Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-125 hits on 1792-0118 hits on 1792-0210 hits on 1792-0310 hits on 1792-043 hits on 1792-056 hits on 1792-067 hits on 1792-079 hits on 1792-085 hits on 1792-091 hits on 1792-100 hits on 1792-114 hits on 1792-123 hits on 1793-012 hits on 1793-020 hits on 1793-031 hits on 1793-043 hits on 1793-052 hits on 1793-060 hits on 1793-072 hits on 1793-082 hits on 1793-093 hits on 1793-101 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 28 volumes
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 5 results
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      page 215
      Speaker: Delacroix
      ...dressé a lui et aux représentants de la nation. Messieurs, je crois que si le roi rece... ... mais.Je. demande si elle trouverait bon. que le roi décachetât seul un paquet adressé a lui et aux représentants de la nation. Messieurs, je crois que si le roi recevait un semblable paquet, par ce fait que l'Assemblée aurait sur ce paquet les m...
    • Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      - search term matches: (38)

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 449
      Speaker: Dorizy
      « Représentants de la nation, « Représentants de la nation,

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 452
      Speaker: Dorizy
      ...William Becket, aux représentants de la nation française, salut. « William Becket, aux représentants de la nation française, salut.
      Speaker: Dorizy
      ...un peuple généreux et ami de toutes les nations. Si quelques despotes s'avisaient de vo...
      ...n lui attira de tous temps l'amitié des nations, mais qui s'en est rendu bien plus dign...
      ...Plusieurs Anglais vous ont promis d'employer leurs biens et leur vie à défendre un peuple généreux et ami de toutes les nations. Si quelques despotes s'avisaient de vouloir porter la moindre atteinte à sa liberté, il existe dans ma patrie des mill...
      ...rtes de moyens, la liberté naissante d'un peuple dont le caractère aimable et bon lui attira de tous temps l'amitié des nations, mais qui s'en est rendu bien plus digne, par la promesse invariable de vivre en paix avec tous ses voisins et de ne ri...
      ...it, lorsque vous présentez à toutes les nations le rameau d'olivièr, leurs tyrans cherc...
      ... vous menacer, l'opinion formelle de la nation retiendrait le ministre Pitt, si sa pén...
      ... grand peuple qui vient de conquérir sa liberté, je vous le demande, de quel droit, lorsque vous présentez à toutes les nations le rameau d'olivièr, leurs tyrans cherchent-ils à vous harceler de toutes les manières, et veulent-ils s'abreuver de vo...
      ... Ne craignez rien du gouvernement d'Angleterre ; au milieu de l'orage qui paraît vous menacer, l'opinion formelle de la nation retiendrait le ministre Pitt, si sa pénu- (1) Procès-verbaux des séances de l'Assemblée législative, tome IV, page 176....

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 453
      Speaker: Dorizy
      ...op duré pour le malheur et la honte des nations. Pénétré de ces vérités saintes, je veu... ...araître de dessus la surface du globe la ligue de quelques hommes qui n'a que trop duré pour le malheur et la honte des nations. Pénétré de ces vérités saintes, je veux contribuer, autant que la modicité de ma fortune me le permet, à rétablissemen...
      Speaker: Dorizy
      ...'est pas qu'on ne soit convaincu que la nation française ne puisse achever elle seule ... ...tous les pays travaillent ardemment à l'heureuse issue de votre entreprise, ce n'est pas qu'on ne soit convaincu que la nation française ne puisse achever elle seule la conquête de la liberté. Lé peuple, qu'un petit nombre d'hommes ignorants et o...
      Speaker: Laureau
      ...s, et nous ferions des dépenses dont la nation aurait à s'applaudir, par l'avantage qu... ...ous, au lieu que si nous avions un état général, nous choisirions les plus utiles, et nous ferions des dépenses dont la nation aurait à s'applaudir, par l'avantage qu'elle en retirerait. Je propose, en conséquence, de ne?rien décréter pour Tes tr...

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 454
      Speaker: Lacuée
      Vous savez que lorsque la nation a mis à sa disposition les biens du cle... Vous savez que lorsque la nation a mis à sa disposition les biens du clergé, elle a décrété qu'elle aurait soin des pauvres, et elle a entendu les pauvr...

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 459
      Speaker: Mathieu Dumas
      LA NATION. LA LOI ET LE ROI. LA NATION. LA LOI ET LE ROI.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 461
      Speaker: Mathieu Dumas
      ...'ils seraient res-onsables auprès de la nation de tous les mal-eurs dont cette partie ... ...s à la Croix-des-Bouquets; elle était détaillée, et on leur faisait envisager qu'ils seraient res-onsables auprès de la nation de tous les mal-eurs dont cette partie de la colonie était menacée.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 462
      Speaker: Koch
      ...ps prescrit, à tout ce que le roi et la nation française étaient en droit d attendre d... ...ce prince n'ait l'intention sérieuse, de satisfaire complètement, et dans le temps prescrit, à tout ce que le roi et la nation française étaient en droit d attendre de la justice, et de son penchant pour la paix. Les lettres de M. de Sainte-Croix...

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 463
      Speaker: Le Président
      ...nt à l'Europe le respect que mérite une nation libre, mais qu'il lui importe de comman... ...ctionnée d'avance : vos résolutions appuyées par une armée redoutable, inspireront à l'Europe le respect que mérite une nation libre, mais qu'il lui importe de commander.
      Speaker: Delessart
      ...re propre mouvement le repos des autres nations, et de ne jamais prendre les armes que ... ...défendre la Constitution, nous avons pris l'engagement de ne pas troubler de notre propre mouvement le repos des autres nations, et de ne jamais prendre les armes que pour la défense de notre liberté et de nos droits. Une suite nécessaire de cet e...
      Speaker: Delessart
      ...i de nos serments avec la dignité de la nation, a,vec la sûreté de l'Empire; j ajouter... ...mble, s'attacher à celles qui se concilieront le plus avec le respect dû à la foi de nos serments avec la dignité de la nation, a,vec la sûreté de l'Empire; j ajouterai enfin avec la Constitution.

      Séance du mardi 17 janvier 1792, au matin

      page 464
      Speaker: Delessart
      ...fiance que nous avons déjà inspirée aux nations. ... nous avons si profondément tracée, suffirait peut-être pour affaiblir cette confiance que nous avons déjà inspirée aux nations.
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au soir

      page 572
      Speaker: Dorizy
      ... què vous venez de prendre aux yeux des nations étonnées ;' vous vous êtes montrés les ... ...concitoyens. Nous applaudissons avec transport à l'attitude majestueuse et fière què vous venez de prendre aux yeux des nations étonnées ;' vous vous êtes montrés les dignes représentants d'un peuple libre. Il n'est aucun de nous qui n'ait répété ...
      Speaker: Dorizy
      ...appartient de les découvrir, c'est à la nation seule qu'il appartient de les corriger.... ...umaine a pu lui laisser quelques légers défauts, mais c'est au temps seul qu'il appartient de les découvrir, c'est à la nation seule qu'il appartient de les corriger. Otez un petit nombre de ces hommes orgueilleux qui frémissent de voir marcher l...
    • Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      - search term matches: (29)

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 707
      Speaker: Goupilleau
      ...f de l'or a rendus criminels envers une nation généreuse. Au moment où je vous écris, ... ...us agréable avec une bande de brigands comme vous (Applaudissements.) que la soif de l'or a rendus criminels envers une nation généreuse. Au moment où je vous écris, on emmène à Orléans vos infâmes complices enchaînés, ainsi que le général et les...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 710
      Speaker: Rivoalan
      ... 'dont ^Assemblée nationale a chargé la nation, par l'article 2 de son décret du "12 a... ... ledit sieur Duvidal ne peut être rangé dàns la classe des dettes de Pays d'Etat 'dont ^Assemblée nationale a chargé la nation, par l'article 2 de son décret du "12 avril 1791, et décrète qu'il n'y a lieu à liquider.

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 711
      Speaker: Mouysset
      ...à rédigés aux grands procurateurs de la nation, par la voie de là correspondance de la... actes d'accusation déjà rédigés aux grands procurateurs de la nation, par la voie de là correspondance de la gendarmerie nationale.
      Speaker: Mouysset
      ...r de même aux grands procurateurs de la nation, après que la rédaction aura été approu... ...le, les actes d'accusation qui n'ont pas encore été rédigés, et les fera parvenir de même aux grands procurateurs de la nation, après que la rédaction aura été approuvée.
      Speaker: Chazaud
      ...testament olographe fait auprofit de la nation : Un membre : Je vais donner connaissance à l'Assemblée d'un testament olographe fait auprofit de la nation :
      Speaker: Chazaud
      ... j'ai en mai n une copie,; a donné à la nation, en toute propriété, son bien, consista...
      ...annuel de 900 livres est abandonné à la nation, à la charge de payer à la demoiselle M...
      ...as contrairè, le tout doit revenir à la nation.
      ... le 3 septembre dernier en cette ville, par son testament du 1er mars 1791, dont j'ai en mai n une copie,; a donné à la nation, en toute propriété, son bien, consistant-en plusieurs contrats de rente, tant sur l'Etat que sur différents particuliers. Le tout, formant un revenu annuel de 900 livres est abandonné à la nation, à la charge de payer à la demoiselle Marie Péchenet, sa domestique, une rente viagère dé 500 livres et autre rente via...
      ...oiselle Morisset sont, réversibles sur la tête, de ses enfants à venir; danslé cas contrairè, le tout doit revenir à la nation.

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 712
      Speaker: Thuriot
      ...qui en résulterait pour l'intérêt de la nation. ...ésordre et les lenteurs qui résulteraient de leur inexpérience, et le préjudice qui en résulterait pour l'intérêt de la nation.

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 715
      Speaker: Prouveur
      ...nnaies, considérant que l'intérêt-de la nation et le bien de la justice exigent que le... ... entendu le rapport de ses comités réunis, de législation et des assignats et monnaies, considérant que l'intérêt-de la nation et le bien de la justice exigent que les fabricateurs de faux assignats soient jpromptement connus et punis -informée q...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 716
      Speaker: Thuriot
      ...nements particuliers qui intéressent la nation, et que, jè ne sais pas pourquoi, ces r... ...nsiste d'autant plus qu'il y a des tribunaux criminels qui ont donné des renseignements particuliers qui intéressent la nation, et que, jè ne sais pas pourquoi, ces renseignements particuliers ne sont pas parvenus jusqu'à l'Assemblée nationale. J...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 717
      Speaker: Prouveur
      ...nnaies, considérant que l'intérêt de la nation et le bien de la justice exigent que le... ... entendu le rapport de ses comités réunis, de législation et des assignats et monnaies, considérant que l'intérêt de la nation et le bien de la justice exigent que les fabricateurs des faux assignats soient promptement connus et punis; informée q...
      Speaker: Delacroix
      ...lorieux pour moi de parler au nom d'une nation qui montre un si grand courage, et je s...
      ...endant à l'honneur et à la sûreté de la nation, et je hâterai, de tout mon pouvoir, le...
      « Je sens qu'il est glorieux pour moi de parler au nom d'une nation qui montre un si grand courage, et je sais faire valoir cet incalculable moyen de force. Mais quelles preuves plus sinc...
      ...ntérêt exige d'elle le sacrifice d'un grand nombre de ses enfants. Je veille cependant à l'honneur et à la sûreté de la nation, et je hâterai, de tout mon pouvoir, le moment de faire connaître à l'Assemblée nationale si elle peut compter sur la p...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 718
      Speaker: De Boissier
      ...énéral:.Nous jurons d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... , officier général:.Nous jurons d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution, d'exécuter et de faire exécuter les règlements...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 720
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...avec les mœurs, avec le caractère ae la nation à laquelle on la destine ; et s'il arri... ... c'est qu'aucune institution ne peut être durable quand elle n'est pas d'accord avec les mœurs, avec le caractère ae la nation à laquelle on la destine ; et s'il arrivait qu'un peuple corrompu eût tout à coup passé de l'esclavage à la liberté, eû...
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ..., le serviteur du prince et celui de la nation. ...us lieux des autres citoyens, et décorent de même l'homme de mérite et le favori, le serviteur du prince et celui de la nation.

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 721
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...'asseyent parmi les représentants de la nation. ...ls se présentent aux fêtes publiques, le peuple se lève à leur arrivée, et ils s'asseyent parmi les représentants de la nation.
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...souvent du titre de représentants de la nation, l'ont servie avec zèle dans le Corps l... ...s qui ont éclairé les hommes par leurs ouvrages. Plusieurs d'entre eux, honorés souvent du titre de représentants de la nation, l'ont servie avec zèle dans le Corps législatif ; ils ont combattu sans cesse pour la liberté publique ; leur fidélité...
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...ité fait un devoir de ce principe à une nation philosophe et guerrière, qui dans ses d... ...ement que le premier mérite du général est d'épargner le sang du soldat, l'humanité fait un devoir de ce principe à une nation philosophe et guerrière, qui dans ses défenseurs Voit des citoyens précieux à la patrie, non des esclaves heureux de ve...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au matin

      page 722
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...as à faire cette fatale distinction. La nation entière combattra s'il le faut pour la ... ...ées dans les guerres civiles. Plus heureux que ce peuple célèbre, vous n'aurez pas à faire cette fatale distinction. La nation entière combattra s'il le faut pour la liberté I Toutes les volontés, tous les cœurs sont réunis, et au milieu de cet a...
    • Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (4)

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 728
      Speaker: Ramond
      ... a fait embarquer, pour le compte de la nation, ceux qui n'étaient pas en état de fair... ...mières espérances, par une disposition que l'Assemblée nationale a applaudie. Il a fait embarquer, pour le compte de la nation, ceux qui n'étaient pas en état de faire les frais du voyage. Les sieurs Bernard et Kiguès, profitant de cette munifice...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 729
      Speaker: Ramond
      ...ités et usages convenus, entre les deux nations. Différentes considérations secondaires... Dans cet état de choses, il n'y a plus lieu qu'à l'exécution des traités et usages convenus, entre les deux nations. Différentes considérations secondaires concourent à hâter l'adoption de cette mesure. L'arrestation de ce convoi occas...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 730
      Speaker: Ramond
      ...les traités et usages existant entre la nation française et la nation espagnole. » ...s recrues qu'il commande, et renvoie au pouvoir exécutif a exécuter à son égard les traités et usages existant entre la nation française et la nation espagnole. »

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 731
      Speaker: Brissot de Warville
      ...cour d'Espagne; et il sera temps que la nation française se venge d'une manière conven... ...ne, un rapport qui embrassera tous les griefs que nous avons à élever contre la cour d'Espagne; et il sera temps que la nation française se venge d'une manière convenable à sa dignité et à sa majesté, des insultes .qui lui ont été faites par le g...

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 738
      ...ement d'un domaine engagé et remis à la nation, en vertu d'un décret du 19 juillet 179... Remboursement d'un domaine engagé et remis à la nation, en vertu d'un décret du 19 juillet 1791......................

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 739
      Les dettes passives dont la nation se charge montent à la somme de. 2,745,... Les dettes passives dont la nation se charge montent à la somme de. 2,745,736 1. 14s . 1 d.
      ...nt, il y a différence à la charge de la nation de..............................1,263,4... Partant, il y a différence à la charge de la nation de..............................1,263,471 1. 18 s. 11 d.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      - search term matches: (17)

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 121
      Speaker: Lamarque
      ...es en quelque sorte les destinées de la nation, ce port est absolument dégarni et aban... ...e plus précieux de l'Empire. Eh bien! ce port, à la conservation duquel sont liées en quelque sorte les destinées de la nation, ce port est absolument dégarni et abandonné de ses défenseurs naturels, de ceux-là même qui, profitant davantage des b...

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 124
      Speaker: Rhül
      ... moment-ci, avoir'sauvé l'honneur de la nation et avoir fait mon devoir. (Applaudissem... bres? Je crois, dans ce moment-ci, avoir'sauvé l'honneur de la nation et avoir fait mon devoir. (Applaudissements.)
      Speaker: Merlet
      ... décrets à la sanction, c'est avilir la nation elle-même. J'appuie donc la motion de M... ...onale, et avilir les commissaires chargés de l'importante fonction de porter les décrets à la sanction, c'est avilir la nation elle-même. J'appuie donc la motion de M. Rougier quant au renvoi au comité, et je demande qu'il soit chargé de présente...
      Speaker: Charlier
      ...du pouvoir exécutif. Tous les jours, la nation est avilie dans la personne de ses repr... ...de correspondance, et la Constitution est la loi commune du Corps législatif et du pouvoir exécutif. Tous les jours, la nation est avilie dans la personne de ses représentants. Pour éviter cet inconvénient, je demande que le ministre de la justic...

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 126
      ...s dictées par un sage calcul. Quand une nation est forcée de tirer l'épée, le compas d...
      ... les chances sontcontre le peuple ; une nation prévoyante qui voudra transmettre dans ...
      ...lors tout citoyen est soldat ; alors la nation remet dans les mains de son premier fon...
      ...e les circonstances impérieuses ne permettaient pas toujours de suivre les leçons dictées par un sage calcul. Quand une nation est forcée de tirer l'épée, le compas de l'économie s'échappe bientôt ae ses mains. Cette grande vérité a frappé votre ...
      ... politique ; le succès comme les revers ébranlent l'édifice delà liberté; toutes les chances sontcontre le peuple ; une nation prévoyante qui voudra transmettre dans toute son intégrité, aux générations futures, le dépôt sacré de^ droits de l'hom...
      ...comme aujourd'hui, un ramas de rebelles ; insulteront à la majesté du peuple ; alors tout citoyen est soldat ; alors la nation remet dans les mains de son premier fonctionnaire la défense de l'Etat, le soin de sa vengeance et celui de sa sûreté, ...

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 129
      Speaker: Dorizy
      ...ages à des procédés inconnus aux autres nations, et d'accueillir les inventions nouvell... ... la nécessité d'employer les premiers artistes du royaume, de joindre leurs ouvrages à des procédés inconnus aux autres nations, et d'accueillir les inventions nouvelles qui peuvent s'appliquer à la fabrication des assignats.
      Speaker: Dorizy
      ...ense, puisqu'elle obligerait bientôt la nation à changer en entier ses assignats pour ... Il lui a semblé, au contraire, que cette économie serait un nouveau motif ae dépense, puisqu'elle obligerait bientôt la nation à changer en entier ses assignats pour anéantir ceux qu'une fabrication trop facile aurait multipliés.

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 130
      Speaker: Dorizy
      ...? quelle indemnité pourrait offrir à la nation celui qui se serait chargé de Cette gar... ...oser au danger de faire parcourir au papier raDriqué, une distance considérable ? quelle indemnité pourrait offrir à la nation celui qui se serait chargé de Cette garantie?
      Speaker: Dorizy
      ...omettre à l'Assemblée nationale et à la nation, un papier bien difficile à contrefaire... ...évérité et scrupule, donne des résultats qui y répondent, votre comité pourra promettre à l'Assemblée nationale et à la nation, un papier bien difficile à contrefaire, et qui, par sa solidité et son indissolubilité, supportera facilement l'usage ...

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 132
      Speaker: Dorizy
      ...fre composé des lettres initiales de la nation et du roi, liées ensemble. ...erpent enlaçant un miroir quil surmonte ; et enfin, aans un petit carré, le chiffre composé des lettres initiales de la nation et du roi, liées ensemble.
      Speaker: Dorizy
      ..., dans un petit carré, le chiffre de la nation formé de deux initiales ; au-dessous le... « Sur le côté à droite, dans un petit carré, le chiffre de la nation formé de deux initiales ; au-dessous le sceptre et la main de justice en sautoir, unis par un ruban.
      Speaker: Dorizy
      « Le côté droit celle-ci ; la nation récompense le dénonciateur. (Applaudiss... « Le côté droit celle-ci ; la nation récompense le dénonciateur. (Applaudissements.)

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 133
      Speaker: Cambon
      ... mettre dans le filigrane les mots : la nation. On y a mis : la loi et le roi. Je crois qu'il ne faut pas oublier les mots sacrés: la nation. ...ur ce projet de décret et je demanderai au comité s'il ne serait pas possible de mettre dans le filigrane les mots : la nation. On y a mis : la loi et le roi. Je crois qu'il ne faut pas oublier les mots sacrés: la nation.
      Speaker: Dorizy
      ...ermer qu'une seule ligne, les mots : La nation, la loi et le roi. Il aurait mieux valu... ...e filigrane qui n'a pas une longueur de plus de trois pouces et qui ne peut renfermer qu'une seule ligne, les mots : La nation, la loi et le roi. Il aurait mieux valu alors peut-être employer un autre signe dans le filigrane ; mais j'observe que ...
      Speaker: Gérardin
      ...fre composé des lettres initiales de la nation et du roi, liées ensemble. ...serpent enlaçant un miroir qu il surmonte; et enfin dans un petit carré, le chiffre composé des lettres initiales de la nation et du roi, liées ensemble.
      Speaker: Gérardin
      ..., dans un petit carré, le chiffre de la nation, formé de deux initiales. « Sur le côté, à droite, dans un petit carré, le chiffre de la nation, formé de deux initiales.

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 134
      Speaker: Gérardin
      « Le côté droit, celle-ci : La nation récompense le dénonciateur. « Le côté droit, celle-ci : La nation récompense le dénonciateur.
      Speaker: Caminet
      ...e toute autre que celle décrétée par la nation. Je demande que le comité des assignats... ... mais c'est contre la police, contre les lois du royaume qu'on permet une monnaie toute autre que celle décrétée par la nation. Je demande que le comité des assignats et monnaies prenne cet objet en considération et vous.fasse un rapport.

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 140
      ...ement d'un domaine engagé et remis à la nation, en vertu d'un décret du 19 juillet 179... Remboursement d'un domaine engagé et remis à la nation, en vertu d'un décret du 19 juillet 1791......................

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 141
      Les dettes passives dont la nation se charge montent à la somme de. 2,745,... Les dettes passives dont la nation se charge montent à la somme de. 2,745,736 1. 14 1
      ...nt, il y a différence à la charge de la nation de..............................1,263,4... Partant, il y a différence à la charge de la nation de..............................1,263,471 1. 18 s. 11 d.

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 142
      ..., sur les troubles religieux, doit à la nation, il se doit à lui-même de prévenir les ... « Le roi, en refusant sa sanction au décret du 29 novembre et jours précédents, sur les troubles religieux, doit à la nation, il se doit à lui-même de prévenir les fausses interprétations que les ennemis de la liberté pourraient donner à ses mo...
      ...s une liberté pleine et entière; car la nation française qui, la première en Europe, a... ...les mettent au nombre de ces droits, la liberté des opinions religieuses ; je dis une liberté pleine et entière; car la nation française qui, la première en Europe, a eu le courage et la gloire ae proclamer ce grand principe dans toute son étendu...
      nation ait encore adopte, un despotisme qui pr... nation ait encore adopte, un despotisme qui pre- tendrait asservir Intelligence et commander á la raison. Le domaine de l'opin...
      ...s rend inhabile à exercer, au nom de la nation, les fonctions ecclésiastiques salariée...
      ...ouvez même sacrifier sur nos autels. La nation française ne prétend ni enchaîner votre...
      ...r réprouve; un parjure ne pourrait me garantir votre fidélité; mais un refus vous rend inhabile à exercer, au nom de la nation, les fonctions ecclésiastiques salariées par elle. Vivez en paix ; servez Dieu à votre manière ; obéissez aux lois, elles protégeront vos personnes et vos propriétés. Nos temples vous sont ouverts ; vous pouvez même sacrifier sur nos autels. La nation française ne prétend ni enchaîner votre conscience, ni vous punir d'une erreur sans doute involontaire; mais ne vous ob...

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 143
      ...êt qui leur est confié, l'intérêt de la nation entière. Sa Majesté verrait avec indign... ..., désormais, le courage et la fermeté que leur inspire sans doute le grand intérêt qui leur est confié, l'intérêt de la nation entière. Sa Majesté verrait avec indignation toute négligence à ce sujet, et elle est résolue à prendre les mesures les...
      ...assuré de la gloire et du bonheur de la nation dont il est le chef. Oui, Messieurs, le... ..., qu'il met sa gloire et son bonheur à la maintenir, parce qu'il y voit un gage assuré de la gloire et du bonheur de la nation dont il est le chef. Oui, Messieurs, le roi aime le peuple; mais il l'aime en roi citoyen, pour assurer sa liberté en f...
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      - search term matches: (20)

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 145
      Speaker: Gorguereau
      ...ls soient punis comme coupables de lèse-nation. ...oient destitués : ceux-ci qu'ils soient mis en état d'accusation ; ceux-là, qu'ils soient punis comme coupables de lèse-nation.
      ...e des fonctions des représentants de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouva... ...s à l'Assemblée nationale, porte (art. 34) : l'acte d'élection sera le seul titre des fonctions des représentants de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouvant être gênée par aucun mandat particulier. Les assemblées primaires et celles d...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 146
      Speaker: Gorguereau
      ... imprescriptible ; elle appartient à la nation, aucune section du peuple, ni aucun ind... ...le 1er du titre III porte : la souveraineté est une, indivisible, inaliénable et imprescriptible ; elle appartient à la nation, aucune section du peuple, ni aucun individu, ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Gorguereau
      ...ivant l'article 2 du même titre III, la nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs...
      ... du département particulier, mais de la nation entière, et qu'on ne pourra leur donner...
      Ajoutons que, suivant l'article 2 du même titre III, la nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs, ne peut les exercer que par délégation, et que, suivant l'article 7, section 3...
      ...itre, les représentants nommés dans les départements ne seront pas représentants du département particulier, mais de la nation entière, et qu'on ne pourra leur donner aucun mandat.

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 147
      Speaker: Gorguereau
      ...t, et passent directement du sein de la nation dans le sein du Corps législatif. Altér... ...on de la loi, ne s'arrêtent sur aucune des autorités intermédiaires. Ils arrivent, et passent directement du sein de la nation dans le sein du Corps législatif. Altérez une seule de ces bases, l'harmonie du système politique n'est plus qu'un vain...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 150
      Speaker: Delacroix
      ..., plus imposante peut-être aux yeux des nations, que lorsque, au milieu des orages même... « L'Assemblée nationale constituante ne s'est jamais montrée plus grande, plus imposante peut-être aux yeux des nations, que lorsque, au milieu des orages même du fanatisme, elle a rendu un hommage éclatant à ce principe. Il était perdu da...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 153
      Speaker: Gorguereau
      ...le vœu de 100 capitales est celui de la nation entière ; toutes les fois encore que de...
      ...s d'unité, suivant lesquelles seules la nation et les divers corps politiques doivent ...
      ...st celui de la section ; que le vœu de 40 sections est celui de la commune; que le vœu de 100 capitales est celui de la nation entière ; toutes les fois encore que des individus parlent ou comme juges, ou comme électeurs, ou comme administrateurs...
      ...parce qu'elles renversent le système représentatif, et détruisent toutes les lois d'unité, suivant lesquelles seules la nation et les divers corps politiques doivent être régis, convoqués, assemblés, interrogés et consultés, d'où l'on doit conclu...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 155
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...aites respecter les représentants de la nation, vous en êtes comptable et moi, je remplis mon devoir envers la nation, en vous disant la vérité. Si c'est ainsi, Monsieur, que vous faites respecter les représentants de la nation, vous en êtes comptable et moi, je remplis mon devoir envers la nation, en vous disant la vérité.
      Speaker: Gorguereau
      « Quoi de plus coupable envers k nation qu'une pétition de 10 conjurés, tendant... « Quoi de plus coupable envers k nation qu'une pétition de 10 conjurés, tendant par sa nature et sa publicité, et en dépit de l'expression du vœu public, à for...
      Speaker: Gorguereau
      ...ndre ou de contester aux délégués de la nation les égards et les hommage* qu ils renda... ...es amis du peuple honorent les mandataires du peuple; ils rougiraient de restreindre ou de contester aux délégués de la nation les égards et les hommage* qu ils rendaient jadis aux créatures d'un despote.

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 156
      Speaker: Gorguereau
      ... nous parlons, est le corps moral de la nation entière, en ce sens; c'est le souverain... ..., il leur doit obéissance et vénération ; il est l'esclave de la loi. Celui dont nous parlons, est le corps moral de la nation entière, en ce sens; c'est le souverain de 25 millions d'hommes. Lorsque celui-ci délègue la plénitude* de sa puissance...
      Speaker: Gorguereau
      ...ix dans les tribunes : Vous insultez la nation entière ! Voix dans les tribunes : Vous insultez la nation entière !

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 158
      Speaker: Gorguereau
      ...e. Ils viennent ici régner au nom de la nation entière : pouvoirs supérieurs, autorité... ...ans l'ordre social, ce n'est que pour s'y revêtir de la toute puissance du peuple. Ils viennent ici régner au nom de la nation entière : pouvoirs supérieurs, autorités subalternes, on admire avec quelle assurance, ils font tout ressortir à leur t...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 160
      ...stitution dans le premier congrès de la nation, ils avaient donné l'exem- ...nnie, ou pour l'égalité. Que si, par hasard, appelés à poser les bases de la Constitution dans le premier congrès de la nation, ils avaient donné l'exem-
      fias de tromper encore la nation dans d'autres emplois. Is sont jugés : ... fias de tromper encore la nation dans d'autres emplois. Is sont jugés : ils n'échapperont pas plus au jugement de leur siècle et de la postérité, qu aux...

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 172
      ...e tout mon temps devait appartenir à la nation. ...les gages étaient considérables. Je rejetai ces offres avec mépris, convaincu que tout mon temps devait appartenir à la nation.

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 173
      ...le veto, c'est comme représentant de la nation. ...roi ne soit une autorité constituée. Ce n'est pas en son nom privé qu'il exerce le veto, c'est comme représentant de la nation.
      ...anction du roi, comme représentant delà nation, et en vertu du droit qui lui est spéci... ... bien distincts : 1° par le vœu déterminé de l'Assemblée nationale*, 2° par la sanction du roi, comme représentant delà nation, et en vertu du droit qui lui est spécialement délégué par elle à cet égard.
      ...ple décret des représentants élus de la nation, auquel chaque représenté peut individu... ...que-là, il n'est en aucun sens obligatoire pour les citoyens. Ce n'est qu'un simple décret des représentants élus de la nation, auquel chaque représenté peut individuellement opposer son opinion, soit auprès de l'Assemblée nationale elle-même, so...
      ...alité de représentant héréditaire de la nation. ...utile à la patrie. Ils tiendraient, sans doute, le même langage au roi, en sa qualité de représentant héréditaire de la nation.
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      - search term matches: (15)

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 193
      Speaker: Regnault-Beaucaron
      ..., et se contentent de la monnaie que la nation a adoptée (1). Je crois devoir vous ann... ...lon des volontaires nationaux parisiens, qui refusent de l'argent pour leur paye, et se contentent de la monnaie que la nation a adoptée (1). Je crois devoir vous annoncer, et je sais avec bien de la satisfation, que non seulement le bataillon de...
      Speaker: Regnault-Beaucaron
      ...rez avec confiance les assignats que la nation vous offre. ... que vous aurez calculé les suites que pourrait avoir ce fatal refus, vous recevrez avec confiance les assignats que la nation vous offre.

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 196
      Speaker: Delacroix
      ...tre la Constitution et la liberté de la nation française, par des Français émigrés. Lo... « Une conspiration a été formée contre la Constitution et la liberté de la nation française, par des Français émigrés. Louis-Stanislas-Xavier, Charles-Philippe et Louis-Joseph Bourbon, princes • frança...
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...tre la Constitution et la liberté de la nation française par des français émigrés : Lo... « Une conspiration a été formée contre la Constitution et la liberté de la nation française par des français émigrés : Louis-Stanislas-Xavier, Charles-Philippe et Louis-Joseph Bourbon, princes français...

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 197
      Speaker: Thuriot
      ...t pour recevoir les représentants de la nation française; qu'au surplus, le lieu où l'... ...it endroit qu'on nous avait peint comme un office et qui ne convenait pas au tout pour recevoir les représentants de la nation française; qu'au surplus, le lieu où l'on devait nous recevoir était indiqué précisément par la loi et que je persistai...

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 198
      Speaker: Thuriot
      ...que l'on rendît aux représentants de la nation les honneurs qui leur étaient dus. : Le... ...tir que l'intérêt du moment exigeait qu'il fit le sacrifice d'une étiquette, et que l'on rendît aux représentants de la nation les honneurs qui leur étaient dus. : Les ministres ont résisté, et enfin, Messieurs, voyant que nous ne pouvions les co...
      Speaker: Thuriot
      ...Qu'il est du plus grand intérêt pour la nation que les communications des deux pouvoir... & Qu'il est du plus grand intérêt pour la nation que les communications des deux pouvoirs aient le mêipe degré de facilité, décrète ce qui suit : \
      Speaker: Couthon
      ...te entre eux et les représentants de la nation qui son allés porter les décrets à la s... ...oir pas exécutée, d'autant plus qu'ils n'ont aucun caractère pour élever une lutte entre eux et les représentants de la nation qui son allés porter les décrets à la sanction. Je demande qu'ils soient mandés sur-le-champ et que l'Assemblée improuv...
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      - search term matches: (16)

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 247
      Speaker: Cambon
      ...nnaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient e... Nous touchons au moment de connaître les besoins et les moyens de la nation. Il n'y a que 40 districts qui soient en arrière. Je demande que le rapport du comité des domaines, pour la vente des b...
      Speaker: Broussonnet
      ... il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en...
      ...rra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bon...
      ...heureuse Révolution, qui nous a perfectionnés, en nous rapprochant de la nature, il était digne des représentants d'une nation libre et généreuse, de réduire enfin en pratique, ce principe incontestable, qu'il faut mettre les hommes à leur.pJace,...
      ...oi, d'avoir été choisi pour le premier instituteur de ces jeunes gens, qu'on pourra justement appeler les enfants de la nation, puisqu'ils lui aevront tout ! Quel bonheur pour moi ! je le répète ; mon cœur le sent vivement il en est pénétré, mais...
      Speaker: Broussonnet
      ...x de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux ... ...eu de Paume, que je dois peindre. Non, je n'aurai pas besoin d'invoquer les dieux de la Fable pour échauffer mon génie. Nation française! C'est ta gloire que je veux propager. Peuples de l'univers, présents et futurs, c^st une grande leçon que je...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 248
      Speaker: Cambon
      ...t des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-dev... ...de l'ordinaire des finances réunis, sur les difficultés qui retardent le payement des intérêts dus aux créanciers de la nation, pour les empruuts faits par les ci-devant pays d Etats de Languedoc et de Provence, échus dès le 1er de ce mois, décrè...
      Speaker: Cambon
      ...e les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par ... « Décrète que les intérêts dus aux créanciers de la nation, provenant des emprunts contractés par les ci-devant pays d'Etats de Languedoc et ae Provence, par contrat portant la s...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 249
      Speaker: Charlier
      ...ommunautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originai... ...loi est précisé; elle porte que les intérêts de toutes les ' dettes des corps, communautés, etc. aux droits desquels la nation s'est subrogée comme débitrice originaire, supporteront la retenue, excepté les intérêts des dettes contractées par les...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 250
      Speaker: Mallarmé
      nation supplémentaire de visiteurs des rôles (... nation supplémentaire de visiteurs des rôles (1). Il s'exprime ainsi :

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 251
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...la prendrai toujours pour le bien de la nation. ...rai jamais la parole pour augmenter le pouvoir des agents ministériels, mais je la prendrai toujours pour le bien de la nation.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 252
      Speaker: Jouffret
      ...e doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans ... ...tion des contributions publiques, c'est, dans tous les temps, le premier soin que doivent avoir les représentants de la nation. Ce soin est plus pressant encore dans les circonstances actuelles, car nous ne pouvons pas nous dissimuler que le déso...
      Speaker: Jouffret
      ...services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en m... Les plus grands services que nous puissions rendre à la nation française pendant notre session et en même temps la plus grande obligation que nous ayion- à remplir, c'est de mettre d...
      Speaker: Jouffret
      ...ut fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart d... . Tout fonctionnaire public, salarié par la nation, recevra tous les trois mois le quart de son traitement du receveur de son district; il sera tenu de justifier du paiem...

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 253
      Speaker: Dorizy
      ...je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la b... ...r l'effet qu'elles produisent; si je me trompe, je n'ai plus rien à dire; mais, je le répète, il me semble que quand la nation a fait une loi, elle doit juger de la bonté de cette loi par son exécution et par son effet.
      Speaker: Inizan
      ...vera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudiss... ...uisse en juger. Je suis persuadé que l'Assemblée, avec ce mot : simplicité, trouvera le mode d'égalité. Voilà ce que la nation attend de vous, Messieurs. (.Applaudissements.)

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 257
      Speaker: Moreau
      ...t le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et q... « L'Assemblée nationale, considérant le grand avantage que peut retirer la nation du recouvrement des contributions, et que l'accélérer c'est faire le bien général de l'Etat, décrète qu'il y a urgence.

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 258
      Speaker: De Narbonne
      ... guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d... ...it gagner, comme Français, au refus que j'éprouverais comme ministre; mais si la guerre nous menace, les intérêts d'une nation doivent-ils être calculés par Fespace d'un seul jour ? faut-il retarder les moyens nécessaires pour assurer le succès d...
    • Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      - search term matches: (8)

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 263
      Speaker: Quatremère-Quincy
      ... qui lui serrait rendu aux dépens de la nation.. Je demande l'ordre du jour. ...ux funérailles des hommes de lettres. M. l'abbé Auger désapprouverait un hommage qui lui serrait rendu aux dépens de la nation.. Je demande l'ordre du jour.
      ...s à celle qu'une portion au moins de la nation forme contre lui. Mais le ministre lui-... ...ion personnelle dans ce moment, n'auraient pas joint leurs plaintes particulières à celle qu'une portion au moins de la nation forme contre lui. Mais le ministre lui-même les a mis dans l'impossibilité absolue de garder le silence. Le jour mêmede...

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 266
      Speaker: Le Président
      ...rcher des consolations. Je demande à la nation française, si» respectant dé son côté l... Législateurs, c'est dans votre sein que mon cœur ulcéré vient chercher des consolations. Je demande à la nation française, si» respectant dé son côté les propriétés de ceux mêmes qui arment contre elle dans l'étranger, elle ne peut...

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 267
      Speaker: Blanchard
      ...dispositions, aujourdTiui qu'une grande nation prend les armes pour la cause la plus j... ...ent mouvoir ■ de grandes armées apportaient tant de prévoyarice à ces premières dispositions, aujourdTiui qu'une grande nation prend les armes pour la cause la plus juste; aujourd'hui

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 271
      Speaker: Déliars
      ...u'à les tromper ; mais le bonheur de la nation sera d'avoir désarmais des représentant...
      ...ntrigues mystérieuses, qui ruinaient la nation entière pour enrichir quelques individu...
      ...demnité. Le malheur des ministres est d'êtreejntaurésd'hommes qui ne cherchent qu'à les tromper ; mais le bonheur de la nation sera d'avoir désarmais des représentants pour rechercher et dévoiler ces intrigues mystérieuses, qui ruinaient la nation entière pour enrichir quelques individus.
      Speaker: Déliars
      ...ossible, elle serait plus onéreuse à la nation que la prorogation d'un pareil traité. ...éduisant cette indemnité à sa juste valeur, ou même en la portant au plus haut possible, elle serait plus onéreuse à la nation que la prorogation d'un pareil traité.

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 272
      Speaker: Déliars
      ...u'être préjudiciable aux intérêts de la nation; ...le ministre de la guerre, et lue à l'Assemblée le 22 novembre dernier, ne peut qu'être préjudiciable aux intérêts de la nation;
      ...employé plus longtemps au service de la nation d'après un pareil marché; considérant e... ...ui laisser aucun prétexte de réclamation en indemnité, ni aucun droit pour être employé plus longtemps au service de la nation d'après un pareil marché; considérant enfin qu'il est pressant de faire le service à des conditions moins onéreuses, dé...

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 273
      Speaker: Calvet
      ...ont l'aliénation pourra être utile à la nation. > ...ingénieur tous ceux dont la nécessité ne sera pas rigoureusement démontrée, et dont l'aliénation pourra être utile à la nation. >
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      - search term matches: (45)

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 297
      Speaker: Maribon-Montaut
      ...rs, d'offrir à l'Assemblée, tant que la nation aura la guerre à soutenir contre les en... ...e, ancien gendarme pensionné et citoyen du canton de Montréal, département du Gers, d'offrir à l'Assemblée, tant que la nation aura la guerre à soutenir contre les ennemis de la Constitution, la totalité de sa pension s'élevant à 80 livres. Elle ...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 298
      Speaker: Mouysset
      ...arie-Antoinette Picard, en faveur de la nation, de tous ses contrats de rente, à la ch... ...s décrets. Voici l'autre décret; il est relatif à la donation de la demoiselle Marie-Antoinette Picard, en faveur de la nation, de tous ses contrats de rente, à la charge de rentes viagères (2) :
      Speaker: Mouysset
      ...que la loyauté et la bienfaisance de la nation française ne permettent pas à ses repré... ... dans le besoin, et qu'il importe de les faire jouir au plutôt d'une succession que la loyauté et la bienfaisance de la nation française ne permettent pas à ses représentants d'accepter, décrète qu'il y a urgence.
      Speaker: Mouysset
      ...le renonce au legs fait en faveur de la nation par Marie-Antoinette picard, selon le t... « L'Assemblée nationale, après avoir décrété l'urgence, décrète qu'elle renonce au legs fait en faveur de la nation par Marie-Antoinette picard, selon le testament olographe de cette dernière en date du 1er mars 1791.
      Speaker: Mouysset
      ... de Vimont, qui prit un grenadier de la nation, lui arracha ses épaulettes, et déchira... ...s de l'église Saint-Jean, et insultèrent deux des nôtres, dont un était Sef-frey de Vimont, qui prit un grenadier de la nation, lui arracha ses épaulettes, et déchira son habit. Comme il n'y avait, dans ce moment, qu'un très petit nombre des nôtr...
      ...qu'il est du plus grand intérêt pour la nation de veiller à la conservation des titres... L'Assèmblée nationale, considérant qu'il est du plus grand intérêt pour la nation de veiller à la conservation des titres qui constatent ses propriétés ; en conséquence, d établir des archi-vistes-gard...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 299
      Speaker: Mouysset
      ... sceau portera pour type, les mots : La nation, la loi et ...es seront signées par l'archiviste, et scellés d'un sceau, qui y sera apposé. Le sceau portera pour type, les mots : La nation, la loi et

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 303
      Speaker: Sédillez
      ...les mesures à prendre pour assurer à la nation une indemnité sur les biens des émigrés... ... comité de législation, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur les mesures à prendre pour assurer à la nation une indemnité sur les biens des émigrés ; il s'exprime ainsi :

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 304
      Speaker: Sédillez
      ...mité a été de mettre sous la main de la nation ce gage de leur infidélité ; en effet, ... La première idée de votre comité a été de mettre sous la main de la nation ce gage de leur infidélité ; en effet, quelle espèce de garantie la société peut-elle encore devoir à des hommes qui on...
      Speaker: Sédillez
      ...utes ces affaires-là, c'est toujours la nation qui est la dupe ; en définitive, les fr... ...leurs femmes, leurs veuves, leurs enfants, leurs créanciers ; et au milieu de toutes ces affaires-là, c'est toujours la nation qui est la dupe ; en définitive, les frais de régie auraient absorbé le produit et peut-être par de là.

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 305
      Speaker: Sédillez
      ...ribution, sans préjudice du droit de la nation de se faire payer du surplus de la cont... ...s, soit sur leurs revenus, par préférence aux deux dernières portions de la contribution, sans préjudice du droit de la nation de se faire payer du surplus de la contribution sur l'excédent des fonds ou des revenus du débiteur.
      Speaker: Basire
      ...migrés qui ont placé leurs fonds sur la nation, seraient-ils plus mal traités que ceux... ...ent vous ne pouvez pas avoir deux poids et deux mesurés. Pourquoi les Français émigrés qui ont placé leurs fonds sur la nation, seraient-ils plus mal traités que ceux qui ies ont placés en acquisition de ronds de terre ou autrement? ou pourquoi c...
      Speaker: Basire
      ...e des mesures. Il est bien juste que la nation soit indemnisée, et le séquestre n est ... ...llions, qne parce que la conduite de ces citoyens rebelles vous forçait à prendre des mesures. Il est bien juste que la nation soit indemnisée, et le séquestre n est qu'une mesure préparatoire de cette indemnité que vous avez droit d'attendre. (V...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 306
      Speaker: Goujon
      ...; il n'approprie point ces revenus à la nation, car, alors, ce serait une confiscation...
      ... indemnité du tort que l'on a fait à la nation, et des dépenses occasionnées par le ra...
      ...faut s'entendre. Le séquestre n'est autre chose qu'une simple saisie des revenus; il n'approprie point ces revenus à la nation, car, alors, ce serait une confiscation, et la confiscation ne peut avoir lieu, surtout quand il n'y a pas d'accusation...
      .... Au contraire, la mesure du comité est une véritable peine, ou plutôt une juste indemnité du tort que l'on a fait à la nation, et des dépenses occasionnées par le rassemblement des émigrés. Ceux qui proposent le séquestre, vous proposent une mes...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 307
      Speaker: Merlet
      ...idérables et d'alarmes de la part de la nation. (Applaudissements.) ...eur présence, sur les frontières, sera nécessairement une cause de dépenses considérables et d'alarmes de la part de la nation. (Applaudissements.)
      Speaker: Merlet
      ...ociété bien organisée, c'est que chaque nation a le droit de prendre les précautions n... ...der avec le salut de l'Empire. Or, il est un principe incontestable dans toute société bien organisée, c'est que chaque nation a le droit de prendre les précautions nécessaires sur ceux qui sont dans sa dépendance, pour qu'ils ne puissent jamais,...
      Speaker: Merlet
      ...a chose publique, afin que le vœu de la nation soit, dans ce moment-ci, plus spécialem... ...ment de demi-contribution, pour peu que vous leur enleviez le moyen de nuire à la chose publique, afin que le vœu de la nation soit, dans ce moment-ci, plus spécialement rempli.
      Speaker: Le Président
      ...n générale de mettre sous la main de la nation les biens des émigrés. ...l'Assemblée pour savoir si elle veut que la discussion s'ouvre sur la proposition générale de mettre sous la main de la nation les biens des émigrés.

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 308
      Speaker: Cahier de Gerville
      ...les mesures à prendre pour assurer à la nation une indemnité sur les biens des émigrés... ...ssemblée reprend la discussion du projet de décret du comité de législation sur les mesures à prendre pour assurer à la nation une indemnité sur les biens des émigrés.
      Speaker: Goupilleau
      ... soutenir l'honneur et la dignité de la nation ? Sans eux et leurs complots criminels contre cette nation, dont ils ont épuisé la modération et l... ...ité de fortifier nos places, d'augmenter les armées, d'épuiser nos finances pour soutenir l'honneur et la dignité de la nation ? Sans eux et leurs complots criminels contre cette nation, dont ils ont épuisé la modération et l'indulgence, le nombre des mécontents se se-rait-il accru d'une manière si effra...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 309
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...e dans l'indemnité qu'ils^ doivent à la nation ; 2° que les comités des finances réuni... ...oit être décidé : 1° que les bieus des émigrés entreront pour une part quelconque dans l'indemnité qu'ils^ doivent à la nation ; 2° que les comités des finances réunis présenteront leurs vues relativement à la préférence à donner à l'un ou l'autr...
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...usqu'à présent qu'un représentant de la nation, parlant à la tribune, fût sujet à des ... J'ignorais jusqu'à présent qu'un représentant de la nation, parlant à la tribune, fût sujet à des huées, comme un histrion déclamant sur un théâtre.
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...es prin~v cipes de l'indemnité due à la nation par les émigrés soient mis aux voix, et... ...t la faire avec toute la justice possible. Je me résume donc et je demande que les prin~v cipes de l'indemnité due à la nation par les émigrés soient mis aux voix, et il ne peut pas y avoir là-dessus de contestation, et je demande de plus que les...
      Speaker: Grohier
      Enfin, l'instant approche où une grande nation doit déployer toute son énergie, et en ... Enfin, l'instant approche où une grande nation doit déployer toute son énergie, et en fixant ses destinées, préparer celles de l'Europe entière; où la France régénéré...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 310
      Speaker: Grohier
      ...isère publique à son comble, ruinent la nation qui n était riche que pour eux, abusent... ... leurs anciennes chaînes; emploient les moyens les plus atroces pour porter la misère publique à son comble, ruinent la nation qui n était riche que pour eux, abusent de la religion même pour diviser les nommes que la r eligion doit réunir, secou...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 311
      Speaker: Grohier
      ...ste avec plus d'audace. L'instant où la nation leur tend une main généreuse est celui-... ... accordé que date leur affreuse ingratitude; que l'esprit de rébellion se manifeste avec plus d'audace. L'instant où la nation leur tend une main généreuse est celui-là même qu'ils choisissent pour lui porter un coup plus sensible. L'assurance ;d...
      Speaker: Grohier
      ...ui absorberaient tout le produit, et la nation n'en retirerait aucun avantage. ...s, à des abus de toute espèce ; ce séquestre occasionnerait des frais immenses qui absorberaient tout le produit, et la nation n'en retirerait aucun avantage.

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 315
      ...es traités et usages existants entre la nation française et la nation espagnole. ...s recrues qu'il commande et renvoie au pouvoir exécutif à exécuter à son égard les traités et usages existants entre la nation française et la nation espagnole.
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      - search term matches: (8)

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 325
      Speaker: Charlier
      ...a garde nationale de Nancy, qui prie la nation d'accepter l'hommage qu'il lui fait, po... 3° Lettre Li M. Simon, caporal dans la garde nationale de Nancy, qui prie la nation d'accepter l'hommage qu'il lui fait, pour subvenir aux irais de la guerre, de la moitié des intérêts qui lui sont dus p...
      ... Louis Dulury, prévenu du crime de lèse-nation, qui lui a été envoyée par le com- (1) ... ...onale les expéditions d'une procédure instruite au district d'An-goulême, contre Louis Dulury, prévenu du crime de lèse-nation, qui lui a été envoyée par le com- (1) Voy. Archives parlementaires, 1" série, t, XXXVI, séance du 31 décembre 1791, pa...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 326
      Speaker: Charlier
      ... Louis Dulery, prévenu du crime de lèse-nation; pour être par moi remiseau Corps légis... ...té de son tribunal, de m'adresser l'expédition d'une procédure instruite contre, Louis Dulery, prévenu du crime de lèse-nation; pour être par moi remiseau Corps législatif. Je m'empresse de vous la transmettre et de vous prier d'en faire part; à ...

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 328
      Speaker: Thuriot
      ...; mais je demande s'il est juste que la nation entière paye les suppléants, il n'y a q... ...ustice que les suppléants qui seraient en exercice, seront payés comme les juges; mais je demande s'il est juste que la nation entière paye les suppléants, il n'y a qu'un point à éclaircir : c'est de savoir si l'universalité des faux relatifs aux...
      Speaker: Coppens
      ...ellement à Paris sont à la charge de lâ nation... (Murmures.) ...000 livres. Si vous décrétez que les frais des procédures qui s'instruisent actuellement à Paris sont à la charge de lâ nation... (Murmures.)
      Speaker: Masuyer
      ...it des assignats soient aux frais de la nation. (Murmures.) Je demande que toutes les procédures pour le fait des assignats soient aux frais de la nation. (Murmures.)

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 332
      Speaker: Bréard
      ...lusivement au corps représentatif de la nation. ... de leur essence et qu'ils ne s'attribueront aucun de ceux qui appartiennent exclusivement au corps représentatif de la nation.
      Speaker: Bréard
      ...s de la Constitution française et de la nation, ne pouvant plus souffrir leur alliage ... ... Ce fut à cette même époque, dit M. Mulot, que des citoyens paisibles, vrais amis de la Constitution française et de la nation, ne pouvant plus souffrir leur alliage avec des hommes qu'ils méprisaient, abandonnèrent les fonctions de gardes nation...
    • Séance du dimanche 12 février 1792

      - search term matches: (14)

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 455
      Speaker: Cartier-Saint-René
      ... celles qui désireront l'alliance d'une nation dont là loyauté, connuè comme le courag... ...assurer des puissances de l'Europe fidèles à leurs tràitéë avec la France, ou de celles qui désireront l'alliance d'une nation dont là loyauté, connuè comme le courage, reposé désormais sur une basé indestructible, l'amour de la liberté.

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 456
      Speaker: Thévenin
      ...s'étaient exposés en insultant ainsi la nation dans ses représentants; les autres, obs... ...le maire et le procureur de la commune, pour recevoir la censure à laquelle ils s'étaient exposés en insultant ainsi la nation dans ses représentants; les autres, observant que les députés qui avaient paru à la barre, n étaient pas les députés de...

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 459
      Speaker: Tartanac
      ... la dignité et de la souveraineté de la nation, et peut-être encoré de cette volonté f... ...ions protectrices et conservatrices de hos droits devaient porter l'empreinte de la dignité et de la souveraineté de la nation, et peut-être encoré de cette volonté ferme qui dans ce grand intérêt ne saurait changer.
      Speaker: Tartanac
      ... la notice abrégée de ce que coûte à la nation l'établissement actuel du Corps législa...
      ...t de 1,054,900 livres à la charge de là nation.
      Voici, Messieurs, la notice abrégée de ce que coûte à la nation l'établissement actuel du Corps législatif et de ses accessoires. L'on a constaté que l'emplacement que vous occupez po...
      ...ui donne pour le total une valeur de 21,900,000 livres, dont l'intérêt annuel est de 1,054,900 livres à la charge de là nation.
      Speaker: Tartanac
      ...le, et le prix des contributions que la nation pourrait recueillir sur cet immense ter... ...ent de l'entretien jdes différents comités et dés bureaux de l'Assemblée nationale, et le prix des contributions que la nation pourrait recueillir sur cet immense terrain s'il était vendu à des particuliers, on peut, sans exagération, affirmer qu...
      Speaker: Tartanac
      ... ait en France. La représentation d'une nation dont le despotisme même n'a pu atteindr... ... contribuerez a l'achèvement d'un des plus beaux morceaux d'architecture qu'il y ait en France. La représentation d'une nation dont le despotisme même n'a pu atteindre le génie et le goût, ne se refuseront point à donner cette nouvelle preuve d'a...
      Speaker: Tartanac
      ...dait la dignité des représentants de la nation. Il a cru rencontrer les divers avantag... ...devoir de chercher à réunir les moyens d'économie aux convenances que lui commandait la dignité des représentants de la nation. Il a cru rencontrer les divers avantages dans le projet contenu dans

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 460
      Speaker: Le Président
      ...établissement qui coûtera le moins à la nation, où nous pourrons lui consacrer, d'une ... ...bjet et le caractère répondent à a dignité et à la sagesse d'un peuple libre. L'établissement qui coûtera le moins à la nation, où nous pourrons lui consacrer, d'une manière utile, la plus grande partie d'un temps qui lui appartient tout entier, ...
      Speaker: Le Président
      ....) Vous confiez aux représentants de la nation vos inquiétudes et vos craintes et, par... ...nt levé la main et fait comprendre que leurs sentiments étaient bien interprétés.) Vous confiez aux représentants de la nation vos inquiétudes et vos craintes et, par là, vous montrez à ceux dont la perfidie chercherait à Vous alarmer, à vous fat...

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 463
      Speaker: Le Président
      ...sse de la dette publique et chargent la nation des sommes qu'elle ne doit pas. ...dans leur rapport, et par cette addition, souvent coupable, ils augmentent la masse de la dette publique et chargent la nation des sommes qu'elle ne doit pas.
      Speaker: Le Président
      » Et certes, lorsque la nation française a cru devoir consacrer l'acqu... » Et certes, lorsque la nation française a cru devoir consacrer l'acquittement de la dette de cet Empire, elle n'a pas entendu que des preuves aussi é...

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 464
      Speaker: Le Président
      ...cera les déprédateurs de restituer à la nation les sommes qu'ils lui ont extorquées pa... ...lles qui pourraient être faites à l'avenir, et, par une revision nécessaire, forcera les déprédateurs de restituer à la nation les sommes qu'ils lui ont extorquées par les manœuvres les plus criminelles.
      Speaker: Le Président
      ..., non en unissant sa voix à celle de la nation, mais en combattant seul, pour elle, au... ...ans un temps où elle exigeait de lui des sacrifices et où il fallait la défendre, non en unissant sa voix à celle de la nation, mais en combattant seul, pour elle, au milieu de ses ennemis. (Vifs applaudissements).
    • Séance du lundi 13 février 1792

      - search term matches: (18)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465
      Speaker: Laureau
      ...soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pen... ...quelques personnes trop crédules qui se plaisent à propager des terreurs ou des soupçons injustes sur la conduite de la nation espagnole sur nos frontières. Je ne pense pas que les Navarrais, autrefois Français, différent en sentiment des Aragonn...
      Speaker: Laureau
      ...agne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, ... ...ent plus que les bonnes femmes et les ignorants qui, nulle part, pas même en Espagne, ne forment plus la majorité de la nation. J'ai cru devoir vous donner cet avis, Monsieur le Président, pour en donner connaissance, si vous le jugez utile, à l'...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 466
      Speaker: Delmas
      ...es, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous éta... ... sentiment de la crainte, comme avec l'action du caprice, ne seront ni valeureuses, ni raisonnables. Considérez que les nations étrangères ne croiront pas que nous établissons le règne de la liberté et de l égalité, si la puissance paternelle et c...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 467
      Speaker: Rougier-La-Bergerie
      ...peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus just... ...est de veiller avec la plus scrupuleuse exactitude à ce que les subsistances du peuple soient assurées. Le Trésor de la nation ne peut avoir une destination plus juste et plus rigoureuse. Les mesures les plus vastes ont été prises pour cet objet ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 468
      Speaker: Jean Debry
      ...n prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous ... ...ils être superflus, dussiez-vous faire des avances, dussiez-vous les acheter à un prix plus considérable que les autres nations ne l'achètent. Car, Messieurs, ne vous y trompez pas, tant que le peuple aura du pain, ses bras seront pour la loi; mai...
      Speaker: Broussonnet
      ...ée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différent... ...elle qu'on vient de vous proposer est très vague, très faible très peu à la portée de la partie la moins éclairée de la nation, et j'en connais plusieurs de différents membres ae cette Assemblée qui me semblent préférables. Gomme la mesure ae l'i...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 470
      Speaker: Charlier
      ...s déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres. Décret qui fixe le délai dans lequel tous les propriétaires de créances déclarées exigibles à la charge de la nation, seront tenus d'en produire les titres.
      Speaker: Charlier
      ...des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps admin... Décret portant que les biens des émigrés sont mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. ( Vifs applaudissements.)

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 472
      Speaker: Le Président
      ... ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalit... ...ices? Le département veut des coupables; où est celui de nous qui ne l'est pas à ses yeux? Mais qu'il tremble devant la nation entière; qu'il sache que la municipalité est prête à verser son sang plutôt que de s'avilir et de devenir esclave.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 473
      Speaker: Tardiveau
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de t... « Art. 1. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi ; de maintenir de tout leur pouvoir l.a Constitution du royaume, décrétée-par l'Assemblée nationale...
      Speaker: Vergniaud
      ...lus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu... ...pour aucun autre service public que la garaé du roi. Ce qui le prouve d'autant plus, c'est qu'il n'est pas soldé par la nation, mais par la liste civile ; en sorte qu'il est bien évident que c'est une maison domestique armée. D'après cela, Messie...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 474
      Speaker: Jean Debry
      ...roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes serv... ...r, c'est ici une véritable fonction qu'on exerce; elle est en plus à l'égard du roi ; elle est en moins à l'égard de la nation qui ne peut lui demander les mêmes services qu elle reçoit des autres ci-, toyens : les limités de ce plus et de ce moi...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 475
      Speaker: Jean Debry
      ...avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonct... ...me d'égalité, mais encore, parce que les relations positives de la garde royale avec le prince et ses relations avec la nation forment une situation à part, une fonction particulière dans l'état civil dont vous seuls, comme législateurs, devez ar...
      Speaker: Jean Debry
      ...ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les p... ...ence des officiers municipaux de la ville où réside le roi, un serment conçu en ces termes : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de respecter les pouvoirs établis par la Constitution décrétée par l Assemblée nationale et accept...
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...té de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire,... La formule de serment proposée par le comité de législation renferme et envers la nation et envers son représentant héréditaire, tout ce qu'on peut exiger pour leur sûreté réciproque. Je demande qu on aille a...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 476
      Speaker: Tardiveau
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... « Article 1er. Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par VAssemblée nationale co...
      Speaker: Choudieu
      ...tionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être ... ...rer de garder fidèlement la personne du rôi. )u moment que, dans l'Acte constitutionnel, vous jurez d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, vous jurez d'être fidèles à toutes les autorités constituées; vous n'avez pas besoin de dire que v...
      Speaker: Henry-Larivière
      ... garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on p... ... pour qu'on soit obligé de s'y soumettre. Quel est le serment qu'on demande à la garde du roi? C'est d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Or, qu'entend-on par la loi ? C'est la collection de tous les décrets. Et j'observe à l'Assemblée ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 478
      Speaker: Masuyer
      ..., prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de to... « Tous ceux qui composeront la garde soldée du roi, prêteront serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l'Assemblée nationale c...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 481
      « A Messieurs les Représentants de la nation. « A Messieurs les Représentants de la nation.

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 483
      ...tution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le pe...
      ...travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps a...
      réprimés, amèneraient promptement la famine, a déclaré ennemis de la Constitution, de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi, tous ceux qui excitent le peuple à des voies de fait et à des violences contre la .liberté de vente et de ci...
      ...nnus et dénoncés par les honnêtes gens, comme ennemis de la Constitution et des travaux de l'Assemblée nationale, de la nation et du roi. Elle ordonne en même temps aux gardes nationales, qui sont les citoyens actifs eux-mêmes, et aux troupes de ...
      ...llet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de to... ...ionalesdu royaume que leurs députés à la fédération générale ont jurq, le 14 juillet 1790, d'être à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée ...

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 485
      ...rine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est for... « On nuirait donc, en effet, à la marine que l'on veut servir, et même à la nation, en démolissant cette tour, qui est fort bonne; puisque, pour remplir les mêmes objets, on serait obligé d'en construir...
    • Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      - search term matches: (17)

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 485
      Speaker: Charlier
      « Augustes représentants de la nation, « Augustes représentants de la nation,

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 486
      Speaker: Chéron-La-Bruyère
      ...st confiée. Le moindre délai porte à la nation un tort immense et peut-être irréparabl... ...e précaire, incertains et in-quièts sur leur sort, négligent la garde qui leur est confiée. Le moindre délai porte à la nation un tort immense et peut-être irréparable. Je demande l'ajournement de cet objet à lundi ou mardi prochain.

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 489
      Speaker: Chabot
      ...e une preuve de la reconnaissance de la nation, en les admettant le jour même auquel i... ...subsister; parce qu'encore il est nécessaire que l'Assemblée nationale leur donne une preuve de la reconnaissance de la nation, en les admettant le jour même auquel ils demandent d'être entendus.

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 491
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...rêter à des fraudes coupables envers la nation, a lui compter, par exemple, l'achat du...
      ...ent assez corrompus pour voler ainëi la nation, seraient assez perfides'pour dissimule...
      ... je suis bien loin de penser, que les commissaires de la trésorerie pussent se prêter à des fraudes coupables envers la nation, a lui compter, par exemple, l'achat du numéraire à 400/0, tandis qu'il ne leur coûterait qué 35 ; vos commissaires ne pourraient parer à Cette fraude, parce que des hommes qui seraient assez corrompus pour voler ainëi la nation, seraient assez perfides'pour dissimuler les marchés réels qu'ils auraient faits, et ne montrer aux yeux de vos commiss...

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 492
      Speaker: Guyton-Morveau
      Il est bien avéré que la nation ne peut se passer de faire des achats d... Il est bien avéré que la nation ne peut se passer de faire des achats de numéraire. Quelle est donc la question ? L'Assemblée laissera-t-elle aux commi...

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 493
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...s, et vous compromettez l'intérêt de la nation si vous ne les mettez pas dans le cas d... ...du moment. Il n'existe donc aucune responsabilité pour ces sortes de spéculations, et vous compromettez l'intérêt de la nation si vous ne les mettez pas dans le cas de profiter des circonstances.

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 495
      Speaker: Charlier
      ..., roi des Français. Règne de la loi. La nation, la loi et le roi. (Applaudissements.) ...ir. Or, quoi de plus propre à cela que l'empreinte constitutionnelle : Louis XVI, roi des Français. Règne de la loi. La nation, la loi et le roi. (Applaudissements.)

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 496
      Speaker: Lindet
      ...nnu combien elle est préjudiciable à la nation. Tandis qu'elle procure aux uns des cap... L'exécution de cette-loi en a fait connaître tous tes inconvénients. On a reconnu combien elle est préjudiciable à la nation. Tandis qu'elle procure aux uns des capitaux bien supérieurs à la valeur réelle de leurs offices, et au prix de leurs c...
      Speaker: Lindet
      ...e de familles, coûterait néanmoins à la nation plusieurs millions de plus qu'elle ne d... L application exacte de cette loi, qui opérerait la ruine d'un assez grand nombre de familles, coûterait néanmoins à la nation plusieurs millions de plus qu'elle ne doit, en accordant m^me à tous lps titulaires, sans exception, 1e remboursement d...

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 497
      Speaker: Lindet
      ...une perte de plusieurs millions pour la nation, votre comité a pensé qu'il devait soum... ...familles, des avantages imprévus pour le plus grand nombre de propriétaires, et une perte de plusieurs millions pour la nation, votre comité a pensé qu'il devait soumettre à un nouvel examen le mode particulier de liquidation décrété par l'Assemb...
      Speaker: Lindet
      ...s ou réunis depuis plus d'un siècle. La nation ne doit rembourser que la valeur réelle... ...e finance, les suppléments de finance, mais encore la finance d'offices supprimés ou réunis depuis plus d'un siècle. La nation ne doit rembourser que la valeur réelle et commerciale des offices. Elle ne doit rembourser que la valeur relative au t...

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 498
      Speaker: Lindet
      ...era de cette époque, plus on grèvera la nation de remboursements supérieurs à la valeu... ...ursement, de jugements de liquidation de quittances de finance. Plus on s'éloignera de cette époque, plus on grèvera la nation de remboursements supérieurs à la valeur des offices supprimés en 1789.
      Speaker: Lindet
      ...ux, serait contraire aux intérêts de la nation et aux principes de la justice; ...a loi du 28 juin concernant la liquidation des greffes et autres offices domaniaux, serait contraire aux intérêts de la nation et aux principes de la justice;
      Speaker: Lindet
      ... que celles qui y sont entrées ; que la nation rembourserait des créances anéanties ou... ...entées, on ferait sortir du Trésor public des sommes beaucoup plus considérables que celles qui y sont entrées ; que la nation rembourserait des créances anéanties ou diminuées par dés suppressions, des réunions d'offices, par des remboursements ...
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      - search term matches: (8)

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 254
      ...x de Mirabeau, comme réprésentant de la nation, et dont il a présenté la première livr... ...it hommage à l'Assemblée des trois derniers volumes de la, collection dés travaux de Mirabeau, comme réprésentant de la nation, et dont il a présenté la première livraison à l'Assemblée constituante.

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 255
      Speaker: Rouyer
      ... payé pour témoigner les craintes de la nation a 1 Empire, pour mentir aux puissances ... ...le plus grand désordre, que nous étions dans le plus grand embarras. Mais est-il payé pour témoigner les craintes de la nation a 1 Empire, pour mentir aux puissances étrangères? Un peuple libre n'a rien à craindre, il se joue des efforts qu'on pe...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 256
      Speaker: Rouyer
      croyons qu'il trahit la nation, nous exigeons de Votre Majesté que vou...
      ...n langage indigne de lui, indigne de la nation qu'il a l'honneur de représenter, que v...
      croyons qu'il trahit la nation, nous exigeons de Votre Majesté que vous le chassiez sur-le-champ, le salut public en dépend, et Bertrand et De-lessart...
      ... expresse, puisque le ministre Delessart a eu l'impudeur de faire tenir au roi un langage indigne de lui, indigne de la nation qu'il a l'honneur de représenter, que votre comité diplomatique, joint au comité de législation, soit tenu ae vous prés...
      Speaker: Charlier
      ...Le ministre n'a pas rempli le vœu de la nation. Vous avez voulu que l'empereur s'expli... ...onçaient des hostilités, ou qu'elles ne demandaient que de simples précautions. Le ministre n'a pas rempli le vœu de la nation. Vous avez voulu que l'empereur s'expliquât d'une manière catégorique sur la paix ou sur la guerre et M. Delessart n a ...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 258
      Speaker: Bréard
      ...sses à la partie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques... ...ui pourrait être apporté à ce transport, l'Assemblée nationale déclarant traîtresses à la partie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques tentatives, soit en faveur, soit contre les prisonniers.

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 259
      Speaker: Bréard
      ...faire méconnaître la souveraineté de la nation et la Constitution, seront poursuivis comme traîtres à la patFie et criminels de lèse-nation. ...t corps, toute personne qui se permettront des actes tendant à méconnaître ou à faire méconnaître la souveraineté de la nation et la Constitution, seront poursuivis comme traîtres à la patFie et criminels de lèse-nation.

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 260
      Speaker: Isnard
      ...t pas douteux que, depuis longtemps, la nation demande un grand exemple. Cet exemple d... Il n'est pas douteux que, depuis longtemps, la nation demande un grand exemple. Cet exemple doit se porter sur les premiers agents du pouvoir exécutif. Chaque fois, Messieur...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 261
      ...bliquement Vive lé Pape, c au diable la nation ! Les choses sont enfin par-« venues au... ...rs muni-« cipaux nouvellement élus ont enfin levé lemas-« que, et l'on â crié publiquement Vive lé Pape, c au diable la nation ! Les choses sont enfin par-« venues au point que l'on annonce hautement « une contre-révolution prochaine et inévitabl...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 262
      ...que-« ment : vive le pave, au diable la nation ». ...rs municipaux nouvellement élus ont « «nfin levé le masque, et l'on a crié publique-« ment : vive le pave, au diable la nation ».
      ...ubliquement : vive le pape,au diable la nation. Par ce rapprochement adroit, on fait e... ...euve que les officiers municipaux ont enfin levé le masque, c'est qu'on a crié publiquement : vive le pape,au diable la nation. Par ce rapprochement adroit, on fait entendre que non seulement la municipalité n'a pas empêché des cris publics et in...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 263
      ...e, et qui n'y a pas ajouté au diable la nation, a été admonesté par le tribunal de pol... ...ve le pape (1); ils prouvent que le seul particulier qui s'en soit rendu coupable, et qui n'y a pas ajouté au diable la nation, a été admonesté par le tribunal de police, d'après l'avis et le consentement des commissaires qui n'ont pas voulu qu'o...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 266
      ...t ou qui diront aux représentants de la nation que les sentiments des Avignonais ne so... ...ntenir, au péril de nos fortunes et de nos vies, la Constitution. Ceux qui disent ou qui diront aux représentants de la nation que les sentiments des Avignonais ne sont pas ceux dont nous vous transmettons l'expression, sont des imposteurs dignes...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 267
      ...bliquement : Vive le pape, au diable la nation, tandis qu'il est prouvé que depuis l'i...
      ...s qui firent retentir Pair de « vive la nation, vive la loi, vive le roi, » que ce dél...
      6° Que les mêmes commissaires osent affirmer qu'on crie ici publiquement : Vive le pape, au diable la nation, tandis qu'il est prouvé que depuis l'installation de la municipalité, un seul citoyen, dans une cérémonie publique, osa mêler le cri de vive le pape, aux acclamations innombrables des citoyens qui firent retentir Pair de « vive la nation, vive la loi, vive le roi, » que ce délit, lors consigné dans les registres de la police municipale avec l'aveu du coup...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 268
      ...vidu crier : Vive le pape, au diable la nation. Que nous n'avons entendu aucun individu crier : Vive le pape, au diable la nation.

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 269
      ...s éclaireraient les représentants de la nation sur la véritable situation de leur patr... ...ission dans le sein de l'Assemblée nationale : que ces députés légalement choisis éclaireraient les représentants de la nation sur la véritable situation de leur patrie, sur le caractère de ses habitants, et sur celui de leurs oppresseurs; et la ...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 270
      ...de janvier dernier, les comédiens de la nation qui se trouvaient à cette époque dans C... ..., moyennant serment pareuxrespectivementprêté, la main levée, que le 29 du mois de janvier dernier, les comédiens de la nation qui se trouvaient à cette époque dans Cette ville, annoncèrent, pour le 31 dudit mois, une représentation de Richard-Cœ...

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 273
      ...sses à la patrie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques... ... lois, il a proposé dans l'article 12 du projet des comités, de déclarer traîtresses à la patrie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques tentatives, soit en faveur, soit contre les prisonniers.

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 274
      ...r et laifidélité desdits officiers à la nation, à la loi et au roi, et leurs efforts à... ...age à la vérité, en certifiant au bas de la présente, et publiant partout l'amour et laifidélité desdits officiers à la nation, à la loi et au roi, et leurs efforts à maintenir la paix et la tranquillité.
    • Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      - search term matches: (10)

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 340
      Speaker: Coupé
      ...tester de son attachement constant à la nation, à la loi et au roi. J'espère aussi, Me... ...e l'on avait voulu égarer, doit se rendre demain à Noyon solennellement pour protester de son attachement constant à la nation, à la loi et au roi. J'espère aussi, Messieurs, que lorsque vous lirez les procès-verbaux, vous verrez que les officier...
      Speaker: Duhem
      ...re que cette déclaration procurera à la nation un bénéfice , d'un million. (Applaudiss... ...ation des biens d'un riche bénéfice dont il était titulaire depuis 1774. Il assure que cette déclaration procurera à la nation un bénéfice , d'un million. (Applaudissements.)

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 341
      Speaker: Rouyer
      ...ent où il pourrait être très utile à la nation. ...qu'il n'accepte pas cette place méritée par ses anciens services, et dans un moment où il pourrait être très utile à la nation.
      ...ssemblée constituante et par toutes les nations manufacturières, que les matières premi... ...et égard, s'élever aucune discussion sérieuse. C'est un principe reconnu par l'Assemblée constituante et par toutes les nations manufacturières, que les matières premières doivent être exemptes de tous droits d'entrée. G'ést l'application de ce pr...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 342
      Speaker: Français (de Nantes)
      ... ne serait ni juste, ni généreux que la nation profitât d'un droit perçu à leur détrim... ...de jay, et par l'état de détresse où cette imposition inusitée les a plongés. Il ne serait ni juste, ni généreux que la nation profitât d'un droit perçu à leur détriment, par les suites d'une erreur de plume
      Speaker: Albitte
      ...nale renfermant les représentants de la nation, doit connaître tous les traités, toute... ...oit connaître ses intérêts politiques dans toute leur étendue. L'Assemblée nationale renfermant les représentants de la nation, doit connaître tous les traités, toutes les relations de la France avec les puissances étrangères. Le comité diplomati...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 344
      Speaker: Bréard
      ...sses à la patrie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques... ...ui pourrait être apporté à ce transport, l'Assemblée nationale déclarant traîtresses à la patrie et criminelles de lèse-nation, toutes personnes qui feraient quelques tentatives, soit en faveur, soit contre les prisonniers.

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 345
      Speaker: Bréard
      ...faire méconnaître la souveraineté de la nation et la Constitution, seront poursuivis comme traître à la patrie et criminels de lèse-nation. ...t corps, toute personne qui se permettront des actes tendant à méconnaître ou à faire méconnaître la souveraineté de la nation et la Constitution, seront poursuivis comme traître à la patrie et criminels de lèse-nation.

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 346
      Speaker: Mulot
      ...d'Orange tournassent au détriment de la nation française et au profit seul des dépréda... ...tes, que ces ventes auxquelles je me suis constamment opposé en yertu du traité d'Orange tournassent au détriment de la nation française et au profit seul des déprédations.

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 349
      Speaker: Vergniaud
      ...à la nomination des représentants de la nation, il est évident que la Constitution n'a... ...n d'après ces trois bases. S'il n'a pas concouru à la nomination des électeurs, à la nomination des représentants de la nation, il est évident que la Constitution n'a pas été exécutée à son égard. Ce fut précisément pour assurer cette exécution d...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au matin

      page 352
      ...assignats et que la volonté seule d'une nation puissante eût pu suffire même sans cela... ...circulation à 1,400 millions, rien nest plus certain que le gage des porteurs d'assignats et que la volonté seule d'une nation puissante eût pu suffire même sans cela, pour imprimer aux signes d'échange la valeur qu'il lui plaît (t). Nous savons ...
    • Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      - search term matches: (5)

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 357
      Speaker: Charlier
      Il faut que la nation retire quelques produits de cette maiso...
      ...ant École militaire est louée, et si la nation en tire un produit quelconque.
      Il faut que la nation retire quelques produits de cette maison dont le pouvoir exécutif tire parti. Je demande que le ministre des contributions, puisque c'est lui, que cela regarde, rende compte si la ci-devant École militaire est louée, et si la nation en tire un produit quelconque.

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 358
      ...ns lui devaient une indemnité et que la nation française devait in- (1) Voy. ci-après ... ...ité a manqué de moyens pour vérifier ce calcul; mais il a pensé que les Américains lui devaient une indemnité et que la nation française devait in- (1) Voy. ci-après cette proclamation aux annexes de la séance, page 365, à la suite de la pétition...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 359
      Speaker: Lemontey
      ...quis un droit à la reconnaissance de la nation qui, par cette proclamation, avait cont... ...au danger, trop réalisé, de perdre sa fortune et sa liberté. Par là, il s'est acquis un droit à la reconnaissance de la nation qui, par cette proclamation, avait contracté un engagement tacite avec tous ceux qui lui fourniraient des secours.
      Speaker: Lemontey
      Une nation pleine du sentiment de sa dignité, ne d... Une nation pleine du sentiment de sa dignité, ne doit point admettre de probité malléable..... [Murmures.) Il faut montrer à l'Eur...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 361
      Speaker: Grégoire
      ...rès légitimes à la reconnaissance de la nation* si la nouvelle pension, c'est-à-dire c... ...vent être conservées en dehors ; mais comme ae telles blessures ont des droits très légitimes à la reconnaissance de la nation* si la nouvelle pension, c'est-à-dire celle fixée par les nouvelles bases, ne s'élevait point à un taux suffisant, le m...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 363
      ... et une influence considérable chez les nations sauvages. Je pris part à tous les événe... ..., ma fortune et mon industrie : j'acquis un grand crédit parmi mes compatriotes, et une influence considérable chez les nations sauvages. Je pris part à tous les événements de la guerre de 1754 à 63; je combattis sous les ordres de MM. de Lévi, de...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 364
      ...r liberté : j'envoie des émissaires aux nations sauvages, pour leur porter la parole de... ...nt, avec une égale impatience, le moment et l'occasion d'agir pour recouvrer leur liberté : j'envoie des émissaires aux nations sauvages, pour leur porter la parole de leur père ; c'était sous ce nom que leur amour pour les Français en désignait l...
      ...placé, sous les lois de son pays. — Une nation qui refuse cette protection à un de ses... ...la vie et la propriété du citoyen, dans quelque partie du globe qu'il se trouve placé, sous les lois de son pays. — Une nation qui refuse cette protection à un de ses membres, manque au devoir le plus sacré; elle viole le pacte social, sans leque...
      ...tances sont telles qu'il convient à une nation d'oublier son ressentiment, elle le peu...
      ...e dédommagement; ce principe dit que la nation qui a intérêt de refuser la protection ...
      ...litiques ne le déterminent à se charger de l'indemnité; car, lorsque les circonstances sont telles qu'il convient à une nation d'oublier son ressentiment, elle le peut quant à son intérêt politique, mais non quant à l'intérêt d'un particulier. Le...
      ...à l'intérêt public les propriétés particulières, que sous la condition d'un juste dédommagement; ce principe dit que la nation qui a intérêt de refuser la protection efficace qu'elle doit, reste elle-même obligée, et débitrice de l'individu qui a...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 365
      ...is reconnaître d'intermédiaire entre la nation et lui, parce que les agents de la nation ne sont et ne peuvent être que ses repr...
      ...ur responsabilité personnelle envers la nation, j'ai établi que la perte de ma fortune...
      ...du fait d'un agent du gouvernement ; la nation est donc responsable envers moi ; elle ...
      De ces principes résulte cette autre vérité, c'est que le citoyen ne peut jamais reconnaître d'intermédiaire entre la nation et lui, parce que les agents de la nation ne sont et ne peuvent être que ses représentants dans la portion d'autorité ou d'administration qu'elle leur a confiée. Le gouvernement est responsable des faits de ses agents, même de leurs erreurs, sauf leur responsabilité personnelle envers la nation, j'ai établi que la perte de ma fortune est la suite du fait d'un agent du gouvernement ; la nation est donc responsable envers moi ; elle me doit l'indemnité que je réclame.
      ...e la justice de ma patrie, lorsque deux nations puissantes ont éprouvé, d'une manière s... ... j'ai servi avec idolâtrie, je serais le seul qui n éprouverait pas les effets de la justice de ma patrie, lorsque deux nations puissantes ont éprouvé, d'une manière si éclatante, ceux de sa générosité! Non, Messieurs; si le despotisme, qui, d'une...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 366
      ...es proférées contre une grande et brave nation que nous savons respecter, et que nous ... ...us tâcherons d'éviter de les combattre ; ce ne sera point non plus par des injures proférées contre une grande et brave nation que nous savons respecter, et que nous espérons de vaincre, que cette déclaration sera affaiblie.

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 367
      ...ute pas que vous , n'éprouviez des deux nations la justice que vous êtes dans le cas de... ...es que vous avez rendus à la Francè et aux Etats-Unis, soient reconnus. Je ne doute pas que vous , n'éprouviez des deux nations la justice que vous êtes dans le cas de réclamer; j'ai l'honneur d'être, avec un sincère attachement, Monsieur, Votre t...
      ...e et faisait un grand commerce avec les nations sauvages... ; qu'il se servit de son in... ...s-Unis, commandant un corps de sauvages, certifie que le sieur Cazeau était riche et faisait un grand commerce avec les nations sauvages... ; qu'il se servit de son influence sur les sauvages pour qu'ils restassent tranquilles, ce qui eut son effe...
      ...il établit plusieurs comptoirs chez lès nations sauvages, pour la traite des pelleterie... ... (1), à différentes distances, pour l'approvisionnement général de là colonie : il établit plusieurs comptoirs chez lès nations sauvages, pour la traite des pelleteries. Son commerce devint immense ; sa loyauté Jui gagna l'affection générale ; il ...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 368
      ... commis et ges agents ; il s'assure des nations sauvages, et n'oublie aucun moyen de di... ...e le congrès adresse aux Canadiens ; il la fait circuler dans la colonie par ses commis et ges agents ; il s'assure des nations sauvages, et n'oublie aucun moyen de disposer les esprits; il établit des intelligences avec les Américains... Des corp...

      Séance du samedi 3 mars 1792, au soir

      page 369
      ...ion et l'appui que le chef d'une grande nation promet à son sujet, en l'invitant a secouer un joug étranger, et s'unir avec une nation dont il s'est déclaré l'appui, ne l'eng... ...iblir les expressions de cette promesse, que de les commenter; car si la protection et l'appui que le chef d'une grande nation promet à son sujet, en l'invitant a secouer un joug étranger, et s'unir avec une nation dont il s'est déclaré l'appui, ne l'engagent à rien; si ce n'est pas là un contrat obligatoire et sacré, il ne faut plu...
      ...ine et juste : elle est prévoyante. Une nation qui récompense, trouve partout des amis... ...hacun d'eux. Cette politique n'est pas seulement noble, elle est naturelle, humaine et juste : elle est prévoyante. Une nation qui récompense, trouve partout des amis.
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      - search term matches: (17)

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 27
      Speaker: Pierron
      ...es pouvoirs des députés, intéressant-la nation entière, ayant une influence incalculab... ...ndu dans le deuxième degré de juridiction, il était bien juste que le jugement des pouvoirs des députés, intéressant-la nation entière, ayant une influence incalculable sur la chose publique, la Constitution attachât l'irrévocabilité à ce jugemen...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 28
      Speaker: Pierron
      ...n obstacle redoutable aux ennemis de la nation et de la chose publique, quelques malin... ...issant au milieu de vous par son génie, son patriotisme, son éloquence, oppose un obstacle redoutable aux ennemis de la nation et de la chose publique, quelques malintentionnés, une faction, les ministres, la cour, parviendront peut-être à s'en d...
      Speaker: Pierron
      ...à la maintenir, toute l'autorité que la nation vous a confiée. Votre comité pense donc... ... saurez gré, puisque vous n'avez pas de volonté plus ferme que celle d'employer à la maintenir, toute l'autorité que la nation vous a confiée. Votre comité pense donc, sur la première question, qu'il n'y a pas lieu à remettre en ju ement la valid...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 29
      ...orps de la marine, plus l'intérêt de la nation me fait un devoir de rappeler avec pers... «Plus nous approchons de l'époque delà revue de formation du nouveau corps de la marine, plus l'intérêt de la nation me fait un devoir de rappeler avec persévérance au Corps législatif, la nécessité pressante de s'occuper des règlements...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 30
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...décret du 7 de ce mois, établira la for nation du nouveau corps des officiers de la ma... ...ine, et qu'il n'existe encore aucune loi à cet égard. La revue, ordonnée par le décret du 7 de ce mois, établira la for nation du nouveau corps des officiers de la marine, et consommera la désorganisation de l'ancien ; mais, je le répète, loin de...
      Speaker: Aubert-Dubayet
      « Il est temps, d'ailleurs, que la nation sache que l'Assemblée nationale, en déc...
      ...qu'il ne l'occupât plus, et pour que la nation sache cela, il faut hâter Tenet des obs...
      « Il est temps, d'ailleurs, que la nation sache que l'Assemblée nationale, en décrétant, le 1er février dernier, qu'il n'y avait pas lieu à délibérer sur le proj...
      ... qu'il occupe, mais qu'elle a entendu seulement rejeter la mesure proposée pour qu'il ne l'occupât plus, et pour que la nation sache cela, il faut hâter Tenet des observations que vous avez arrêté de présenter au roi.

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 33
      Speaker: Lasource
      ...aire de la loi, les représentants de la nation sans caractère, puisqu'ils ne pourront ... ...est admis dans les tribunes, qu'arrivera-t-il? c'est qu'il verra, dans le sanctuaire de la loi, les représentants de la nation sans caractère, puisqu'ils ne pourront pas délibérer, mais simplement discuter; or, il serait du plus grand danger que ...
      Speaker: Vergniaud
      ...lent conférer comme représentants de la nation, c'est-à-dire que leurs conférences aur...
      ...s membres que comme représentants de la nation, et non comme individus. Lorsque les représentants de la nation veulent se reunir comme individus,' alo...
      Ou ils veulent conférer comme représentants de la nation, c'est-à-dire que leurs conférences auront lieu en vertu d'un décret, ou bien ils veulent conférer comme simples indivi...
      ...union ne peut pas être portée à l'Assemblée nationale, qui n'a de police su r ses membres que comme représentants de la nation, et non comme individus. Lorsque les représentants de la nation veulent se reunir comme individus,' alors ils rentrent, comme tous les autres citoyens, sous l'inspection de la police ...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 34
      Speaker: Vergniaud
      ...) je dis que si les représentants de la nation veulent former une réunion ou une assoc... particulière... (Non! non!) je dis que si les représentants de la nation veulent former une réunion ou une association...
      Speaker: Vergniaud
      ... ce n'est pas comme représentants de la nation, que c'est comme individus, pour votre ... ...00. Mais l'association fût-elle universelle, dès l'instant que vous convenez que ce n'est pas comme représentants de la nation, que c'est comme individus, pour votre instruction particulière que vous vous assemblez, vous n'êtes plus sous les lois...
      Speaker: Vergniaud
      ...foi. Jè suppose des représentants de la nation réunis ici ; je ne rappellerai pas les ...
      ...dre; je suppose les représentants de la nation assemblés ici au nombre de plus de 200,...
      ...entir les inconvénients de cette proposition à ceux qui l'ont acceptée de bonne foi. Jè suppose des représentants de la nation réunis ici ; je ne rappellerai pas les objections de M. Lasource, auxquelles il serait peut-être difficile de répondre; je suppose les représentants de la nation assemblés ici au nombre de plus de 200, les représentants portent partout leur caractère ; ils peuvent, s'ils le veulen...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 35
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...masse imposante des représentants d'une nation ainsi liés par un amour égal du bonheur... ...re, convaincu que la ligue aé nos ennemis viendrait bientôt se briser contre la masse imposante des représentants d'une nation ainsi liés par un amour égal du bonheur public. (Vifs applaudissements.) Oui, Messieurs, le salut de la chose publique ...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 36
      Speaker: Grangeneuve
      ...ue ce ifest pas aux représentants de la nation à donner l'exemple d'une conduite qui s... ...licité des séances orcfonnées par la Constitution. Vous conviendrez d'ailleurs que ce ifest pas aux représentants de la nation à donner l'exemple d'une conduite qui serait une violation indirecte delà Constitution, qui tendrait à pouvoir faire se...

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 38
      Speaker: Delacroix
      ...ste est ici, le matin comme le soir. La nation nous paye tout le jour de ses deniers e... ...devons y employer tous nos moments; tant qu'il y ades décrets à rendre, notre poste est ici, le matin comme le soir. La nation nous paye tout le jour de ses deniers et de sa confiance, nous devons travailler tout le jour. Nous lui avons consacré ...
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      - search term matches: (24)

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 384
      Speaker: Caminet
      ...le fatalité, ou plutôt par quelle machi-nation^les habitants du Nord se refusent-ils à... Par quelle fatalité, ou plutôt par quelle machi-nation^les habitants du Nord se refusent-ils à échanger avec leurs frères du Midi leurs denrées contre des valeurs qui tournen...
      Speaker: Caminet
      ...r de grains ; ils ont cru qu'une grande nation devait quelques sacrifices à la tranqui... ... préjudiciable les approvisionnements du Midi, et exposer ses habitants à manquer de grains ; ils ont cru qu'une grande nation devait quelques sacrifices à la tranquillité publique, surtout lorsqu'il était question des premiers besoins ; ils ont ...
      Speaker: Caminet
      ...sseport, qui rappelle un bienfait de la nation, il n'est aucun citoyen de l'Empire, qu... ...a bienfaisance et la volonté nationale. Vos comités pensent qu'à la vue de ce passeport, qui rappelle un bienfait de la nation, il n'est aucun citoyen de l'Empire, qui ne s'emploie de toutes ses forces à faciliter la circulation des grains, bien ...

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 385
      Speaker: Caminet
      ...rtie de l'approvisionnement fait par la nation, sont destinés pour tel département. ...me au modèle annexé au présent décret, pour constater que ces grains, faisant partie de l'approvisionnement fait par la nation, sont destinés pour tel département.
      Speaker: Sédillez
      ...e prendre un grand moyen d'assurer à la nation l'indemnité qui lui était due pour les ...
      ... des émigrés étaient sous la main de la nation et sous la surveillance des corps admin...
      L'Assemblée nationale a cru nécessaire de prendre un grand moyen d'assurer à la nation l'indemnité qui lui était due pour les frais extraordinaires occasionnés par la conduite des émigréB, et pour leur ôter les moyens de nuirè à la patrie; elle a décrété, le 9 février dernier (2), que les biens des émigrés étaient sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs. Elle a chargé son comité de législation de lui présenter un mode d'ex...

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 386
      Speaker: Sédillez
      ...ns qui ont été mis dans les mains de la nation, n'en fussent distraits par des actes f...
      ... a donc paru juste que les biens que la nation vient de mettre sous sa main fussent ad...
      les biens qui ont été mis dans les mains de la nation, n'en fussent distraits par des actes frauduleux, venait ensuite la difficulté de pourvoir à l'administration de ces bi...
      ...pour les biens dont il est chargé, tout ce qu'il ferait pour son propre bien. 11 a donc paru juste que les biens que la nation vient de mettre sous sa main fussent administrés par lés mêmes personnes, et de la même1 manière que les biens nationau...
      Speaker: Sédillez
      ...'Assemblée de se contenter de rendre la nation fermière des émigrés, ou simple déposit...
      ..., Messieurs, elle a voulu procurer à la nation, sur ces revenus, un secours actuel, un...
      ...r sur les biens une espèce de saisie dormante ; a-t-il été dans l'intention de l'Assemblée de se contenter de rendre la nation fermière des émigrés, ou simple dépositaire de leurs revenus ? Non, Messieurs, elle a voulu procurer à la nation, sur ces revenus, un secours actuel, une indemnité provisoire du service actif que les citoyens rebelles devaient à l'E...
      Speaker: Sédillez
      ...ation des Français dans un moment où la nation a le droit d'exiger la présence de tous... ... de toutes les personnes qui peuvent avoir avec eux des relations. Enfin l'émigration des Français dans un moment où la nation a le droit d'exiger la présence de tous ses membres, étant la cause des dispositions sévères de la loi, cette sévérité ...
      Speaker: Sédillez
      ...igrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par son décret du 9 février dernier, se...
      ... et fixer l'indemnité provisoire que la nation a droit de prélever sur ces biens ainsi...
      ...mblée nationale, voulant déterminer promptement la manière dont les biens des émigrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par son décret du 9 février dernier, seront administrés, et fixer l'indemnité provisoire que la nation a droit de prélever sur ces biens ainsi que les exceptions que la justice exige ; après avoir entendu le rapport de son...
      Speaker: Sédillez
      ...migrés ayant été mis sous la main de la nation par le décret du 9 février dernier, l'A...
      ...ts biens demeureront Sous la main de la nation.
      « Les biens des Français émigrés ayant été mis sous la main de la nation par le décret du 9 février dernier, l'Assemblée nationale déclare nulles toutes dispositions relatives à la translation...
      ... que toutes dispositions qui pourraient être faites par la suite, tant que lesdits biens demeureront Sous la main de la nation.

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 388
      Speaker: Sédillez
      ...stration, sans préjudice du droit de la nation, de se faire payer du surplus de ces co... ... parties de la triple contribution; mais après le prélèvement des frais d'administration, sans préjudice du droit de la nation, de se faire payer du surplus de ces contributions sur l'excédent des fonds, ou revenus du débiteur.
      Speaker: Sédillez
      ...our acquitter les avances faites par la nation, les biens ne seront restitués qu'après... ...ous les frais de régie et d'administration; et si les revenus ne suffisent pas pour acquitter les avances faites par la nation, les biens ne seront restitués qu'après le remboursement total desdites avances.
      Speaker: Sédillez
      ...ception des fruits qui demeureront à la nation, a ses héritiers légitimes. Ceux-ci pou... ...décret, les biens de l'émigré qui ne se sera pas représenté seront remis, à l'exception des fruits qui demeureront à la nation, a ses héritiers légitimes. Ceux-ci pourront même, après 10 ans, demander à être provisoirement envoyés en possession d...

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 389
      Speaker: Sédillez
      nités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les ... nités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les émigrés, sont mis sous la sauvegarde de la loi, des corps administratifs, de la ...
      Speaker: Rouyer
      ...émigrés seraient mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps admin... Lorsque l'Assemblée nationale a décrété que les biens des émigrés seraient mis sous la main de la nation et sous la surveillance des corps administratifs, elle a entendu frapper sur la tête de tous les coupables, et réelleme...

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 390
      Speaker: Merlin
      ... de leurs biens et d'enlever ainsi à la nation l'indemnité que l'Assemblée a voulu lui... ...écessaire d'empêcher, dès à présent, les émigrés de disposer de leurs revenus et de leurs biens et d'enlever ainsi à la nation l'indemnité que l'Assemblée a voulu lui assurer. Je demande donc que l'Assemblée ordonne à tous les corps administratif...
      Speaker: Delacroix
      ...es biens des émigrés sous la main de la nation ; elle les a placés sous la survèillanc... L'Assemblée nationale a mis les biens des émigrés sous la main de la nation ; elle les a placés sous la survèillance des corps administratifs. Or, quelle était l'intention ae l'Assemblée en metta...

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 391
      Speaker: Hérault-de-Séchelles
      ...us long silence aux représentants de la nation. Le cri de l'opinion frappait déjà ce m...
      ...ute l'attention des représentants de la nation, et demandent de vous, sire, une nouvel...
      ...tions très graves. La méfiance universelle qui les a suivies ne permet pas un plus long silence aux représentants de la nation. Le cri de l'opinion frappait déjà ce ministre d'une incapacité morale, et cette incapacité était déjà le sujet d'un reproche très fondé, surtout dans ce moment où de grands intérêts sollicitent toute l'attention des représentants de la nation, et demandent de vous, sire, une nouvelle preuve de l'attachement que vous avez juré à la Constitution. L'Assemblée a r...
    • Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 44
      Speaker: Le Président
      ...e au respect dû aux représentants de la nation. Je saisis l'occasion de rappeler à l'o... ...r par. un mouvement de zèle très louable assurément, est une infraction manifeste au respect dû aux représentants de la nation. Je saisis l'occasion de rappeler à l'ordre les tribunes sur ce point et l'ordonne à MM. les commandants dè renouveler ...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 45
      Speaker: Charlier
      ...asseurs à cheval, qui fait hommage à la nation de trois doubles louis d'or (1). ...e lecture d'une lettre du sieur Maximilien Capet, brigadier au 9° régiment de chasseurs à cheval, qui fait hommage à la nation de trois doubles louis d'or (1).

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 49
      ...t de son crédit ; elles flétrissent une nation qui a eu le courage d'établir la libert... ...tives sont les avant-coureurs de la décadence d'un Empire, et de l'anéantissement de son crédit ; elles flétrissent une nation qui a eu le courage d'établir la liberté. Voulez-vous alimenter la fraude? faites des lois prohibitives. Celles que vou...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 51
      Speaker: Tarbé
      ...pour assurer, dans tous les temps, à la nation, à nos manufactures, une quantité suffi... ...nationale des cotons et la valeur de ces mêmes denrées chez l'étranger. C'était pour assurer, dans tous les temps, à la nation, à nos manufactures, une quantité suffisante de coton, et à cette époque, il eût été imprudent, impoli-tique d'en empêc...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 52
      Speaker: Tardiveau
      ... d'entrepôt, et qu'il sera fait par lès nations rivales, qui, déjà, au moyen de l'ancie... ...ous allez les prendre. Il arrivera encore que vous détruirez tout votre commerce d'entrepôt, et qu'il sera fait par lès nations rivales, qui, déjà, au moyen de l'ancien système financier, étaient parvenues à vous en enlever la plus grande partie. ...
      Speaker: Tardiveau
      ...tte gomme, êt qui là portent aux autres nations, je demande ce que signifierait une loi... ...n France; s'il est encore démontré que ce sont les Français qui vont chercher cette gomme, êt qui là portent aux autres nations, je demande ce que signifierait une loi prohibitive, ce que signifierait même d'augmenter le droit de la sortie? Dès qu...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 54
      Speaker: Sers
      ...droit à 50 livres si vous le voulez. La nation en bénéficiera; ce sera déjà un très gr... ... à 40 livres le droit sur les cotons qui n'est que de 12 livres. Portez même ce droit à 50 livres si vous le voulez. La nation en bénéficiera; ce sera déjà un très grand avantage. Si vous y ajoutez le prix du frêt que gagneront les armateurs des ...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 55
      Speaker: De Narbonne
      ...s d'arrêter les effets, ruineux pour la nation et pour notre département en particulie... ...ssemblée nationale, par le même courrier, deux lettres: l'une relative aux moyens d'arrêter les effets, ruineux pour la nation et pour notre département en particulier, des pertes énormes que subissent les assignats; et l'autre, sur la nécessité ...

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 58
      Speaker: Pétion
      ...qu'on cherche sans cesse àaffaisser. La nation n'attend que le signal pour obéir à l'i...
      ...re pour enlever aux représentants de la nation l'opinion puissante qui l'environne; el...
      ..., déployez tout ce que peut le courage et l'énergie, relevez, l'esprit national qu'on cherche sans cesse àaffaisser. La nation n'attend que le signal pour obéir à l'impulsion généreuse que vous lui donnerez. N'écoutez pascesconseils pusillanimes ...
      ...s nos ennemis mêmes à nous respecter. En vain la ligue la plus criminelle conspire pour enlever aux représentants de la nation l'opinion puissante qui l'environne; elle ne vous abandonnera jamais, parce que jamais, vous né cesserez de la mériter....

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page
      Speaker: Thuriot
      ...iter : le délit qui intéresse toute: la nation doit être dénoncé par tous; les Françai... ...lent pas absolument dénoncer le crime, il restera impuni; c'est ce qu'il faut éviter : le délit qui intéresse toute: la nation doit être dénoncé par tous; les Français lorsqu'ils s'en aperçoivent. Je demande donc que tous les Français domiciliés ...
    • Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 590
      Speaker: Mouysset
      ...du numéraire et de l'embarras où est la nation de faire le prêt des troupes en argent,...
      ...e plus léger qu'ils puissent faire à la nation. M. le président, après s'être fait fai...
      ...tement, réunies en cette ville, par lequel, après s'être pénétrées de la rareté du numéraire et de l'embarras où est la nation de faire le prêt des troupes en argent, les gendarmes annoncent au Directoire qu'ils désirent être payés en papier, et que Ge sacrifice est le plus léger qu'ils puissent faire à la nation. M. le président, après s'être fait faire lecture de cet arrêté, a témoigné à la députation toute la satisfaction du di...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 592
      Speaker: Duvant
      .... Il se contracte entre le prince et la nation une société qui a tous les caractères d... ...oits de possession ni de propriété séparés de l'état avec lequel elle s'est unie. Il se contracte entre le prince et la nation une société qui a tous les caractères de la communauté qui se stipule dans les contrats de mariage, et dont les effets ...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 593
      Speaker: Duvant
      ...serait nécessairement très onéreux à la nation. Il est prudent, il est nécessaire de p... ...rait une foule de liquidations embarrassantes, compliquées, et dont le résultat serait nécessairement très onéreux à la nation. Il est prudent, il est nécessaire de prévenir et d'étouffer toutes ces difficultés.

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 595
      Speaker: Golzart
      ...us aux ci-devant liefs appartenant à la nation, ceux qui possédaient des fonds mouvant... ...iter aux redevables le moyen de se libérer des droits, tant casuels que fixes, dus aux ci-devant liefs appartenant à la nation, ceux qui possédaient des fonds mouvants en fiefs oucensives des biens nationaux, pourraient être admis à racheter divi...
      Speaker: Golzart
      ...es •particuliers débiteurs, soit par la nation, qui en ferait l'avance pour ceux des d... ...crétât que les propriétaires de cette redevance en seront remboursés, soit par les •particuliers débiteurs, soit par la nation, qui en ferait l'avance pour ceux des débiteurs qui seraient dans l'impossibilité d'opérer eux-mêmes ce rachat.
      Speaker: Golzart
      ...is que cette avance fût remboursée à la nation en vingt années, et dans la même forme ... Je voudrais que cette avance fût remboursée à la nation en vingt années, et dans la même forme que le prix des biens nationaux vendus.
      ...s débiteurs de pareils droits envers la nation, je répondrais, je crois, avec quelque ... ... redevances ci-devant seigneuriales, envers les particuliers, fnais seulement les débiteurs de pareils droits envers la nation, je répondrais, je crois, avec quelque avantage que, lorsqu'il s'agit, dans un Etat régénéré, d'aider à l'affranchissem...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 597
      Speaker: Sage
      Il est indigne de la loyauté d'une nation libre d'attaquer un ennemi mort. Il est indigne de la loyauté d'une nation libre d'attaquer un ennemi mort.

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 598
      Speaker: Mailhe
      ...ue au caractère et à la puissance de la nation. Cette question ne peut être trop mûrem... ...faut désormais que cela change; il faut donner aux affaires une direction analogue au caractère et à la puissance de la nation. Cette question ne peut être trop mûrement approfondie. Pourquoi les membres qui ont été nommés comme suppléants au com...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 599
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...r promptement des moyens ae soulager la nation d'une charge aussi pesante; cette lettr... ...u'à certains cantons, souvent même à une seule municipalité, le prie de s'occuper promptement des moyens ae soulager la nation d'une charge aussi pesante; cette lettre est ainsi conçue :
      Speaker: Henry-Larivière
      ..., en s'occupant des moyens de sauver la nation, ne doit pas oublier ce qu'elle doit à ... L'Assemblée, en s'occupant des moyens de sauver la nation, ne doit pas oublier ce qu'elle doit à la justice, ce qu'elle doit à l'humanité; mais, le ministre de la justice, en vo...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 601
      Speaker: Condorcet
      ... comme dette exigible; autrement, toute nation qui n'aurait ni biens territoriaux à ve... ..., soit pour perfectionner le système de l'ordre social, ne pouvait être regardée comme dette exigible; autrement, toute nation qui n'aurait ni biens territoriaux à vendre ni le crédit d'emprunter de très grosses sommes, serait condamnée à conserv...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 602
      Speaker: Condorcet
      ...tude, être débiteur que créancier de la nation. ... des reventes partielles ; et en général, on aime mieux, dans un moment d'inquiétude, être débiteur que créancier de la nation.
      Speaker: Condorcet
      Dans une nation qui occupe un grand territoire, où la p... Dans une nation qui occupe un grand territoire, où la population est nombreuse, où l'industrie a fait assez de progrès pour que, non se...
      Speaker: Condorcet
      ...e qui n'a jamais existé nulle part, une nation riche, active, nombreuse, sans l'existe... ...aire du développement ae l'industrie et du commerce, et conduiraient à établir ce qui n'a jamais existé nulle part, une nation riche, active, nombreuse, sans l'existence d'une classe pauvre et corrompue; ils serviraient dans le moment actuel à di...
      Speaker: Condorcet
      ...rable qu'on ne croit, des droits que la nation peut réclamer sur les domaines aliénés,... ...erve nécessaire. Cette hypothèque serait formée ensuite du produit, plus considérable qu'on ne croit, des droits que la nation peut réclamer sur les domaines aliénés, des créances du Trésor public sur les particuliers, des domaines incorporels, e...

      Séance du lundi 12 mars 1792, au matin

      page 603
      Speaker: Condorcet
      ... et paisible, serait dangereux pour une nation encore agitée, et entourée d'ennemis. ...nts divers; que cet ordre de choses, qui pourrait se soutenir dans un pays isolé et paisible, serait dangereux pour une nation encore agitée, et entourée d'ennemis.
      Speaker: Condorcet
      ...ne partie déterminée des domaines de la nation. ...e la masse des assignats, et celle de consacrer spécialement à leur Extinction une partie déterminée des domaines de la nation.
    • Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      - search term matches: (11)

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 693
      Speaker: Brissot de Warville
      ...une manière indigne d'un ministre de la nation française, la paix et la continuation d... « 7° En ayant demandé, dans sa note du 21 janvier, d'une manière indigne d'un ministre de la nation française, la paix et la continuation de l'alliance avec une maison qui menaçait la France; en ayant, sur cette allianc...
      Speaker: Brissot de Warville
      ...s aucune mesure efficace et digne de la nation française, pour faire respecter et veng... « 13° En n'ayant pris aucune mesure efficace et digne de la nation française, pour faire respecter et venger les Français qui ont été outragés, emprisonnés, dépouillés de leurs biens, et...
      Speaker: Brissot de Warville
      ...ité, la sûreté et la Constitution de la nation française. » ... prévenu d'avoir négligé et trahi ses devoirs, compromis l'indépendance, la dignité, la sûreté et la Constitution de la nation française. »

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 695
      Speaker: Lagrévol
      ...ntérêts politiques et commerciaux de la nation française ; « 3° II surveillera et défendra au dehors, les intérêts politiques et commerciaux de la nation française ;

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 696
      Speaker: Gensonné
      ...fférer de celui des représentants de la nation. ...z que l'approuver, sur ce qu'en aucun cas le patriotisme du trône ne doit pas différer de celui des représentants de la nation.
      Speaker: Gensonné
      ...erait coupable envers vous et envers la nation s'il veut garder un poste public où tou... « Un ministre fût-il innocent d'ailleurs, il serait coupable envers vous et envers la nation s'il veut garder un poste public où toutes les défiances contre lui formeraient peu à peu des
      Speaker: Gensonné
      ...s goûts pour vous-même, et le vœu de la nation dans le choix de vos ministres. » (Appl... ...'eôt plus question de lutter de force et de préférence personnelle. Consultez vos goûts pour vous-même, et le vœu de la nation dans le choix de vos ministres. » (Applaudissements.)
      Speaker: Gensonné
      ...voix du peuple, qu'il y avait une autre nation dans la France que celle qui est représ... ... un ministre, devenu suspect, vous a dit sans doute qu'il fallait résister à la voix du peuple, qu'il y avait une autre nation dans la France que celle qui est représentée dans l'Assemblée nationale, et que vous ne devez pas vous départir de l'au...
      Speaker: Gensonné
      ...er offert au roi des Français contre la nation française ! Sire, non, vous ne l'avez p... ... offrait un appui formé par le concert de plusieurs puissances ! Un appui étranger offert au roi des Français contre la nation française ! Sire, non, vous ne l'avez pas entendu sans frémir, non vous ne l'avez pas entendu sans indignation qu'on vo...
      Speaker: Gensonné
      ...as encore les mains teintes du sang des nations que leurs guerres ont désolées ? Qu'ils... ...ération sur nos troubles, tant d'intérêt pour notre paix intérieure, n'ont-ils pas encore les mains teintes du sang des nations que leurs guerres ont désolées ? Qu'ils fassent le bonheur de leurs peuples avant de se mêler du nôtre. (Bravo ! bravo ...

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 697
      Speaker: Gensonné
      ... nous allions lui ravir d'être la seule nation libre de l'Europe, a déposé sa rivalité... ... celui d'un peuple libre comme nous, et qui, loin d'être jaloux de l'honneur que nous allions lui ravir d'être la seule nation libre de l'Europe, a déposé sa rivalité, quand il a cru que la liberté allait lui donner des frères. (.Applaudissements...
      Speaker: Gensonné
      ...es moyens de fairé la la guerre à votre nation, c'était vous faire la seule offense qu... ...ultes des puissances étrangères, et que vous proposer, sous des termes voilés, des moyens de fairé la la guerre à votre nation, c'était vous faire la seule offense que vous ne pardonneriez jamais. {Applaudissements.) Quels secours ! quelle bienve...

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 700
      ...taire du cabinet de physique donné à la nation par M. Jacques-Alexandre-César Charles,... Procès-verbal (2) de l'inventaire du cabinet de physique donné à la nation par M. Jacques-Alexandre-César Charles, professeur de physique, et accepté par le décret de l'Assemblée nationale du 15...
      ...osent le cabinet de physique donné à la nation par M. Charles, nous nous sommes transp... ...nistre de l'intérieur pour procéder à l'inventaire de toutes les pièces qui composent le cabinet de physique donné à la nation par M. Charles, nous nous sommes transportés dans ce cabinet le 20 février et jours suivants, et là, en présence de M. ...

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 710
      ...vage ; mais il n importe pas moins à la nation de s assurer de son éducation. ...bilité de les opprimer, de les vexer, de les tyranniser de les réduire à l'esclavage ; mais il n importe pas moins à la nation de s assurer de son éducation.
      ...oins appartenir à leurs parents qu'à la nation dont ils sont l'espérance et la force, ... Si les enfants, en général, doivent moins appartenir à leurs parents qu'à la nation dont ils sont l'espérance et la force, ceux des rois doivent encore plus particulièrement être les enfants du peuple : ...
      ... l'admission au poste éminent auquel la nation le destine, et relativement au roi lui- ... la nature d'élever son enfant, est plus que compensé, vis-à-vis cet enfant, par l'admission au poste éminent auquel la nation le destine, et relativement au roi lui-
      ...a déterminé par les représentants de la nation. ...résence du Corps législatif, de suivre exactement le système d'éducation qui sera déterminé par les représentants de la nation.
      ...nstances, nécessairement l'effet que la nation doit s'en promettre. ...erminer, et qui produisent, indépendamment des personnes, des temps et des circonstances, nécessairement l'effet que la nation doit s'en promettre.

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 712
      ...antage, autant que pour l'intérêt de la nation et que le préjugé dont on vient de parl... ...in moral qu'il est utile et nécessaire de faire naître en lui pour son propre avantage, autant que pour l'intérêt de la nation et que le préjugé dont on vient de parler peut seul constituer.
      ...l n'est roi que pour être l'homme de la nation ; que ses droits sont ceux que la nation a bien voulu lui confier; que son autorité est fondée sur celle de la nation qui la lui a transmise, que la nation est, par sa ...utre; qu'il doit avoir plus de sagesse et de vertu que le reste des hommes; qu'il n'est roi que pour être l'homme de la nation ; que ses droits sont ceux que la nation a bien voulu lui confier; que son autorité est fondée sur celle de la nation qui la lui a transmise, que la nation est, par sa

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au matin

      page 713
      ...utien, sa force réelle ; que c'est à la nation qu'il doit tout son temps, tous ses soi... nature, sa richesse, son soutien, sa force réelle ; que c'est à la nation qu'il doit tout son temps, tous ses soins, toute son affection; qu'il n'est digne, en un mot, de la royauté, qu'autant ...
    • Séance du vendredi 24 février 1792, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 24 février 1792, au soir

      page 63
      Speaker: Thuriot
      ...ance; alors seulement je conçois que la nation a le droit de punir et de prononcer: ma... ...rononcer sur un délit commis en Angleterre, a moins que ce délit n'aboutît en France; alors seulement je conçois que la nation a le droit de punir et de prononcer: mais M. Lemontéy, dans son article, dit que celui qui commettra ce dér lit à l'étr...

      Séance du vendredi 24 février 1792, au soir

      page 68
      Speaker: Claude Hugau
      ...tera peut-être plus d'avantages pour la nation que celui proposé parle comité. Le temp... ...lle à rédiger un projet de décret qui remplira les vœux de l'Assemblée et présentera peut-être plus d'avantages pour la nation que celui proposé parle comité. Le temps ne m'ayant

      Séance du vendredi 24 février 1792, au soir

      page 70
      Speaker: Lastoret
      ...paux portent le titre de procureurs des nations, se réunissent pour accorder des grades... Là, un recteur, chef électif, et plusieurs officiers, dont les 4 principaux portent le titre de procureurs des nations, se réunissent pour accorder des grades que personne ne demande plus, et pour rendre des arrêts quoiqu'il n'existe ni j...
      Speaker: Lastoret
      ...e utile et laborieux ; et que, chez une nation libre, il n'y a de honteux que l'indige... ...e, loin d'être flétrissante, sa destinée est plus honorable encore s'il sait être utile et laborieux ; et que, chez une nation libre, il n'y a de honteux que l'indigence des vertus. (Applaudissements.)

      Séance du vendredi 24 février 1792, au soir

      page 71
      Speaker: Lastoret
      ... le nom de tribunal de l'Université, de nations de France, de Picardie, de Normandie, d... . Les corporations connues sous le nom de tribunal de l'Université, de nations de France, de Picardie, de Normandie, d'Allemagne et toutes les magistratures ou offices de ces corporations sont suppr...
    • Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      - search term matches: (33)

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 77
      Speaker: Henry-Larivière
      ...s notaires doivent être salariés par la nation ; je demande que l'Assemblée charge son... ...t très juste que les nolaires soient nommés par le peuple. Je pense aussi que lés notaires doivent être salariés par la nation ; je demande que l'Assemblée charge son comité d'instruction publique de lui présenter un projet de loi relatif au trai...
      Speaker: Codet
      ..., ou 6 livres; n'est-ce pas comme si la nation leur disait en d'autres termes : Messie...
      ...ournisseurs en détail, créanciers de la nation, jusqu'à une certaine concurrence, sauf...
      ... liquidateur. Mais il leur en coûtera un louis ou 36 livres pour avoir 12 livres, ou 6 livres; n'est-ce pas comme si la nation leur disait en d'autres termes : Messieurs, nous ne vous paierons pas! Je demande que les directoires de département so...
      ...des salaires aussi minces, à liquider en définitive les créances d'ouvriers et fournisseurs en détail, créanciers de la nation, jusqu'à une certaine concurrence, sauf à envoyer l'état de ces liquidations au commissaire du roi, liquidateur général...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 78
      Speaker: Koch
      ... que la réparation de l'outrage faitàla nation et des.dommages causés aux habitants de... ...rgissement des trois pasteurs baigorriens, détenus prisonniers en Espagne; ainsi que la réparation de l'outrage faitàla nation et des.dommages causés aux habitants de Lasse, et à en faire rendre compte à l'Assemblée nationale.' »

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 81
      Speaker: Jollivet
      ...l est du devoir des représentants de la nation de déterminer une proportion commune, p... ...tégralement ce caractère distinctif, et que, d'ailleurs, comme je l'ai prouvé, il est du devoir des représentants de la nation de déterminer une proportion commune, pour ne pas tomber en contradiction avec la Déclaration des droits et l'Acte cons...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 84
      Speaker: Belle
      Je présume trop bien de la nation française, de son amour pour la liberté... Je présume trop bien de la nation française, de son amour pour la liberté, pour douter un instant que tous les bons citoyens ne soient pas dévoués à des ...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 87
      Speaker: Cambon
      En vain, objecterait-on que la nation ayant mis des assignats en circulation,... En vain, objecterait-on que la nation ayant mis des assignats en circulation, elle a le droit d'exclure les billets au porteur : il est incontestable qu'elle...
      Speaker: Cambon
      ... porteur, vos comités ont examiné si la nation avait le droit d'établir une surveillan... ... pesé les inconvénients et l'impossibilité de défendre l'émission des billets au porteur, vos comités ont examiné si la nation avait le droit d'établir une surveillance sur les opérations des personnes ou sociétés qui en émettraient, et s il étai...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 88
      Speaker: Cambon
      ... la convention ; et, sans contredit, la nation a bien, le droit de fournir les valeurs... ...ce renouvellement désirable, il faut, par un moyen prompt et avantageux, changer la convention ; et, sans contredit, la nation a bien, le droit de fournir les valeurs qui bonifieront les conditions faites par plusieurs individus. -
      Speaker: Cambon
      ...r d'un assignat de 50 livres. Or, si la nation échange des assignats qui forment le ga... ...royaume ne doivent être acquittés qu'autant qu'on en pré-, sentera pour la valeur d'un assignat de 50 livres. Or, si la nation échange des assignats qui forment le gage, contre les assignats de 5 livres dès lors rengagement sera changé, et les so...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 89
      ..., considérant que la souveraineté de la nation française est indivisible et indépendan... « L'Assemblée nationale, considérant que la souveraineté de la nation française est indivisible et indépendante dans toute l'étendue du territoire français; qu'elle est reconnue et assurée ...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 90
      Speaker: Koch
      « Qu'il serait contre la dignité de la nation française de souffrir que son droit de ... « Qu'il serait contre la dignité de la nation française de souffrir que son droit de souveraineté sur ces provinces fût remis en question, et, à bien plus forte rais...
      Speaker: Mailhe
      ...'est pas d'objet plus important pour la nation française que l'objet qui est soumis à ... Messieurs, il n'est pas d'objet plus important pour la nation française que l'objet qui est soumis à la discussion; le projet du comité diplomatique ne remplirait pas, selon moi, le...

      Séance du samedi 25 février 1792, au matin

      page 103
      ...ois éléments de notre Constitution : la nation, la loi, le roi; les conspirateurs sont... ...yens, les vrais patriotes sont ceux qui ne séparent jamais dans leur cœur les trois éléments de notre Constitution : la nation, la loi, le roi; les conspirateurs sont ceux qui osent exprimer des vœux impies, en souhaitant au roi un bonheur indépe...
      ...effrénée, lorsqu'on mêle les cris de la nation à ceuxduroi, dedire : « A bas la nation! » Les signes glorieux de notre Révolut... ...ui s'en montrent ouvertement les ennemis ; ifs ne craignent pas, dans leur rage effrénée, lorsqu'on mêle les cris de la nation à ceuxduroi, dedire : « A bas la nation! » Les signes glorieux de notre Révolution sont devenus, aux yeux des gens en place, une tache sur l'habit ae celui qui...
      ... entendre ce cri séditieux : « A bas la nation, » provocation audacieuse et criminelle... ...tous ceux qui, méconnaissant la souveraineté du peuple français, oseraient faire entendre ce cri séditieux : « A bas la nation, » provocation audacieuse et criminelle, qui mérite toute la sévérité des lois.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 3 results
    • Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      page 432
      Speaker: Marant
      ...anière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas...
      ...oment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité dip...
      ...es l'acceptation de la Constitution. Les cantons suisses ne peuvent ignorer la manière dont ils doivent traiter avec la nation française et le roi. Ils ne peuvent pas l'aire un oubli aussi marqué qu'ils le font dans ce moment, de la puissance souveraine de la nation française. Je demande que le comité diplomatique présente incessament ses vues à l'égard des capitulations suisses.
      Speaker: Sédillez
      ...squ'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition sero... ...rs biens resteront affectés et hypothéqués, à compter du 1er février dernier, jusqu'au payement de l'indemnité due à la nation, dont la quotité et la répartition seront réglées par le Corps législatif, proportionnellement au temps de leur absence...

      Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      page 433
      Speaker: Albitte
      ...ire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vou... ...urs biens des gens qui ont fui leur patrie et conspiré contre elle, c'est leur dire : « Vous n'êtes point coupables; la nation vous pardonne votre désertion, elle vous rend vos biens ». (Murmures.) Je demande la question préalable sur ces trois a...
      Speaker: Sédillez
      ...és, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les ... « Les biens séquestrés, étant le gage des indemnités que la nation a et pourra avoir à répéter contre les émigrés, sont mis sous la sauvegarde de la loi, des corps administratifs, de la ...

      Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      page 436
      ...t pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaie... ...orts de France. Je crus que sur cet article, comme sur le précédent, il n'y avait pas à balancer ; que les agents de la nation, chez les puissances étrangères, devaient être chargés au soin de choisir et de surveiller les maisons de commerce les ...
      ...it peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut épro... ...ur leur remboursement présëntait une difficulté plus inquiétante ; mais il n'était peut-être pas inutile de montrer aux nations de l'Europe, que si la France peut éprouver des besoins passagers, elle trouvera toujours dans ses propres forces, les ...
      ...es préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédi... ...s plus que l'expédition de votre décret, pour en comparer le texte avec les ordres préparés pour les trois agenls de la nation qui devaient exécuter. Le temps de rédiger le décret, de le porter à la sanction, et de m'en envoyer l'expédition, opér...
      ...d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des gr... Quelques personnes ont paru craindre que, dans le plan que je viens d'exposer, l'entremise des agents de la nation ne contribuât au renchérissement des grains; et elles pensaient qu'un entrepreneur seul et sans caractère, opérerait av...
      ...ieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des co... ...ptée, la correspondance directe des commissionnaires avec le ministre de l'intérieur ; la surveillance des agents de la nation dans les lieux d'achat; l'agence des corps administratifs dans nos ports d'après les dispositions dont je vais vous ren...
      ...t des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tabl... Avant de vous rendre compte des ordres et des instructions donnés aux agents de nation, je crois devoir vous présenter le tableau général des achats ordonnés, et de leur répartition entre les départements q...

      Séance du vendredi 23 mars 1792, au soir

      page 437
      ...s et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les ...
      ...a compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser ch...
      Pour hâter le moment de la jouissance de ces soulagements, les lettres et les ordres donnés aux agents de la nation à Gênes, à Londres et à Amsterdam, les chargent expressément de prendre sur-le-champ les mesures.les plus promptes pour...
      ...ntérieur, et de l'instruire exactement de toutes ses opérations, dont elle rendra compte, en même temps à l'agent de la nation. Je leur recommande de faire diviser chaque partie de grains, à mesure qu'elles pourront être envoyées, de manière que ...
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      - search term matches: (19)

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 457
      Speaker: Fouquet
      ...) relativement aux sommes offertes à la nation par ce particu-lier ; il s'exprime ains... ...port (1) sur la banque de M. Pottin-Vauvineux et présente un projet de décret (1) relativement aux sommes offertes à la nation par ce particu-lier ; il s'exprime ainsi :
      Speaker: Fouquet
      Il en donne 10' 0/0 à la nation, en assignats qui seront brûlés. Il en donne 10' 0/0 à la nation, en assignats qui seront brûlés.
      ...hysique et des arts de la section des 4 Nations. » ? « Amateur de la physique et des arts de la section des 4 Nations. » ?
      ...dérables qu'il se propose de faire à la nation, à fur et mesure, delà rentrée des béné... ...es, en assignats, par le sieur Pottin-Vauvi-; neux (2), et sur celles plus considérables qu'il se propose de faire à la nation, à fur et mesure, delà rentrée des bénéfices que sa banque doit lui procurer. (1) Bibliothèque nationale : Assemblée lé...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 458
      Speaker: Fouquet
      ... répugne pas à la moralité d'une grande nation ; si l'on ne peut pas faire contre leur... ...sement de toute espèce de banques, autres que celles avouées par le commerce, ne répugne pas à la moralité d'une grande nation ; si l'on ne peut pas faire contre leur établissement toutes les objections qui ont eu lieu contre les loteries. Enfin,...
      Speaker: Fouquet
      ...observent que les dons qu'il offre à la nation ne peuvent être mis au nombre de ceux q...
      ... de M. Pottin que l'offre d'associer la nation au bénéfice de sa banque; et, sous ce r...
      ...ats qui vous ont été remis par M. Pottin. Sur cet objet, Messieurs, vos-comités observent que les dons qu'il offre à la nation ne peuvent être mis au nombre de ceux qu'elle reçoit tous les jours du patriotisme des autres citoyens ; ils n'ont vu dans la démarche de M. Pottin que l'offre d'associer la nation au bénéfice de sa banque; et, sous ce rapport, ils n'ont pas cru qu'il fût de sa dignité ae partager des fruits qu'elle...
      Speaker: Fouquet
      ...particulières au bénéfice desquelles la nation ne peut vouloir participer, décrète que... ...osés par le sieur Pottin à la caisse de l'extraordinaire, proviennent de pertes particulières au bénéfice desquelles la nation ne peut vouloir participer, décrète que lesdits assignats lui seront incessamment remis par le trésorier de la caisse d...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 459
      Speaker: Gérardin
      ...'appuie le projet du comité. Jamais une nation ne doit s'associer à un gain aussi immo...
      ...rojet qui puisse écarter à jamais d'une nation régenéree ces escroqueries publiques. Ceci vous ramène aux gains que fait la nation par le moyen épouvantable des loteries;...
      J'appuie le projet du comité. Jamais une nation ne doit s'associer à un gain aussi immoral. Il est temps que l'Assemblée réprouve toutes ces loteries qui ne sont que grandes duperies nationales. Elle a déjà chargé ses comités de lui présenter un projet qui puisse écarter à jamais d'une nation régenéree ces escroqueries publiques. Ceci vous ramène aux gains que fait la nation par le moyen épouvantable des loteries; tout le monde doit désirer voir arriver l'époque où l'on pourra remettre ce gen...
      Speaker: Gérardin
      ... une loi salutaire défendra à jamais la nation contre le jeux de hasard et la loterie ... ...dans cette espèce de jeu et doit en préserver le bon citoyen, jusqu'au moment où une loi salutaire défendra à jamais la nation contre le jeux de hasard et la loterie royale, (bravo ! Bravo! Vifs applaudissements.)

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 460
      Speaker: Journu-Auber
      ...Pondichéry ici, seront supportés par la nation. ... leur passage d'ici à . Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry ici, seront supportés par la nation.
      Speaker: Journu-Auber
      ...Pondichéry ici, seront supportés par la nation, » ...de leur passage d'ici à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry ici, seront supportés par la nation, »
      Speaker: Lacombe-Saint-Michel
      ...bserve qu'il est de la générosité de la nation d'en faire les avances, sauf son recour... J'appuie cette proposition ; mais j'observe qu'il est de la générosité de la nation d'en faire les avances, sauf son recours contre ceux qui ont ordonné l'exil.

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 461
      Speaker: Lacombe-Saint-Michel
      ...ndichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de ... ...eur voyage de Paris à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de leur déportation. »
      Speaker: Mouysset
      ...e en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé aux... ...terre, depuis le jour de leur départ de Pondichéry, jusqu'à celui de leur arrivée en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé auxdits exilés de répéter les indemnités qu'ils réclament, contre les mêmes auteurs...
      Speaker: Mouysset
      ...ndichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de ... ...eur voyage de Paris à Pondichéry, ainsi que ce qui peut être dû pour celui de Pondichéry à Paris, seront avancés par la nation, sauf le recours contre les auteurs de leur déportation.
      Speaker: Mouysset
      ...e en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé aux... Pondichéry, jusqu'à celui de leur arrivée en retour, sauf le même recours de la nation, et sans préjudice du droit réservé auxdits exilés de répéter les indemnités qu'ils réclament, contre les mêmes auteurs...

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 469
      Speaker: Lecointre
      ..., seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l... ...ux, Etienne Bourgéant et Pierre Montegut, retenus par la municipalité de Langres, seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l'armée à Lunéville.

      Séance du samedi 24 mars 1792, au soir

      page 470
      Speaker: Rouyer
      ..., seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l... ...ux, Etienne Bourgéant et Pierre Montégut, retenus par la municipalité de Langres, seront conduits, pour le compte de la nation, au dépôt des chevaux de remonte pour l'armée, à Lunéville.
    • Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 161
      ...es de la pension qui lui est due par la nation. Il ajoute que le rapport du comité de ... ... sa famille, dans le plus affreux dénuement et demande avec instance les anc rages de la pension qui lui est due par la nation. Il ajoute que le rapport du comité de liquidation, sur cet objet, est prêt depuis longtemps.

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 163
      Speaker: Vincens-Plauchut
      ...re restituer les 1,500 fusils pris à la nation, et les canons pris à des particuliers.... ... recréer par le directoire du département suivant les formes prescrites,' de faire restituer les 1,500 fusils pris à la nation, et les canons pris à des particuliers. Je propose encore de charger le pouvoir exécutif d'employer les forces nécessai...

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 168
      ...26 Qu'il est faux qu'elle ait volé à la nation des canons et des fusils ; ...tre-révolutionnaire, est la ville la plus sincèrement amie de la Constitution ; 26 Qu'il est faux qu'elle ait volé à la nation des canons et des fusils ;

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 170
      La ville d'Arles n'a point volé à la nation des canons et des fusils, comme le sout... La ville d'Arles n'a point volé à la nation des canons et des fusils, comme le soutiennent sans pudeur les députés de la commune de Marseille.
      ...à ce qu'on ose appeler un vol fait à la nation. Mais les canons ae 18 et de 24 livres ... Voilà ce qu'on ose appeler un vol fait à la nation. Mais les canons ae 18 et de 24 livres de balle, que les Marseillais ont pris dans les forts de leur ville, et. qu'ils ...
      ...ille peut-elle après cela demander à la nation des fusils, elle qui nous a privés de c... ...dans l'arsenal de Marseille il n'y avait plus aucun fusil. La commune de cette ville peut-elle après cela demander à la nation des fusils, elle qui nous a privés de ceux que la loi nous destinait? En vérité, il est impossible de pousser plus loin...
      ...ont en caisses. Nous ne dirons pas à la nation : ces fusils seront rendus, lorsque les... ... portât à la fâcheuse extrémité de s'emparer de 800 de ces fusils ; les autres sont en caisses. Nous ne dirons pas à la nation : ces fusils seront rendus, lorsque les Marseillais rendront ce qu'ils oiit pillé dans l'arsenal de Marseille. Un tel p...

      Séance du lundi 19 mars 1792, au soir

      page 172
      ...seille, qui ne paye point d'impôts à la nation, depuis qu'elle est régénérée ; lorsque... Mais lorsque la commune de Marseille, qui ne paye point d'impôts à la nation, depuis qu'elle est régénérée ; lorsque les bons patriotes qui ont désarmé le régiment d'Ernest, ne se sont pas encore ...
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 4 results
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 5
      ...igrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par Son décret du 9 février dernier, se... ...dérant \qu'il importe de déterminer promptement La manière dont les biens des émigrés, qu'elle a mis sous la main de la nation par Son décret du 9 février dernier, seront administrés, de régler les moyens d'exécution dé cette main mise, et les ex...
      ...s, sont affectés à l'indemnité due à la nation. « Les biens des Français émigrés, et les revenus de ces biens, sont affectés à l'indemnité due à la nation.
      ...ts biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles. ... ainsi que toutes celles qui pourraient être faites par la suite, tant que lesdits biens demeureront sous la main de la nation, sont déclarées nulles.

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 7
      « La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits suc... « La même indemnité sera due à la nation, et par elle exercée sur les droits successifs, échus ou à, échoir aux enfants de famille, en état de porter les armes,...

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 8
      ...de l'indemnité due par les émigrés à la nation. ...inuer de veiller à la conservation de toutes les propriétés qui forment le gage de l'indemnité due par les émigrés à la nation.
    • Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      page 636
      Représentants d'une nation magnanime, ouvrez vos cœurs aux cris de... Représentants d'une nation magnanime, ouvrez vos cœurs aux cris de l'humanité, calculez le nombre d'individus dont mon zèle a conservé les jours, ...

      Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      page 637
      Speaker: Broussonnet
      ...é, en portant cette loi, d'assurer à la nation le produit des richesses seuterraines q... ...oi du mois de juillet dernier est fondée : L'Assemblée constituante s'est proposé, en portant cette loi, d'assurer à la nation le produit des richesses seuterraines que le sol delà France renferme dans son sein, et de faire cesser les tributs qu'...

      Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      page 638
      Speaker: Basire
      ...se auraient pu rapporter davantage à la nation qu'ils ne rapporteront. Il s'est commis... ...s administratifs avaient fait exécuter la loi, les biens de l'abbaye de "Wadegasse auraient pu rapporter davantage à la nation qu'ils ne rapporteront. Il s'est commis des dégâts ; je demande que les corps administratifs soient responsables des dé...
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      - search term matches: (14)

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 683
      Speaker: Kersaint
      ...le prix en entre dans les coffres de la nation. Sans notre travail, les chantiers de P...
      ...t auprès de ses poêles glacés. Ainsi la nation entière, ses représentants individuelle...
      « Par notre travail les bois se vendent, s'exploitent, le prix en entre dans les coffres de la nation. Sans notre travail, les chantiers de Paris seraient dégarnis, et l'Assemblée nationale se morfondrait auprès de ses poêles glacés. Ainsi la nation entière, ses représentants individuellement jouissent chaque jour du fruit de nos travaux; et l'on nous prive de nos ap...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 687
      Speaker: Garran-de-Coulon
      , grand procurateur de la nation. Hier, M. Pellicot, mon collègue, m'a é... , grand procurateur de la nation. Hier, M. Pellicot, mon collègue, m'a écrit deux lettres sur le même bbjet. J'ai à vôus faire part des observations qu'...
      Speaker: Garran-de-Coulon
      , grand procurateur de la nation. Je demande encore, qu'en statuant sur ... , grand procurateur de la nation. Je demande encore, qu'en statuant sur les observations des procureurs généraux syndics, de divers départements, et sur...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 689
      Speaker: Dumolard
      ...e maintien des droits des hommes et des nations. ...eur patrie et les tyrans, une barrière inexpugnable de peuples confédérés pour le maintien des droits des hommes et des nations.

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 690
      Speaker: Dumolard
      ...erspective pour lés représentants de la nation, c'est la rapidité des idées humaines e... ...rantir à tous les hommes de bonne foi la liberté de leurs cultes. S'il est une perspective pour lés représentants de la nation, c'est la rapidité des idées humaines et philosophiques à se, répandre parmi les citoyens. La société champêtre d'Héric...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 691
      Speaker: Dumolard
      ...h quoi ! représentants de la plus belle nation de l'univers, pourriez-vous vous dégrad... ...votre union fera votre force et la nôtre ; vos divisious tueraient la liberté. Eh quoi ! représentants de la plus belle nation de l'univers, pourriez-vous vous dégrader au point de n'être que les défenseurs ou les détracteurs de l'opinion dominan...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 693
      Speaker: Dumolard
      ...nlever le respect et la confiance de la nation, afin de réveiller en elle le vieil esp... ...ution cherchent-ils à compromettre votre dignité; en vain cherchent-ils à vous enlever le respect et la confiance de la nation, afin de réveiller en elle le vieil esprit d'idolâtrie pour ses anciens tyrans ; ils s'abusent, elle né prendra point l...
      Speaker: Dumolard
      ...vers son maître; c'est-à-dire envers la nation. ...éloignée) qui se rendra coupable du crime de trahison envers son souverain et envers son maître; c'est-à-dire envers la nation.
      Speaker: Dumolard
      ...h quoi! représentants de la plus Jbelle nation de l'univers, pourriez-vous vous dégrad... ... Votre union fera votre force et la nôtre, vos divisions tueraient la liberté. Eh quoi! représentants de la plus Jbelle nation de l'univers, pourriez-vous vous dégrader au point de n'être que les défenseurs ou les détracteurs de l'opinion dominan...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 695
      Speaker: Lasource
      ...viez été instruits qu'il avait trahi la nation, en désobéissant aux ordres formels du ... ...décret d accusation contre M. de Noailles, vous y étiez engagés parce que vous aviez été instruits qu'il avait trahi la nation, en désobéissant aux ordres formels du roi. Aujourd'hui, vous apprenez, par le ministre des affaires étrangères, que M-...

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 696
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...peint tous les sujets de plainte que la nation française a justement, dans sa propre o... ...à-dessus, j'ai jeté les yeux sur la dépêche de M. de Noailles. Après vous avoir peint tous les sujets de plainte que la nation française a justement, dans sa propre opinion à lui ambassadeur, contre la cour de Vienne, il ajoute ces mots remarquab...
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...nquer à ce qui est dû à l'honneur de la nation et à la dignité du roi, si je faisais i... ...ui restent ouvertes à la négociation? je les. connais si peu, que jè croirais manquer à ce qui est dû à l'honneur de la nation et à la dignité du roi, si je faisais ici une démarche auprès du ministère, avant que vous ayez eu la bonté.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 84
      Speaker: Fauchet
      ... se façonner avec la souveraineté de la nation ; mais elle ne doit pas être exagérée. ... ...égard des principaux agents d'un pouvoir qui aura encore longtemps de la peine à se façonner avec la souveraineté de la nation ; mais elle ne doit pas être exagérée. (Applaudissements.) Sanctionnons la justice sévère que ûous avons dû exercer env...

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 88
      Speaker: De Narbonne
      ...ts qu'il- est facile d'exciter dans une nation nouvelle, jalouse dé la liberté, ét que... ...it présenté des hommes pour l'exécuter? Ils fondent leur espoir sur les mouvements qu'il- est facile d'exciter dans une nation nouvelle, jalouse dé la liberté, ét que ce nom a le droit d'émouvoir, quel que soit celui qui l'invoque. Je m'honore d'...

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 89
      Speaker: Merlin
      ... qu'ils doivent aux représentants de la nation assemblés en Assemblée nationale. (Rire... ...bien loin d'approuver les citoyens des tribunes qui oseraient manquer au respect qu'ils doivent aux représentants de la nation assemblés en Assemblée nationale. (Rires et murmures.) :

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 90
      Speaker: Dumolard
      ...lez l'orateur à l'ordre; 11 manque à la nation entière. (Oui! oui!) I Monsieur le président, rappelez l'orateur à l'ordre; 11 manque à la nation entière. (Oui! oui!) I
      Speaker: Gentil
      ... soit rappelé à l'ordre ; il insulte la nation. Vous dévoilez vos desseins perfides. (Bruit.) Je demande que l'orateur soit rappelé à l'ordre ; il insulte la nation.
      Speaker: Le Président
      ...ent aux séances des représentants de la nation. (Applaudissements.) ...t ici et qu'il n'y a pas de distinction de tribunes pour les citoyens qui assistent aux séances des représentants de la nation. (Applaudissements.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 8 results
    • Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      - search term matches: (7)

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 250
      Speaker: Delcher
      ...guerre vous avez satisfait au vœu de la nation, il vous reste à remplir un. autre devo... Je demande à faire une motion d'ordre. En décrétant la guerre vous avez satisfait au vœu de la nation, il vous reste à remplir un. autre devoir;, votre conduite; va guider maintenantl'opinion publique,. Je demande que vou...

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 251
      Speaker: Blanchard
      ...e; il sera mis en régie au compte de la nation. « Açt. 2. Le service desdits hôpitaux ne pourra être donné en entreprise; il sera mis en régie au compte de la nation.

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 252
      Speaker: Albitte
      ...et il sera mis en règle au compte de la nation. « Le service desdits hôpitaux ne pourra être donné en entreprise, et il sera mis en règle au compte de la nation.
      Speaker: Albitte
      ...oir de la tyrannie européenne force une nation généreuse et libre à joindre les armes ... Le désespoir de la tyrannie européenne force une nation généreuse et libre à joindre les armes de la guerre aux armes de la raison. Les rois condamnés par Minerve en appellent...
      ... trônes despotiques n'écraseront pas la nation des Francs, car nous dirigerons tous no... ...s, comme nos triomphes, tourneront à l'avantage de la liberté universelle. Vingt trônes despotiques n'écraseront pas la nation des Francs, car nous dirigerons tous nos bras et tous nos produits contre une soldatesque plus odieuse à nos voisins qu...

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 253
      Speaker: Hérault de Séchelles
      ...la solde de tout, militaire, de quelque nation qu'il soit, qui, dédaignant les viles e... ...erselle apportera sur l'autel de la patrie, soient consacrés à l'indemnité et à la solde de tout, militaire, de quelque nation qu'il soit, qui, dédaignant les viles enseignes de la tyrannie, viendra se ranger sous les étendards de la liberté. (Ap...
      Speaker: Merlet
      ... immoralité scandaleuse. Sans doute, la nation française verra avec plaisir des citoye...
      ... joindre à ses drapeaux; mais jamais la nation ne provoquera un soldat à déserter son ...
      Je n'appuie point toutes les propositions de M. Briehe, car il en est une d une immoralité scandaleuse. Sans doute, la nation française verra avec plaisir des citoyens qui servent chez nos ennemis venir sè joindre à ses drapeaux; mais jamais la nation ne provoquera un soldat à déserter son poste et à amener des chévauX qu'il aura pris. (Murmures.)

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 265
      ... mis en séquestre et sous la main de la nation, le directoire du district du TanargueS... ...u'aux termes de la loi du 12 février dernier, les biens des émigrés doivent être mis en séquestre et sous la main de la nation, le directoire du district du TanargueS enverra, le plus tôt possible, des commissaires qui, après avoir appelé le sieu...

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 269
      ...s en leur disant de rendre hommage à la nation, et qu'on s'était livré à cet acte de v... ...ris que le jour précédent on avait forcé plusieurs citoyens à baiser les crochets en leur disant de rendre hommage à la nation, et qu'on s'était livré à cet acte de violence contre ceux qui n'allaient pas à la messe du curé constitutionnel; et, s...
    • Séance du dimanche 22 avril 1792

      - search term matches: (14)

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 275
      Speaker: Saladin
      ...mblée nationale, qui font offrande à la nation d'une somme de 40 livres par mois, à co... ..., Braille et Philidor, secrétaires-commis au bureau des proeès-verbaux de l'Assemblée nationale, qui font offrande à la nation d'une somme de 40 livres par mois, à compter du 1er mai prochain, jusqu à la fin de la guerre.

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 277
      Speaker: Tarbé
      ...t de la Gironde, aui fait offrande à la nation de 12 livres en espèces et fait la soum... 10° Lettre du sieur Maugeret, secrétaire du district de Lesparre, département de la Gironde, aui fait offrande à la nation de 12 livres en espèces et fait la soumission d'en donner autant chaque mois, tant que durera la guerre.

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 278
      Speaker: Chaubry
      ...obligés de composer avec la tempête? La nation française n'estelle pas obligée, dans c...
      ...é des législateurs fait la moralité des nations. Comme la moralité ne consiste pas dans
      ...s superbes qui sont dans toute leur intégrité ? Les navigateurs ne sont-ils pas obligés de composer avec la tempête? La nation française n'estelle pas obligée, dans cette douloUrreuse occurence, de composer avec la mort ? Eh bien ! • Messieurs, c...
      ...mptarrégistolus com-ponitur orbis ; et de le remplacer par celui-ei : La moralité des législateurs fait la moralité des nations. Comme la moralité ne consiste pas dans

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 281
      Speaker: Le Président
      ...ous étiez Français, représentants de la nation....., vous ne pouviez que punir et veng... ...vous avez rendu..... Le tyrans osaient insulter et menacer un peuple libre.... vous étiez Français, représentants de la nation....., vous ne pouviez que punir et venger.....; mais les hommes du 14 Juillet vous demandent, ils exigent même le poste...
      Speaker: Le Président
      ...re que l'esclavage et le déshonneur; la nation a des enfants adoptifs; et l'on nous fa... ...sécutés; les hommes du 14 Juillet retrouvent ceux qui leur apprirent à ne craindre que l'esclavage et le déshonneur; la nation a des enfants adoptifs; et l'on nous fait un crime de les appeler au pied de l'autel de la patrie! et des libelles, des...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 282
      Speaker: Le Président
      ...la tyrannie ont corrompu le génie de la nation. Que la présence des ruines de la Basti...
      ...tention ; il est digne de vous et d'une nation qui veut et qui sait être libre..... C'...
      ...'ils défendent.. G'est avec des croix et des cordons bleus, que le fanatisme et la tyrannie ont corrompu le génie de la nation. Que la présence des ruines de la Bastillé, des jeux civiquès et guerriers, des spectacles propres à réchauffer le germ...
      ... que le comité d'instruction s'occupe de ce grand objet. H mérite toute votre attention ; il est digne de vous et d'une nation qui veut et qui sait être libre..... C'est en voyant de près le peuple, que ses calomniateurs et les ennemis ae "l'égal...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 283
      Speaker: Taillefer
      ...'est un signe sacré de la liberté de la nation française ; on ne doit pas y toucher. J... ...nationale; l'Assemblée y consentit; il doit y demeurer tel qu'il a été déposé. C'est un signe sacré de la liberté de la nation française ; on ne doit pas y toucher. J'observe d'ailleurs que les 3 couleurs nationales se trouvent mêlées aux ornemen...
      Speaker: Le Président
      ... RureL, en leur nom, fait offrande à la nation d'une somme de 200 livres. Ils se soume... Le sieur RureL, en leur nom, fait offrande à la nation d'une somme de 200 livres. Ils se soumettent à adresser tous les mois pareille somme à M. le Président pour subvenir au...
      Speaker: Chéron-La-Bruyère
      ..., est admis à la barre et présente à la nation ses vues sur la question de l'aliénatio... Le sieur Louis Pain, ancien cultivateur, est admis à la barre et présente à la nation ses vues sur la question de l'aliénation des forêts.
      ...e même pétitionnaire fait offrande à la nation d'une croix du ci-devant ordre de Saint... ... sur la caisse des invalides de la marine, qui a été supprimée par décret (1). Le même pétitionnaire fait offrande à la nation d'une croix du ci-devant ordre de Saint-Michél, qu'il a portée pendant . (1) Voy. ci-après aux annexes de la séance, pa...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 284
      Speaker: Le Président
      ...t l'auguste et souverain tribunal de la nation française, que nos soins principaux ser... ...on de vos lois, nous jurons librement et constamment; nous jurons, dis-je, devant l'auguste et souverain tribunal de la nation française, que nos soins principaux seront ceux que nous emploierons pour en former de braves citoyens; en leur joignan...
      Speaker: Le Président
      ...fet au porteur, payable au Trésor de la nation et timbré reconnaissance en échange du ... ...s d'énoncer au Sénat : le même portefeuille volé était aussi dépositaire d'un effet au porteur, payable au Trésor de la nation et timbré reconnaissance en échange du remboursement suspendu conformément à la proclamation du roi,» du 11 novembre 17...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 285
      Speaker: Foissey
      ...e Glairac soient mis sous la main de la nation. ...e (1) pour engager 1 Assemblée à ordonner que les biens et revenus de l'abbaye de Glairac soient mis sous la main de la nation.
      Speaker: Foissey
      ...le était convaincue, ainsi-que toute la nation, que c'eût été une profonde injustice, ... . Lorsque l'Assemblée constituante supprima les apanages, elle était convaincue, ainsi-que toute la nation, que c'eût été une profonde injustice, j tant envers les princes qu'envers les créanciers, si elle eût dépouillé les po...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 287
      ...lus simple, la plus économique, pour la nation, et la plus profitable à tout le monde.... L'agiotage se trouvera ainsi déjoué et combattu delà manière la plus simple, la plus économique, pour la nation, et la plus profitable à tout le monde. La vente de l'argent pour du papier et k du papier pour de l'argent sera alors ...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 288
      ...t qu'il réclame des représentants de la nation, avec autant de confiance que de persév... ... justice qu'inutilement il a sollicitée pendant 28 ans auprès du gouvernement, et qu'il réclame des représentants de la nation, avec autant de confiance que de persévérance, depuis le mois d'août 1789.

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 289
      ...s d'une aussi grande importance pour la nation, comme peuvent l'attester 46 de MM. les... ...e et de s'étendre beaucoup sur les objets dont il s'agit, et sur plusieurs autres d'une aussi grande importance pour la nation, comme peuvent l'attester 46 de MM. les députés à qui il en a fait part. Sa malheureuse position et sa santé, ruinée pa...
      ...faveur l'équité des représentants de la nation. ...a chose publique, et dont le simple exposé ne pourra manquer d'intéresser en sa faveur l'équité des représentants de la nation.

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 290
      ...tout gouvernement sage, mais pour toute nation jalouse de conserver sa réputation d'ho... ...pire ; que ce crédit et tous les avantages qui en résultent, non seulement pour tout gouvernement sage, mais pour toute nation jalouse de conserver sa réputation d'honneur et de loyauté, ne sauraient être le fruit que de l'exécution exacte de ses...
      ...qui en seraient résultés depuis pour la nation. ...artie de celui de l'étranger. Il n'est pas besoin d'énumérer tous les avantages qui en seraient résultés depuis pour la nation.
      ...etits moyens sont indignes d'une grande nation. ...uidation et payement : point de suspension, point de mode, point de biais. Les petits moyens sont indignes d'une grande nation.
      ...ec trop d'ardeur. Mais il espère que la nation le rétablira dans ses droits primitifs. ...actif ni éligible. A qui en imputer fâ cause ? au gouvernement, qu'il a servi avec trop d'ardeur. Mais il espère que la nation le rétablira dans ses droits primitifs.

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 291
      ...érer que les dignes représentants de la nation en s'occupant de l'article 5, titre Ier... ...nçais, qu'il ait fait ses preuves de zèle et d'attachement à la patrie, pour espérer que les dignes représentants de la nation en s'occupant de l'article 5, titre Ier (marques d'honneur) du décret du 3 août 1790, daigneront se rappeler une distin...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 292
      ... il ne fera pas aux représentants d'une nation juste et puissante, l'injure de craindr... ...mais il manque de pain, et il en sollicite avec les meilleurs titres à la main : il ne fera pas aux représentants d'une nation juste et puissante, l'injure de craindre un refus qui serait pour lui un arrêt de mort; puor lui, qui a si bien mérité ...
      ...t de décembre 1785. Il a observé que la nation, si le plan qu'il présentait était adop...
      ...rge de l'Etat, sous la sauvegarde de la nation et de la loyauté française; aux porteur...
      ...ance, celui de 125 millions, édit de décembre 173-i, et celui de 80 millions édit de décembre 1785. Il a observé que la nation, si le plan qu'il présentait était adopté, ferait un sacrifice d'environ 80 millions, sans qu'il en résultât aucun préj...
      ... les décrets qui les ont mis, ainsi que toutes les dettes et indemnités à la charge de l'Etat, sous la sauvegarde de la nation et de la loyauté française; aux porteurs desquels effets seraient payés les intérêts, à partir du premier bulletin à éc...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 293
      ...douter de la justice qui caractérise la nation), que l'Assemblée nationale constituant... * Qu'il ne présumait point (que ce serait douter de la justice qui caractérise la nation), que l'Assemblée nationale constituante ait entendu le traiter moins favorablement ou avec moins de justice, que les a...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 294
      ... juste et droit des représentants d'une nation à laquelle il a perpétuellement consacr... ...demandes, ainsi que la nécessité d'une décisision prochaine, frapperont l'esprit juste et droit des représentants d'une nation à laquelle il a perpétuellement consacré sa fortune et 44 années de travaux utiles (1).

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 295
      ...ptibles de l'être pour l'avantage de la nation ; ... a été également mise à exécution, et dont les autres parties sont de même susceptibles de l'être pour l'avantage de la nation ;
      ...0, relativement à son hommage fait à la nation, de ses parchemins et de son cordon. ...2 juin à M. le président, et de la réponse de M. le président, du 22 juillet 1790, relativement à son hommage fait à la nation, de ses parchemins et de son cordon.
      ...ès du ministère, et depuis auprès de la nation, montant,. avec les intérêts jusqu'en 1... ...s détails et calculs de ses réclamations, à quatre époques réunies, d'abord auprès du ministère, et depuis auprès de la nation, montant,. avec les intérêts jusqu'en 1790, à 915,854 liv, 7 s. 4 d. ; sur quoi déduits les 5/9 qu'il a; offerts en don...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 296
      ...ndérance décidée sur presque toutes les nations de l'Europe. Il est donc de la plus gra... ...de la Sarthe, de la Moselle et de la Meuse lui donnent en cette partie une prépondérance décidée sur presque toutes les nations de l'Europe. Il est donc de la plus grande importance pour elle de les conserver et même de les agrandir.
      ...les, etqu'il fallait imiter en cela les nations qui nous avoisinent. ...en multipliant l'usage du charbon de terre, de la tourbe et des autres combustibles, etqu'il fallait imiter en cela les nations qui nous avoisinent.
      ...ouveraient réduits à s'expatrier, et la nation perdrait 1 million de citoyens laborieu... ...ègne pendant 6 mois de l'année, ils perdraient tout en perdant leurs bois, se trouveraient réduits à s'expatrier, et la nation perdrait 1 million de citoyens laborieux. (1) Il faut lire, pour s'en convaincre, le rapport fait par M. Juéry, fau nom...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 297
      ...paraît pas être aussi abondante que les nations voisines, en objets de cette nature; et... ...épondu, à beaucoup près, aux espérances qu'on avait conçues. Ainsi la France ne paraît pas être aussi abondante que les nations voisines, en objets de cette nature; et c'est une raison déterminante pour prononcer la conservation de ses bois, qui s...
      ...r amélioration que dans les mains de la nation. ...ste maintenant à démontrer que les forêts ne peuvent être mieux placées pour leur amélioration que dans les mains de la nation.
      ...ie d'un dissipateur. Encore un coup, la nation ne peut pas entrer en comparaison avec ...
      ...ux qui leur survivront. L'intérêt de la nation est de tous les temps, sa propriété s'é...
      ...enue plus belle encore par une sage administration, devient en un instant la proie d'un dissipateur. Encore un coup, la nation ne peut pas entrer en comparaison avec des particuliers, qui, s'em-barrassant peu d'un avenir incertain, sacrifient un bien éloigné à des jouissances présentes, sans s'inquiéter de ceux qui leur survivront. L'intérêt de la nation est de tous les temps, sa propriété s'étend aux siècles les plus reculés, parce qu'elle ne meurt point. Il serait donc ...
      ...re pour acquitter les engagements de la nation; serait-il d'unebonnepolitiquede pronon... ...upposons que les biens nationaux qui sont actuellement en vente ne pussent suffire pour acquitter les engagements de la nation; serait-il d'unebonnepolitiquede prononcer l'aliénation totale des forêts, sans avoir mis auparavant tous les citoyens ...
      ...ne mesure qui ruinerait par la suite la nation, sans l'avoir soulagée, qui la ruinerai... ...n pas dépouillés ! et quels regrets pour l'Assemblée nationale, d'avoir adopté une mesure qui ruinerait par la suite la nation, sans l'avoir soulagée, qui la ruinerait d'autant plus sûrement, que dans 25 ans, peut-être avant, nous serions obligés...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 298
      ...e, elle ferait cesser les alarmes de la nation, en statuant enfin sur une propriété qu... ... à sa décision. Alors par l'heureux résultat d'une délibération longtemps desirée, elle ferait cesser les alarmes de la nation, en statuant enfin sur une propriété qu'elle souhaite de conserver pour son bonheur, puisqu'elle y attache toutes les i...

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 299
      ...ient entrevoir un grand intérêt pour la nation dans l'aliénation des forêts et qu'elle... ...se éblouir par les prestiges d'une compagnie d'avides spéculateurs, qui lui feraient entrevoir un grand intérêt pour la nation dans l'aliénation des forêts et qu'elle en décrétât la vente, c'en serait fait pour jamais de cette branche de revenu p...
      ...les bois de futaie qui ap-tiennent à la nation et qui dépérissent, fussent abattus. To... Il faudrait aussi que tous les bois de futaie qui ap-tiennent à la nation et qui dépérissent, fussent abattus. Toutefois il est essentief de faire sur ceci une remarque très importante. J'ai ob...
      ...urces qui seraient dans les mains de la nation par la conservation des forêts, on reti... (1) Indépendamment des grandes ressources qui seraient dans les mains de la nation par la conservation des forêts, on retirerait encore de cet état de choses un avantage inappréciable, en occupant des m...
    • Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      - search term matches: (17)

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 300
      Speaker: Lagrévol
      ...eulement aux personnes salariées par la nation, par conséquent chargées de professer l...
      ...tairement et sans être salariées par la nation des écoles publiques et des pensions, s...
      ...d'une fonction publique dans le département de l'instruction, sont applicables seulement aux personnes salariées par la nation, par conséquent chargées de professer l'instruction publique et aux religieuses qui par leur institut sont chargées de l'instruction; ou si toutes personnes tenant même volontairement et sans être salariées par la nation des écoles publiques et des pensions, sont également comprises dans le sens de la disposition de l'article 1er de la lo...

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 301
      Speaker: Lagrévol
      ...lics, mais bien les représentants de la nation ; 2° que l'indemnité dont ils jouissent... ...leur habitation ordinaire, attendu: 1° qu'ils ne sont pas des fonctionnaires publics, mais bien les représentants de la nation ; 2° que l'indemnité dont ils jouissent peu d'autant moins être regardée comme un traitement, que c'est uniquement le r...

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 302
      Speaker: Lejosne
      ...tous les fonctionnaires salariés par la nation. Mais les ci-devant gros beriéficiers, ... ...s de notre indemnité. J'aime à espérer que I cet exemple sera bientôt imité par tous les fonctionnaires salariés par la nation. Mais les ci-devant gros beriéficiers, les ci-devant abbés et abbesses de monastères, touchent de fortes pensions, et c...

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 304
      Speaker: Grangeneuve
      ...ent que l'indemnité que je reçois de la nation suffit exactement à ce qu'il me faut à ...
      ... accepté la place de représentant de la nation, parce que ma femme et mes enfants ont ...
      ... mon indemnité f et j'atteste que si la nation ne m'avait pas donné une indemnité, tel...
      Je déclare hautement que l'indemnité que je reçois de la nation suffit exactement à ce qu'il me faut à Paris, pour m'y soutenir avec mon épouse, deux enfants, et un domestique unique ...
      ... mais s'il avait fallu me séparer de mes enfants et de ma femme, je n'aurais pas accepté la place de représentant de la nation, parce que ma femme et mes enfants ont indispensablement besoin de moi. En vivant avec toute l'économie possible, je ne puis pas suffire à mes dépenses, si l'on ne me laisse toute mon indemnité f et j'atteste que si la nation ne m'avait pas donné une indemnité, telle que j'eusse pu concilier les devoirs de père de famille avec ceux de législat...
      Speaker: Grangeneuve
      ...eur existence. Il est impossible que la nation ait voulu nous réduire à faire des dett... ...aurais pas accepté le mandat de député sans une indemnité capable de suffire à leur existence. Il est impossible que la nation ait voulu nous réduire à faire des dettes pour la servir. Elle peut exiger le sacrifice de ce que nous avons ; mais ell...
      Speaker: Emmery
      ...er. Avant-hier j'ai fait l'hommage à la nation de mon traitement èh entier. Je me suis... Le décret rendu hier-est impolitique et inconstitutionnel; je vais le prouver. Avant-hier j'ai fait l'hommage à la nation de mon traitement èh entier. Je me suis jugé sur ma fortune, comme tous les membres doivent se juger, et j'ai dit que c...

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 305
      Speaker: Henry-Larivière
      ...on que de la prolonger aux dépens de la nation. Le temps que nous consumons a déjà fai... J'observe à l'Assemblée nationale qu'il vaut mieux fermer la discussion que de la prolonger aux dépens de la nation. Le temps que nous consumons a déjà fait perdre à l'Assemblée plus que la valeur au sacrifice qu'elle veut faire sur so...
      Speaker: Merlin
      Un membre : Oui, l'appel nominal ! La nation apprendra à distinguer les véritables p... Un membre : Oui, l'appel nominal ! La nation apprendra à distinguer les véritables patriotes des intrigants et des hypocrites! (Bruit.)

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 307
      ... en défendant les grands intérêts de la nation. ...Je n'enrichirai personne, mais personne ne s'appauvrira soit en protégeant, soit en défendant les grands intérêts de la nation.

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 308
      Speaker: Roland
      ... été que de prouver notre fidélité à la nation, à la loi et au roi, et de nous y rendr...
      ...s non-conformistes, c'est la voix de la nation entière (Applaudissements.) Tant qu'on ...
      ...ses, nous abandonnerions sur-le-champ un poste où notre but cependant n'a jamais été que de prouver notre fidélité à la nation, à la loi et au roi, et de nous y rendre aussi utiles qu'il dépendait de nous. Ce n'est point une multitude mutinée qui se soulève contre les non-conformistes, c'est la voix de la nation entière (Applaudissements.) Tant qu'on laissera une libre carrière à leurs trames perfides, jamais la tranquillité publ...

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 310
      Speaker: Vergniaud
      ...rande question de savoir si, lorsque la nation emploie toutes ses ressources pour, com... ...n, un rapporteur les trounles religieux. Il faut examiner une seconde' fois la grande question de savoir si, lorsque la nation emploie toutes ses ressources pour, combattre ses ennemis ..extérieurs, elle doit entretenir à, sa solde ceux, qui, pou...
      Speaker: Vergniaud
      ...quelle circonstance il est permis à une nation ae rejeter de son sein ceux qui n'y res... ...eloppe dans son rapport le principe de la déportation, afin que l'on sache dans quelle circonstance il est permis à une nation ae rejeter de son sein ceux qui n'y restent que pour le déchirer. (Applaudissements.)
      Speaker: Vergniaud
      ... mesures qui seraient désavouées par la nation. Vousr. mêmes, par un mouvement involon... ...compromis, s'ils ne prenaient aucune mesure, ou de violer, la loi en prenant des mesures qui seraient désavouées par la nation. Vousr. mêmes, par un mouvement involontaire, avez été entraînés à. applaudir, à. ces mesures extraordinaires,, parce q...
      Speaker: Tarbé
      ...ement de 1,200 livres, en fait don à la nation. Un membre, qui dans l'armée a un traitement de 1,200 livres, en fait don à la nation.
    • Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      - search term matches: (8)

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 468
      ...n de M. de Bouillon a à faire contre la nation. ...à l'Assemblée nationale deux mémbires sommaires des répétitions que la succession de M. de Bouillon a à faire contre la nation.

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 469
      ...lamer vainement des représentants de la nation française/ ...on de l'Assemblée nationale ; je réclame une propriété, et je ne dois pas la réclamer vainement des représentants de la nation française/
      ... ce sont les principes que professe une nation libre, et qu'elle se dispose à répandre... ... me dispose, en retournant dans mon pays, à publier la justice que j'en attends; ce sont les principes que professe une nation libre, et qu'elle se dispose à répandre dans toutes les contrées où elle va porter les drapeaux de la liberté. Nous adm...

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 470
      Speaker: Lecointre
      ... et .hurlait, tandis que l'envoyé de la nation officiait. C'était en face même de l'ég... ...tion, pour aller se joindre au reste d'une commune égarée, qui chantait, dansait et .hurlait, tandis que l'envoyé de la nation officiait. C'était en face même de l'église où se célébrait la messe que se passaient ces scènes d'horreur et trop insu...

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 471
      Speaker: Lecointre
      ...étez vendables de suite au profit de la nation et le presbytère et l'église : ce seul ... ... département de vous donner les renseignements nécessaires à la réunion, et décrétez vendables de suite au profit de la nation et le presbytère et l'église : ce seul moyen déjouera la coalition, et éteindra dès son principe le germe d'une faction...
      Speaker: Lecointre
      ...rs de la loi et des représentants de la nation, les membres composant la Société des a... « Nous sommes, législateurs, les dévoués serviteurs de la loi et des représentants de la nation, les membres composant la Société des amis de la Constitution de Ruffec. »

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 472
      Speaker: Kersaint
      ...qu ils seraient à jamais sacrés pour la nation française. ... dans chaque département. Je crois que ces monuments ne seraient pas ruineux et qu ils seraient à jamais sacrés pour la nation française.
      Speaker: Jard-Panvillier
      ...ifice, et qu'il est de la justice de la nation de lui rembourser le plus tôt possible,... ...eur Corbeau dans des dépenses dont sa fortnne ne lui permet pas de faire le sacrifice, et qu'il est de la justice de la nation de lui rembourser le plus tôt possible, décrète qu'il y a urgence.

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 473
      Speaker: Cambon
      ...citoyen, il est juste sans doute que la nation la lui paye; mais ici, Messieurs, ce ci...
      ...ore une autorité sur les finances de la nation, puisque leur certificat... (Murmures.)...
      Lorsqu'il est dû une indemnité à un citoyen, il est juste sans doute que la nation la lui paye; mais ici, Messieurs, ce citoyen vient sans autre preuve qu'un certificat de de 2 membres du corps constitu...
      ... il semble que MM. de Menou et Bouche, qui ont signé ce certificat, exercent encore une autorité sur les finances de la nation, puisque leur certificat... (Murmures.) La rtation a voulu être juste et généreuse, mais elle n'a pas voulu être dupe. ...
      Speaker: Charlier
      ...demande s'il serait de la justice de la nation française de ne pas le dédommager de se... et autres ont chargé M. Corbeau d'une mission qu'il a faite à ses frais, et je demande s'il serait de la justice de la nation française de ne pas le dédommager de ses dépenses. 11 y a 6 mois qu'il sollicite de votre justice le décret que vous pr...

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 476
      ...e que Messieurs les représentants de la nation considéreront être de la plus grande im... ...soumettre un projet qu'il regarde comme de la plus grande utilité et qu'il espère que Messieurs les représentants de la nation considéreront être de la plus grande importance dans son résultat.

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 477
      ...tecture, il est en état d'épargner à la nation beaucoup de frais d'établissement qui e... ...bserver que s'étant presque toute sa vie occupé, par un goût naturel, de l'architecture, il est en état d'épargner à la nation beaucoup de frais d'établissement qui entraînent souvent dans d'énormes dépenses ceux qui n'en ont aucune connaissance ...
      ...spère par là gagner les suffrages d'une nation, qui se félicitera d'avoir ouvert un vr... ... le reste de ses jours à former des hommes instruits et utiles à la patrie; il espère par là gagner les suffrages d'une nation, qui se félicitera d'avoir ouvert un vrai et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les pr...
    • Séance du samedi 28 avril 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 28 avril 1792, au soir

      page 499
      Speaker: Le Président
      ...térêt public, votre grand amour pour la nation et pour la justice, le commandent. S'il... ...gnés viennent vous demander le rapport des dénonciations faites contre lui; l'intérêt public, votre grand amour pour la nation et pour la justice, le commandent. S'il est coupable, il faut que la loi le prononce! et que le glaive de la justice s'...
    • Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      - search term matches: (7)

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 59
      Speaker: Lafon-Ladebat
      ...de'sop sùlet et des représentants de la nation française- (Ap-plaudistements.) publier, sous les auspices de l'Assemblée nationale, un ouvrage également digne de'sop sùlet et des représentants de la nation française- (Ap-plaudistements.)

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 60
      Speaker: Lagrévol
      ...écret qui met en régie, au compte de la nation, les vivres et fourrages de l'armée. Décret qui met en régie, au compte de la nation, les vivres et fourrages de l'armée.

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 64
      Speaker: Rouyer
      ...ibution de la liste, De cette façon, la nation française connaîtra ceux en qui elle do... ...itté-rentes divisions militaires et que la question soit ajournée après la distribution de la liste, De cette façon, la nation française connaîtra ceux en qui elle doit confier le sort de ses armes.

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 65
      Speaker: Delmas
      ...ls ne méritaient pas la confiance de la nation, ni par conséquent celle du ministre. A... ...les anciens officiers généraux n'étaient pas dans le sens de la Révolution, qu'ils ne méritaient pas la confiance de la nation, ni par conséquent celle du ministre. Alors, pour donner au roi toute la latitude possible pour faire son choix, on a p...

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 67
      Speaker: Ducos
      ...erront forcés d'ouvrir leurs portes aux nations étrangères, et de vendre directement le... ...re, et ne leur laisse que la perspective de Jes vëpdfe à très bas prix, ils se verront forcés d'ouvrir leurs portes aux nations étrangères, et de vendre directement leurs cotons aux .colonies anglaises. Ainsi la Francp se verra bientôt' dépourvue ...

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 69
      Speaker: Duranthon
      ...ais, entre tous les représentants de la nation. (Applaudissements.) ...ntenir l'harmonie et la confiance qui doivent exister, pour le bonheur des Français, entre tous les représentants de la nation. (Applaudissements.)

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 70
      Speaker: Cambon
      ... toutes les dëttës ët des besoins dè la nation, dont le sëul exposé f bus a decupés pe... ... terminé la première partie de notre rapport, 4 elle contient le détail exact dë toutes les dëttës ët des besoins dè la nation, dont le sëul exposé f bus a decupés pendant plusieurs hebré§. Quel temps në faudrait-il pàs pour vous présenter le réc...
      Speaker: Cambon
      ... donc quelles sont les ressources de la nation pour satisfaire tous les créancier^ et ... Examinons donc quelles sont les ressources de la nation pour satisfaire tous les créancier^ et pour effacer de notre histoire cette époque de calamité, source fatale de l'agio...

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 78
      ...1,009,650,522 livres qui sont dues à la nation, doivent produire, jusqu'à leur payement, un intérêt de 5 0/0, et la nation n'en paye aucun pour les assignats qui ... Cependant les 1,009,650,522 livres qui sont dues à la nation, doivent produire, jusqu'à leur payement, un intérêt de 5 0/0, et la nation n'en paye aucun pour les assignats qui sont en circulation.
      ...49,908,^57, les acquéreurs doivent à là nation les iijtérêts à raisop de 5 M), depuis ... ...eapbre 1790, et son produit s'étant éïévé jusqu'au preMîër hoveïhbï'ë l?9l à 1,449,908,^57, les acquéreurs doivent à là nation les iijtérêts à raisop de 5 M), depuis lérjpur de leur adj.ydicatiop, pour le capital qu'ilf n'ont pas acquitté. - x. f...

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 79
      ...ître à tout instant ce qui sera dû à la nation en capital et intérêt. Il est à^désirer... ...n règle; il établit dans ce. moment un ordre ae comptabilité qpl lili fera connaître à tout instant ce qui sera dû à la nation en capital et intérêt. Il est à^désirer qùé ce travail se termine et acquière bientôt la perfection qu'il se propose de...

      Séance du vendredi 18 avril 1792, au matin

      page 85
      ...menées des ennemis de la Révolution, la nation aura vendu, dans l'espace de 15 à 18 mo... Ainsi, malgré les sourdes menées des ennemis de la Révolution, la nation aura vendu, dans l'espace de 15 à 18 mois, un capital de 2,225,638,236 en biens nationaux.
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      - search term matches: (34)

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 728
      Speaker: Dieudonné
      ... séant à Mirecourt, déclare offrir à la nation une somme de 2Q0 livres annuellement, t... ...h-Sébastien Le Paige, président du tribunal .criminel du département des Vosges, séant à Mirecourt, déclare offrir à la nation une somme de 2Q0 livres annuellement, tant que la guerre durera, pour subvenir aux besoins de l'Etat, laquelle somme se...
      Speaker: Lasource
      ...Patrie, 220 livres d'une créance sur la nation, et 4 jetons d'argent provenant de l'an... ... acquérir aux frontières pour le soutien de la liberté; offre sur l'autel de la Patrie, 220 livres d'une créance sur la nation, et 4 jetons d'argent provenant de l'ancienne communauté des serruriers, c'est le seul numéraire que ce citoyen possède...
      Speaker: Lasource
      ...entre les mains des représentants de la nation et ne veut connaître que la Constitutio... « Il fait ce léger sacrifice avec joie entre les mains des représentants de la nation et ne veut connaître que la Constitution ou la mort.

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 729
      Speaker: Forfait
      ...ld, et vous avez rempli l'attente de la nation, qui s'indignait des outrages que la cour de Vienne prodiguait depuis longtemps à une nation généreuse, son plus utile allié. A pein... Vous avez déclaré la guerre au successeur dé Léopold, et vous avez rempli l'attente de la nation, qui s'indignait des outrages que la cour de Vienne prodiguait depuis longtemps à une nation généreuse, son plus utile allié. A peine ce cri de la guerre de la liberté, contre le despotisme, a-t-il retenti dans n...
      Speaker: Forfait
      ...es intérêts particuliers et ceux: de la nation, de manière que sa propriété et son exi... ... le vœu le plus cher à la commune de Bordeaux serait de réunir et de confondre ses intérêts particuliers et ceux: de la nation, de manière que sa propriété et son existence fussent inséparables de celles de l'Etat. (Il dépose sur le Bureau les ti...

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 730
      Speaker: Baignoux
      ...recevront leur payement, de subroger la nation, à l'effet par elle d'exercer leurs dro...
      ...nistrés et même vendais au profit de la nation s'il y a lieu, suivant les formes presc...
      Art. 8. Les créanciers seront tenus, lorsqu'ils recevront leur payement, de subroger la nation, à l'effet par elle d'exercer leurs droits sur tes biens patrimoniaux des deux princes, lesquels biens seront régis, administrés et même vendais au profit de la nation s'il y a lieu, suivant les formes prescrites par l'article 20 de la loi du 8 avril dernier.

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 731
      Speaker: Le Président
      ...e de famille peu fortuné, fait don à la nation d'un assignat de 50 livres pour les fra... 5° Un citoyen de la ville de Pont-de-Vaux, département de VAin, père de famille peu fortuné, fait don à la nation d'un assignat de 50 livres pour les frais de la guerre ; il supplie l'Assemblée nationale de l'accepter comme un bien f...
      Speaker: Le Président
      ...ça ira (Applaudissements.) et vivent la nation, la loi ét le rot! Notre ville s'est po... ...H fait un temps superbe; les échos des défilés de l'évèque retentissent tous de ça ira (Applaudissements.) et vivent la nation, la loi ét le rot! Notre ville s'est portée en foule à Reinach pour voir les Autrichiens. Mes gens me racontent qu'ils ...

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 732
      Speaker: Ramond
      ...nniers de guerre doivent éprouver d'une nation libre et ...de vous proposer. De ce nombre est aussi une loi sur le traitement que les prisonniers de guerre doivent éprouver d'une nation libre et
      Speaker: Ramond
      ...l mis sous la protection spéciale de la nation française, vous le verrez rapproché de ...
      ...la force des despotes et le malheur des nations.
      ... avoir vu le prisonnier considéré sous le rapport du droit des gens, et comme tel mis sous la protection spéciale de la nation française, vous le verrez rapproché de son droit civil, livré à nos lois, confié à notre hospitalité, familiarisé avec ...
      ...er avec un peuple dont il n'est l'ennemi que par un de ces malentendus qui font la force des despotes et le malheur des nations.
      Speaker: Ramond
      ...t inviolable comme la souverainte de sa nation, et sacré comme le malheur..... Ils ont... ... ces dispositions au cas où des Français pourraient oublier que le prisonnier est inviolable comme la souverainte de sa nation, et sacré comme le malheur..... Ils ont hésité, Messieurs, mais ils se sont souvenus que la dignité . de la législation...
      Speaker: Ramond
      ...t des combats mettrait au pouvoir de la nation française^ ... de la justice et de l'humanité, le traitement qui est dû aux ennemis que le sort des combats mettrait au pouvoir de la nation française^

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 733
      Speaker: Ramond
      ...s rangés sous la puissance civile de la nation, demeurent sous la sauvegarde spéciale ... ...que plus particulièrement encore aux prisons niers de guerre, qui, né s'étant pas rangés sous la puissance civile de la nation, demeurent sous la sauvegarde spéciale du droit naturel des hommes et des peuples.
      Speaker: Ramond
      ...de guerre sont sous la sauvegarde de la nation et la protection spéciale de la loi. . Les prisonniers de guerre sont sous la sauvegarde de la nation et la protection spéciale de la loi.
      Speaker: Ramond
      ...rt des combats mettait au pouvoir de la nation française ; ...s de la justice et de l'humanité, le traitement des militaires ennemis que le Sort des combats mettait au pouvoir de la nation française ;
      Speaker: Ramond
      ...irement sous la puissance, civile de la nation, demeurent sous la sauvegarde plus spéc... ...iculièrement encore aux prisonniers de guerre qui, ne s'étant pas ranges volontairement sous la puissance, civile de la nation, demeurent sous la sauvegarde plus spéciale du droit naturel des hommes et des peuples, décrète qu'il y a urgence' «

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 734
      Speaker: Ramond
      ...de guerre sont sous la sauvegarde de la nation, et la protection spéciale de la loi.. ... « Les prisonniers de guerre sont sous la sauvegarde de la nation, et la protection spéciale de la loi.. »>

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 737
      Speaker: Dumouriez
      ...rance exigeait cette déclaration, et la nation entière y a applaudi. Dès lors, le cons... ... rompues, de la manière la plus décisive par la cour de Vienne. L'honneur delà France exigeait cette déclaration, et la nation entière y a applaudi. Dès lors, le conseil du roi, instruit des préparatifs de guerre, des marches de troupes ordonnées...

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 740
      Speaker: Mathieu Dumas
      ...l Rôchambeau. H est temps d'éclairer la nation et d'examiner ce plan de campagne désas... Avec ces intrigues, on ne flétrira pasla couronne r civique du général Rôchambeau. H est temps d'éclairer la nation et d'examiner ce plan de campagne désastreux. (Le: bruit couvre la voix, de Vorajteur.). f

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 741
      Speaker: Jaucourt
      ...rs, s'il est un moyen de conserver à la nation M. le maréchal Rochambeau... (Murmures ... ...les comités fassent leu r rapport dans le délai le plus court. En effet, messieurs, s'il est un moyen de conserver à la nation M. le maréchal Rochambeau... (Murmures à gauche.)

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 742
      Speaker: Henry-Larivière
      ...our ainsi dire universel {Murmures), la nation française a cependant éprouvé quelques ...
      ...nçais, je craindrais trop d!outrager la nation ; ils ne sont pas faits pour nous décou...
      ... au milieu de cette confiance presque générale, au milieu de cet enthousiasme, pour ainsi dire universel {Murmures), la nation française a cependant éprouvé quelques revers. Je ne m'appesantirai pas à dire que ces échecs ne doivent pas abattre le courage des Français, je craindrais trop d!outrager la nation ; ils ne sont pas faits pour nous décourager.
      Speaker: Henry-Larivière
      ...êmes hommes, au milieu des appuis de la nation ...de la patrie m'engage à vous dire une grande vérité; c'est qu'au milieu de ces mêmes hommes, au milieu des appuis de la nation
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      - search term matches: (28)

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 189
      ...féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne sont point recouvrés, parce ... ... contributions publiques, à laquelle était joint un mémoire, relatif aux droits féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne sont point recouvrés, parce qu'ils sont ignorés des préposés de la régie de l'enregistrement des domaines ; ...
      ...qu'il est du plus grand intérêt pour la nation de veiller à la conservation des titres... L'Assemblée nationale, considérant qu'il est du plus grand intérêt pour la nation de veiller à la conservation des titres qui constatent ses, propriétés; en conséquence, d établir des archivistes-gardi...

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 190
      ... seeau portera pour type, les mots : La nation, la loi et le roi; et pour légende : Ar... ...ves seront signées par l'archiviste, et scellés d'un sceau qui y sera apposé. Le seeau portera pour type, les mots : La nation, la loi et le roi; et pour légende : Archives du département de... Les expéditions délivrées en cette forme seront auth...

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 191
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...anquettes parmi les représentants de la nation... (Murmures dans diverses parties de l... ...e condamnait à la prison toute personne étrangère qui venait s'asseoir sur les banquettes parmi les représentants de la nation... (Murmures dans diverses parties de l'Assemblée. — Vifs applaudissements dans les tribunes des extrémités).
      Speaker: Cambon
      ...ibérer ici avec les représentants de la nation. 11 n'est pas possible de rendre de décrets ; personne ne doit délibérer ici avec les représentants de la nation.

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 192
      Speaker: Charlier
      ...orti, laisseront aux représentants delà nation la faculté de délibérer.' (Vifs applaud... ...ui se trouvent présentement dans la salle/ immédiatement après que le roi sera Sorti, laisseront aux représentants delà nation la faculté de délibérer.' (Vifs applaudissements dans VAssemblée et dans les*galeries; des clameurs se font entendre da...
      Speaker: Merlet
      ... la salle, tant les représentants de la nation que les citoyens, s'interdisent toute e... ...ppuie. Un article de votre règlement veut que toutes les personnes qui sont dans la salle, tant les représentants de la nation que les citoyens, s'interdisent toute espèce d'applaudissements, soit lorsque le roi arrivera, soit lorsqu'il aura ces§...

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 195
      Speaker: Condorcet
      ...e stupidité ; ferait naître dans chaque nation une classe d'hommes incapables de s'éle... ...tionnement des arts deviendrait pour une partie de l'espèce humaine, une cause de stupidité ; ferait naître dans chaque nation une classe d'hommes incapables de s'élever au-dessus des plus grossiers intérêts; y introduirait et une inégalité humil...
      Speaker: Condorcet
      ...per l'attention des représentants de la nation- Mon ministre des affaires étrangères v... ...de l'Assemblée nationale pour un des objets les plus importants qui doivent occuper l'attention des représentants de la nation- Mon ministre des affaires étrangères va vous lire le rapport qu'il a fait dans mon conseil, sur notre situation politi...

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 196
      Speaker: Dumouriez
      ...èrement réuni à la volonté d'une grande nation libre et souveraine, vous êtes devenu l... ...tenir la €onstitution qui a assuré votre couronne, lorsque votre cœur s'est sincèrement réuni à la volonté d'une grande nation libre et souveraine, vous êtes devenu l'objet de la haine des ennemis de la liberté.
      Speaker: Dumouriez
      ...orieuse et solide de chef suprême d'une nation régénérée. - « Vos devoirs sont tracés ...
      ...cceptée, et vous les remplirez tous. La nation française est calomniée ; sa souveraine...
      ...nt effacé du rang dea despotes, mais les Français vous ont élevé à la dignité glorieuse et solide de chef suprême d'une nation régénérée. - « Vos devoirs sont tracés par la loi que vous avez acceptée, et vous les remplirez tous. La nation française est calomniée ; sa souveraineté est méconnue; des émigrés rebelles trouvent un asile chez nos voisins, ils s'...
      Speaker: Dumouriez
      ...ndus; enfin, ne pouvant plus dominer la nation française, elle est devenue son ennemie... ...œuvre de la -raison ; elle a oublié tous les services que la France lui avait rendus; enfin, ne pouvant plus dominer la nation française, elle est devenue son ennemie implacable,
      Speaker: Dumouriez
      ...titution. C'est alors que calomniant la nation dont vous êtes le représentant hérédita... ...aviez accepté franchement et que vous soutiendriez de tout vôtre pouvoir la Constitution. C'est alors que calomniant la nation dont vous êtes le représentant héréditaire, et vous faisant l'outrage de feindre de ne .pas croire à votre liberté et à...
      Speaker: Dumouriez
      ...'Europe jugera, invite une partie de la nation française à s?armer contre l'autre, che... ...rsement de notre Constitution ; c'est lui qui, dans des pièces officielles que l'Europe jugera, invite une partie de la nation française à s?armer contre l'autre, cherchant à réunir sur la France les horreurs de la guerre civile aux calamités de ...
      Speaker: Dumouriez
      ...entats ae l'empereur Léopold contre une nation généreuse, qui, même depuis sa régénéra... « Tels sont les attentats ae l'empereur Léopold contre une nation généreuse, qui, même depuis sa régénération, respectait ses traités, quelque désavantageux et quelque funestes qu'ils l...

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 197
      Speaker: Dumouriez
      ...on du parti jacobin, voulant exciter la nation, d'abord à des armements, et puis à sa ... ...e l'Europe est convaincue, avec l'empereur, que ces gens notés par la dénomination du parti jacobin, voulant exciter la nation, d'abord à des armements, et puis à sa rupture avec l'empereur, après avoir fait servir des rassemblements dans les éta...
      Speaker: Dumouriez
      ..., c'est l'Assemblée nationale, c'est la nation entière, exprimant son vœu par ses repr... ...e contient une fausseté et une injure. Ce que M. de Kaunitz désigne par des gens, c'est l'Assemblée nationale, c'est la nation entière, exprimant son vœu par ses représentants. Ce n'est point un club qui a demandé des explications catégoriques ; ...
      Speaker: Dumouriez
      ...f faire cesser les inquiétudes des deux nations, et pour opérer la tranquillité de l'Eu... « Le roi de Bohême et de Hongrie, sollicité de répondre catégoriquement, pouf faire cesser les inquiétudes des deux nations, et pour opérer la tranquillité de l'Europe, a fait connaître ses dernières résolutions à Votre Majesté, par une derniè...
      Speaker: Dumouriez
      ...nçais ! M. de Kaunitz vous sépare de la nation, pour faire croire que vous n êtes pas ... « Sire, il n'est donc plus question du roi des Français ! M. de Kaunitz vous sépare de la nation, pour faire croire que vous n êtes pas libre, que vous n'êtes pour rien dans les négociations, que vous n'y prenez aucu...
      Speaker: Dumouriez
      ...que, et de rendre irréconciliables deux nations faites pour s'estimer. ...qui, paraes abus de confiance, s'est efforcé d'aliéner le cœur de ce jeune monarque, et de rendre irréconciliables deux nations faites pour s'estimer.
      Speaker: Dumouriez
      ...ins la partie saine et principale de la nation envisagera alors comme une perspective ... ...sent leurs desseins et leurs artifices prévaloir, Sa Majesté se flatte que du moins la partie saine et principale de la nation envisagera alors comme une perspective consolante d'appui, l'existence d'un concert

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 198
      Speaker: Dumouriez
      ...entant les injures qui sont faites à la nation. ...en combattant pour la patrie. Votre Majesté donnera l'exemple du civisme en ressentant les injures qui sont faites à la nation.
      Speaker: Dumouriez
      ...res, j'ai dû remplir la confiance de la nation et la votre, en employant en votre nom ... « Lorsque vous m'avez chargé du ministère des affaires étrangères, j'ai dû remplir la confiance de la nation et la votre, en employant en votre nom le langage énergique de la raison et de la vérité. Le ministre de Vienne se voya...
      Speaker: Dumouriez
      ...t venger la souveraineté méconnue de la nation française ; de l'autre, les calamités q... ...alance de l'équité la plus rigoureuse, d'un côté, le danger de ne pas soutenir et venger la souveraineté méconnue de la nation française ; de l'autre, les calamités que peut entraîner la guerre;
      Speaker: Dumouriez
      ...idérant que le roi a suivi le vœu de la nation, exprimé par ses représentants, dans l'...
      ...un silence outrageant; que le vœu de la nation, expr
      « Considérant que le roi a suivi le vœu de la nation, exprimé par ses représentants, dans l'adresse du 29 novembre, en exigeant de la cour de Vienne une réponse catégorique...
      ...e pour la cessation de l'état de guerre; que cette démarche a été repoussée par un silence outrageant; que le vœu de la nation, expr
      Speaker: Dumouriez
      ...à la patrie, coupables du crime de lèse-nation, tout Français qui pourrait prendre par... ...nverti,, le 14 janvier, en un serment solennel, de déclarer infâmes et traîtres à la patrie, coupables du crime de lèse-nation, tout Français qui pourrait prendre part directement ou indirectement à un projet dont le but serait une modification d...
      Speaker: Dumouriez
      ...affectation marquée de le séparer de la nation, dans la note officielle du 18 mars, qu... ...e l'honneur du roi des Français et sa bonne foi sont perfidement attaqués par l'affectation marquée de le séparer de la nation, dans la note officielle du 18 mars, qui répond au gouvernement français, au lieu de répondre au roi des Français ;
      Speaker: Dumouriez
      ... depuis l'époque de sa régénération, la nation française est provoquée par la cour ae ... « Considérant que depuis l'époque de sa régénération, la nation française est provoquée par la cour ae Vienne et ses agents, de la manière la plus intolérable; qu'elle a continuelleme...
      Speaker: Dumouriez
      ...e qui autorise le roi à déclarer que la nation est en état de guerre ;. qu'au contrair... « Considérant que dans toute la Constitution il ne se trouve aucun article qui autorise le roi à déclarer que la nation est en état de guerre ;. qu'au contraire, dans l'article 2, section Ire du chapitre III de l'exercice du pouvoir législ...
      ...i à demander à l'empereur, au nom de la nation française, des explications claires et ...
      ...dé de l'empereur sera en-visagé, par la nation, comme une rupture du traité de 1756 et...
      « Le 14 janvier, l'Assemblée nationale invite le roi à demander à l'empereur, au nom de la nation française, des explications claires et précises sur ses dispositions ; elle fixe le terme du 10 février pour les réponses; et à défaut de répondre, ce proeédé de l'empereur sera en-visagé, par la nation, comme une rupture du traité de 1756 et comme une hostilité.

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 199
      Speaker: Dumouriez
      ...érant, enfin, que le vœu prononcé de la nation française est dfe ne souffrir aucun out...
      ...re de la dignité et de la, sûreté de la nation française ;
      « Considérant, enfin, que le vœu prononcé de la nation française est dfe ne souffrir aucun outrage ni aucune altération dans la Constitution qu'elle s'est donnée; que le roi, par le serment qu'il a fait de maintenir cette. Constitution, est. devenu dépositaire de la dignité et de la, sûreté de la nation française ;
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 1 result
    • Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      - search term matches: (10)

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 573
      ...içi, pour les frais de la guerre que la nation française vient d'entreprendre contre l... ...démocrate belge fait l'offrande de 4 coupons, chacun de 62 livres 10 sols que voiçi, pour les frais de la guerre que la nation française vient d'entreprendre contre les tyrans a'outre-Rhin. »

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 575
      Speaker: Romme
      ...le corps entier des représentants de la nation. Je demande donc que MM. Basire, Merlin... ...s seule--ment les trois personnes que je viens de nommer, mais qui attaque tout le corps entier des représentants de la nation. Je demande donc que MM. Basire, Merlin et Chabot veuillent bien dire à l'Assemblée ce qui s'est passé à cet égard. Je ...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 577
      Speaker: Chabot
      ...e textuellement Les représentants de là nation Sont inviolables ; ils ne pourront, dan... ...uef l'article 7, section V, chapitre i, titre III de l'Acte constitutionnel porte textuellement Les représentants de là nation Sont inviolables ; ils ne pourront, dans aucun cas, être accusés, poursuivis et jugés pour tout ce qu'ils auront dit (S...
      Speaker: Chabot
      ...ivant porte : «'Les représentants de la nation pourront pour faits' criminels être sai... . « A lui observé que l'article suivant porte : «'Les représentants de la nation pourront pour faits' criminels être saisis ou arrêtés en flagrant délit, ou par un mandat d'arrêt, sauf à en donner con...
      Speaker: Chabot
      ...e les fonctions d'un représentant de la nation, et d'un membre du comité de surveillan... ...urplus, c'est aux accusateurs à prouver que le fait est criminel, et qu'il excède les fonctions d'un représentant de la nation, et d'un membre du comité de surveillance. . t

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 578
      Speaker: Chabot
      ...r non seulement aux représentants de la nation, mais à la nation entière ; et je désire que l'Assemblée ... Voilà toute ma conduite. Je suis bien aise de l'exposer non seulement aux représentants de la nation, mais à la nation entière ; et je désire que l'Assemblée fasse justice de mon inconduite si elle le juge à propos ; mais en même temps qu...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 581
      Speaker: Vergniaud
      ...aduire devant lui un représentant de la nation, se trouvait étendu dans son lft> (rMur... ...sque le juge de paix, qui devait être à ses fonctions au moment où il faisait traduire devant lui un représentant de la nation, se trouvait étendu dans son lft> (rMurmures del1 Assemblée. — Rires et applaudissements dans les tribunes.)

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 584
      Speaker: Le Président
      ...a déclaration des 3 représentants de la nation qui m'avaient attesté des faits, qui m'...
      ...i dû croire que les représentants de la nation, établis dans un comité qui tient à l'a...
      ... la vérité. Jé me suis rendu au Corps législatif hier. J'ai dû croire, d'après la déclaration des 3 représentants de la nation qui m'avaient attesté des faits, qui m'avaient dit n'avoir pas empêché ce journaliste, mais l'avoir au contraire excité à publier les déclarations qu'ils lui donnaient; j'ai dû croire que les représentants de la nation, établis dans un comité qui tient à l'administratien et à la surveillance i générale « de l'Etat, devaient avoir, sinon...

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 585
      Speaker: Le Président
      « Les représentants de la nation pourront, . pour faits criminels, être ... « Les représentants de la nation pourront, . pour faits criminels, être saisis en flagrant délit ou en vertu d'un mandat d'arrêt. Mais il en sera donné ...
  • Tome 44 : Du 22 mai au 8 juin 1792 1 result
    • Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      page 245
      ...es de toute nature des domaines dont la nation lui a concédé la jouissance, décrète qu... ...érant que le roi est tenu, par la loi du 1er janvier 1790, d'acquitter les charges de toute nature des domaines dont la nation lui a concédé la jouissance, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la pétition de la municipalité de Versailles,...

      Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      page 246
      Speaker: Coustard
      ..., considérant que la guerre que fait la nation française intéresse tous les peuples, e... ...tendu le rapport de son comité militaire, sur la lettre du ministre de la guerre, considérant que la guerre que fait la nation française intéresse tous les peuples, et qu'il peut être intéressant d'attacher à son service quelques officiers étrang...

      Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      page 274
      ...rdonnance des grands procurateurs de la nation. (1) Archives nationales, Carton ISO, f... ...de 22 sols par lieue, lui seront payés par le receveur d'enregistrement, sur l'ordonnance des grands procurateurs de la nation. (1) Archives nationales, Carton ISO, feuille n° 255.
  • Tome 45 : Du 9 au 30 juin 1792 6 results
    • Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 222
      ... dans les mains des représentants de la nation, qui lors de la discussion déjà ouverte... ...ux bienfaits de la Constitution. Le sort des individus qui le composent est donc dans les mains des représentants de la nation, qui lors de la discussion déjà ouverte à l?égardsamedi des 6 nouveaux régiments, leur feront trouver la récompense d'u...
      ...corps n'ont pessé de bien mériter de la nation, soit daps garde de cette place, soit d... ...a conduite la plus soutenue ; que depuis la Révolution tous les individus dp ce corps n'ont pessé de bien mériter de la nation, soit daps garde de cette place, soit dans les divers détachements pour lesquels jis ont été requis, et qu'enfin la com...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 223
      Speaker: Basire
      ...e indépendance et la souveraineté de ]a nation, qui vous y a placé (Applau-difsentents... ...de tout votre pouvoir, au prix même de votre sang, s'il est nécessaire, i'entière indépendance et la souveraineté de ]a nation, qui vous y a placé (Applau-difsentents réitérés) et maintenir la Çonstity{,ion dan§ ioqte son Intégrité : roqipez; tou...
      Speaker: Lequinio
      ...z droit à toute la reconnaissance de la nation-. (Applaudissements.) ...r les troubles religieux pour établir un nouvel ordre de choses, alors vous aurez droit à toute la reconnaissance de la nation-. (Applaudissements.)
      Speaker: Lequinio
      ...eraineté : justice s'exercera enfin, la nation tout entière se lèvera. Mettez-vous à s... ...st passé ; le peuple fran-r çàis veut l'exercice de son indépendance, de sa souveraineté : justice s'exercera enfin, la nation tout entière se lèvera. Mettez-vous à sa tête, Sire, et vous serez certain de la reconnaissance de tous les Français. »...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 232
      Speaker: Lamarque
      ...a Constitution. Les représentants de la nation. Voici la Constitution. Les représentants de la nation.

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 235
      Speaker: Basire
      ... on se joue de la Constitution et de la nation; ...igner par tous ceux qui se sont présentés, on en impose à l'Assemblée nationale, on se joue de la Constitution et de la nation;

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au matin

      page 236
      Speaker: Vergniaud
      ...e d'or, portant d'un côté ces mots : la nation, la loi et le roi; de l'autre ceux-ci :... ...onctions, un ruban tricolore passé en sautoir, auquel sera suspendue une médaille d'or, portant d'un côté ces mots : la nation, la loi et le roi; de l'autre ceux-ci :com-missaires civils.
    • Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      - search term matches: (9)

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      page 236
      Speaker: Merlet
      ...procédures relatives aux crimes de lèse-nation. ...ur réduire les frais immenses qu'occasionne au Trésor public l'instruction" des procédures relatives aux crimes de lèse-nation.

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      page 237
      Speaker: Merlet
      ...ce doit être la maxime invariable d'une nation plus magnanime et plus sage qui, dédaig... « Avec plus de raison et de justice, ce doit être la maxime invariable d'une nation plus magnanime et plus sage qui, dédaignant les conquêtes et respectant la nature, n'a pris les armes que pour venger s...
      Speaker: Merlet
      ... que telle est la volonté suprême d'une nation qui a mis ses principes po.-fitiques da... « Dites à l'Europe que telle est la volonté suprême d'une nation qui a mis ses principes po.-fitiques dans la sainte égalité des droits, et qui veut périr tout entière, plutôt que d'y ...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      page 240
      Speaker: Brival
      M. Camus, garde des archives de la nation, est admis à la barre. (Applaudissement... M. Camus, garde des archives de la nation, est admis à la barre. (Applaudissements.) Il lit, au nom des citoyens de la section des Tuileries, une adresse dans la...

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      page 248
      Speaker: Couturier
      ...nable et je regarde comme ennemis de la nation tous ceux qui veulent l'interrompre. Le... ...st occupé d'une affaire que nous devrions terminer dans l'instant : il est abominable et je regarde comme ennemis de la nation tous ceux qui veulent l'interrompre. Le préopinant en impose à l'Assemblée.

      Séance du vendredi 15 juin 1792, au soir

      page 250
      Speaker: Lasource
      ...ans la personne d'un représentant de la nation. (Murmures.) Je de- ' mande que l'Assem... ...a majesté de mes commettants et il n'est pas indifférent qu'elle soit insultée dans la personne d'un représentant de la nation. (Murmures.) Je de- ' mande que l'Assemblée ordortne l'impression des pièces et le renvoi de toute» les déclara-rations...
    • Séance du mardi 19 juin 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 19 juin 1792, au soir

      page 399
      Speaker: Merlet
      ...axime, c'est vous avilir aux yeux de la nation entière. (Applaudissements à droite. — ... ...s représentants ne sont plus dignes de lui ; et consacrer dans ce moment cette maxime, c'est vous avilir aux yeux de la nation entière. (Applaudissements à droite. — Murmures à gauche.) Oui, Messieurs, le sentiment de ma conscience me dit que je ...
    • Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      - search term matches: (13)

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 25
      Speaker: Ramond
      ... sans qu'une portion considérable de la nation ne ressente avec impatience les chaînes... ... parti dominant! Considérez que vous ne pouvez porter nulle atteinte à ce droit, sans qu'une portion considérable de la nation ne ressente avec impatience les chaînes dont certaine faction tend a la surcharger; sans que la résistance de l'opinion...

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 34
      Speaker: Coppens
      ...ès les termes de la loi, de rendre à la nation la valeur de l'indemnité, il était de v... ...a municipalité ou la commune de Dunkerque en définitif, étant dans le cas, d'après les termes de la loi, de rendre à la nation la valeur de l'indemnité, il était de votre
      ...ticle 2 de la loi du 2 octobre 1791, la nation doit à Mme Saint-Laurent l'indemnité de ses pertes; mais, attendu que la nation doit reprendre la valeur de l'indemnité... ...e discussion pendant deux séances, ont unanimement reconnu qu'aux termes de l'article 2 de la loi du 2 octobre 1791, la nation doit à Mme Saint-Laurent l'indemnité de ses pertes; mais, attendu que la nation doit reprendre la valeur de l'indemnité, en l'imposant sur le département du Nord, où le désordre a été commis, et que ...

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 35
      Speaker: Coppens
      ...re dans le cas d'être indemnisée par la nation. Saint-Laurent paraît être dans le cas d'être indemnisée par la nation.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 48
      Adresse au Corps législatif de la nation française par le conseil général de la ... Adresse au Corps législatif de la nation française par le conseil général de la commune du bourgde la Loupe.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 49
      ...availlent à consolider la liberté de la nation, elle attend de* leur sagesse et de leu... ... Loupe met toute sa confiance dans celle des législateurs purs et intacts qui travaillent à consolider la liberté de la nation, elle attend de* leur sagesse et de leur équité qu'ils voudront bien lui conserver l'établissement de la brigade résida...
      ...ute de Courville à Nogent-le-Rotrou, la nation gagne l'entretien de 8 lieues de route;...
      ...s, l'embranchement par les Murgerde, la nation gagnera encore 2 lieues et demie de rou...
      5° Considérant qu'en supprimant l'embranchement de route de Courville à Nogent-le-Rotrou, la nation gagne l'entretien de 8 lieues de route; qu'en la route de Châteauneuf à Angers, l'embranchement par les Murgerde, la nation gagnera encore 2 lieues et demie de route et la

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 50
      ...ravailler sans relâche au bonheur d'une nation libre et généreuse qui n'a pas craint d... ... les travaux de notre auguste Assemblée législative dont la noble tâche est de travailler sans relâche au bonheur d'une nation libre et généreuse qui n'a pas craint de lui confier ses plus chers intérêts.

      Séance du samedi 9 juin 1792, au soir

      page 52
      La nation doit à Mm* Saint-Laurent et à Mlle Touc... La nation doit à Mm* Saint-Laurent et à Mlle Touch, sa sœur, l'indemnité des pertes qu'elles ont éprouvées par le fait de l'insur...
    • Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      - search term matches: (9)

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 422
      Speaker: Mathieu Dumas
      ... constituante a chargé de répondre à la nation delà sûreté de la famille royale, au 21... ...se fera rendre ne justifiera que trop cette proposition et celui que l'Assemblée constituante a chargé de répondre à la nation delà sûreté de la famille royale, au 21 juin 1791, paraîtra sans doute excusable de se montrer si affecté de ses danger...
      Speaker: Turgan
      ...ient, puisqu'ils parlaient au nom de la nation et de la loi. Je dois ajouter que quelq... ...ous citoyens réunis auprès du roi ont néanmoins attiré l'attention qu'ils méritaient, puisqu'ils parlaient au nom de la nation et de la loi. Je dois ajouter que quelques voix semblaient demander au roi la Banction des deux décrets qu'il a annoncé...

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 423
      Speaker: Arbogast
      Un membre : Nous sommes comptables à la nation entière et à toute l'Europe,de la vie d... Un membre : Nous sommes comptables à la nation entière et à toute l'Europe,de la vie du roi et du prince royal. Nous ne pouvons être indifférents sur tous les soins q...
      Speaker: Léopold
      ...e lorsqu'il aura été assassiné. Mais la nation a été avilie dans la personne de son re... On dira que le roi ne court de dangers que lorsqu'il aura été assassiné. Mais la nation a été avilie dans la personne de son représentant héréditaire.

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 424
      Speaker: Le Président
      ...n nous les représentants electifs de la nation. ...usieurs membres : Nous demandons, Monsieur le Président, qu'on fasse respecter en nous les représentants electifs de la nation.
      Speaker: Isnard
      ...t de la liberté, et il disait : Vive la nation ! (Applaudissements des tribunes.) ... je vous ai désigné. Il avait arboré lui-même, et de sa propre volonté, le bonnet de la liberté, et il disait : Vive la nation ! (Applaudissements des tribunes.)

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 425
      Speaker: Dalloz
      ...nd respect pour les représentants de la nation; c'est que plusieurs députés montrant l... Je demande la parole pour un fait qui prouvera que le peuple a eu un très grand respect pour les représentants de la nation; c'est que plusieurs députés montrant leur carie pour entrer, ils n'ont reçu que des marques de respect, ils se sont ap...

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 426
      Speaker: Lafon-Ladebat
      ...l'agiotage, augmente les dépenses de la nation et le prix de l'argent, décrète qu'il y... ...opérations relatives au numéraire, une concurrence d'achats, qui, en favorisant l'agiotage, augmente les dépenses de la nation et le prix de l'argent, décrète qu'il y a urgence.

      Séance du mercredi 20 juin 1792, au soir

      page 427
      Speaker: Lecoz
      ...rant qu'il est dans les principes de la nation française de reconnaître les services q... « L'Assemblé nationale, considérant qu'il est dans les principes de la nation française de reconnaître les services qui lui ont été rendus et de venir au secours des citoyens qui, pour sa défense, ...
    • Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      - search term matches: (42)

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 136
      Speaker: Couturier
      ...tituante a jugé que l'obligation que la nation avait à ceux qui sont déclinés dans son... Si donc l'Assemblée constituante a jugé que l'obligation que la nation avait à ceux qui sont déclinés dans son décret du 18 août, devait leur mériter les récompenses considérables qu'ils ont...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 137
      Speaker: Bernard
      ...dette sacrée de l'humanité au nom ae la nation souveraine que vous représentez, et d'o... ...que vous allez remplir. Heureux législateurs! à qui il est donné d acquitter la dette sacrée de l'humanité au nom ae la nation souveraine que vous représentez, et d'offrir en ce jour le spectacle touchant des dépositaires de sa volonté suprême, o...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 138
      Speaker: Bernard
      ...te matière ; et les représentants de la nation le repousseront de toute la force de l'... ... de base aux grandes déterminations que vous prendrez bientôt sur cette importante matière ; et les représentants de la nation le repousseront de toute la force de l'opinion, qu'il leur appartient principalement de diriger, et qui devient même da...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 139
      Speaker: Bernard
      ...ci : Les pauvres appartiennent-ils à la nation tout entière, ou seulement à quelques individus de la nation ? ...et municipale, ou une charge nationale; question qui peut se traduire par celle-ci : Les pauvres appartiennent-ils à la nation tout entière, ou seulement à quelques individus de la nation ?
      Speaker: Bernard
      ...rs qu'il est établi en principe qu'à la nation seule appartient le droit de pourvoir i... Dès lors qu'il est établi en principe qu'à la nation seule appartient le droit de pourvoir intégralement aux nécessités du pauvre, il faut qu'il le soit de même qu'elle seu...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 140
      ...son excellent traité de la richesse des nations. ...de vains prétextes (1) pour se dispenser (1) Il faut voir là-dessus Smitb, dans son excellent traité de la richesse des nations.

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 143
      Speaker: Bernard
      ...secours une fois sortis du Trésor ae la nation, sa dette se trouve acquittée ; et que ... ...ion est une charge purement locale; d'où il résulte évidemment que les fonds de secours une fois sortis du Trésor ae la nation, sa dette se trouve acquittée ; et que si, lorsque ces fonds auront été distribués dans le ressort de l'agence, il rest...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 146
      Speaker: Bernard
      ...gir. Sous le rapport de l'intérêt de la nation qui en fait l'avance, dirigés, conduits... ... nécessitent ainsi l'entretien dispendieux d'une force armée toujours prête |à agir. Sous le rapport de l'intérêt de la nation qui en fait l'avance, dirigés, conduits le plus souvent sans intelligence, ils occasionnent des dilapidations, des dépe...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 147
      Speaker: Bernard
      ...lager l'indigence; s'il est vrai qu'une nation soit riphe ou pauvre à proportion que c... $'il est vrai que le travail soit un des moyens les plus sûrs de soulager l'indigence; s'il est vrai qu'une nation soit riphe ou pauvre à proportion que chez elle up plus grand nombre de bras sont employés ou manquent d'emploi; s'il e...

      Séance du mercredi 13 juin 1792, au matin

      page 174
      ...qui est actuellement dans la main de la nation. montait jusqu'au domaine de la Couronne qui est actuellement dans la main de la nation.
      Or, si la nation affranchit celui qui relevait d'elle n'... Or, si la nation affranchit celui qui relevait d'elle n'est-il pas juste qwà son tour, il affranchisse celui qui relevait de lui. Il ne ...
      ... à aucun droit en faveur du domaine. La nation ne peut donc pas, par l'organe d'un de ...
      ...écessaire d'indemniser ceux auxquels la nation avait vendu quelques-uns des droits sup...
      ...ittes de tout. Les mutations auxquelles elles sont sujettes ne donnent ouverture à aucun droit en faveur du domaine. La nation ne peut donc pas, par l'organe d'un de ses représentants, offrir pour dédommagement de la privation d'un droit qui n'ex...
      ...e son projet de décret. Au milieu de l'injustice dont il s'enveloppe, il croit nécessaire d'indemniser ceux auxquels la nation avait vendu quelques-uns des droits supprimés par le présent décret, d'après l'estimation faite contradictoirement avec...
  • Tome 46 : Du 30 juin au 20 juillet 1792 2 results
    • Séance du dimanche 8 juillet 1792

      - search term matches: (9)

      Séance du dimanche 8 juillet 1792

      page 241
      Speaker: Dochier
      Si la nation cède l'église du ci-devant chapitre de ... Si la nation cède l'église du ci-devant chapitre de Léré et la maison Le Roux, pour former l'église paroissiale et le presbytère, el...
      Speaker: Dochier
      ...e l'église et de la maison cédée par la nation est plus considérable que celui de l'ég... 11 est vrai que le prix de l'église et de la maison cédée par la nation est plus considérable que celui de l'église abandonnée, mais il faut considérer que plusieurs circonstances d'intérêt p...
      Speaker: Dochier
      ...se de Léré sera vendue, au profit de la nation, par le directoire du district de Sance... ...translation énoncée aux articles précédents, l'ancienne église de la-dite paroisse de Léré sera vendue, au profit de la nation, par le directoire du district de Sancerre. »

      Séance du dimanche 8 juillet 1792

      page 243
      Speaker: Monestier
      ... et à calomnier les représentants de la nation. Plus loii^ parlant d'un autre décret, ... ...ro dans lequel l'auteur du Mercure s'attache à avilir les autorités constituées, et à calomnier les représentants de la nation. Plus loii^ parlant d'un autre décret, il dit qu'il est le résultat de ce fanatisme d'égalité qui dirige toutes les opé...

      Séance du dimanche 8 juillet 1792

      page 244
      Speaker: Lecoz
      ...nées, établi en France. Il doit à cette nation généreuse les avantages dont il jouit. ... Né à Genève, Mallet du Pan s'est, depuis plusieurs années, établi en France. Il doit à cette nation généreuse les avantages dont il jouit. Je demande qu'il soit tenu d'opter entre les lois françaises et les lois génevoi...

      Séance du dimanche 8 juillet 1792

      page 251
      Speaker: Le Président
      ... savons tous qu'il n'appartient qu'à la nation de nous en délier. ...titution ni vos serments ne seront changés. Les nôtres sont inviolables, et nous savons tous qu'il n'appartient qu'à la nation de nous en délier.
      Speaker: Le Président
      ... la fidélité, que nous avons jurée à la nation, à la loi et au roi. Aujourd'hui nous o... ...s, législateurs, nous ne pouvons trouver notre sûreté et notre bonheur, que dans la fidélité, que nous avons jurée à la nation, à la loi et au roi. Aujourd'hui nous offrons nos bras à la patrie en danger; sous peu nous déposerons sur son autel le...
    • Séance du mardi 10 juillet 1792, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du mardi 10 juillet 1792, au soir

      page 319
      Speaker: Destrem
      ...ut en sa faveur et très onéreux pour la nation. ...r reçu de M. Worms 12,000 livres pour avoir fait signer au ministre un marché tout en sa faveur et très onéreux pour la nation.
      Speaker: Destrem
      ...rmée que de la séduire. La sûreté de la nation, la dignité de l'Etat outragée en vous,... ...une pétition. (Applaudissements.) Il est plus aisé à La Fayette de calomnier l'armée que de la séduire. La sûreté de la nation, la dignité de l'Etat outragée en vous, tout vous sollicite de ne pas laisser La Fayette impuni. L'impuni viendrait att...

      Séance du mardi 10 juillet 1792, au soir

      page 323
      Speaker: Rougier-La-Bergerie
      ...sion de 1790; j'en donne quittance à la nation (1), et j'espère que ce n'est pas le de... .... Jaloux de servir ma patrie de mon sang et de ma bourse, je renonce a cette pension de 1790; j'en donne quittance à la nation (1), et j'espère que ce n'est pas le dernier sacrifice que je lui ferai. Soldat de l'armée de Luckner, j'espère qué ce ...