et du citoyen. Le passage des propriétés et des charges des ci-devant provinces ou Etats entre les mains de la nation lui a fait une loi de réunir au domaine national les canaux de navigation construits par les soins et sur les fonds de ...
      ...s moyens de maintenir et de perfectionner les communications générales, a exigé qu'il vous proposât d'investir aussi la nation des canaux construits aux frais des particuliers, dans les seules vues d'utilité publique, sauf à parfaire à ces constr...
      ...vrages d'art qui sont à la charge de la nation, au delà du point de navigabilité, d'av...
      ...lic et surtout le grand principe que la nation doit tenir en ses mains et seconder par...
      ...s sortes de cours d'eau, enfin la distinction tranchée et sans équivoques des ouvrages d'art qui sont à la charge de la nation, au delà du point de navigabilité, d'avec ceux qui, soit au delà, soit en deçà, tombent à la charge des communes ou des...
      ...qu'il vous présente, tout ce que l'équité envers les particuliers, l'intérêt public et surtout le grand principe que la nation doit tenir en ses mains et seconder par elle-même tous les moyens de communications générales, ont pu lui inspirer de p...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 49
      ... dans l'ordre politique ? Comme si à la nation seule n'appartenait pas le droit d'impo... ...sser les fleuves et les rivières mt devenu tributaire d'une puissance quelconque dans l'ordre politique ? Comme si à la nation seule n'appartenait pas le droit d'imposer l'usage des eaux, comme si la taxe de cet usage avait jamais pu, dans un Eta...
      ..., de faire rentrer dans les mains de la nation tous les moyens de communication sur le... Il vous propose donc de révoquer cette exception provisoire, de faire rentrer dans les mains de la nation tous les moyens de communication sur les fleuves et les rivières navigables, de les déterminer d'une manière fixe égale...
      ...ement. Dans le cas de l'affirmative, la nation ne leur doit plus rien; dans le cas de ...
      ...établissement général, nul doute que la nation n'ait encore un grand profit, indépenda...
      ...e laquelle ces droits leur avaient été transmis ou concédés par l'ancien gouvernement. Dans le cas de l'affirmative, la nation ne leur doit plus rien; dans le cas de la négative, elle ne peut que leur redevoir très peu de chose : si l'on met dans...
      ... principe à côté du produit des bacs nationaux dont votre comité vous propose l'établissement général, nul doute que la nation n'ait encore un grand profit, indépendamment de la liberté inappréciable des eaux qu'elle aura recouvrée dans toute son...
      ...e l'Empire, et affermés au profit de la nation, la forme des autres Des bacs établis et déterminés par un plan général dans toute l'étendue de l'Empire, et affermés au profit de la nation, la forme des autres
      ...es citoyens de l'Empire, il suit que la nation a seule le droit d'en régler le service... En effet, de ce que les cours d'eau appartiennent en commun à tous les citoyens de l'Empire, il suit que la nation a seule le droit d'en régler le service et l'usage. Il suit qu'elle n'a n'a jamais pu cesser un instant d'exercer ce dr...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 50
      De là la conséquence nécessaire que la nation ne doit aucune indemnité au ci-devant p...
      ...il pourrait s'adresser, et non pas à la nation.
      De là la conséquence nécessaire que la nation ne doit aucune indemnité au ci-devant propriétaire féodal ni à son représentant, et que si celui-ci avait à en prétendre, ce ne serait qu'au concédant usurpateur originaire ou à ses héritiers qu'il pourrait s'adresser, et non pas à la nation.

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 51
      ...t acquis à titre onéreux ,du chef de la nation, stipulant en son nom et pour elle? Vot... ...nt, en effet, dépouiller sans indemnité ces derniers concessionnaires, d'un droit acquis à titre onéreux ,du chef de la nation, stipulant en son nom et pour elle? Votre comité, Messieurs, n'a pas pensé que les règles de la justice distributive le...
      ...ette matière, ne peut être onéreux à la nation : 1° Parce qu'il ne se trouvera, peut ê... ... impenses réelles. Le résultat d'une telle liquidation, la seule admissible en cette matière, ne peut être onéreux à la nation : 1° Parce qu'il ne se trouvera, peut être pas quatre usines en France, dans le cas de la suppression ; 2° parce que qu...
      ...telle considération ne peut arrêter une nation comme la nation française, lorsqu'il est question d'ass... Puis, après tout, une telle considération ne peut arrêter une nation comme la nation française, lorsqu'il est question d'assurer aux générations présentes et futures tous les avantages de la liberté du co...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 52
      ...ncipale a été de savoir à qui, dans une nation libre, dans une législation vraiment ph... La principale a été de savoir à qui, dans une nation libre, dans une législation vraiment philosophique, chez un peuple qui ne veut plus confondre le mot de propriété avec ...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 53
      ...sent, est celui qui peut convenir à une nation libre, dans les principes de laquelle r... ...rissements, créments, alluvions, mortes et relaissées, qui a eu lieu jusqu'à présent, est celui qui peut convenir à une nation libre, dans les principes de laquelle rien ne peut être réputé propriété nationale, que ce qui de son essence doit serv...

      Séance du samedi 11 août 1792

      page 54
      ...ans toute leur intégrité. Ainsi donc la nation doit toujours tenir en ses mains tout c... ...rs et la libre disposition des eaux et de leur lit ; mais ils doivent y rester dans toute leur intégrité. Ainsi donc la nation doit toujours tenir en ses mains tout ce qui, comme les îles et îlots, appartient au lit des fleuves, et ne doit point ...
      ...rouvent en nature entre les mains de la nation, et sans contradiction avant les trente... 11 a considéré : 1° les îles, îlots, etc., qui se trouvent en nature entre les mains de la nation, et sans contradiction avant les trente années qui
      ...es doivent rentrer dans les mains de la nation, en ce qui concerne les fleuves et rivi... ...t aux taxes prescrites par les édits de 1668, 1696 et 1713 : pour celles-là, elles doivent rentrer dans les mains de la nation, en ce qui concerne les fleuves et rivières navigables : c'est la conséquence invincible des dispositions de la loi du ...
      ...ffit aux intérêts et à la justice de la nation, d'exclure l'usurpateur originaire de l... ...ait cruel de dépos -séder des familles innombrables. Votre comité a cru qu'il suffit aux intérêts et à la justice de la nation, d'exclure l'usurpateur originaire de la possession du cens, de la rente, ou du canon du bail emphytéotique, et d'en in...
      ... rentre simplement dans les mains de la nation. ..., est de toute justice ; au second cas, l'objet acquis par la concession annulée rentre simplement dans les mains de la nation.
      ...ans retour le froissement de ceux de la nation et de ceux des individus. ...ués, votre comité pense avoir poussé jusqu'au scrupule le soin de faire cesser sans retour le froissement de ceux de la nation et de ceux des individus.
      ...nsidération, parce que les droits de la nation sur elle n'ont jamais été tracés par au... ...reste, Messieurs, une sixième espèce d'eaux qui lui a paru mériter une grande considération, parce que les droits de la nation sur elle n'ont jamais été tracés par aucune loi d'une manière explicite.